La Rose Bleue de Camille Melo

Titre : La Rose Bleue

Auteure : Camille Melo

Éditeur : Autoédité

Genre : Bit-Lit

Format : Epub

Nombre de pages : 295

Fiche Bibliomania

Résumé de l’auteure :

« Prisonnière d’un lourd fardeau qui la tourmente depuis sa naissance, Esther, fille du stratège de Transilvania, le royaume des vampires, n’aspire qu’à vivre comme le commun des mortels. Mais son destin bascule le jour où elle échappe de peu aux griffes des Corbeaux déchus, grâce au troublant Aaron, redoutable chasseur de vampires. En quête de réponses, Esther ne se doute pas une seconde qu’elle est sur le point de déterrer un lourd secret de famille, qui pourrait bien être la clé de son enlèvement et des mystérieuses attaques orchestrées par les Corbeaux déchus, à travers tout le royaume.Va-t-elle se tourner vers les bons alliés ? Son Gardien William a-t-il raison de se méfier d’Aaron ? Que cache réellement le Chasseur ? »

Mon avis :

Merci à l’auteure Camille Melo de m’avoir fait entrer dans le royaume des vampires de Transilvania.
L’histoire :

Esther est une vampire avec un lourd fardeau qu’elle doit à tout prix cacher pour ne pas être la cible des ennemis de Transilvania, des ennemis des vampires : Les corbeaux déchus. Mais comme toutes les jeunes filles, elle aimerait beaucoup pouvoir se promener en liberté, en tout inconscience, profiter du paysage sans inquiétude, voire du monde bouger autour d’elle… mais sa constitution restreint ses mouvements à son grand désespoir. Mais un jour, en faisant preuve d’un peu d’insistance son Gardien accepte de l’emmener avec lui à condition qu’elle respecte à la lettre ses mesures de prudence et de sécurité… Elle est loin de se douter que cette petite balade va être le commencement d’une aventure terrible, d’un bouleversement des sens, de sa nature et de tout ce qui l’entoure. Son entourage est très protecteur et prend des décisions radicales pour sa sécurité.
Les personnages :

Esther : c’est une jeune fille, fragile, chétive, pâle et d’une gentillesse et d’une bienveillance à toute épreuve ou presque. Elle se désespère de dépendre de son entourage du fait de sa fragilité; elle a beau s’entraîner, son fardeau est de plus en plus lourd, elle ne peut pas se défendre seule. Elle aime beaucoup son Gardien, c’est son meilleur ami depuis quelques années et elle lui fait une totale confiance.

Aaron: C’est un garçon mystérieux, distant, froid mais qui décide tout de même de défendre Esther quand elle en a besoin. Il lui laisse entendre qu’il ne faut pas qu’elle s’approche de lui.

Wiliam : C’est le meilleur ami d’Esther qui a gagné le droit de protéger Esther officiellement à force de travail et d’acharnement. Il est doux et très protecteur. Il sait très bien comment se sent Esther avec son fardeau. Il fait de son mieux pour être toujours d’humeur joyeuse et apporter du réconfort à Esther. Il se défie d’Aaron, il ne fait pas confiance à ce jeune homme trop mystérieux.

Esther et William vont être entraînés malgré leur prudence à rencontrer des personnes sombres; ils devront combattre au péril de leur vie mais qui se cache réellement derrière les ennemis d’Esther; Ont-ils conscience, ces sanguinaires, qu’ils se trompent de cible ?

Je ne vous les décrirais pas, bien qu’ils le méritent amplement; mais c’est à vous de les découvrir en lisant le livre de l’auteure Camille Melo !
La Plume, le Scénario :

Je trouvai l’écriture des premières pages trop hachée; je ne me l’explique pas vraiment… j’avais l’impression de faire des arrêts, ça ne me semblait pas fluide. Mais au fur et à mesure de l’histoire, je me suis attachée à cette histoire, bizarrement peut-être plus à Aaron.

En effet sur plusieurs pages, je trouvais Esther insupportable, de pleurer à tout bout de champ, de gémir de peur, d’inquiétude; c’était super agaçant. Une fois qu’on apprend à la connaître, on comprend un peu mieux ses réactions et finalement sa révolte face à ses difficultés. Finalement, elle m’a beaucoup intrigué et j’ai vraiment envie de lire la suite de son aventure !
L’histoire devient plus épaisse, plus ardue au moment où les difficultés pour Esther se montrent insurmontables. Esther se révèle bien plus forte qu’il n’y paraît et prouve qu’elle peut faire face malgré son désavantage !

Je disais que je m’étais attachée à Aaron, non pas juste parce que c’est le beau gosse de service; non, il dégage beaucoup de mystère, il a surtout des zones d’ombres dont il n’est pas fier mais qu’il ne nie pas, et surtout ça ne l’empêche pas d’être quelqu’un de très doux et attentionné. Ces deux facettes de sa personnalité en font un être totalement imparfait mais finalement équilibré; son obscurité ne peut pas exister sans la lumière dont il peut faire preuve.

Au travers de l’exil d’Esther se cache un très lourd secret qui ne doit pas tomber entre de mauvaise main;

Un détail de l’histoire que j’ai trouvé important, c’est que dans cette histoire les monstres sanguinaires ne sont pas ceux qu’on pourrait croire ! Les forces du mal se cache sous les traits des humains spéciaux avides de pouvoir, de sang et d’exterminations… Mais qui sont-ils réellement ? L’auteure nous les livrent mais j’ai envie d’en savoir plus car ils ne semblent pas si unis que ça …

Bon on en parle de cette fin qui laisse pantois ! non mais oh 😮 ; on nous harponne bien et hop on nous laisse dans le désarroi … 😦

En Bref :

Si le début m’a posé quelques difficultés de fluidité dans ma lecture, l’histoire m’a vite conquis et emporté avec les aventures d’Esther ou plutôt ses mésaventures…

Un personnage masculin attachant et mystérieux qu’on n’a pas envie de laisser dans les dernières pages.

Encore merci à l’auteure Camille Melo pour m’avoir permis de découvrir son univers vampirique différents et intrigant 😉

Publicités

La quête des 7 sorciers de Luc Marie et les apprentis sorciers de la rue de Florence

Titre : La quête des 7 sorciers

Auteurs : Luc Marie et les apprentis sorciers de la rue de Florence

Éditeur : Éditions de Jasmin

Genre : jeunesse, Aventure et Fantasy

Format : Papier

Nombre de pages : 180

Fiche Bibliomania

 

 

Résumé de l’auteure :

« Mortilius Jacks, le plus grand des sorciers, est mort. Il a réparti son âme dans 7 pierres précieuses. Emeline, sa femme, est chargée de trouver 7 sorciers pour rassembler les pierres et ramener Mortilius à la vie. A l’aide de leurs pouvoirs, les jeunes recrues devront affronter de féroces créatures et résoudre de terribles énigmes. Dragons légendaires, loups enragés phénix flamboyants… Ils feront en chemin d’incroyables rencontres, guidés par un courage et une détermination sans faille. Réussiront-ils leur quête ? »

Mon  avis :

A force de voir l’histoire de ces CE2 et de leur professeur sur mon fil d’actualité, j’ai forcément été tentée !

L’histoire :

Mortilius est un mage que les villageois de son bourg viennent mettre à mort. Il décide en désespoir de cause de confier son âme à sept pierres qu’il fait disparaître et envoi à sa femme une lettre lui expliquant comment faire pour le sauver et le retrouver.

Émeline va devoir mobiliser les sept sorciers capables de retrouver chacun une pierre précieuse contenant un petit bout de l’âme de Mortilius. Chacun des sept sorciers s’engagent alors dans une course effrénée pour permettre au mage de renaître et de réunir les deux époux. Ils vont traverser de dures épreuves et combattre de terribles créatures, mais leur détermination va les aider à trouver le courage d’aller au bout de leur quête, cela suffira t-il ?

Les personnages :

Mortilius : c’est un mage avec l’allure qu’on attend d’un mage, avec barbe blanche et chapeau, pourtant il n’est pas si vieux … enfin pour les enfants peut-être … Il est affolé et ne peut se défendre contre une foule enragée. Il décide de transmettre son âme dans des pierres précieuses que sept sorciers devront réunir pour le ramener à la vie.

Émeline: C’est la femme de Mortilius, le mage l’a chargée de mobiliser les meilleurs sorciers pour retrouver ses bouts d’âme; Il a toute confiance. Émeline contacte donc les sept sorciers capables de retrouver son mari. Chacun étant bien connu d’elle.

Les sept sorciers : ce sont des jeunes sorciers aux pouvoirs puissants mais encore en sommeil au plus profond d’eux. Mortilius les avaient prévenus que ces pouvoirs se réveilleraient en cas d’urgence. Chacun va vivre quelque chose de fort, ils vont subir de terribles épreuves, rencontrer des amis formidables… Chacun sera face à son destin pour espérer se réunir après afin de redonner vie à Mortilius.

J’aimerai beaucoup décrire toutes les créatures que les jeunes sorciers rencontrent, mais je vous priverai de précieuses découvertes, plus qu’une chose à faire, foncez acheter ce roman !!

La Plume, le Scénario :

J’ai été très intriguée par ce challenge que s’est lancé cette classe de CE2 avec son professeur; et plus je voyais de publicités sur les réseaux sociaux, plus ça me donnait envie de découvrir leur travail, leur roman. Donc tout naturellement j’ai craqué, et je ne suis pas déçue du tout !

Je vais pouvoir le conseiller à mon entourage voir à tous ceux que je croise ! Quel formidable modèle, pour montrer qu’il n’y a pas que les adultes qui peuvent produire (comme le dit si bien leur professeur Luc Marie avant que l’histoire ne commence), créer des romans, ça ouvre le champ des possibles sur plein de projets divers, sans même se focaliser sur la littérature.

Le récit est découpé en 7 chapitres autant que de sorciers. Chaque chapitre décrit les épreuves que subissent chaque sorcier, la rencontre, l’amitié, l’énigme, le plan, les combats, la perte pour réussir à tout prix à récupérer ces pierres précieuses. Chacun des sept sorciers va découvrir que l’on peut puiser très loin dans sa détermination pour réussir mais qu’on ne peut pas toujours gagner même avec de bonnes intentions et des super pouvoirs; il faut aussi accepter l’inévitable.

Le message est très lucide, très réaliste tout en étant très positif. On sent l’espoir, le positif que parfois, voire trop souvent l’adulte oublie.

C’est rafraîchissant !

Plusieurs questions m’ont taraudé : « Mais pourquoi les villageois tiennent tant à tuer Mortilius ? Qu’est ce qu’il leur a fait ? Que lui reprochent-ils ?

En Bref :

Une jolie histoire pleine de symbole !

Merci les CE2 et M. Luc Marie pour avoir eu cette super idée, pour ce moment de lecture étonnante et cette aventure captivante !

Un roman jeunesse écrit par des élèves de CE2 et leur professeur Luc Marie, mais également avec le soutien de toute une communauté; merci à tous d’avoir œuvré ensemble pour donner un exemple, un modèle, un espoir !  Ensemble c’est mieux !!

Extrait fin du livre => Le Projet

« Après Harry Potter, nous ne savions plus vraiment quoi lire. Alors, nous avons décidé d’écrire notre propre livre. » Raphaëlle Kruczyk, coauteur du chapitre Le labyrinthe de Stafias ❤ ❤

L’ensorceleur, tome 1 : Charmes d’Élodie Charriéras

Titre : L’Ensorceleur

Tome 1 : Charmes

Auteure : Élodie Charriéras

Éditeur : Autoédité

Genre : Fantastique, Jeunesse

Format : Epub

Nombre de pages : 276

Fiche Bibliomania

 

Résumé de l’auteure :

« Geoffrey Deneyrieux, 21 ans, a tout pour être heureux : une famille aimante, de l’argent, un métier et… une fiancée ! Son père l’oblige à épouser Charlène, la folle aux fantômes !
Sa vie bascule quand il rencontre une jeune brodeuse : il tombe aussitôt sous le charme de la belle et mystérieuse Isaline. Mais Isaline est-elle vraiment honnête avec lui ? Quelle est cette mission qu’elle a promis d’accomplir pour la Voix ?
Geoffrey plonge malgré lui dans un univers magique et dangereux… »

Mon  avis :

Merci à l’auteure Élodie Charriéras de m’avoir permis de découvrir son univers.

L’histoire :

Geoffrey a son avenir tout tracé et surtout décidé; il n’a pas eu l’occasion ni même la permission de décider de quoi que ce soit. C’est comme ça dans la famille Deneyrieux… Geoffrey va bientôt se marier avec Charlène, une curieuse jeune femme qui parlerait aux fantômes… Geoffrey ne l’aime pas, mais il se soumet à la décision de son père… en tout cas jusqu’à ce qu’il rencontre la jolie Isaline. Il tombe immédiatement amoureux d’elle mais il est loin de s’attendre à ce que cache Isaline, ni pourquoi leur rencontre n’est peut-être pas le fruit du hasard. Geoffrey va bouleverser sa vie pour Isaline, va bouleverser l’ordre établit mais qu’en est-il vraiment des enjeux de cet amour, d’Isaline tout simplement ?

Les personnages :

Geoffrey : Est un beau jeune homme qui a intégré l’entreprise familiale et dont l’avenir est tout tracé par son père depuis sa naissance. Il se soumet, travaille d’arrache-pied et après le travail il se rend dans un endroit où il est bénévole. C’est dans ce lieu qu’il rencontre Isaline, la jolie Isaline. Elle est brodeuse et vient proposer son travail au directeur de l’établissement. Geoffrey est scotché par la beauté de la brodeuse.

Isaline: C’est une jeune brodeuse en mission pour la Voix.  Elle est douce, artiste dans l’âme et brode avec beaucoup de talents. Quand elle rencontre Geoffrey, elle tombe sous le charme. Mais qu’en est-il de sa mission ? Que cache t-elle à Geoffrey qui pourrait mettre en péril leur entente.

D’autres personnage entourent Geoffrey et Isaline, notamment Charlène que j’aurai bien décrite mais je vous laisse le loisir de la découvrir ! Les parents de Geoffrey sont aussi intéressant et sa soeur; son frère dur et froid comme leur père bref vous voulez en savoir plus et bien il faut lire ce roman !

La Plume, le Scénario :

Je suis entrée assez facilement dans l’histoire, notamment avec les premières pages qui sont intrigantes, qui épie Geoffrey ?

Ensuite au fil de la lecture, je dirai que la description systématique des personnages de la racine des cheveux aux chaussures me coupait ma lecture… Disons qu’à chaque entrée de personnage, j’avais l’impression de faire un arrêt sur image, un ralenti sur le personnage. A tout moment dans le récit, les vêtements des personnages sont décrits; ça m’a gêné…

Passé ce détail de description, l’histoire de Geoffrey se déroule tout doucement; L’introduction de la magie, du fantastique n’apparaît qu’un peu avant le milieu du récit, c’est étonnant mais je ne me suis pas vraiment posée la question, je l’ai noté car quand elle est apparue je me suis dit: « Ah oui c’est une histoire fantastique ».

Bon Geoffrey est parfait, son travail et son bénévolat, sa gentillesse et sa douceur notamment avec Lilas son cheval. Les seuls moments où il est un peu désagréable c’est avec Charlène sa promise. Faut dire c’est un personnage étonnant, j’aurai aimé en savoir un peu plus sur elle, voit-elle réellement des fantômes ?

Geoffrey a superbe voiture, une carrure à faire pâlir bref peut-être un peu trop… ah et j’oubliais il est aussi très romantique. Le seul point négatif qu’a ce personnage c’est qu’il accepte beaucoup trop vite tout ce que lui raconte Isaline, il ne se pose quasiment pas de questions, il s’en pose mais elles s’envolent très vite.

Les missions qu’il accompli avec Isaline sont intéressantes, on commence à entrer dans le vif du sujet, on en sait un peu plus sur les raisons qui ont poussé Isaline à entrer en contact avec Geoffrey, même s’il ne fait aucun doute sur ce qu’elle éprouve, je me suis interrogée sur ses motivations, sur la Voix, sur sa relation avec la Voix.

Cyp, le frère d’Isaline a également attisé ma curiosité au moins autant que Charlène; que cache son comportement ? qu’est-il arrivé dans sa vie, dans la vie de sa famille ?

En Bref :

Un roman jeunesse agréable, avec beaucoup de facilité dans le scénario, des personnages beaux, séduisant et peut-être un peu naïfs, un peu trop parfaits.

Mais quand on rentre dans les missions d’Isaline ça devient intéressant et on a envie d’en savoir un peu plus.

Merci encore à l’auteure Élodie Charriéras.

Mangas Chroniques express

J’ai accumulé un retard phénoménal sur mes chroniques manga … oui oui je sais honte à moi !!

Alors j’ai décidé de faire des chroniques express, car je veux quand même un peu parler des titres qui m’ont plu 🙂 mais aussi les autres !

1) D.Gray-Man par Katsura Hoshino

Résumé du Tome 1 : Allen Walker, jeune exorciste marqué d’une croix divine à la main gauche, part en croisade contre le comte Millénaire, « faiseur » d’Akuma et partisans de la fin du monde. Akuma => arme de guerre maléfique conçue à base de pièces mécaniques, d’âme et de tragédie.

Mon avis express : Petit cadeau de Noël, j’ai tellement aimé que j’ai regardé, derrière la lecture des trois premiers tomes, l’animé. Ce jeune tout chétif qui lutte de toutes ses forces et avec toute sa détermination contre les forces du mal est génial ! Il a une puissance qu’il ne soupçonne même pas ! Histoire d’amour, d’amitié, on y parle de raison de vivre, de soutien, de travailler mieux à plusieurs que tout seul. Une petite pépite, très agréable à lire et à regarder. Bon il y a quand du découpage d’Akuma, des bonnes séance de baston ! Mais le tout fait une super histoire !

2) Vatican Miracle Examiner par Rin Fujki et Anju Hino

Résumé du Tome 1 : Les pères Hiraga et Nicholas font partie du Siège des Saints, une institution spéciale du Vatican chargée d’authentifier les miracles. Ensemble, ils enquêtent pour distinguer le vrai du faux grâce à leurs capacités d’analyse exceptionnelles. Leur prochaine mission va les entraîner en Amérique où ils vont se retrouver au coeur d’un complot diabolique !

Mon avis express : Une enquête religieuse qui se révèle captivante car imbriquée dans plusieurs mystères que les pères Hiraga et Nicholas examinent avec beaucoup de minutie. Ils doivent faire preuve d’assez de recul pour prouver ou récuser les miracles auxquels ils sont confrontés. Leur passion pour la résolution de mystère et les énigmes sont telles qu’il est impossible de les abuser. Un premier tome qui m’a donné envie de continuer !

3) Grendel par Mako Oikawa

Résumé du Tome 1 : « Je veux vivre ! » Camélia, une chevalière d’exception, va être exécutée pour trahison. Le roi lui propose une chance d’éviter la mort si elle accepte une mission: elle devra escorter un jeune dragon, le dernier de son espèce, dans un lieu sûr en traversant de dangereuses contrées. Voulant vivre à tout prix, elle accepte et entreprend un long périple avec son protégé, mais elle cache en elle un terrible secret… Un voyage périlleux et intense dans un monde heroic fantasy fascinant !

Mon avis express : Dès les premières images, on sent qu’il y a un lourd secret. Je me suis attachée très vite à cette femme chevalier, comprenant insidieusement sa situation. Et ce petit dragon tout mignon, quelle innocence ! Mais quelle surprise à la fin du tome 1 !! Bref une histoire sympa avec des personnages étonnants, et surtout ce lourd secret dont on entrevoit légèrement la trame, le tout forme un début prenant.

4) Créatures Fantastiques par Kaziya

Résumé du Tome 1 : La science a remplacé la magie dans le coeur des hommes. Elles sur le point de faire basculer le monde dans une nouvelle ère, entraînant les créatures fantastiques dans l’oubli. Descendante d’une lignée de mages, la jeune Ziska est apprentie vétérinaire. Avec son maître Nico, elle cherche à soigner et préserver les bêtes mythiques menacées d’extinction… Mais n’est-il pas déjà trop tard ? A la croisée de la médecine et de la magie, découvrez un bestiaire hors du commun !

Mon avis express : Le dessin est magnifique ! Dès le tome 1 on sent cette cassure entre le monde magique et la médecine. Ziska ne veut pas qu’on oublie la magie et persiste à créer des potions pour soigner divers maux… lorsqu’elle se trouve en face d’une créature fantastique que plus personne ne voit; elle est démunie et pense ne plus avoir assez de magie pour le soigner, mais en fait son maître lui apprend à lier les deux disciplines : magie et médecine. Un tome 1 tout doux et super agréable à lire à regarder !

5) The Promised Neverland par Kaiu Shirai et Posuka Demizu

Résumé du Tome 1 : Grace Field House – Emma, Norman et Ray coulent des jours heureux, à l’orphelinat Grace Field House. Entourés de leurs petits frères et soeurs, ils s’épanouissent sous l’attention pleine de tendresse de « Maman », qu’ils considèrent comme leur véritable mère. Mais tout bascule le soir où ils découvrent l’abominable réalité qu se cache derrière la façade de leur vie paisible ! Ils doivent s’échapper, c’est une question de vie ou de mort !

Mon avis express : Mon petit flop … Oui je n’ai pas accroché du tout… Ces trois enfants très intelligents découvrent une horrible réalité. En fait, je ne comprends pas pourquoi des enfants aussi intelligent, n’ont pas découvert plus tôt le pot aux roses… Un enfant ça désobéit, ça se sauve au delà des limites, ça découvre des choses… bref je n’ai pas accroché, je n’ai pas accroché…

6) Dr Stone par Riichiro Inagaki et Boichi

Résumé du Tome 1 : Taiju, un lycéen tokyoïte, est un jour victime d’un phénomène mystérieux : en une fraction de seconde, l’humanité entière est transformée en pierre ! Des milliers d’années plus tard, à son réveil, il décide de rebâtir la civilisation à partir de zéro avec son ami Senku !!

Mon avis express : mais tellement loufoque !! les personnages sont très étranges, je pense très drôles pour les enfants. Ben oui encore un avec lequel je n’ai pas accroché. Des milliers d’années après la grande pétrification, quelques jeunes se réveillent à l’identique, pas vieillit d’une année… et décident de tout recommencer à zéro. Dr Stone est le plus sensé de tous … enfin si on peut dire … quand aux autres ils sont les caricatures de défauts humains très ciblés, comme le fort sans cervelle, l’écolo qui veut éradiquer l’humanité pour protéger la terre et la superbe fille !

7) Beyond the Cloud : la fillette tombée du ciel par Nicke

Résumé du Tome 1 : Une odyssée onirique à mi-chemin entre les films de Ghibli et les univers de Final Fantasy ! Dans la ville jaune, les usines crachent leur fumée nuit et jour, cachant le ciel et les astres. Le jeune Théo n’a jamais vu les étoiles, ni exploré le monde extérieur. Enfant, il rêvait de partir à l’aventure, à la poursuite des créatures fantastiques de ses livres préférés, mais la réalité l’a rattrapé… Chikuwa est devenu son quotidien. Sa routine est chamboulée le jour où il rencontre une fillette pas comme les autres : une humaine ailée, espèce appartenant au monde des légendes ! Tombée du ciel, elle a perdu la mémoire, ainsi qu’une de ses ailes… Théo fera tout pour percer le mystère de cette rescapée des cieux! A  mi-chemin entre les films de Ghibli et les mondes de Final Fantasy, l’univers poétique de Beyond the Clouds vous entraînera sur les pas de deux adolescents hors du commun : Théo, le jeune bricoleur de génie et Mia, la jeune fille ailée !

Mon avis express : C’est beau, c’est doux, c’est intrigant ! Et plus on avance dans l’histoire, plus le mystère s’épaissit, plus on se pose de questions. Cette petite humaine ailée qui ne se souvient de rien, à l’air pleine de ressource et si en fin de tome on laisse Théo en pleine recherche d’un remède pour Mia… Bizarrement on ne craint pas pour la vie de Mia, elle dort et Théo va devoir vite trouver comment la réveiller. Une histoire charmante, toute douce mais pas que … !!!

Ceux d’en haut, livre 1 : La Momie de Pâques de Luisa Gallerini

Titre : Ceux d’en haut

Livre 1 : La Momie de Pâques

Auteure : Luisa Gallerini

Éditeur : Autoédité

Genre : Thriller, Aventure

Format : Epub

Nombre de pages : 475

Fiche Bibliomania

 

 

Résumé de l’auteure :

« La vie éternelle est-elle un mythe ou une réalité ? Paris, aujourd’hui : Marie trouve une amulette égyptienne avec un mystérieux papyrus sur la place de la Bastille. Alors que rien ne la prédispose à devenir une aventurière des temps modernes, elle se prend vite au jeu des énigmes. A la recherche d’un carnet de voyage qui renferme le plus grand secret de tous les temps, elle se lance tête baissée dans une haletante chasse au trésor qui se transforme rapidement en dangereuse chasse à l’homme. Égypte, 1863 : Dans le carnet de voyage, une archéologue relate son périple à travers l’Afrique du Nord, des tombeaux de la Vallée des Rois aux catacombes d’Alexandrie, en passant par le monastère Sainte-Catherine bâti dans le désert rocheux du Sinaï. C’est lors de cette expédition aux portes de la mort que la jeune femme voit toutes ses convictions s’écrouler une à une : la magie n’existe que dans les livres, 1 + 1 = 2, l’amour entre femmes est impossible, le Christ n’a jamais ressuscité, la vie éternelle est un mythe… Entre rebondissements, révélations et complots ancestraux, « La Momie de Pâques » est une grande aventure où l’histoire se mêle au fantastique, la religion à la magie, l’amour à l’interdit. »

Mon  avis :

Merci à l’auteure Luisa Gallerini pour cette aventure intense entre Paris et l’Égypte.

L’histoire :

Un soir en rentrant chez elle, Marie trouve un papyrus et une amulette. Elle décide de faire des petites recherches qui vont l’entraîner bien loin de ce qu’elle pouvait imaginer.

Prise dans une fièvre aux énigmes; Marie nous emmène dans le passé au 19ème siècle et surtout en Égypte, sur les traces de Jeanne et Luisa. Là tout ce à quoi elle croyait, s’écroule et s’ouvre à elle un nouveau champ des possibles, une nouvelle façon de pensée la création. Jeanne nous apparaît surprise, bousculée faisant face à la dure réalité de la culture des pilleurs de tombe. Il faudra qu’elle trouve un subterfuge étonnant pour son époque pour arriver à ses fins et surtout entrer dans le monde des antiquités et aborder ce savoir et ces lieux parfois interdit aux femmes.

Entre mythes revus et corrigés, aventures, bouleversements et découvertes fracassantes; les vies de Jeanne et Marie mêlées (avec deux siècles d’intervalles) seront en danger; elles devront ruser pour aller jusqu’au bout de leurs découvertes.

Les personnages :

Marie : Elle travaille à Paris et son métier ne lui apporte pas de fortes émotions… un soir en errant dans la ville, elle tombe sur la découverte qui va complètement bouleverser sa vie, à tout jamais : un papyrus et une amulette. D’abord moyennement curieuse, elle se prend étonnamment vite au jeu des énigmes et bascule dans le monde très protégé des antiquités.

Jeanne : C’est une jeune femme qui part en expédition avec des hommes au 19ème siècle, en Égypte. Elle se rend vite compte que le monde des pilleurs de tombe est bien réel et très dangereux. Elle décide de faire un bout de chemin seule, mais pas de n’importe quelle façon, je ne vous en dirais pas plus. Faisant chemin, elle rencontre Luisa une jeune femme dont l’époux fait affaire en Égypte. Elles se lient d’une très forte amitié et Jeanne va découvrir des émotions aussi troublantes d’exquises.

Luisa : C’est une jeune femme qui voyage d’abord avec son oncle pour rejoindre son époux. Sa rencontre avec Jeanne va la sortir de sa léthargie et elle va trouver en Jeanne une compagne fonceuse, timide, douée pour tout ce qui concerne l’Égypte mais pas très calée niveau Bible. Ensemble, elles se complètent et décident de mener une aventure dangereuse mais totalement exaltante. Un personnage étonnant vous le découvrirez, tout d’abord avec son nom (je n’avais jamais rencontré une telle configuration) mais également avec une telle sagacité, une telle détermination à rebondir !

La Plume, le Scénario :

J’ai mis un certain temps avant de m’habituer à la plume de l’auteur; les 50 premières pages m’ont paru très longues car les phrases étaient trop longue, trop littéraire, trop métaphorique… bref l’écriture est devenue une barrière à mon imagination très rapidement. Le récit sur Marie ne m’apparaissait pas intéressant à cause de la réflexion causée par ses phrases trop complexes à mon goût.

Comme à mon habitude j’ai continué ma lecture, non pas parce que je m’étais engagée (un petit peu quand même…) mais aussi parce que je n’abandonne jamais un livre en cours de route. Et comme bien souvent, j’ai eu raison car la suite ou tout simplement mon temps d’adaptation passé, l’aventure de Marie, s’est avéré palpitante !

J’ai vraiment apprécié de me glisser dans la peau de Marie et suivre l’aventure de Jeanne et Luisa au travers de l’Égypte du 19ème siècle. Cette chasse au trésor déguisée en journal de bord était tout à fait captivante.

Les connaissances sur l’Égypte de l’auteure complétées à l’histoire de Jeanne et Luisa, sont devenues une aventure très intéressante. L’auteure nous  fait partager une petite immersion dans l’Égypte du 19ème siècle, grâce à la trépidante aventure de ses deux protagonistes. Deux femmes qui ont osé braver les interdits par divers subterfuges étonnamment espiègles et risqué pour l’époque !

Et ce secret qui enfle de plus en plus; on le sent si près qu’on a peur qu’il nous échappe… pour le coup Luisa Gallerini, l’auteure ménage très bien son suspens et ses effets !

Bon j’avouerai que par moment, l’envolée lyrique de l’auteure sur l’Égypte donnait des moments assez longs qui auraient pu devenir très vite ennuyeux car on s’éloignait un peu de l’histoire des personnages et le récit glissait doucement pour devenir un documentaire historique … mais ça ne durait que quelques pages; Dans ces moments là, on pouvait sentir la passion de l’auteure pour l’Égypte ancienne.

Une fois les deux protagonistes du passé parties dans leurs tribulations, l’aventure et le suspens sont devenus intense !

Ce surprenant trésor, dont il est question dans le récit, m’amène à poursuivre avec « Ceux d’en Haut, livre 2 : Une promenade hors du corps » du même auteur, Luisa Gallerini.

En Bref :

L’Égypte est un sujet toujours intéressant et plein de mystère; le berceau des religions où les plus folles rumeurs ou prophéties ou découvertes donnent encore des rêves ou des cauchemars aux passionnés comme aux non-initiés 😉

Après des débuts laborieux, la suite de l’histoire s’est révélée captivante; et j’ai vraiment pris plaisir à suivre Marie, Jeanne et Luisa (tellement que je poursuis avec le tome2)!

Merci à Luisa Gallerini de m’avoir fait confiance 🙂

Les Citadelles Tomes 1 & 2 d’Isabelle Morot-Sir

Titre : Les Citadelles Tomes 1&2

Auteure : Isabelle Morot-Sir

Genre : Fantasy

Format : Epub

Nombre de pages : 442

Sorti le 18 août 2018

Fiche Bibliomania

 

 

Résumé :

 » Comment peut-on passer d’une vie fade de secrétaire dans un cabinet notarial parisien, à celle de gardienne d’un pouvoir mythique? De surcroît au milieu de plaines immobiles, sous un soleil écrasant, dans une citadelle en guerre, parcourue par des dragons et leurs non moins terrifiants dragonniers… C’est bien ce que risque de découvrir Mona à son coeur défendant, elle qui meurtrie par la vie ne souhaite plus dans son existence que l’amitié de sa plante carnivore…
Et si notre place n’était pas celle que l’on croit? Et si notre monde en cachait un autre? Et si notre destin était écrit? L’héroïne d’Isabelle Morot-Sir ne se doutait pas qu’une visite chez l’antiquaire pouvait transformer sa vie… Et pourtant! Cocktail entraînant de fantasy et de romance, « La Citadelle des dragons » veille à garder grandes ouvertes les portes de l’imagination. »

Mon avis :

Un grand merci un l’auteure Isabelle Morot-Sir pour ce partenariat; ce fut une lecture très enivrante que dis-je une folle aventure !

L’histoire :

L’histoire commence par la description d’une brise traversant la ville… C’était très beau à lire !

Mais on tombe brusquement comme le vent sur Mona; une jeune femme à la démarche mécanique et déterminée. Elle est secrétaire d’un notaire plutôt gentil; mais Mona traîne une tristesse, un chagrin incommensurable, elle s’interdit même le plus petit plaisir de vie… Bref, ce jour-là son patron l’envoie chez un client pour lui faire signer des papiers…Et si la vie lui réservait un autre destin, une autre mission et si la vie en avait décidé autrement pour elle !

Voilà comment Mona se retrouve brusquement dans un monde en guerre, gardienne d’un pouvoir immense et bien plus encore…

Les personnages :

Mona : C’est une jeune femme blonde, un peu chétive … enfin on pourrait dire un petit gabarit. Dans sa vie la tristesse l’habite, la parasite même… on ne sait pas tout de suite pourquoi, j’ai soupçonné un terrible drame puis alors que la vie voudrait lui offrir quelque petite joie, Mona se les interdit. Alors le destin ou la vie ou autre chose, quoique ce soit a décidé que Mona était la personne idéale pour accomplir le destin de Gardienne. En rentrant dans une boutique d’antiquité, elle est loin de se douter que certaine rencontre vous marque et vous change à vie

L’antiquaire : c’est un vieux monsieur, un peu étrange voir carrément énigmatique. Il a l’air d’un vieux savant fou, qui s’en fiche de ces papiers à signer, mais par contre il semble très intéressé par Mona, en tout cas par ce qu’elle dégage. Il l’épie car il est persuadé qu’elle va trouver dans son immense capharnaüm ce qu’elle cherche …

oui oui j’essaie d’être énigmatique 😀 Je ne voudrais pas tout dire quand même ! Où serait le plaisir du lecteur que j’aurais réussi à tenter ?

La Plume, le scénario :

Quel début de récit que le passage d’une brise, d’un vent espiègle dans la ville, je pouvais presque le visualiser tellement c’était joliment transcrit ! Voilà comment en quelques pages je savais déjà que j’allais vivre une formidable aventure !

Et quelle aventure, suivre Mona, douloureusement au travers de cette ville, sa ville, m’a transpercé le coeur…son saut dans un monde inconnu avec tous ces gens qui faisaient d’elle la gardienne qui allait tous les sauver et ses rencontres chocs ! wow !

Puis à chaque pas, dans cette nouvelle vie qui s’offrait à elle, fut étonnant, plein de doute. Que pouvait bien faire un petit bout de femme dans cette dure vie, malgré tout le respect que tout le monde pouvait lui apporter; malgré ce pouvoir…

Je me suis attaché à Mona, à sa façon de penser, à sa détermination à trouver des solutions aux problèmes qu’on attendaient qu’elle résolvent. C’était épuisant, frustrant puis quand elle a enfin trouvé, mais oui ça tombait sous le sens, c’était risqué mais c’était la seule solution…

L’auteure a réussi à me faire (presque…) « rentrer » dans la peau de Mona, dans ces décisions, dans ses doutes, dans ses joies. Une écriture si « imprégnante » qu’elle vous propulse au coeur du récit avant que vous ne vous en rendiez compte.

C’est frustrant de ne pas raconter l’histoire un peu plus mais elle est tellement captivante que chaque détail a son importance et le plus petit spoilers risque de ternir cette belle aventure. En tout cas Mona nous donne une belle leçon de vivre ensemble; j’ai vraiment aimé ce passage dont je ne dirais rien mais qui fiche une claque car tellement plein de réalisme et de sens !

Chaque personnage est décrit avec réalisme; par exemple, j’aurais aimé voir vraiment le sourire carnassier de Tar’dva; avec les descriptions de l’auteure je pouvais aisément le visualiser et surtout l’apprécier 😉 chut ! je n’en dirais pas plus.

J’ai volontairement occulté le résumé du deuxième tome car non vraiment trop de spoilers !!! Tout ce que je peux dire c’est que le lien entre les deux tomes est puissant mais chaque histoire à son importance et celle du deuxième tome est tout aussi tragique que belle. Suivre la protagoniste fut tout aussi époustouflant que dans le premier. Une expérience différente, mais néanmoins aussi passionnante. Dans ce récit ça parle d’hérédité, de différence, de pouvoir être soi-même sans se l’autoriser, de vouloir prouver à tous qu’on est supérieure et surtout digne de son héritage génétique …. je crois que j’en ai trop dit 😥

En Bref :

Merciii Isabelle Morot-Sir ! Pour m’avoir fait découvrir votre univers ! et surtout m’avoir fait partager le quotidien de vos héros 🙂 ❤

Une très belle lecture, qui restera dans mon esprit un petit moment car tellement imprégnante et pleine de sens !

La Meute Harbor, Saison 2 : Démons d’Audrey S.G.

Titre : La Meute Harbor

Saison 2 : Démons

Auteure : Audrey S.G.

Genre : Bit-Lit, Romance

Format : Epub

Nombre de pages : 206

Sorti le 21 janvier 2019

Fiche Bibliomania

 

*** ATTENTION SPOILERS pour ceux qui n’ont pas lu la saison 1 ***

Résumé :

 »  « Il n’était qu’un commencement. »

Depuis la victoire de la meute sur Néro et ses loups, Héléna, Valentin et leurs amis s’imaginent à l’abri du danger et à même de protéger ceux qui leur sont le plus chers. Mais en réalité… tout ne fait que commencer.
Tapis dans l’ombre des secrets et des non-dits, une nouvelle menace se profile et s’insinue dans l’esprit et dans le cœur des membres de la meute.
Pris au piège de leurs peurs les plus profondes, Héléna, Valentin et les autres devront affronter bien plus que des ennemis faits de chairs et de sangs.

« Et si les démons les plus dangereux étaient ceux qui sommeillent en vous ? ». »

Mon avis :

Encore merci pour ce partenariat, ce fut un réel plaisir de suivre Héléna et la meute à nouveau !!

Pour info, j’ai lu et donné mon avis sur la saison 1 de  « La Meute Harbor »,  et sur le Hors Série « La Meute Harbor, HS : Porter et Ludivine »

Et je suis ravie d’avoir poursuivi cette histoire et  surtout d’avoir pu découvrir comment tous ces personnages ont évolué c’était sympa !

L’histoire :

L’auteure laissait ses lecteurs sur une belle amorce à la fin de la saison 1; et comme un poisson j’ai saisi cette amorce !! Ma curiosité était piquée 😉

Après avoir tenu en respect la meute, et liquidé Nero; la Meute Harbor semble tranquille, apaisée mais un plus grand danger les guette et ça personne n’y est insensible…Valentin a de curieuses sensations, les adultes semblent leur cacher des choses... et ce nouvel élève qu’est ce qu’il veut à son Héléna …

Mais pendant ce temps là, Héléna aspire à faire sa dernière année de lycée et souhaite en profiter au maximum avant de reprendre une vie de meute étourdissante. Mais Sélène, sa tante la presse pour qu’elle acquière enfin ce dernier pouvoir. Les entraînement s’intensifient et laissent Héléna de plus en plus désemparée et démotivée.

Alors qu’ils pensaient tous souffler après cette confrontation mortelle avec la meute de Nero; il n’en est rien. Leur vie semble basculer à nouveau; Ils se retrouve tous empêtrés dans des conflits et problèmes qu’ils n’avaient même pas songé…

Les personnages :

Héléna : ce personnage opère une belle évolution, désormais plus sûre d’elle, enfin le naturel revient parfois au galop et les ennemis profite de cette faille. Elle est détentrice des pouvoirs de la Terre, du Feu mais surtout de l’Eau et maintenant elle doit réussir à trouver le chemin vers un nouveau pouvoir. Malgré sa détermination et sa motivation, cette phase devient très compliquée. Son amour pour Valentin est toujours aussi puissant mais la possessivité et la jalousie de son Loup préféré deviennent un peu étouffant

Valentin : Je dirais que son personnage se fragilise, il soutient tant bien que mal sa dulcinée mais il a tellement peur de la perdre qu’il la surprotège. Ils se disputent beaucoup et Valentin semble ne plus comprendre les sautes d’humeurs d’Héléna.

Le « couple Austin-Salem » : s’éloigne de plus en plus; et un terrible secret les empêche de concrétiser cet amour indiscutable.

Porter et Ludivine : Ils restent peut-être le couple le plus stable de la meute face à toutes ces incertitudes et ces doutes;  j’aimerai continuer à raconter ce qu’ils vivent mais non je ne peux pas …

Ashton : Nouvel élève au lycée, il se rend compte qu’il n’est pas facile de se faire de nouveau amis. Qu’il est d’autant plus compliqué d’entrer dans le cercle de la meute et encore plus dangereux d’essayer de sympathiser avec Héléna et Salem.

***SPOILERS***

La Plume, le scénario :

Que dire, je me suis retrouvée une nouvelle fois embarquée par l’écriture de l’auteure Audrey S.G.

Retrouvée la meute a été un plaisir non dissimulé :).

A un certain moment de l’histoire, j’avoue avoir suivi les sentiments d’Héléna; je comprenais son besoin d’air, sa sensation d’étouffement. L’écriture de l’auteure était telle que je ne me suis pas méfiée et je me suis laissée entraîner dans cette spirale; et après avoir eu l’explication, je me suis dit que l’auteure avait de sacrés bons personnages, très ingénieux … Je sais que pour celui ou celle qui me lit, ça ne veut strictement rien dire mais je ne peux pas en dire plus … sans spolier un peu plus… l’auteure comprendra, enfin je pense 😀

Les scènes de sexe disséminée dans le récit, sont toujours très précise, courte et transmettent très bien cet instinct animal, cette protection, ce désir de possession des loups mais aussi ce très puissant lien qui unis un loup garou à sa compagne.

Encore une fois, l’auteure ménage ses effets et ne dévoile ses cartes que petit à petit; on croirait presque par moment qu’elle prend plaisir à perdre son lecteur autant que ses personnages 😉

Un tout petit mot sur la couverture, qui est percutante et surtout qui parle d’elle même! Allez les futurs lecteurs creusaient vous la cervelle avec ce petit indice 😀

En Bref :

Une lecture agréable, dynamique et étonnante puisque l’auteur Audrey S.G s’est amusée à me laisser prendre le même chemin de perdition que ses personnages.