Quatre Juillet, tome 1 : La première enquête de Nick Follers de Lucie Brémeault

#8 – 2021 Librinova

Résumé de l’auteur

Une affaire de l’inspecteur Follers… 

Juillet 1993 - Pour les vacances d’été, deux couples d’amis décident de partir deux semaines en bord de mer dans une grande maison de famille. L’ambiance, bien que courtoise, n’est pas toujours au rendez-vous.

Le soir du 4 juillet, bien décidés à repousser leurs limites, Lauren, Ted, Eva et Will décident de jouer à un jeu dangereux.

Nick Follers, inspecteur en mal de reconnaissance depuis une courte célébrité en 1991, est appelé sur une scène de crime le lendemain de la fête de l’indépendance : plusieurs victimes viennent d’être retrouvées dans une maison de vacances près de Virginia Beach. Son espoir : une jeune femme qui a survécu.

Un roman sur la naissance d’un inspecteur désabusé et la violence de la nature humaine.

Carte d’identité du livre

Titre : Quatre Juillet

Tome 1 : La première enquête de Nick Follers

Auteure : Lucie Brémeault

Éditeur : Autoédité (Librinova)

Genre : Polar, Thriller

Format : Epub

Nombre de pages : 184

Mon avis

Huitième roman dans le cadre du jury des Lecteurs Librinova !

L’histoire

Nick Follers a la trentaine et pourtant il parait en avoir 20 de plus dans tous ses comportements; Il est inspecteur depuis de nombreuses années, et les « petites affaires » de proxénètes et dealers le lassent… Oui ces affaires sont importantes pour défendre les plus faibles et la population mais il rêve d’une « vraie » enquête.

Le voilà exaucé, appelé sur une scène de crime multi-homicides; Il va être servi. Il va plonger de les plus sombres instincts de l’homme. Heureusement, dans cette horreur, une jeune femme a survécu. Comment ? il ne sait pas mais il est tout décidé à retrouver le responsable de ce massacre et en même temps donner un second souffle à la victime, l’aider à surmonter cet enfer.

Les personnages

Nick Follers : Il est inspecteur et il roule sa bosse sans partenaire, un passe droit de son supérieur car le capitaine Owens a toute confiance en son inspecteur, mais faut se l’avouer il sait qu’il est difficile de lui coller un partenaire car il est invivable. Il boit, beaucoup, trop souvent; Il est désabusé, son métier ne lui apporte plus tellement de satisfaction, il ne se sent plus utile à courir après des proxénètes meurtriers ou des dealers, il en a soupé de tout ça … et plus ça vient plus la bouteille l’accompagne et… Amber;

Lorsqu’il est appelé sur le multi-homicide du côté de SandBridge, Nick se sent revivre; C’est l’occasion rêver de prouver à tous ces c****** , qu’il fait du bon boulot.

Nick va nous montrer plusieurs facettes de sa personnalité à l’approche d’autres personnages, surtout auprès de la survivante mais aussi d’Amber. Au fil des pages, il devient un personnage attachant, même si parfois il est très agaçant…

La Plume, le Scénario

J’ai été happé de suite dans ce sombre récit; propulsée au cœur d’une série américaine avec un héros ravagé et désabusé.

L’auteure utilise l’effet retour en arrière, de chapitre en chapitre, on passe du récit où l’inspecteur mène son enquête et au passé des personnes assassinées… ça rend l’histoire totalement addictive, car ça laisse penser que le lecteur va savoir avant l’inspecteur; mais hop, l’auteure saute à nouveau dans le temps. On suit l’inspecteur dans sa déchéance, dans son enquête… on sent que quelque chose cloche… mais on arrive pas à mettre le doigt dessus.

Je dirais que ce qui me mettait la pression, c’est de voir l’inspecteur s’enfoncer dans ses travers, et j’étais d’autant plus surprise de chaque rebondissement, mais on sent que quoique fasse l’inspecteur, il y aura toujours une embûche pour le faire tomber… C’est frustrant, c’est rageant.

L’auteure aborde plusieurs thèmes, celui de la dépendance (alcool, drogues, affection…) avec beaucoup de lucidité, noirceur et tout ce qui a de plus insidieux dans cette maladie de l’esprit qui rend esclave le corps. Lucie Brémeault, parle aussi de fragilité liée parfois à ces dépendances, cause de ces dépendances… Elle intègre également dans son histoire, le pervers narcissique dangereux et manipulateur… elle décris bien son mode opératoire, sa façon de manipuler sa victime et cacher au final ses propres travers.

Un petit mot sur l’enfance qui est le socle de tout, le socle de l’adulte et si ce socle est déjà fissuré et pas réparé, l’adulte ne sera pas mieux loti, pas mieux protéger, fragilisé …

Tout au long du récit, accrochée aux basques de Nick, j’étais tendue, surprise par les nombreux rebondissements; Horrifiée par la tournure de l’enquête et les révélations que les retours en arrières m’ont laissé entendre…

En Bref

Un récit sombre, grave qui démarre sur un fait divers dans une maison richissime;

Des thèmes nombreux allant de la dépendance, aux dégâts que peut faire un pervers narcissique à la violence qui en ressort;

Une intrigue, une enquête haletante et très efficace

Merci à Librinova pour ce récit sous tension à la suite de l’inspecteur Nick Follers

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :