La Malédiction des Joyaux, Livre 3 : La Chanceuse de Laurent Delépine

Synopsis

Après avoir été vendue au roi d’Orvbel, Deirane a intégré le harem. Elle est devenue une chanceuse selon le jargon local. Mais le harem n’est pas l’endroit clos et merveilleux chanté dans les poèmes des aèdes. C’est un monde qui regorge de dangers. Si certaines concubines sont des artistes réputées, d’autres rivalisent d’ingéniosité allant jusqu’à recourir au meurtre pour obtenir du pouvoir et s’attirer les faveurs du roi Brun. Ce dernier attise les connivences et les jalousies pour mieux les piéger afin de s’assurer leur fidélité.

Mais c’est aussi l’endroit idéal pour permettre à Deirane de forger ses armes pour se venger de ceux qui ont détruit sa vie et l’ont réduite en esclavage.

*** ATTENTION PROBABLES SPOILERS ***

POUR CEUX QUI N’AURAIENT PAS LU
– LA MALÉDICTION DES JOYAUX, Livre 1 : LA PAYSANNE

– LA MALÉDICTION DES JOYAUX, LIVRE 2 : L’ESCLAVE

Je remercie l’auteur Laurent Delépine pour sa confiance renouvelée et pour cette suite de l’aventure toujours plus étonnante et passionnante.

Carte d’identité

Titre : La Malédiction des Joyaux

Livre 3 : La Chanceuse

Auteur : Laurent Delépine

Édition : Autoédité

Genre : Fantasy

Nombre de pages : 725

Sortie le 1er Décembre 2021

Bibliomania Livraddict

En Bref

Un récit une nouvelle fois passionnant dans cette vie si remplie de Deirane; Cette jeune femme est passée par des épreuves terribles, horribles mais elle s’est toujours relevée, plus déterminée encore à se venger. Elle dédie sa vie à la vengeance, elle retrouvera ceux qui lui ont fait du mal, elle tuera jusqu’au dernier qui aura fait de sa vie un enfer. L’auteur dévoile un nouveau pan du passé de Deirane.

Deirane au Harem du roi d’Orvbel; un lieu magnifique qui cache un beau nid de vipères mortelles.

De nombreux nouveaux personnages, aussi différents les uns des autres, toujours aussi intéressants, attachants et pour certains détestables

La malédiction des Joyaux avance doucement mais surement, les engrenages s’imbriquent petit à petit et construisent une femme puissante et insoumise !

Les Thèmes abordés

  • L’éducation
  • L’intelligence
  • la stratégie
  • La lutte des clans
  • Complots politiques au sein du harem
  • Le viol arme de terreur
  • La soumission
  • L’esclavage
  • Apprentissage des plaisirs
  • Le savoir vivre à la cour
  • La cruauté
  • L’amour
  • L’amitié

Écriture / Personnages / Histoire

Cette fois l’auteur nous fait entrer au coeur du Harem du Roi Brun d’Orvbel. Mystérieux, magnifique et venimeux.

Lieux de magnificience et de complots violents voir mortels…

L’auteur a cette écriture d’en dire très peu et laisse le lecteur voir beaucoup. C’est très immersif et intense.

Laurent Delépine dévoile encore un pan du passé de Deirane mais il laisse encore quelques mystères.

#fuidité #immersif #passionnant #captivant


Du côté des personnages, l’auteur fait entrer dans le récit de nouveaux personnages, très intéressants dans l’évolution et la construction de Deirane.

Deirane a 12 ans à peine, et pourtant elle a déjà subit tellement d’épreuves horribles. Mais personne n’arrive à la briser. Ce petit bout de bonne femme très lucide s’endurcit et gare à ceux qui lui font du mal et qui maltraite ses amies… Elle n’oubliera pas.

Ses compagnes de galère ont un chemin quasi identique, de jeune fille enlevée, maltraitées et violées pour certaines.

Deirane va s’entourer de personnes sûres, mais peut-elle vraiment faire confiance à tous ?


L’histoire se déroule à l’intérieur du harem du roi Brun d’Orvbel.

Deirane et ses compagnes vivent oisivement dans un endroit paradisiaque… attention ce n’est que la partie visible de l’iceberg.

Le Harem du roi n’est que complots et histoire de clan pour attirer le roi, pour entrer dans sa couche et devenir la prochaine reine.

Tous les coups sont permis même les coups fatals !

Deirane est bien loin de sa campagne paisible, elle va devoir composer et s’adapter si elle veut survivre.


Note : 4.5 sur 5.
Image Source Fildediane

2 commentaires sur “La Malédiction des Joyaux, Livre 3 : La Chanceuse de Laurent Delépine

Ajouter un commentaire

  1. Merci pour cette chronique de « La concubine ».
    Juste un petit bémol, quand tu signales que Deirane a 12 ans à peine, en raison la durée de leur année plus longue que la nôtre, cela correspond à 18 de nos années.
    Je suis content que cette histoire t’aie plu. Je suis en train de travailler sur la suivante.

    Aimé par 1 personne

    1. Merci à vous pour votre super patience !
      Et pour cette lecture très intense.
      J’aime beaucoup votre façon d’en dire peu tout en laissant notre imagination et notre réflexion faire le reste.

      J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :