L’Exil des Licornes de Frédérique de Lignières

Synopsis

Quand l’Envoyée parvint à réunir tous les mots de l’Alliance, le monde devint parfait. Il y régna la paix, l’abondance et le bonheur. Mais que se passa-t-il avant ? Et qui était vraiment Iris, l’apothicaire qui accompagna l’Envoyée dans sa quête ? C’est ce que raconte le manuscrit composé par Myrrha sous la dictée d’un fantôme. La jeune fille parviendra-t-elle à convaincre les moines de l’authenticité de son récit ?

Pour les curieux, et les autres

L’Alliance de Fédérique de Lignières

Je remercie l’auteure Frédérique de Lignières pour m’avoir si gentillement proposée son roman préquel du magnifique récit l’Alliance ! Vous avez aimé, adoré l’Alliance, vous aimerez l’Exil des Licornes !

Carte d’identité

Titre : L’Exil des Licornes

Auteure : Frédérique de Lignières

Genre : Fantasy

Éditions : L’Andriague

Nombre de pages : 325

Sorti le 12 mai 2022

Vous pouvez vous procurer ce roman par ICI

En Bref

Un récit Fantasy où le merveilleux, le surnaturel est infime et habillement soupoudré.

Des personnages d’une résilience forçant le respect, les personnages féminins se battent toujours, à tout moment pour leurs droits, leur indépendance, leur liberté.

Cette histoire se passe juste avant le roman « L’Alliance », un récit extraordinaire, ce préquel ne démérite pas du tout et surtout il est aussi passionnant. Certes très sombre, parfois tellement triste mais Iris est une femme résiliente, elle doute, elle hésite mais elle fini toujours par trouver sa voie.

Les Thèmes abordés

  • Le droit des femmes
  • La religion
  • L’intégrisme religieux
  • La prostitution
  • Des femmes indépendantes
  • Le prix de la liberté
  • L’amitié rare
  • La vocation
  • Le voeu de chasteté
  • L’Unique et la Dame du Temps
  • L’herboristerie
  • L’apothicaire
  • Etre une guérisseuse

Écriture / Personnages / Histoire

Une écriture qui vous prend sans prévenir; L’auteure vous plonge dans les méandres de la vie si poignante d’Iris et le temps que vous réalisiez, il est trop tard. Pris dans les filets de l’écriture passionnante de l’auteure

L’écriture de Frédérique de Lignières est fluide, agréable. Ses mots se déroulent comme un film, je n’avais plus l’impression de lire. Les chapitres sont court, s’enchaînent avec la vie d’Iris qui semble poursuivre un but infini.

Le récit saisissant d’Iris est entrecoupé par le récit d’un autre temps. Celui où Myrrha raconte une vie passée qu’un fantôme lui a soufflé


Les personnages principaux sont des femmes. Des femmes dont le destin s’acharne, les pousse toujours plus loin. Iris voyage quelques fois de gré mais souvent de force. Au travers de son aventure, de sa vie si triste, Iris montre la condition de la femme dans cette époque révolue.

Iris va payer cher sa liberté, les terribles blessures de son âme vont la faire douter sur ses choix de vie. Mais Iris suivra toujours son instinct, ses pressentiments qui ne la trompent pas.

Dans ce récit les femmes sont des survivantes ! Elle luttent avec leur moyen pour acquérir cette si chère liberté. Cette indépendance impensable; et surtout l’expression de leur esprit d’artiste.

Des personnages inspirants avec leurs histoires si poignantes et révoltantes à la fois !


L’Exil des Licornes est le préquel de « l’Alliance ».

Iris évolue, avance toujours devant; la vie lui réserve de lourds moment si tristes… heureusement elle a réussi à prendre des petits moments de bonheur qu’elle garde au fond de son coeur.

C’est un récit que j’ai trouvé pour ma part particulièrement sombre, poignant, triste.

La femme est un objet, la femme est maltraitée, la femme n’obtient aucune considération, la femme est réduite à son corps. Certains passages sont particulièrement durs, difficiles pour l’imagination.

Un récit d’émancipation de la femme coûte que coûte, à n’importe quel prix. La dignité est mise un temps de côté pour acquérir si chèrement cette indépendance. Malgré ce combat noble, la trahison rôde, les dénonciations calomnieuses rampent, la sororité s’effiloche, voire disparait.

Être une femme de tout temps, nous force à la résilience.

Ne jamais baisser la garde, jamais !


Note : 5 sur 5.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :