Terre Noyée, tome 3: Les Rosaliens de Iléana Métivier

Résumé de l’auteur

S’unir pour l’avenir.

Jamais ils n’auraient pensé ce sauvetage possible, et pourtant… Capitalia et Zéa sont loin derrière eux. Pleine de promesses, une nouvelle culture s’ouvre à Annaëlle, Adrian, Mattew et Max. Mais ils s’interrogent : les Rosaliens sont-ils réellement bienveillants ? Pourquoi prendre autant de risques pour la vie de quatre dissidents ? En dépit de leurs doutes, leur priorité reste inchangée : détrôner l’Élite.

Carte d’identité du Livre

Titre : Terre Noyée

Tome 3 : Les Rosaliens

Auteure : Iléana Métivier

Éditeur : Autoédité

Genre : Science Fiction, Fantastique

Format : Epub

Nombre de pages : 312

***

ATTENTION PROBABLES SPOILERS

Pour ceux qui n’ont pas encore lu

Terre Noyée, tome 1 : l’Élite d’Iléana Métivier

Terre Noyée, tome 2 : Les Veilleurs d’Iléana Métivier

***

Fiche Bibliomania

Sorti le 22 janvier 2021

Mon avis

Merci à l’auteure, Iléana Métivier pour m’avoir plongé dans sa trilogie angoissante, bouleversante, et si passionnante !

L’histoire

Quatre Capitalians réussissent à s’enfuir avec les Rosaliens, non sans mal… Leur remontée face à la réalité va les emportés dans un marasme de doutes, de troubles. Ils ne savent pas s’ils peuvent faire confiance à la bienveillance suspecte de leurs sauveurs. Que cachent-ils ? Pourquoi les avoir sauver alors qu’ils voulaient renversé leur gouvernement. Pour les survivants, une chose est sûre, ils doivent retourner à Capitalia sauver leurs amis et les Capitalians. Ce projet verra t-il le jour ? Comment 4 jeunes pleins d’espoir de Liberté peuvent détrôner des créatures magiques accrochées viscéralement à leurs pouvoirs sur Capitalia ?

Les personnages

Anaëlle : La petite humaine pas comme les autres a fait un sacré bout de chemin jusqu’à l’ultime combat pour l’humanité, pour sa vie. La vie ne l’épargne pas, la malmène, la torture. Mais au fond d’elle une telle envie de vivre bouillonne malgré la tristesse et le désespoir qui l’emporte au moment le plus difficile de sa vie. Les hommes de sa vie voient en elle une femme forte et résolue, et passent peut-être à côté de son besoin d’être rassurée, consolée, chouchoutée… bref j’ai pleuré pour cette jeune femme tellement résiliente malgré toutes ces cassures, fêlures et cicatrices. Une femme qui donne sa vie pour que l’humanité est une chance de vivre libre !

La Plume, le Scénario

L’écriture de l’auteur

Une écriture encore une fois très immersive, je ne me suis pas perdue, j’ai repris l’histoire là où je l’ai laissé et quelle fin que ce tome 2. J’avais cette impatience de reprendre pour savoir, qu’était-il advenu de tous ces jeunes qui défendaient la liberté et leur peau. L’auteure, Iléana Métivier, m’a une nouvelle fois transporté dans un univers renversant, dans une histoire qui m’a complètement chamboulée tellement la vie de ces jeunes, ce qu’ils ressentent aussi, est si réaliste, si bouleversant.

Les personnages

Dans ce tome, j’ai trouvé les personnage si vrais, si bouleversant chacun à lutter avec leurs traumatismes, leurs doutes, leurs peurs. C’était éprouvant à lire, mon petit cœur s’est serré si souvent. J’ai ressenti de la fierté pour leur parcourt, de la tristesse pour leur détresse. J’avais envie de les serrer très fort dans mes bras. Ne croyez pas qu’ils ont tous réussit, qu’ils sont parfait et qu’ils ont traversé ce déchainement comme ça, simplement sans égratignure… Non, leur vie, leur découvertes les ont éprouvé !

Quant aux Rosaliens, je ne dirais rien, juste que leur mode de vie est étonnant et m’a conforté dans mes idées de vie !

L’histoire dans sa globalité

Après une fuite effrénée et chaotique, les personnages reprennent un semblant de vie. Ils font face à une autre culture, une autre vision de la vie. Les Rosaliens accueillent les rescapés de Capitalia… Mais la remontée à la surface de la réalité est violente, désarçonnante et chacun, à sa manière, ils vont devoir faire leur chemin vers la guérison de leur âme et de leur physique. D’autres problèmes très important vont apparaître et la solution qui apparaît indispensable sera terrible pour nos rescapés mais nécessaire !

Entre pouvoir et démocratie, entre une différence qui devient un secret ou un atout… Les Capitalians vont être bousculés dans leurs croyances, dans leur vision du monde.

Les thèmes abordés

  • Les psycho physico traumatismes
  • La bienveillance
  • l’acceptation par autrui dans son entièreté
  • l’envie de vengeance
  • la tristesse insondable
  • la colère
  • la rupture
  • Survivre
  • Aimer, Haïr, Jalousie
  • Trahison
  • Opération de la dernière chance
  • Mode de vie survivaliste
  • Démocratie
  • Le pouvoir du peuple, l’union dans la décision

En Bref

Un dernier tome époustouflant, chargé en émotion !

De jeunes personnages totalement matures qui détiennent la responsabilité de la survie de l’humanité entre leur main. Ils souffrent, ils perdent pieds mais ils s’accrochent à la vie avec voracité !

Quand deux mondes survivants, d’un grand cataclysme, grandissent, évoluent avec autant de différences mais aussi avec des limites qui ne pourront être surpassées que par l’union, le pouvoir n’a plus sa place dans la survie !

Je remercie encore à l’auteure, Iléana Métivier, pour ce tsunami d’émotion, pour cette bouleversante histoire et pour des personnages si réalistes et attachants.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :