La Source du Pranium, Tome 2 : Le Journal d’Eïko de Karis Demos

Synopsis

1986. URSS.
Ismaël est détenu dans un bureau d’études secret où il mène des expérimentations humaines sur le pranium.
Quand Eïko et Cyril retrouvent sa trace et tentent de s’introduire dans le camp, ils sont arrêtés par le directeur de recherche. Apprenant qu’ils sont tous deux initiés au pranium, celui-ci leur impose d’intégrer le BiOKB-4 en tant que « conseillers scientifiques » et d’étudier les évolutions comportementales et physiques des cobayes qui vont inhaler la poudre violette.
Secrètement, Eïko poursuit d’autres objectifs : protéger les détenus de leurs songes et percer les secrets de son père, ce savant fou, apôtre de la sinistre plante.

Mais que faire face à une réalité qui vacille et des rêves qui échappent aux barbelés ?

***

Attention probable spoliers

***

pour ceux qui n’ont pas encore lu

La Source du Pranium, tome 1 : Le Carnet d’Anatole K.

Merci à l’auteur, Karis Demos, pour cette suite nébuleuse, plus sombre et surtout plein de rebondissements surprenant. Une façon d’aborder le monde, l’humanité, approfondir la connaissance de soi, de son âme pour le bien commun, un sujet réflexif !

Carte d’identité

Titre : La Source du Pranium

Tome 2 : Le Journal d’Eïko

Auteur : Karis Demos

Genre : Science-Fiction

Édition : Autoédité

Nombre de pages : 306

Sorti le 13 mai 2022

Bibliomania Livraddict

Pour vous procurer ce livre c’est par ICI

En Bref

Cette fois le tome 2 est plutôt sombre, un huisclos entre scientifiques et prisonniers d’un camp russe reconverti en laboratoire d’étude du Pranium sur les personnes initiées.

Les personnages sont hétérogènes et c’est ce qui fait la richesse de cette #lecture. Chacun apporte sa vision sur la Terre des Songes, chacun appréhende différemment ces stases oniriques très puissantes.

La Géosophie abordée de différentes manières par des personnages convaincus par leur rêves. J’ai beaucoup aimé Manah et sa vision pacifiste et introspective.

Cette période de l’avancée des études sur le Pranium était particulièrement intéressante.

Les Thèmes abordés

  • Songes
  • Cauchemars
  • Dimension parallèle
  • Créatures
  • La poudre violette
  • Le Chamanisme
  • La méditation
  • La relaxation
  • Les religions
  • L’Histoire
  • La Russie
  • Les camps de prisonniers
  • Le Laboratoire
  • Les expériences scientifiques

Écriture / Personnages / Histoire

L’écriture de l’auteur est axée sur l’introspection dans ce tome 2. Au travers du Journal d’Eïko, j’ai réussi à avancer dans un cheminement de pensée un peu biaisé car influencé par Eïko et ses ressentis, ses doutes, ses peurs. L’auteur, Karis Demos, m’a transporté dans ce camps de prisonnier avec le récit de son personnage principal. Cette fois le récit se déroule sans vraiment de retour en arrière, quelques souvenir d’Ismaël et Eiko mais l’auteur avance sans jamais s’arrêter. J’ai senti comme une urgence, un sentiment de fin inéluctable; L’ambiance se dégrade au fur et à mesure de l’avancée de l’étude psychoscientifique des prisonniers, d’où ce sentiment trouble d’urgence.


Vous l’aurez compris, Eïko est la personne qui nous plonge dans ce camps, de prisonniers, Russe. C’est une jeune personne empli de colère, de haine envers son père et elle ne décolère pas de ce qu’elle endure. Malgré cela, elle est perspicace, mais une fois son status changé, elle doute, elle a peur pour sa famille. Elle découvre avec appréhension un allié improbable guidé par la Terre des Songes. Chaque personne qu’elle interroge, qu’elle écoute, l’a fait murir, l’a fait évolué vers un dépassement de soi et la découverte de son moi profond. C’est très agréable d’avancer dans la lecture à ses côtés.


Ce tome 2 fait quels pas en arrière, il aborde les débuts bulbutiants de l’étude du Pranium; Les expériences réalisées, les cobayes aussi. Au-delà de ce camps scientifique. C’est l’histoire de prisonniers initiés au Pranium qui sont contraints de cohabiter. Ils sont apeurés, ils doutent mais l’aide d’Eïko va donner un coup d’accèlérateur. Ensemble, ils vont construire un avenir, un chemin au travers du Pranium, avec le Pranium. Mais plusieurs voies s’ouvrent et tous n’ont pas la même évolution, tous ne veulent pas emprunter le même chemin. Ainsi, la Géosophie naît dans les expériences humaines de ces prisonniers et de la fille du Scientifique; mais quelle voie donnera le ton pour l’avenir ?


Note : 5 sur 5.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :