Un apprenti sorcier d’Armand Toupet

Alphonse, le cordonnier était très envieux de Natas, le guérisseur du village.

L’Alphonse et la Mélie attendait avec impatience que le vieux sorcier trépasse pour acheter sa maison et trouver son « prétendu trésor ».

Ce qu’Alphonse découvrit dans le mur de la maison, le rendit un peu anxieux et confirma ce qu’il pensait : le vieux Natas était un sorcier.

Poussé par l’appât du gain, il prit connaissance du grimoire du guérisseur et suivant pas à pas les directives il devint guérisseur à son tour ! Pensez donc le cordonnier dit « La Galoche » qui devient guérisseur ! Quelle renommée ! et surtout quelle rentrée d’argent !!

Mais devenir guérisseur revenait à pactiser avec les forces obscures et à exercer des actes qui ne lui plaisait pas toujours, lui il aimait faire du bien au gens … pas du mal … sauf quand ils se moquent de lui !

Une seule erreur dans la diction du sort et le mal se retourne contre celui qui l’a prononcé…

Alphonse dit « La Galoche » était-il vraiment de taille à jongler avec le mal ? Pourra t-il supporter toutes les facettes de son nouveau statut de guérisseur ?

Mon avis :

Le côté surnaturel du roman m’a d’abord attirée… puis ce couple d’artisan envieux de la réussite d’un simple guérisseur, m’a intriguée …

Quand Alphonse trouve la cachette du secret de Natas, on se prend au jeu comme Alphonse on veut savoir ce qu’il y a dans le grimoire malgré l’Avertissement :

« A TOI QUI VA ME LIRE. Qui que tu sois, homme ou femme, jeune ou plus âgé, si tu ne te sens pas la force de connaître les lois  et la puissances des maîtres du ciel et de l’enfer, ne va pas plus loin et détruis-moi, car tu pourrais le regretter pour le reste de tes jours et aussi après ton trépas… »

Petit à petit on s’enfonce dans les formules du grimoire avec Alphonse  le Guérisseur … Il fait le bien autour de lui et gagne de l’argent jusqu’au jour où on lui demande de réduire un femme à néant par jalousie et là ça le dérange tellement qu’il bafouille la formule et elle se retourne contre lui !!

Moralité : On ne peut devenir celui qu’on envie du jour au lendemain, peut-être même jamais, il faut accepter que l’autre puisse avoir un quelconque talent… ou à pactisé avec des puissances obscures …

Ce roman terroir empreint de surnaturel et de vieilles croyances se lit très rapidement.

Il est très appréciable de suivre l’évolution ambitieuse du cordonnier qui voulait gagner beaucoup d’or sans ternir son âme… Il n’hésite pas à pactiser avec des forces obscures pour arriver à la réussite mais une réussite pas si lumineuse …

Publicités

8 réflexions sur “Un apprenti sorcier d’Armand Toupet

  1. C’est une très belle moral qui rejoint ce que je lisais hier soir 🙂

    « Souvent. les changements ne se produisent pas de façon soudaine, mais ressemblent plutôt à un goutte-à-goutte qui vous permet d’obtenir lentement ce que vous voulez. » 🙂 Accompagné de cette citation « Un voyage de mille Kilomètres commence par un pas. » -Lao-Tzu

    J’ajoute cela à ma liste 🙂
    Bonne soirée!

    • Merci de ton passage !! 😉
      J’ai voulu laisser un message sur ton blog, mais je n’ai pu être identifié …
      Je voulais juste te dire que « Mathilda » de Roald Dahl est dans ma wish list , ton résumé et ton avis me donne vraiment envie de lire !! 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s