Chronique d’Évariste, tome 1 : Frère du Temple de Seth Horvath

Résumé de l’auteur

"A l'aube du XIVe siècle, dans le royaume de Philippe VI le Bel, Évariste, templier doté d'un étrange pouvoir, croise le chemin de deux jeunes femmes, l'une sarrasine et l'autre juive. Ces rencontres fortuites bouleverseront définitivement leur existence. 

Les aventures épiques et les personnages picaresques rencontrés dans ce premier tome, les mèneront du Bailliage de Touraine à l'Orléanais, puis jusqu'aux portes de Paris.

Quand la petite histoire croise la grande dans ce trépidant roman d'aventures, on assiste à des rencontres étonnantes et humanistes, où l'humour, l'action et l'amour ne sont jamais loin...

A travers ces chroniques médiévales, rejoignez la croisade d’Évariste, frère du Temple !"

Carte d’identité du Livre

Titre : Chronique d’Évariste

Tome 1 : Frère du Temple

Auteur : Seth Horvath

Éditeur : Autoédité

Genre : Historique, Fantastique,

Format : Epub

Nombre de pages : 351

Fiche Bibliomania

Sorti le 1er novembre 2020

Mon avis

Je remercie à nouveau l’auteur, Seth Horvath, pour cette aventure historique pimentée en compagnie d’un Frère pas tout à fait comme les autres.

L’histoire

Le Frère templier Évariste est envoyé sur les routes loin de Paris, pour sonder les comtés amis ou ennemis; Alors que le roi Philipe montre des signes inquiétants contre les Templiers, Évariste court les routes de commanderie en commanderie afin d’établir une carte mentale de l’influence des Templiers. Sur son chemin, il va croiser de multiple individus, dont deux jeunes femmes qui vont irrémédiablement changer le cours de sa vie.

Dans son périple, Évariste aime à penser qu’il suit la destinée et quelque soient les entraves, son destin s’accomplira;

Son don particulier lui permet de se sortir de bien des embuches, mais malheureusement il ne lui apporte pas que des bienfaits, il l’apprendra bien à ses dépends…

Les personnages

Évariste : C’est un homme particulier, Frère des Templiers; Il parcourt la France dans une presque insouciance; Il faut dire que son don lui apporte une certaine sécurité et des certitudes qui font de lui un membre très important de sa confrérie. C’est un être profondément humanisme, qui a vu assez d’horreur, de guerre, de pays, de religions différentes, de peuples différents; Il ne juge ni la richesse, ni la pauvreté. C’est un homme bon, qui œuvre pour sa confrérie, qui œuvre pour son dieu; Il est charmant avec sa quarantaine bien entretenue. Sa rencontre avec deux jeunes femmes vont faire de lui un autre homme, alors qu’il croyait avoir tout vu, presque tout expérimenté, c’était sans compter sur ces deux jeunes femmes différentes qu’il apprendra à cerner tout au long d’un périple dangereux qui ne laissera personne indemne.

Je ne vous parlerai pas des deux jeunes femmes, je vous laisse le plaisir de les découvrir; Si Évariste suit toujours une ligne de conduite exemplaire, en passant parfois par des raccourcis pas très « chrétiens », il n’en ai pas moins un ami, un soutien sans égal; Au travers de ses rencontres, nous feront la connaissance de Simon, mais aussi d’autres personnages pas aussi sympathiques, plutôt déments et cruels…

La Plume, le Scénario

Deuxième écrit que je lis de l’auteur Seth Horvath; mon avis n’a pas changé et c’est avec plaisir que j’ai retrouvé sa plume.

Devant cette plume immersive et avant de comprendre ce qu’il m’arrive je me suis retrouvée propulsée dans le XIVème siècle, sans préambule, à la suite d’Évariste; Moine particulier, mais néanmoins n’agissant que dans le sens de son Ordre, pour Dieu. Son don, il n’en abuse pas vraiment sauf pour lui garantir la vie sauve. L’auteur mêle habilement l’Histoire et l’aventure de ce moine Templier. dans une France où les Templiers n’ont plus vraiment les faveurs du roi; Frère Évariste part à la recherche d’alliés potentiels, d’indice pouvant lui procurer une longueur d’avance sur les évènements qui semblent se précipiter. Au détour d’un gîte dans un lieu ami, sa vie va être bouleversée !

L’auteur m’a fait voyager dans l’Histoire grâce à son personnage Frère Évariste, un homme auquel on ne peut que s’attacher dans sa façon d’être avec autrui, mais aussi dans sa façon de penser; Il est profondément humaniste, ouvert d’esprit, protégeant et sauvant une jeune femme en particulier au péril de sa vie, de sa réputation, de son rang dans l’Ordre; Peu importe les conséquences pour lui, ce qui l’anime c’est sauver une jeune femme qui a tout à perdre et qui à déjà beaucoup trop enduré.

Il est hanté par un passé militaire difficile à oublier et qui le pousse dans cette voie d’ouverture au monde, aux autres. En même temps, l’auteur n’a pas choisi d’en faire un homme saint sous tout rapport, il reste humain, homme de surcroit et malgré une certitude envers son Ordre, cet homme est sensible, et se laisse parfois envahir par le doute; Fléchira t-il face au déferlement de violence, ou encore face aux vagues d’émotions qui vont l’immerger pendant un temps ? Et si ses doutes l’entraînent sur une autre voie ? est-ce si mal ?

J’ai aimé ces deux jeunes femmes dont l’auteur choisi de ne pas dévoiler son passé (enfin pas tout de suite…) en tout cas pour la première; Ces deux jeunes femmes sont rafraîchissantes, déterminée pour l’une et résignée pour l’autre sans perdre leur joie de vivre. Là encore Seth Horvath nous montre des facettes réalistes de ces deux jeunes femmes, par exemple face à la pauvreté, la maladie; l’une et l’autre ne réagissent pas de la même façon et j’ai trouvé ça très intéressant. Et peu importe leurs réactions, elles ne sont en rien jugées, chacun fait comme il peut et surtout le milieu d’où l’on vient ne fait pas de nous ce que nous sommes !

L’auteur aborde le thème de la condition féminine au travers des discussions des deux jeunes femmes, quel réalisme ! et surtout quelle résignation ! tout à fait en accord avec l’époque, un brin fataliste mais réaliste. Ensuite l’auteur aborde évidement les religions avec humour parfois, souvent avec sérieux dans les échanges entre Évariste et les jeunes femmes.

J’ai apprécié cette touche de fantastique assez discrète par rapport à toute l’histoire; Évariste a un don incroyable, étant un homme particulièrement bon et très humaniste (oui oui je me répète…) il n’abuse pas vraiment de ce don; ce qui étonnant et en même temps compréhensible, c’est qu’il garde bien secret ce don.

En Bref

Un roman Fantastico-Historique rythmé par une aventure hors norme, d’un moine et de deux jeunes femmes qui n’auraient à priori pas dû se rencontrer.

Des personnages bons, bienveillants, réalistes qui endurent une destinée qui sème leur chemin d’embûches.

Des sujets bien d’actualité comme la condition féminine, les religions, la bienveillance nécessaire, l’ouverture d’esprit essentielle !

Merci à l’auteur Seth Horvath, pour cette aventure surprenante sur les pas d’un Frère Templier !


2 commentaires sur “Chronique d’Évariste, tome 1 : Frère du Temple de Seth Horvath

Ajouter un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :