Gardienne de la forêt, tome 1 : La guérisseuse de Blue Indigo

gardienne-de-la-foret-t1Titre : Gardienne de la forêt

Tome 1 : La guérisseuse

Auteure : Blue Indigo

Éditeur : Auto-Edité

Genre : Fantazy

Nombre de pages : 418

Fiche Bibliomania

4ème de couverture :

« Chloé est poursuivie par un homme étrange, muet qui la suit depuis plusieurs semaines, allant jusqu’à s’introduire dans son appartement. Bouleversée et en état de choc, elle est secourue par un homme ténébreux qui l’amène à une vieille femme vivant dans une cabane au fond de la forêt. Elle y apprend qu’elle doit être initiée Tout d’abord réticente, une suite d’événements malencontreux l’oblige à réviser sa position et à accepter. Mais au-delà de cette initiation, Chloé va devoir se rappeler qui elle est vraiment. »

Mon avis :

Tout d’abord merci à l’auteure Blue Indigo pour ce partenariat très agréable 🙂

L’histoire :

Quand l’histoire commence Chloé est en fâcheuse posture… dans la forêt…

Quelques jours avant elle s’était aperçue qu’un homme mystérieux, étrange et froid la suivait, l’épiait… Jusqu’au jour …point de non-retour elle trouve l’homme dans son appartement. Elle s’échappe dans la forêt et est secouru par un homme qui l’amène à une vieille femme au fond des bois. Celle-ci essaie de lui expliquer qu’elle est une gardienne de la forêt et que l’homme qui la poursuit est de son côté. En plein délire, Chloé croit qu’elle est tombé sur des « fondus », un genre de secte d’illuminés

Mais des évènements très étranges apparaissent tout autour de Chloé et elle est bien obligée de penser que ces personnes qui ne lui ont pas fait de mal du tout, n’ont peut-être pas raconté d’histoires.

La vie de Chloé bascule très rapidement et elle se retrouve vite mêlée à une guerre de territoire entre plusieurs esprits pas tous amicaux …

Les personnages :

Chloé : est une jeune étudiante en biologie, elle a une bande d’amis avec lesquels elle sort. Et elle est poursuivie par un homme mystérieux et surtout elle hait les serpents ! Elle laisse un eu trop souvent les émotions la submerger…

L’homme étrange :  il est froid, économe en mot, méfiant et parfois cruel mais il semble qu’il tienne quand même à Chloé…

Le Bran : C’est l’homme qui a secouru Chloé dans la forêt, il l’amène à son amie dans la cabane au fond des bois. Il est très sombre et son attitude vis à vis de la vieille dame est très étrange….

La vieille dame : Elle agit bizarrement mais Chloé ne fait pas la difficile, elle l’a sauvé de l’homme froid… même si ce qu’elle lui raconte est dingue !

Sophie : C’est la meilleure amie de Chloé, elles se disent tout enfin presque … puis finalement si tout tout tout… Chloé a peur que Sophie la prenne pour une folle mais Sophie la croit et décide de démêler cette intrigue tout autour de Chloé.

Julien : Lui c’est le gros lourd de service qui donne des numéros aux filles qui tombent dans ses filets et il semble qu’il en pince un peu … beaucoup pour Chloé… Il va se révéler être un véritable ami sur qui on peut compter.

Carl : C’est le barman du bar … entre autre (chut spoilers…) il est beau à tomber évidemment.

Il y a d’autres personnages importants pour l’histoire mais les citer, ça  serait spolier le cours du récit … et ça pas question ! Vous voulez savoir faut acheter le livre de Blue Indigo !!

La plume, le scénario :

L’auteure nous plonge dans le vif du sujet dès les premières lignes … Chloé est cachée dans la forêt, elle essaie de fuir un prédateur.  Puis on revient un petit peu avant dans la vie de Chloé avant que tout ne bascule; ça c’est sympa comme petite pirouette, car après on a envie de retourner vers Chloé dans la forêt et de comprendre pourquoi elle s’y trouve.

L’auteure ancre le lecteur dans un décor bien réel, une vie d’étudiante avec les cours et le travail après les cours pour pouvoir se payer les études. Puis elle introduit un personnage étrange qui est là pour faire basculer la vie toute réelle de la jeune étudiante. Et d’un seul coup on part dans le fantastique, même si Chloé doute encore … le lecteur sait que ce que raconte la vieille dame est vrai.

Malgré la peur que lui inspire l’homme étrange, bizarrement Chloé est attiré par lui… Pour encore la mettre plus en confiance il lui montre son monde, ses alliés, ses protégés et ouille c’était pas une super idée… Chloé a une peur panique des serpents…

Chloé va entrer en contact direct avec les esprits de la forêt et grâce à cette particularité du récit l’auteure nous promène d’un monde à l’autre. On sent le calme qui règne dans le monde du dessous et baaammm on rebascule dans le monde réel avec ses apports d’émotion beaucoup trop important…

Chloé doit finaliser son initiation, pour aider à garder l’équilibre de toute chose. Sauf que Chloé n’a pas l’air très douée pour garder l’équilibre 😉 trop d’émotion …

Pendant tout le cheminement de son initiation, des personnages nouveaux entre dans sa vie, pour l’aider mais aussi pour l’empêcher de réussir. C’est un combat très difficile que devra mener Chloé pour se reconnaître et lutter pour l’équilibre.

Attention la fin ne vous laissera pas indifférent !!! WOW !! Terrible !

En Bref :

Je tiens à remercier chaleureusement Blue Indigo pour m’avoir permis de découvrir son univers et son écriture très agréable.

Merci pour ce merveilleux moment de lecture !

je-lis-des-auto-edites

 

Publicités

Dracaenars, Tome 1 : Le silence des dragons de Alizée Villemin

draecanars-t1Titre : Dracaenars

Tome 1 : Le silence des dragons

Auteure : Alizée Villemin

Éditeur : Editions Lune Écarlate

Genre : Fantazy

Nombre de pages : 162 pages au format epub

Sorti le 17 septembre 2016

Fiche Bibliomania

Résumé auteure :

« Lorsqu’une fille d’aubergiste fougueuse et sans le sou découvre un artefact aussi ancien que mystérieux ; lorsqu’une jeune noble délicate, en quête d’amour-propre, part à la recherche d’un peuple éteint depuis des siècles… Alors peut-être tout n’est-il pas perdu ? Peut-être réussiront-elles à mettre fin au Silence des Dragons… »

Mon avis :

Tout d’abord merci à Livraddict de m’avoir fait confiance à nouveau, à l’auteure Alizée Villemin et aux Editions Lune Écarlate

L’histoire :

L’histoire commence par Maëlys, fille d’un aubergiste alcoolique. Elle est résignée, sa vie ne lui plaît pas, elle ne veut pas finir comme sa mère aigrie par une vie terne. Elle est pleine d’entrain et de plus en plus songe à échapper à ce sort peu attrayant. Dans un autre royaume, Elenn est brimée car elle est rondelette, ne supportant plus les railleries de ses frères et les commentaires désobligeant des autres personnes la côtoyant… elle décide de partir à la recherche d’un peuple disparu. La détermination de ces jeunes femmes réussira t-elle à sauver le monde…

Les personnages :

Maëlys : Fille d’un aubergiste, dans une taverne puante et très loin de son fastueux passé. Cette jeune fille fougueuse se meure dans ce trou fréquenté par des hommes avides, alcooliques et peu recommandables. Mais comme sa mère, elle ne rechigne pas à la tâche et aide de son mieux. Mais dans ses rêves les plus fous, elle s’enfuie de ce monde terne pour courir l’aventure et faire de sa vie ce qu’elle veut. Au détour d’un souterrain, loin en profondeur, elle découvre un artefact très ancien. C’est la chance de sa vie, elle n’a plus le choix elle doit partir.

Faor, le père de Maëlys : Il est cet aubergiste, embué du matin au soir par l’alcool mais qui inspire encore du respect. En effet il est aussi un vétéran de l’Armée Obsidienne. Il protège sa fille, autant qu’il le peut de la malveillance des hommes… Maëlys est son joyau.

Elenn est une jeune femme rondelette, pas très belle d’après ses dires… elle est blonde aux yeux bleus et dénote parmi ses frères tous brun. Ils la jugent inutile et incapable. Un jour, prise d’une détermination sans faille, elle quitte son château pour courir l’aventure à la recherche d’un peuple perdu, ce qui lui vaut les railleries de sa famille qui ne croit pas du tout en elle… Elle traverse une période douloureuse et pleine de doute mais finalement sa détermination ne faiblit pas.

Bien sûr il y a d’autres personnages très important pour la suite de l’histoire, mais au risque de spolier, je m’arrêterai là pour les personnages 😉

La plume, le scénario :

Le récit oscille entre le point de vue sur Maëlys et celui d’Elenn pour un peu près trois tiers de l’histoire. Je trouve que cette façon d’écrire est très accrocheuse. En tout cas sur moi ça marche direct. En effet dès qu’on a terminé le chapitre sur Maëlys, on arrive sur celui d’Elenn mais on a encore en tête l’histoire de Maëlys… Donc on a envie de vite retourner dans ce qui ce passe du côté de Maëlys et vice-versa.  Et à un peu plus de la moitié du récit on est pris dans les lignes d’écriture et l’histoire s’écoule d’elle-même jusqu’à la fin. Ces femmes , ces filles vivent une aventure passionnante.

Pour Elenn ça relève plus d’un parcourt initiatique, où elle doit se trouver, se prouver aussi,  se découvrir, avoir confiance en elle et ses capacités. Rabaissée depuis sa plus tendre enfance, obligée de croire qu’elle n’est utile à personne. Toute ces années d’embrigadement ont la peau dures mais Elenn décide de sortir de sa zone de confort pour se confronter à la réalité et prouver à tous ceux qui la dédaignent qu’elle peut être utile et qu’elle n’est pas stupide.

Pour Maëlys, elle essaie plus de fuir une vie toutes tracée et morne remplie d’ennuis et de rancœur… Mariée à un homme rustre qu’elle n’aimera pas et obligée de lui obéir jusqu’à la fin de ses jours… et reprendre l’auberge crasseuse de ses parents, à essuyer ces mêmes comptoirs crasseux jusqu’à la fin de sa vie. En trouvant l’artefact, Maëlys trouve enfin le moment, l’excuse pour partir, fuir son village pour courir le monde et surtout s’éloigner le plus possible de chez elle… malgré que ça lui fende le coeur de laisser ses parents, mais ils ne peuvent rien pour elle… Aussi à son départ, elle aura une surprise de taille !!

Arriveront-elles avec leur détermination à mettre fin à ce Silence des Dragons ?

Tous les personnages dans cette histoire sont important, et intéressant à suivre, voir leur évolution. Mais je n’en parlerai pas, je ne veux pas spolier. Ce roman est captivant, alors tentez cette lecture sans tarder !!

En Bref :

Une très belle découverte ! Un univers génial et passionnant.

Merci encore à Livraddict, à Alizée Villemin l’auteure, et aux éditions Lune Écarlate pour ce très bon moment de lecture !!

Les Egériades, T1 : 393 Résidence Avalon de Corinne Guitteaud

les-egeriades-1Titre : Les Egériades

Tome 1 : 393 Résidence Avalon

Auteure : Corinne Guitteaud

Éditeur : Les Editions Voy'[el]

Genre : Fantazy

Nombre de pages : 246

Sorti le 22/12/2014

4ème de couverture :

« Et si Lancelot n’était jamais revenu du Val sans retour, le destin des Pendragon en aurait-il été changé ? Tout commence le jour où Iris Morgenstern devient la locataire du 393 de la Résidence Avalon. Elle ignore alors que l’appartement ouvre sur un autre monde peuplé par les personnages de nos contes et de nos légendes et qu’elle est appelée à devenir la nouvelle Égéria. D’abord effrayée par l’ampleur de cette tâche, Iris se laisse peu à peu séduire par les créatures qui attendent d’elle qu’elle les guide dans leur combat contre Morgane la Fay : Agrippine, la licorne fanfaronne, Nahimana, la belle Algonquine, Robin des bois, le Prince des Voleurs, Athénor, le vieux dragon, et surtout Merlin l’Enchanteur. Face à eux, les Manitous, alliés de la sorcière, ne leur épargneront aucune épreuve, à commencer par les abominables wendigos. Et dans l’ombre, les Muses attendent leur heure dans la Cité de l’Éternel Été. »

Mon avis :

L’histoire :

Iris n’en croit pas ses yeux, elle va devenir locataire d’un magnifique appartement qui en plus est très bien situé. Mais elle est loin de se douter qu’elle ne sera pas toute seule à y habiter, enfin qu’il y aura du passage dans son futur petit nid. Son appartement est en fait un portail vers un monde peuplé de nos héros légendaires de contes traditionnels. Un monde plein de magie. Elle bascule d’un seul coup dans la légende du roi Arthur et son rôle est très important, elle va devoir défendre sa vie, ses amis, et le monde magique face aux Muses impitoyables et tyranniques. Mais elle ne sera pas seule à accomplir cette tâche, Merlin l’enchanteur, Robin de Locksley, Agrippine la licorne et Athénor le vieux dragon et plein d’autres personnages vont tous œuvrer pour la réussite de la mission d’Iris, la nouvelle Egéria.

Les personnages :

Iris Morgenstern est une jeune enseignante qui aide les personnes en difficulté à mieux s’insérer, à apprendre la langue du pays qui les accueille. Elle a plusieurs groupes en charge, sa motivation est toujours très solide. Quand elle se retrouve face à un étranger dans son appartement, elle croit avoir affaire à un cambrioleur, puis quand Merlin lui explique la situation, elle se dit qu’elle a affaire à un dingue et petit à petit elle se laisse entraîner dans cette histoire et devient même l’héroïne, la sauveuse… alors qu’elle pense ne pas posséder le talent requis pour être ce genre de personnes, les autres personnages vont s’acharner à lui prouver qu’elle est très importante et qu’avec ses actions elle peut sauver leur monde et le sien. Elle reste malgré tout de bonne composition, car elle se laisse entraîner dans cette bataille non pas sans peur mais avec courage et détermination. Autour d’elle une licorne, un vieux dragon et plein de Légende vont lutter coûte que coûte !

Merlin l’enchanteur, il se doute qui est Iris et tente de lui faire revenir les souvenirs. Il est très manipulateur et rentre souvent en conflit avec Iris malgré une attirance certainemaladroit et déterminé à sauver son monde, il déroute souvent Iris. Il est le premier personnage magique à entrer en contact avec Iris, non sans mal 😀 . Il va se battre à ses côtés quoi qu’il lui en coûte, le monde magique prévaut sur ses sentiments.

Lancelot, apparemment détourné de son destin, il erre dans le monde d’Iris à la recherche du portail pour rentrer chez lui. Malheureusement il se laisse guider par sa vengeance et ne fait pas toujours les bons choix…

Agrippine, c’est la magnifique licorne qui décide d’aider Iris dans sa quête. Elle est un peu hautaine et ses manières sont pour le moins hilarante par moment.

Athénor, le vieux dragon qui a juré fidélité à Egéria semble dévoué à Iris la nouvelle Egéria et sera toujours présent au côté de la détentrice d’Excalibur.

Ce livre regorge de personnages tous plus intéressants les uns que les autres, c’est un festival et on est absolument pas perdu, c’est un vrai bonheur !

La plume, le scénario :

J’ai d’abord été attiré par la couverture tout à fait originale, j’ai donc continué en lisant le résumé en 4ème de couverture qui a achevé de me convaincre !

Les légendes arthuriennes, mais pas que… Ce genre de dystopie, et si tel évènement n’était pas arrivé ? J’adore les revisitations de conte à la sauce folie 🙂

Le petit point qui me plait, comme d’habitude, c’est ce début de roman ancré dans la réalité : une jeune femme est sur le point de signé son contrat de location pour l’appart de ses rêves, rien de plus réel… mais doucement ou plutôt brutalement notre héroïne bascule dans le fantastique avec l’arrivée de non moins célèbre Merlin l’enchanteur dans sa chambre !!

L’auteur reprend à sa sauce les contes traditionnels sur les légendes arthuriennes en changeant la destinée d’un personnage et donnant de l’importance à des Muses qui ont détourné des règles à leur seul profit… La vie quotidienne quoi ! Quand quelqu’un a trop de puissance dans ses mains il finit par céder au doux chant du pouvoir et à le détourner pour son propre compte … Bref sauf que là le monde de la magie et le monde réel d’Iris risque d’être anéanti… C’est alors que commence la quête d’Iris accompagnée de ses fidèles amis.

Ce récit était captivant, tant par l’écriture fluide et agréable que par l’idée de revisiter la légende du roi Arthur !

En Bref :

une lecture passionnante !

Qui est Terra Wilder ? d’Anne Robillard

qui est terra wilderTitre : Qui est Terra Wilder ?

Auteure : Anne Robillard

Éditeur : Michel Lafon

Genre : Fantastique

Nombre de pages : 480

Sorti le 3 janvier 2013

4ème de couverture :

« Souhaitant oublier l’accident tragique dans lequel il a perdu sa femme et qui a failli lui coûter la vie, Terra Wilder s’installe à Little Rock, une petite ville tranquille du Canada, afin d’y enseigner la philosophie. Ce nouveau projet va lui permettre de se reconstruire. Du moins l’espère-t-il. Or dès son arrivée, d’étranges phénomènes se produisent : ses étudiants se mettent à le vénérer, les arbres cherchent à l’agripper sur son passage, le fantôme de son épouse vient le hanter.
Il découvre aussi que ses mains possèdent un pouvoir de guérison. Coïncidence ? Fatalité ? Alors que Terra s’adapte enfin à son quotidien, le passé resurgit comme un cauchemar, l’obligeant à replonger dans le projet secret sur lequel il travaillait aux Etats-Unis avant l’accident. Et si cet homme mystérieux était bien plus qu’un simple scientifique devenu professeur de philosophie ?  « 

Mon avis :

L’histoire :

Terra Wilder est fortement conseillé de s’éloigner de là où il vivait et travaillait avant son accident. Son psychiatre lui trouve un emploi de prof de philo dans un collège d’une petite ville du Canada. La classe qu’il doit prendre en charge est réputée pour faire perdre la tête au professeur… Mais contre toute attente, les élèves sont sous le charme et boivent ses paroles de prof de philo. Terra les laisse s’exprimer et deviser pour chaque question philo qu’ils leur pose et ça leur convient tout à fait. Les autres professeurs n’en reviennent pas 🙂 Mais bientôt d’étranges phénomènes apparaissent autour de Terra qui l’obligeront d’une manière ou d’une autre à retourner à ce fameux projet secret dont il voulait s’éloigner… Mais qui se cache derrière cet homme ? Il ne sait peut-être pas lui-même enfin pas tout suite 😉 ?

Les personnages :

Terra Wilder : C’est un homme mystérieux vers lequel les arbres essaient de se tendre pour le toucher à son passage. Il est invalidé par des douleurs terribles aux genoux. Il est rescapé d’un terrible accident qui a tué sa femme et ses jambes… Mais contre tout attente, un scientifique lutte pour qu’on le maintienne en vie et décide l’armée à lui fabriquer des jambes artificielles, pas tout à fait au point, enfin le croit-il … Il rencontre la bouleversante, dans tous les sens du terme, Amy à son nouveau travail. Et apprend à connaître « les 7 terreurs »…

Amy : elle est prof d’anglais dans ce fameux collège de Little Rock, collègue de Terra, il lui voue d’ailleurs un intérêt soudain et irrépressible et s’accroche à son intuition et à ce qu’elle ressent malgré tous les efforts que fait Terra pour la décourager…

Les 7 terreurs : ce sont 7 élèves réputés être l’enfer sur terre pour tous les professeurs ! Mais ils vont adorer Terra Wilder et ne plus vouloir le quitter. Auprès de lui leur résultats s’améliorent, leur envie de faire quelque chose de leur vie se précise. Terra est le seul prof qui leur montre du respect, qui les accepte comme ils sont.

Beaucoup d’autres personnages croisent la route de Terra pour le bien comme pour le mal…. et comme à mon habitude je ne veux pas en dire plus de peur de spolier !!

La plume, le scénario :

Je reste sous le charme de l’écriture d’Anne Robillard, sa plume me transporte dans son univers direct, mon imagination se met en route 🙂

Cette façon de nous transporter entre le moyen âge,  les chevaliers de la Table Ronde et notre époque + l’incroyable cerveau de cet astrophysicien !!! Bref on voyage, on suit Terra dans tout ce mélange de société, au travers de sa dette karmique. Ce passage dans les différentes époques rend le récit dynamique et à aucun moment ça ne m’a perdu. Au contraire ça me poussait toujours plus dans les chapitres et j’avais du mal à lâcher ce récit !

On démarre avec un homme meurtri par un grave accident de voiture, qui pour terminer sa guérison, fini au fin fond d’une petite ville du Canada comme professeur de philosophie. Petit à petit on en apprend un peu plus sur Terra mais pas vraiment tout… le mystère demeure... Les arbres semblent vouloir continuellement entrer en contact avec lui, Il s’aperçoit qu’il peut guérir les gens en les touchant, sa femme morte dans l’accident revient et se décrit comme son guide, une puissance obscure décide de s’inviter dans sa vie également…. ah j’oubliais, l’armée veut le récupérer à tout pris, enfin elle veut récupérer son cerveau qui semble très très précieux… Bref dans tout ça il n’est pas facile de reconstruire sa vie… Mais Terra semble un homme puissant et déterminé. Même le destin a décidé de lui imposer une mission pour le mauvais karma qu’il aurait accumulé plus de deux mille ans en arrière …..

Wow ! Quel voyage, quel suspens ! oui j’ai vraiment apprécier cette aventure 🙂

En Bref :

Encore une lecture agréable ! Une aventure captivante avec un héros mystérieux et en quête de se libérer de sa dette karmique 😉

Altaveran, les cinq protecteurs d’Alexandra Rossi

AltaveranTitre : Altaveran, les cinq protecteurs

Auteure : Alexandra Rossi

Éditeur :  Les Nouveaux Auteurs Editions

Nombre de pages : 702

Sorti le 10 février 2011

Genre : Fantasy, Aventure

4ème de couverture :

« Altaveran, épée mythique à l’origine du conflit ayant opposé Elfes Sombres et Elfes Lumières des contrées de Sarda, confère à son détenteur d’immenses pouvoirs. Reyan Teneri, jeune Elfe hybride et ambitieux, rêve de s’en emparer alors qu’elle semblait perdue à jamais. Mais il est loin de se douter que détenir une telle lame lui réservera bien des épreuves qui le mèneront sur le chemin d’une destinée insoupçonnée… Entre batailles, trèves, pièges, rebondissements, amour et magie, Altaveran fera vivre à Reyan des aventures hors du commun »

Mon avis :

L’histoire :

Le peuple de Sarda possède un passé douloureux. Une grande guerre a opposé les Elfes Sombres et les Elfes Lumières ainsi que les Elfes Élémentaires au sujet d’une épée, l’épée de l’étoile : Altaveran. Cette épée mythique offre à son détenteur d’immenses pouvoirs. Après la grande guerre l’épée disparu… et devint une légende.

Chez les Elfes Sombres, après trois ans d’apprentissage les apprentis doivent partir à la recherche de leur épée 🙂 et Reyan Teneri entre en scène !!

Reyan Teneri, un elfe arrogant, mystérieux mais extrêmement doué, part chercher Altaveran, l’épée mythique, rien que ça !

Reyan a un destin étrange, bousculé, plein de rebondissement, de péripéties.

Les personnages :

Reyan Teneri : c’est un jeune elfe élevé chez les Élémentaires, il est orphelin. Arrive le moment de l’apprentissage militaire, et Reyan développe une magie qui n’est pas celle des Élémentaires, alors sont vieux maître l’emmène là où il développera sa magie mystérieuse et puissante. Dans cet autre clan il rencontrera Moen, qu’il considèrera quasiment comme son père… Reyan est doué, même très doué mais il est arrogant, indépendant et n’aime pas l’autorité. Il aime vivre libre selon ses envies 😉 Il n’appartient à aucun clan … Il va rencontrer des tas de personnes, des bonnes, des mauvaises… Il sera aimé, adulé, porté en vainqueur mais il connaîtra aussi la trahison mais aussi de grandes amitié et la belle guérisseuse Mya 🙂

Alear Isthan : Frère de Mya, et meilleur ami de Reyan, son frère de coeur. A jamais il aura toute confiance en lui et sera toujours là pour Reyan. Lui seul le comprend et arrive à le remettre dans le droit chemin quand Reyan s’égare…

Moen Arenath: Le grand maître Sombre va prendre Reyan sous son aile et le garder dans son coeur comme s’il était son fils. Il est dur, montre rarement ses sentiments. Il est également là pour soutenir Reyan et lui montrer le chemin de la stratégie militaire.

Mya Isthan : est une très jolie Elfe guérisseuse, c’est l’amie de toujours et la soeur d’Alear.

Et plein d’autres personnages tous tellement intéressant que je vous gâcherai le plaisir si je les décrivais tous 😉

La plume, le scénario :

Alexandra Rossi possède une plume agréable, fluide et surtout captivante.

Elle m’a scotché avec son personnage principal, Reyan Teneri, le pauvre elle lui en fait subir 😀

A chaque fois, après chaque péripétie terminée … je me sentais un peu déçue et voyant tout ce qui me restait comme page, j’étais curieuse de savoir comment l’auteure pouvait rebondir après une telle aventure… et Baam ! à chaque fois je me suis retrouvée prise dans les filets du récit. Toujours plus de rebondissements qui emporte Reyan dans tous les sens, lui fait traverser tellement de péripéties. Il passe de félicité à trahison passant par la case adulation, prison, châtiment, torture. Et tour à tour Reyan est bouleversé par la vengeance, l’amour, la puissance, la malédiction, l’amitié. Mais toujours il reste lui-même fidèle à ses idéaux. Très grand stratège, très bon manipulateur, très bon comédien et excellent épéiste ! Tour à tour Sombre puis Lumière pour finalement comprendre qu’il est les deux mais bien plus encore !!

Ce que j’ai également beaucoup apprécié dans ce roman c’est  que l’Ombre et la Lumière ne sont pas ennemi. L’Ombre (les Sombres) n’est (ne sont)pas le Mal et la Lumière n’est pas le Bien. Ce sont deux facettes complémentaires l’une de l’autre 🙂 Ce sont deux peuples et aucun n’appartient au bien ou au mal, ils ont chacun dans leur rang des traîtres, des mauvaises personnes mais aussi de grandes âmes dévouées…

Tout au long du récit, j’ai été maintenue en haleine, hors souffle même 😀

En Bref :

Une très très bonne lecture.

Merci à Évelyne G. pour m’avoir conseillé et prêté ce livre, un très agréable moment de lecture !!!

GATE au delà de la porte par Takumi Yanai

Gate 1Titre : GATE, au delà de la porte (T1)

Auteur : Takumi YANAI

Dessinateur : Satoru SAO

Éditeur : OTOTO

Genre : Manga Seinen

Nombre de pages : 208

Sorti le 13 mai 2016

4ème de couverture :

« 20XX, un été dans le quartier de Ginza en plein cœur de Tokyo, une mystérieuse porte donnant sur un monde parallèle apparaît brusquement. De celle-ci surgissent des monstres et des soldats d’un autre temps. Les Forces japonaises d’autodéfense, les FJA, interviennent et s’installent ensuite dans cet autre monde pour y entreprendre une mission d’exploration… »

Mon avis :

L’histoire :

En plein Tokyo une mystérieuse porte s’ouvre … avant que les habitants ne comprennent ce qu’il se passe une armée de créatures féroces débarque et tue tout ce qui se trouve sur son passage. Pour répondre à l’attaque des monstres, les FJA, Forces Japonaises d’Autodéfenses passent la porte et s’installent dans ce nouveau monde dans le but de mener à bien une mission d’exploration.

En entrant dans ce monde, ils commencent par sauver des vies d’une bête féroce et ailée… puis ils s’aperçoivent que le peuple de ce monde est en exode à cause de cette fureur 😉

Les personnages :

Yoji Itami,  il devient malgré lui commandant de la troisième patrouille de reconnaissance. Otaku (=Geek) auto proclamé 😀 il travaille beaucoup pour profiter à fond de ses loisirs pendant ses jours de congés. Il est attachant car il semble maîtriser son domaine, protéger les foules, aider les peuples sans défense et mener ses troupes à les suivre dans toutes ses initiatives, à côté de ça il à l’air d’un oiseau tombé du nid.

Tuka Luna Marceau : c’est une jeune Elfe de noble naissance, seule survivante de son village et sauvée par Yoji Itami. Elle reste très choquée par la disparition des siens…

Lelei La Lalena : c’est une sage et une mage de la race des humains. Elle peine à contenir l’esprit pervers de son maître :-D, sauvée également par le troisième patrouille de reconnaissance. Elle maîtrise assez rapidement le japonais et sert d’interprète avec les différents protagonistes.

Rory Mercury : Rory est une demi-déesse, apôtre du Dieu Emroy (=Dieu de la Mort). Elle a l’apparence d’une jeune lolita gothique, mais elle est très agée et sait très bien se battre.

La plume, le scénario :

J’ai lu ce tome très rapidement, une histoire vivante, l’apparition de plusieurs personnages au fur et à mesure de l’avancée de l’exploration des patrouilles JPA. Un trait qui traduit parfaitement l’action, de beaux personnages. Une histoire et un dessin qui se complètent parfaitement 🙂

Des personnages haut en couleur, drôle le plus souvent. Notamment Yoji, il est étonnant, accro à la technologie mais malgré cela quand il est dans l’action, dans la défense de personnes, il devient très sérieux et efficace.

Mêlé monde moderne dépourvu de magie et monde quasi médiéval empreint de magie donne un résultat très intéressant. Les JPA arrivent en mission d’exploration dans ce nouveau monde et pour le coup, ils en ont pour leur temps, car ils font de multiples découvertes toutes plus étonnantes, incroyables et nouvelles pour eux. Par contre, ça ne semble pas choquer Yoji Itami, car en tant que Otaku invétéré, il semble maîtriser toutes les connaissances requises pour ce nouveau monde qui peuple déjà son univers virtuel 😀 (l’héroïc fantasy et ses créatures 😉 ).

Comme dans le monde réel, quand une découverte est faite, toutes les puissances veulent en être. Pour ce récit c’est les chinois et les américains principalement qui voient en ce nouveau monde, un monde de ressources inestimables à piller… et surtout à ne pas laisser le Japon en profiter seul.

En Bref :

Un Manga drôle, agréable et dynamique 🙂

Je remercie Livraddict pour proposer toujours des livres de qualité et me faire confiance à nouveau.

Merci aux Éditions OTOTO et à l’auteur Takumi Yanai pour ce moment de lecture très agréable.

 

 

La Cité des Anciens, T1 Dragons et Serpents de Robin Hobb

Dragons et Serpents T1..Titre : La cité des Anciens

Tome 1 : Dragons et Serpents

Auteur : Robin Hobb

Editeur : France Loisirs

Sorti le 22/09/2010

4ème de couverture :

« Dans le Désert des Pluies, les serpents géants se sont enfermés dans leurs cocons, sous la supervision de la dragonne Tintaglia, pour en émerger, transformés à leur tour en dragons, et assurer la pérennité de leur race. Mais, trop vieux, trop affaiblis, ils ne donnent que des créatures difformes, inachevées, incapables de survivre seules sans l’aide des humains, qu’ils mettent tant à contribution pour les nourrir que les Marchands du Désert des Pluies décident de s’en débarrasser… Autour d’eux gravitent Thymara, jeune fille aux mains et aux pieds griffus et palmés, que ses parents n’auraient jamais dû laisser vivre ; Alise, prise entre un époux, riche Marchand qui la délaisse et la méprise, et sa passion des dragons ; et Leftrin, capitaine de vivenef à l’honnêteté élastique qui tombe sur une bille de bois-sorcier et choisit de la vendre au plus offrant malgré l’interdiction formelle qui pèse sur ce genre de commerce. En plongeant à nouveau dans un univers qu’elle connaît bien, Robin Hobb enrichit la galerie de ses personnages si attachants par d’inoubliables héros, en butte à des situations qui révèlent leurs forces autant que leurs faiblesses. A travers des aventures où se côtoient êtres humains et créatures fantastiques, tels les dragons, nul écrivain ne maîtrise comme elle, aujourd’hui, une palette aussi large et dense d’émotions ».

Mon avis :

L’histoire :

Les Dragons se sont fait rare dans le Désert de Pluie… Alors quand Tintaglia propose un accord avec les humains pour l’aider à guider les serpents vers leur lieu d’encoconage … l’espoir de revoir des dragons enflamme les esprits. Elle propose de les protéger contre les envahisseurs de Chalcède, en échange les hommes aident la dragonne à guider les serpents jusqu’au lieu de leur cocon puis lorsque les dragonneaux seront sortis … ils devront leur trouver à manger jusqu’à leur envol… Mais tout ne se passe pas comme prévu…

Au travers du périple des serpents, on fait la connaissance de Thymara, une enfant née dans le désert des Pluies avec des griffes noires et des écailles… probablement dû à la toxicité du désert… Ensuite Alise, une jeune femme passionnée des dragons, éprise de l’histoire des Anciens.

Les personnages :

Sintara : Ce serpent nous explique la dure et lente ascension jusqu’au site de l’encoconnage …

Thymara : Jeune fille rejetée par les humains car elle est née avec des modifications génétiques dû au climat particulier du Désert de Pluie et à la pollution du fleuve…

Alise : jeune femme rêveuse, passionnée de Dragons… elle est obligé de contracter un mariage sans amour et subit le mépris de son mari

La population : Les Marchands, le peuples des Trois-Navires et les Tatoués.

La plume, le Scénario :

C’est clairement un premier tome qui pose le décors et présente les personnages… Je n’ai pas été complètement emportée… j’entends d’ici les cris d’outrage !! Désolée ….

Quelques passages ont su capté mon attention… malgré tout…

Le passage d’un personnage à un autre me séduit toujours donc de ce côté là aucun soucis pour la dynamique du roman… Il me manquait un « je-ne-sais-quoi » qui aurait pu vraiment me fasciner dans ce monde de dragon…

En Bref :

Un premier tome de présentation nécessaire car il y a beaucoup de personnages, mais du coup un peu lourd à mon goût mais ça ne m’a pas ôté l’envie de connaître la suite 🙂

Je pense que la suite sera très intéressante  et malgré ce bémol j’ai quand même très envie de savoir ce que devienne tous ces personnages …