Interview de Benjamin G. Nirped

Pour son roman « Grace »

Résumé de l’auteur

« Embarquez à bord du navire Liberty Quest en compagnie de sa capitaine, la téméraire Grace, pourfendeuse des océans ! Accompagnée par son loyal équipage venu du monde entier, elle parcourt les mers en quête de justice et de liberté forgeant ainsi la légende des Corsaires blancs, défenseurs des opprimés. À la recherche d’une lance légendaire nommée Gae Bolga, la corsaire est pourchassée par ses ennemis, qui ont chargé la redoutable Kara Hal’Orho de l’éliminer. C’est alors que Grace fait la rencontre du troublant Deregon, un guerrier au comportement énigmatique qui dit vouloir lui apporter son aide. Osera-t-elle lui faire confiance ? La raison l’emportera-t-elle sur les sentiments ? Plongez dans le premier tome de cette trilogie, une quête légendaire et une aventure magique à la découverte des peuples Al’Kandar et Sans visages ! »

En Bref, ce que j’ai retenu de ce joli roman

Une aventure intense, dépaysante et tellement touchante !

Une héroïne forte et déterminée par ses fêlures et ses cicatrices.

Merci encore à l’auteur, Benjamin G. Nirped, qui m’a donné autant d’émotions, sans sensiblerie extrême, avec une plume douce et touchante.

Interview en 12 questions

1) Comment vous est venue l’idée d’écrire sur une navigatrice, une pirate, une héroïne ?

A la base, j’écrivais des scénarios de fantasy et de science-fiction, mais lorsqu’on commence, personne ne veut vous faire confiance, donc sur un conseil de ma mère, je me suis tourné vers l’écriture de roman. A la base, j’étais partie pour adapter l’un de mes scénarios de Fantasy. Puis un jour, j’ai vu un film qui m’a donnée m’a source d’inspiration pour mon personnage principal. Pour ce qui est d’en faire une navigatrice, une corsaire, j’ai toujours adoré les anciens bateaux à voiles et le thème « He’s a pirate » écrit par Klaus Badelt, m’a poussé à aller dans cette voie, ainsi que « Protector of the Earth » de Thomas Bergersen.

2) Est-ce compliqué pour un homme écrivain de se mettre dans la peau d’un personnage féminin ?

Ce n’est pas compliqué de se mettre dans la peau de son héroïne, dans le sens, où lorsque j’écris je fais en sorte de voir le film dans ma tête, de me poser la question comment réagirai une personne dans cette situation, homme ou femme.

3) Pouvez-vous révéler l’actrice qui vous a inspiré ?

Carmen Ejogo

L’actrice qui m’a inspiré le personnage de Grace et l’intégralité de ma trilogie est Carmen Ejogo, l’interprète de Seraphina Picquery dans Les Animaux Fantastiques.

4) Avez-vous commencé à écrire un autre roman ?

Le second tome de ma trilogie sur Grace est fini d’écrire et est en relecture. Quand au troisième, il est en phase d’écriture.

2ème tome en relecture

Le 3ème tome en cours d’écriture

5) Pourquoi avoir choisi l’autoédition par le biais de Librinova ?

J’ai choisi l’autoédition, parce que trouver un éditeur est difficile et l‘attente pour avoir une réponse est longue et pas forcément positive à la fin, or j’avais hâte de voir mon roman publié. Malheureusement n’étant pas sur les réseaux sociaux, faire sa pub est difficile, d’autant plus quand le livre est obtenable uniquement sur commande.

6) Avez-vous un petit rituel avant de vous mettre à écrire ?



Je n’ai pas vraiment de petit rituel avant d’écrire. J’écris seulement quand les idées me viennent et puis quand j’ai le temps. La seule chose qui pourrait s’apparenter à un rituel d’écriture, quand j’écris, c’est d’imaginer l’actrice ou l’acteur que j’aimerais voir dans le rôle du personnage que j’écris.

7) Pouvez-vous me citer 2 bons côtés et 2 mauvais côté à être écrivain ?

Le premier des bons côtés, c’est que l’on peut écrire ce qu’on veut, sans limite d’imagination. Le second, c’est que je peux partager mes histoires avec les lecteurs, leur offrir un moment d’évasion et ça me fait plaisir, autant que j’ai du plaisir à écrire.

Le premier des mauvais côtés c’est la correction des fautes, qui même avec un correcteur est très fastidieuse, d’autant plus quand comme moi, vous ne cessez de rajouter des passages. Le second mauvais côté, c’est de ne pas voir sa création prendre vie. Je veux dire, pour ma part, je rêverais de voir ma trilogie adaptée en films, de pouvoir voir ce que je crée prendre forme.

8) Pour coucher vos idées, ordinateur ou papier crayon ?

J’écris à l’ordinateur, mais quand une idée me vient, je marque les mots clés sur une feuille de papier pour pouvoir l’utiliser au moment de l’écriture de mon roman.

9) Pour accompagner vos moment d’écriture, café, thé ou autre ?

Quand j’écris, je ne prends ni café, ni thé, de temps à autres, un chocolat chaud, c’est tout.

10) Vous préférez écrire en musique ou en silence ?

Il m’arrive aussi bien d’écrire en musique qu’en silence, peu importe, ça dépend de mon humeur. De toute manière la musique à une part importante pour moi dans mon histoire, parce que je conçois mon roman comme un film, donc je sais quand je veux une musique symphonique ou une chanson.

11) Si Musique ? Quel genre de musique ?

Pour ce qui est de la musique cela va de Two Steps From Hell, en passant par Ed Sheeran, des musiques de films, en passant Josh Groban, Shake Shake Go, Amy Macdonald, Lindsey Stirling, Lady Antebellum, Simple Plan, Jean-Jacques Goldman… Je passe par tous les styles de musiques, là aussi ça dépend de ce que j’ai envie d’écouter. Certaines musiques, m’inspirent même des scènes de mes histoires.

12) Ce roman est-il pour vous une bonne première expérience ?

Oui et non. Oui, car j’ai écrit le roman que j’ai voulu, même si elle n’est pas forcément bien écrite, j’en suis fier, même si j’avais de l’appréhension en l’écrivant et en la publiant.

Non, car pour l’instant, je ne parviens pas à vendre mon roman, ce qui est quelque peu démoralisant, surtout quand on veut en faire son métier et que l’on a commencé à écrire depuis l’enfance.

Noël est une fabuleuse occasion d’offrir du rêve à ceux que vous aimez ! Achetez ce roman ! Il est fait pour vous !!
Grace de Benjamin G. Nirped

Merci beaucoup à l’auteur Benjamin G. Nirped, qui a bien voulu se prêter au jeu de mes questions et surtout merci pour sa patience car je l’ai fait beaucoup beaucoup patienter…

En tout cas merci pour tout et bonne continuation dans votre écriture, persévérez, ce que vous écrivez est essentiel pour les lecteurs !

Merci pour tout !

Grace de Benjamin G. Nirped

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :