La Malédiction des Joyaux, tome 2 : L’Esclave de Laurent Delépine

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Titre : La Malédiction des Joyaux

Tome 2 : L’Esclave

Auteur : Laurent Delépine

Éditeur : Autoédité

Genre : Aventure, Fantasy

Format : PDF

Nombre de pages : 493

Fiche Bibliomania

 

*** ATTENTION PROBABLES SPOILERS ***

pour ceux qui n’auraient pas lu
– La Malédiction des Joyaux, tome 1 : La Paysanne

Résumé de l’auteur

« Soixante ans se sont écoulés depuis la guerre qui a mis fin au règne des tyrans. Une civilisation a pu renaître sur les ruines, malgré la subsistance de poches de chaos. Mais la plus grande partie du continent reste mortelle.

Vivant en limite de la zone habitable, Deirane était une adolescente sans histoire jusqu’à ce qu’un drow la repère et décide d’en faire une œuvre d’art. Après qu’il s’est occupé d’elle, elle doit fuir son village. Mais elle retrouvera l’amour et la sécurité sous la forme d’un jeune fermier. Grâce à lui, elle se crée une nouvelle famille, de nouveaux amis, et commence une nouvelle vie. Cependant avec son tatouage si spécial, elle ne passe pas inaperçue.

Loin au sud, L’Orvbel est la plaque tournante mondiale du trafic d’esclave. Le richissime roi Brun découvre l’existence de la paysanne. Il ne ressent plus qu’un désir : l’acquérir. Mais pendant sa brève errance, l’adolescente s’est liée d’amitié avec Saalyn, la plus célèbre guerrière libre de l’Helaria. Cette femme a déjà affronté la cité négrière et elle a failli entraîner sa ruine. Tout juste remise d’épreuves qui l’avaient laissée blessée et traumatisée, Saalyn vient juste de reprendre ses enquêtes. Et bien qu’elle ne soit pas totalement rétablie, elle reste une adversaire redoutable. Le roi doit donc s’arranger pour se débarrasser d’elle, de préférence de façon définitive. Entre Saalyn et Brun s’engage une compétition dont l’enjeu n’est autre que l’avenir de Deirane.« 

Mon avis

A nouveau merci à l’auteur, Laurent Delépine , pour m’avoir permise de continuer à découvrir ce long, pénible et secret cheminement de Deirane !

L’histoire

Deirane a dû fuir son village, et d’autres horreurs sur la route; mais on l’a retrouve avec son amour Dresil qui l’accueille au sein de sa famille et veut construire son avenir avec elle. Malheureusement, Deirane va comprendre qu’elle ne passera jamais inaperçue… Le roi d’Orvbel a eu vent de son existence et il n’a plus qu’une idée en tête l’acquérir et la posséder.

Mais le roi Brun sait qu’il va devoir être très très discret, car Deirane a des amis haut-placés… Il veut surtout éviter, voir éliminer la grande guerrière libre : Saalyn.

Deirane devient un enjeu précieux pour les deux ennemis; Pendant que Brun plus riche et sournois que jamais opère comme un marionnettiste, Saalyn se remet doucement de son enlèvement en Orvbel…mais elle n’en est pas moins dangereuse surtout que son talentueux apprenti l’accompagne.

D’autres forces convoitent Deirane et elles seraient pire encore que l’Orvbel.

Les personnages

Deirane : Deirane aurait un peu près 15/16 ans dans notre univers; ici elle en a à peine 12. C’est une jeune fille, accompagné déjà d’un nouveau né qui suit son futur mari dans sa ferme, pour construire une nouvelle vie avec une nouvelle famille; Mais Deirane ne passe malheureusement pas inaperçue, elle scintille et surtout elle est d’une grande beauté. Son existence n’aurait jamais dû arriver jusqu’aux oreilles du roi Brun de la cité esclavagiste l’Orvbel.

Saalyn : La guerrière libre d’Helaria, se remet de son séjour violent et inhumain en Orvbel. Elle a été sauvée de justesse, mais ses séquelles psychologiques sont plus longues à passer…; Quand elle apprend que Deirane a disparue, ses vacances forcées s’envolent. Il est hors de question de laisser Deirane dans les mains d’un monstre, cette seule idée suffit à raviver ses affreux cauchemars, peu importe où ça la mènera, elle poursuivra son enquête dans l’espoir de retrouver Deirane. Malgré son traumatisme, Saalyn reste toujours la meilleure, elle est perspicace. Mais elle est aussi surprenante, pleine de tendresse et de bienveillance. Par contre face aux criminels, elle n’a aucune pitié.

Ternine : Ternine, c’est un espion d’Orvbel. Quand son roi l’envoie en mission, il prend toutes les précautions possibles pour ne pas être suivi, surpris. L’Hélaria ne tolère pas l’esclavage ! Son évolution, l’avenir qui lui est réservé est loin, très loin de ce qu’il pensait mériter comme fin de vie… C’est un opportuniste, mais il découvre le côté lumineux de la force et ça le surprend.

Deirane et Saalyn vont rencontrer des êtres abjectes, qui ne méritent pas de continuer leur vie paisiblement. D’un autre côté des alliés vont être précieux pour toutes les deux.

La Plume, le Scénario

Si dans le premier tome, on a pu découvrir Deirane autour de 30 / 40 ans, le récit était aussi accès sur sa vie de paysanne et son enlèvement par un Drow psychopathe, obsédé par l’art. Avec ce tome 2, j’ai continué à découvrir la vie de Deirane, ou plutôt comment elle est passée de paysanne à esclave. Cette fois, l’auteur ne nous parle pas du temps présent, on suit Deirane et Saalyn dans le passé.

L’auteur débute son récit avec la fin du calvaire de Saalyn. Ces quelques lignes on suffit à me replonger dans le récit. Saalyn a subit l’impensable, cela donne un aperçu de ce qu’est capable la cité de l’Orvbel.

Ensuite l’auteur continue sur une note plus positive, Deirane va semble t-il retrouver une vie normale au sein d’un foyer à construire, une nouvelle famille où faire sa place. Bref, elle aspire à une meilleure vie pour elle et son fils Hester. Mais malheureusement c’est sans compter sur les êtres cupides et cruels. Sa particularité précieuse ne passe pas inaperçue et suscite des convoitises, le pire ravisseur va tout faire pour l’acquérir, ce n’est peut-être pas le pire …

L’écriture de l’auteur est toujours aussi immersive; Cette façon de passer de Deirane, puis à Saalyn de chapitre en chapitre mais aussi d’introduire un mystérieux personnage Ternine, inquiétant et surprenant. Cette course poursuite va se révéler vraiment ardue, psychologiquement. Saalyn n’est pas tout à fait guérie et son parcourt va être compliqué, entre son envie de sauver Deirane des griffes de son tortionnaire et ses souvenirs à vif, Saalyn va devoir s’accrocher. Heureusement elle a son merveilleux et talentueux apprenti ! Quant au personnage de Ternine, je vous le laisserai découvrir, il m’a d’abord laissé dubitative, puis franchement surprise, j’ai hâte d’en savoir un peu plus sur lui et surtout comprendre quel genre d’atout il peut représenter… Cette alternance d’un personnage à un autre à toujours le même effet sur moi, j’adore car ça entretient le suspens, ça rend dynamique le récit alors qu’on est dans un passé révolu.

L’auteur, Laurent Delépine, dévoile le deuxième tiers du passé de Deirane, et c’était vraiment intéressant de voir ce par quoi elle est passée; Du coup, j’ai repensé à ce tome 1, et j’ai un peu mieux compris certaines de ses réactions.

Le récit nous plonge dans le passé et les survivants des Feytas, ont gardé certaines technologies de leur ennemis terrassés, qu’ils essaient de reproduire. C’est le côté steampunk qui rivalise toujours avec le style médiéval du récit.

L’auteur puisqu’il nous plonge dans le passé, a gardé ses thèmes de culture bienveillante contre les préjugés de race et d’origine, cette farouche envie, de la pentarchie, d’éliminer tout esclavage de leur territoire et d’empêcher les autres d’y procéder également.

 

En Bref

Un tome 2 étonnant car malgré ce retour au passé, chaque ligne est captivante et immersive;

Deirane et Saalyn se dévoilent un peu plus; et franchement ça donne encore plus envie de connaitre la suite !!

Je remercie l’auteur, Laurent Delépine ; J’ai encore passé un très bon moment de lecture;

Mes questions ont obtenu quelques réponses 🙂 !

PS : cette fois j’aurais posté ma chronique un peu avant votre anniversaire 😉 !!

2 commentaires sur “La Malédiction des Joyaux, tome 2 : L’Esclave de Laurent Delépine

Ajouter un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :