Monstresse(s) de Collectifs auteurs

Prรฉsentation du Recueil

๐ฟ๐‘œ๐‘ฃ๐‘’ฬ๐‘’ ๐‘Ž๐‘ข ๐‘๐‘Ÿ๐‘’๐‘ข๐‘ฅ ๐‘‘๐‘ข ๐‘ ๐‘’๐‘–๐‘› ๐‘š๐‘Ž๐‘ก๐‘’๐‘Ÿ๐‘›๐‘’๐‘™, ๐‘ ๐‘œ๐‘› ๐‘๐‘Ÿ๐‘ข๐‘’๐‘™ ๐‘๐‘œ๐‘–๐‘ ๐‘œ๐‘› ๐‘ โ€™๐‘–๐‘›๐‘ ๐‘–๐‘›๐‘ข๐‘’ ๐‘‘๐‘Ž๐‘›๐‘  ๐‘™๐‘’ ๐‘™๐‘Ž๐‘–๐‘ก ๐‘–๐‘›๐‘ก๐‘–๐‘š๐‘’, ๐‘๐‘œ๐‘Ÿ๐‘Ÿ๐‘œ๐‘š๐‘๐‘ก ๐‘’๐‘ก ๐‘๐‘’๐‘Ÿ๐‘ฃ๐‘’๐‘Ÿ๐‘ก๐‘–๐‘ก ๐‘—๐‘ข๐‘ ๐‘ž๐‘ขโ€™๐‘Ž๐‘ข ๐‘ ๐‘œ๐‘๐‘™๐‘’ ๐‘š๐‘’ฬ‚๐‘š๐‘’ ๐‘‘๐‘’ ๐‘™๐‘Ž ๐‘ ๐‘œ๐‘๐‘–๐‘’ฬ๐‘ก๐‘’ฬ. ๐ถโ€™๐‘’๐‘ ๐‘ก ๐‘™๐‘Ž ๐‘‘๐‘’ฬ๐‘ฃ๐‘œ๐‘Ÿ๐‘’๐‘ข๐‘ ๐‘’, ๐‘™๐‘Ž ๐‘๐‘ข๐‘–๐‘ ๐‘ ๐‘Ž๐‘›๐‘๐‘’ ๐‘“๐‘’ฬ๐‘š๐‘–๐‘›๐‘–๐‘›๐‘’ ๐‘‘๐‘’ ๐‘™โ€™๐‘œ๐‘š๐‘๐‘Ÿ๐‘’, ๐‘๐‘Ÿ๐‘Ž๐‘–๐‘›๐‘ก๐‘’ ๐‘’๐‘ก ๐‘๐‘œ๐‘ข๐‘Ÿ๐‘โ„Ž๐‘Ž๐‘ ๐‘ ๐‘’ฬ๐‘’ ๐‘Žฬ€ ๐‘’ฬ๐‘”๐‘Ž๐‘™๐‘’ ๐‘š๐‘’๐‘ ๐‘ข๐‘Ÿ๐‘’.

๐‘„๐‘ข๐‘– ๐‘ ๐‘’ ๐‘๐‘Ž๐‘โ„Ž๐‘’ ๐‘‘๐‘’๐‘Ÿ๐‘Ÿ๐‘–๐‘’ฬ€๐‘Ÿ๐‘’ ๐‘๐‘’๐‘  ๐‘ก๐‘Ÿ๐‘Ž๐‘–๐‘ก๐‘  ๐‘ก๐‘Ž๐‘›๐‘ก๐‘œฬ‚๐‘ก โ„Ž๐‘–๐‘‘๐‘’๐‘ข๐‘ฅ, ๐‘ก๐‘Ž๐‘›๐‘ก๐‘œฬ‚๐‘ก ๐‘Ÿ๐‘Ž๐‘‘๐‘–๐‘’๐‘ข๐‘ฅ ?

๐ท๐‘’๐‘ ๐‘๐‘’๐‘›๐‘‘๐‘’๐‘ง ๐‘Ž๐‘ข๐‘ฅ ๐‘๐‘œฬ‚๐‘ก๐‘’ฬ๐‘  ๐‘‘๐‘’ ๐‘›๐‘œ๐‘  ๐‘Ž๐‘ข๐‘ก๐‘’๐‘ข๐‘Ÿ๐‘  ๐‘‘๐‘Ž๐‘›๐‘  ๐‘™๐‘’๐‘  ๐‘๐‘Ž๐‘ก๐‘Ž๐‘๐‘œ๐‘š๐‘๐‘’๐‘  ๐‘‘๐‘’ ๐‘™๐‘Ž ๐‘๐‘–๐‘ฃ๐‘–๐‘™๐‘–๐‘ ๐‘Ž๐‘ก๐‘–๐‘œ๐‘›, ๐‘’๐‘ฅ๐‘๐‘™๐‘œ๐‘Ÿ๐‘’๐‘ง ๐‘๐‘’๐‘ก๐‘ก๐‘’ ๐‘๐‘’๐‘ข๐‘Ÿ ๐‘‘๐‘ข ๐‘“๐‘’ฬ๐‘š๐‘–๐‘›๐‘–๐‘›, ๐‘’๐‘ฅ๐‘๐‘Ž๐‘ฃ๐‘’๐‘ง ๐‘™๐‘’๐‘  ๐‘ก๐‘Ž๐‘๐‘œ๐‘ข๐‘  ๐‘ž๐‘ข๐‘– ๐‘™โ€™โ„Ž๐‘Ž๐‘๐‘–๐‘™๐‘™๐‘’๐‘›๐‘ก, ๐‘๐‘Ž๐‘Ÿ๐‘ข๐‘Ÿ๐‘’ ๐‘‘๐‘’ ๐‘โ„Ž๐‘Ž๐‘–๐‘Ÿ ๐‘’๐‘ก ๐‘‘๐‘’ ๐‘ ๐‘Ž๐‘›๐‘”, ๐‘œ๐‘Ÿ๐‘›๐‘’๐‘š๐‘’๐‘›๐‘ก ๐‘‘๐‘’ ๐‘ ๐‘ก๐‘ข๐‘๐‘Ÿ๐‘’ ๐‘’๐‘ก ๐‘‘๐‘’ ๐‘ฃ๐‘’๐‘›๐‘”๐‘’๐‘Ž๐‘›๐‘๐‘’โ€ฆ

Carte d’identitรฉ du Livre

Titre : Monstresse(s)

Auteurs : Collectif auteurs

ร‰diteur : Noir d’Absinthe

Genre : Contemporain, fantastique, dark

Format : Epub

Nombre de pages : 302

Sortie prรฉvue le 28 janvier 2022

Mon avis

Merci aux ร‰ditions Noir d’Absinthe pour ce recueil effroyablement efficace !!

Les histoires

1 – Gรฉsines de Xavier Lhomme : Une femme, รฉpanouie, dรฉcrit avec passion les phases de la grossesse. Trรจs vite on comprend qu’elle ne cherche pas ร  fonder une famille ou en tout cas ร  trouver un mari. Non ce qui lui plait c’est d’รชtre enceinte et d’accoucher.

2 – Adeline Molette de Maxence Madone : Quand รชtre une femme devient une tare car il faut encaisser tout ce qui ce fait de plus avilissant venant de ces collรจgues hommes. Alors Adeline, pour รฉviter de craquer, se focalise sur la photocopieuse, elle en prend soin, la bichonne; malheureusement c’est ce qui lui vaut toutes les moqueries possibles de la part de ses collรจgues.

3 – Mosquita Muerta de Sarah Kรผgel : Margaret et ses parents sont contraint de faire une halte dans un bouge ร  cause de tempรชtes de sable ร  rรฉpรฉtition. Au Sonora Inn, Margaret commence par faire d’รฉtranges rรชves, elle s’enfiรจvre et ses parents s’inquiรจtent. Quant ร  Terence, malgrรฉ les avertissements de son aรฎnรฉ de ne pas s’approcher de la jeune fille, se laisse prendre ร  ses filets.

4 – Enracinรฉe de Dola Rosselet : Une famille dรฉpassรฉe par le budget de plus en plus important de l’entretien de leur manoir, dรฉcide de saisir une opportunitรฉ et de s’expatrier ร  l’รฉtranger. L’aรฎnรฉe de la famille prend cette dรฉcision comme une trahison familiale. Elle est attachรฉe aux bois qui entourent le manoir et ร  cette maison. Son seul plaisir est de se plonger dans les bois et de ne faire qu’un avec la nature.

5 – La Complainte de Saddie Burnell de Gillian Brousse : Tout commence par l’รฉchappรฉe d’une jeune femme qui ne pense qu’ร  une chose, se venger. Elle a un plan et elle est dรฉterminรฉe ร  le suivre coรปte que coรปte. Au fur et ร  mesure qu’elle approche de sa cible, elle รฉvoque le pourquoi de sa vengeance.

6 – Les Griffes en dehors de Nรฉpenth S. : Amandine est en proie ร  un mal insidieux. Elle rรฉsiste comme elle peut et le cache ร  son entourage et ร  son travail. Chaque jour est une lutte, chaque jour les griffes lui grignotent sa dรฉtermination et sa luciditรฉ, elle souffre mais elle se soigne, c’est รงa le principal…

7 – Une affaire de famille d’ร‰milie Chevallier : 2098 – Uma est rรฉveillรฉe par une IA qui lui annonce le dรฉcรจs de sa mรจre. Alors commence pour elle, le parcourt du combattant. Elle se pensait enfin libre de partir se mettre au vert dans un endroit calme mais le testament de sa mรจre n’a pas fini de la poursuivre. Elle devra ruser, faire de concessions si elle veut atteindre la libertรฉ.

8 – Violin Mantis de Charlรจne Ferlay : Ginevra et Erich sont liรฉ par la musique. Si Ginevra n’est pas dรฉmonstrative, Erich se meurt d’amour. Mais pour Ginevra, la musique prรฉvaut sur tout le reste mรชme sur Erich. Leur musique est envoรปtante jusqu’ร  la mort.

9 – Paradis Perdus de Elie Boudeau : Agnรจs, jadis brisรฉe par un homme sans foi ni loi, tente de reconquรฉrir un paradis perdu, en en tout cas de se construire un paradis. Pour รงa elle doit se confronter une derniรจre fois au monstre qui l’a anรฉantie. Un homme toujours รฉgal ร  lui-mรชme, qu’il est facile de duper.

10 – Oh lala, Lola ! de Maรซlig Duval : Gare ร  la grossophobie et autres travers dans les transports en commun. Lola n’aime pas prendre le mรฉtro, elle prรฉfรจre marcher mais aujourd’hui elle est en retard. Elle est enceinte mais รงa ne semble pas รฉmouvoir les gens qui la laisse debout pendant le trajet. Alors la nausรฉe la prend, mais elle se retient, elle sait comment รงa va se terminer…

11 – La Monstration de Kathrine Hasnaoui : Dans un temps indรฉfini, un groupe de jeune garรงon arrive dans un Centre d’ร‰ducation Pubรจre. Dans ce centre, les instructeurs vont leur apprendre ร  devenir des hommes. A accepter cette virilitรฉ, ร  dรฉvelopper leur virilitรฉ et tout ce qui va avec : compรฉtition, combat, bagarre, รงa sera ร  celui qui saura devenir plus fort que ses camarades. Une derniรจre chose, on les emmรจne dans une sorte de musรฉe-labo oรน on leur montre pour la premiรจre fois un spรฉcimen monstrueux de femme. Cet รชtre qu’il ne faut pas approcher et qu’il faut รฉradiquer car il est source de dissidence et bien d’autres maux que l’homme a eu du mal ร  se dรฉfaire.

12 – Incouchement de Morgane Stankiewiez : Cรฉcile doit subir une intervention chirurgicale devant lui donner ร  nouveau la possibilitรฉ d’enfanter. Alors que l’opรฉration est une rรฉussite, Cรฉcile doit apprivoiser ce corps qu’elle a l’impression de ne plus connaรฎtre, de ne plus comprendre.

Les personnages

Pour 11 de ces nouvelles, les protagonistes sont toutes des femmes. Des femmes comme personne ne peut les imaginer (enfin si les auteur-es…). Ce sont des femmes qui revendiquent leur libertรฉ, l’appartenance de leur corps, certaines ont souffert et n’aspirent qu’ร  la vengeance, d’autres ont versรฉ dans une folie furieuse. Toutes montrent ce fossรฉ entre la sociรฉtรฉ « bien pensante » et la condition fรฉminine complรจtement รฉcrasรฉe, non respectรฉe, humiliรฉe… Il ne s’agit pas lร  de faire le procรจs des hommes, non mais plutรดt montrer la force d’une femme, le danger latent d’une femme anรฉantie… La monstruositรฉ est toujours pensรฉe au masculin, seul l’homme avec sa force, sa fรฉrocitรฉ et cette soumission aux hormones est capable de commettre des atrocitรฉs… mais …

Et bien accrochez-vous ! Dans ce recueil, les auteurs vous montre que la femme peut se montrer tout aussi barbare voir plus qu’un homme. L’idรฉe est d’autant plus choquante car tout le monde imagine les femmes complรฉtement incapables de perpรฉtuer des atrocitรฉs.

Certes on pourrait accorder ร  certaines le fait, d’avoir รฉtรฉ maltraitรฉes, humiliรฉes et anรฉanties, le fait qu’elles ont รฉtรฉ poussรฉes ร  perpรฉtuer leur vengeance pour tourner la page ou tout simplement parce qu’elles ont perdu la tรชte ร  force de violence et d’humiliation… ร  vous de jugez ! en tout cas, ne pas sous estimer une femme meurtrie…

Vous verrez que les personnages apportent une diffรฉrence d’apprรฉciation dans la nouvelle « Monstration », enfin je l’ai perรงu inversรฉe par rapport aux autres nouvelles.

La Plume, le Scรฉnario

L’รฉcriture des auteurs

Je ne vais pas parler de l’รฉcriture de chaque auteur; Tout ce que je peux dire c’est que chacun ร  leur maniรจre nous emmรจne profondรฉment dans la noirceur de l’รขme des monstresses. Tous ces rรฉcits montrent qu’une femme peut รชtre un monstre. Et un monstre tout aussi barbare qu’un homme si ce n’est plus. Ce n’est pas une question de force mais de dรฉtermination, de folie, d’esprit brisรฉ… Les histoires sont percutantes, plusieurs fois m’ont fait grimacer, si j’avais รฉtรฉ au cinรฉma, je me serais cachรฉe les yeux !

Les personnages

Des femmes, des femmes folles, des femmes meurtries, humiliรฉe rรฉduite au statut d’objet sexuelle, d’objet tout court. Une sauvagerie surprenante ? Peut-รชtre pas tant que รงa, quand on sait comment peut รชtre une mรจre qui protรจge ses enfants…

Si 11 des nouvelles, les protagonistes sont des femmes, dans une seule nouvelle, le personnage catalyseur c’est un homme, un jeune garรงon devenu homme. J’ai trouvรฉ cette nouvelle pleine d’espoir et de lumiรจre malgrรฉ le sujet, la fin fait sourire aux larmes.

Les histoires dans leur globalitรฉ

L’idรฉe qui ressort de ce recueil c’est que la barbarie n’est pas qu’une histoire d’homme. La femme est capable d’horreurs insoupรงonnรฉes, sous-estimรฉes mรชme.

D’une femme brisรฉe, anรฉantie, humiliรฉe, violentรฉe peut ressortir un monstre redoutable et dรฉterminรฉ, sans scrupule et jugeant รชtre dans son bon droit, jugeant devoir passer par lร  pour tourner la page, pour survivre, pour continuer ร  vivre… je pense notamment ร  Agnรจs. La folie peut รฉgalement รชtre la seule cause au cauchemars; tout รงa pour dire qu’il ne faut pas sous-estimer une femme !

Je dirais que deux nouvelles m’ont marquรฉ particuliรจrement :

  • Monstration pour cette fin รฉtonnante et puissante surtout que la parole vient du protagoniste ! et malgrรฉ l’horreur la fin apporte une lumiรจre, un espoir.
  • Incouchement : cette nouvelle parle des injonctions sociรฉtales, des injonctions du couple, de la pression que subissent les femmes face au devoir de faire des enfants. Ce moment oรน en tant que femme, on aimerait retourner ร  l’รฉtat d’enceinte et ne jamais quitter cet รฉtat car on est au plus prรจs de cet enfant qui nous รฉchappe aprรจs… Cette nouvelle รฉtait assez bouleversante malgrรฉ l’horreur de la situation de Cรฉcile. Disons que son corps traduit son cล“ur.

Les thรจmes abordรฉs

  • La grossesse et ses injonctions
  • La rupture
  • Les blessures morales
  • Les instincts noirs
  • La souffrance
  • La peur
  • Le retour ร  l’humanitรฉ
  • La place de la femme
  • L’indispensable rรดle de la femme dans l’humanitรฉ
  • La folie
  • Les injonctions de couple
  • La maltraitance masculine
  • La misogynie
  • l’enracinement

En Bref

Un recueil qui fait froid dans le dos, un recueil oรน le monstre c’est la femme, la puissante femme qui dรฉcide, qui assume ou pas sa part de monstruositรฉ mais surtout qui est libre et vengeresse.

Des personnages qui perdent petit ร  petit leur humanitรฉ au profit de leur toute puissance, de leur vengeance, de leur souffrance. Des personnages bouleversant dans leur psychรฉ, dans leur transformation, dans leur luciditรฉ.

Des histoires oรน la femme fait peur, la femme est reine, la femme souffre et se dรฉfend, se relรจve et se venge et devient ce que les autres font d’elle, ou pour certaines ce qu’elles dรฉcident de devenir.

Merci ร  Morgane Stankiewiez, ร‰ditrice chez Noir d’Absinthe, de m’avoir confiรฉ ce recueil de nouvelles dark oรน la femme est monstresse, oรน la femme dicte sa loi et se plie ร  ses instincts !

Source Image Noir d’Absinthe

Votre commentaire

Entrez vos coordonnรฉes ci-dessous ou cliquez sur une icรดne pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez ร  lโ€™aide de votre compte WordPress.com. Dรฉconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez ร  lโ€™aide de votre compte Twitter. Dรฉconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez ร  lโ€™aide de votre compte Facebook. Dรฉconnexion /  Changer )

Connexion ร  %s

Crรฉez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :