Chroniques Merveilleuses, tome 3 : Le Sang du Dragon de Sébastien Morgan

Titre : Chroniques Merveilleuses

Tome 3 : Le Sang du Dragon

Auteure : Sébastien Morgan

Éditeur : Autoédité

Genre : Fantasy

Format : Broché

Nombre de pages : 185

Fiche Bibliomania

 

*** ATTENTION PROBABLES SPOILERS ***

pour ceux qui n’auraient pas lu
le tome 1 : La Flèche du Scythe

le tome 2 : Gryphus Imperatorius

Résumé de l’auteur

« Les Daces, soutenus par Sekhnat, l’un des Anciens Dragons, avancent inexorablement au cœur d’un Empire romain plus faible que jamais. Mercurius et ses compagnons devront à nouveau faire preuve de force et de bravoure afin d’encourager une contre-attaque impériale qui n’est pas gagnée d’avance. Pendant ce temps, Lailoken découvre ses origines et apprend les mystérieux enjeux d’une guerre éternelle.« 

Mon avis

Merci à l’auteur, Sébastien Morgan, de me plonger à nouveau dans l’univers des Chroniques Merveilleuses et cette suite est particulière !

L’histoire

Mercurius, Shanaka et Cyona devenus des héros accompagnent l’armée romaine à titre honorifique. Leur seule présence gonfle le courage des soldats. Les hautes instances leur demandent de soutenir l’armée pour réussir une contre attaque contre l’ennemi. Mais la grande Rome est en bien mauvaise posture, plus faible que jamais face aux terribles ennemis aux forces occultes.

A côté de toutes ces batailles, Lailoken est en passe de découvrir son passé et faire une terrible découverte…

Les personnages

Mercurius: Il passe d’esclave affaibli à grand guerrier de l’armée de Rome, grâce à sa force et son courage mais aussi à son envie maladive de survivre, ses deux compagnons font de ce trio une élite reconnue, admirée mais aussi crainte. Son esprit est toujours aussi affuté mais son impulsivité joue parfois contre lui; heureusement que pour l’instant il bénéficie de son statut de héros, mais les serpents guette dans l’ombre… il n’est pas dupe.

Lailoken: est un combattant au service de la Grèce, garde du corps immortel, il défie la mort à chaque instant. Mais l’inconvénient c’est que petit à petit il perd sa mémoire ancestrale, il ne garde de ses réveils que sa mémoire à court terme. Il se bat avec dextérité, souplesse féline et confiance. Il voue une haine farouche au Dragon. C’est un être particulier, avec un destin particulier mais on sent qu’il n’est pas empli de ténèbres seul son héritage lui laisse un goût amer de vengeance… Il profite de la vie en défendant les causes qui l’amène à son but.

D’autre personnages présents dans les deux derniers tomes refont surface, toujours avec leurs mauvaises et tenaces intentions. Certains sont lucides et millénaires, leur connaissances les amènent à la vengeance; finalement tout n’est pas noir ou blanc…

La Plume, le Scénario

Un vrai régal de retrouver l’écriture si immersive de l’auteur, Sébastien Morgan; J’ai pris les lignes de ce tome 3 avec naturel et un certain plaisir je l’avoue.

Encore un prologue mélancolique, sombre et finalement terrible; Et ce point de l’histoire nous sert pour les prochaines pages.

Mercurius, Shanaka et Cyona sont cette fois en meilleure posture, leur évolution dans la société romaine est fulgurante mais ils sont tous les trois lucides, le descente sera d’autant plus abrupte et ils s’y préparent, se méfient surveillent leurs arrières. Uniquement présent pour galvaniser les troupes, leur rôle ira bien au-delà.

J’ai beaucoup aimé les intermèdes sur Lailoken, c’était vraiment intéressant et j’ai fini par m’attacher à cet être puissant, intelligent et bienveillant ou du moins très sage.

Finalement, qui des Daces ou des Romains sont des barbares ? Vu de chaque camp, on ne sait plus trop à part que les romains sont tous puissants et écrasent les autres nations; mais cet Empire s’affaiblit, se fragilise, à l’intérieur comme à l’extérieur. Tout tourne autour de la trahisons, des complots, des alliances, des meurtres, des manipulations… bref rien n’est sain…

Dans ce tome 3, on parle beaucoup d’amour, d’amour passionnel, d’amour triste, d’amour complot, d’amour infidèle, d’amour trahit, d’amour contrarié, d’amour perdu à jamais. Le cœur des hommes est emporté par l’amour qui se transforme très souvent en haine et en vengeance. Un petit début de romance, commence mais la guerre, la situation précaire remet tout le monde face à la réalité.

Les stratégie, les complots se mettent en place à peine contrariés par ces ténèbres qui courent, qui survolent l’humanité et la menacent très sérieusement.

Ce tome est court, mais véritablement dynamique et addictif. je l’ai lu en une journée, car les pages ont défilé telles les images d’un film. Le récit est prenant grâce à l’écriture de l’auteur, Sébastien Morgan, et à son univers historico-fantastique.

En Bref

Un tome tout en révélation, on continue d’avancer dans un passé / présent captivant !

Les personnages évoluent de façon intéressante, mais restent totalement lucides et fidèles à eux-mêmes.

Dans ce tome, la vie des hommes, la vie du peuple semblent prendre plus d’importance; les rébellions s’enchaînent et les barbares ne sont peut-être plus les mêmes.

Je remercie l’auteur, Sébastien Morgan, pour cette aventure dans l’Empire Romain et dans l’univers des croyances des peuples « Barbares », j’ai vraiment hâte de lire la suite et fin !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s