L’Éveil de l’Ombre, Tome 1 : La Traque de Tiphaine Levillain

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Titre : L’Éveil de l’Ombre

Tome 1 : La Traque

Auteure : Tiphaine Levillain

Éditeur : Autoédité

Genre : Fantasy

Format : Epub

Nombre de pages : 216

Fiche Bibliomania

Résumé de l’auteur

« Jill est chasseuse d’Ombre : elle piste, traque et tue les démons qui parcourent le monde, en échange de quoi elle se trouve sous la protection de la Lumière. Sa vie suit une routine solitaire bien huilée et millimétrée dans laquelle elle se plaît… jusqu’à ce qu’elle capte la trace d’un nouvel ennemi. Ce dernier prend alors un malin plaisir à la mener par le bout du nez de ville en ville, du Canada au Montana. Jill doit désormais apprendre à travailler en équipe pendant que les sombres révélations s’enchaînent.

Betty est aux anges : elle a la chance de participer à un chantier archéologique non loin de Londres en compagnie d’Andrea, sa meilleure amie, et de Thomas, l’homme qu’elle aime secrètement depuis des années. Tout bascule quand elle déterre un coffre contenant une étrange sphère noire. Deux influences extérieures tentent de la manipuler et elle décide finalement de la ramener chez elle. Lorsque Thomas se fait posséder par un démon et dérobe la sphère noire, Betty plaque tout pour essayer de le retrouver et de le sauver à temps.

Deux chemins, deux routes, deux avenirs incertains. Les choix que feront Jill et Betty pourraient bien déterminer qui sortira vainqueur de cette guerre entre l’Ombre et la Lumière…« 

Mon avis

Je remercie l’auteure, Tiphaine Levillain, pour ce plongeon dans l’Ombre et la Lumière !

L’histoire

Betty, une jeune étudiante, s’apprête à effectuer son stage sur un site de fouilles archéologiques; ce stage en pleine nature l’émoustille. S’étant tournée vers une façon de penser et de vivre en décalage avec son éducation elle vit tant bien que mal avec des parents qui la tolèrent…Sa vie bascule lors d’un énième rêves … cauchemars à vrai dire elle ne sait plus trop, juste que ça la laisse de plus en plus épuisée. A cause d’un choix mal avisé ou impossible à contrer, elle se retrouve à la poursuite de l’homme qu’elle aime pour essayer à tout prix de le sauver.

Pendant ce temps là, Jill, une chasseuse d’Ombre combat des démons pour sauver l’humanité mais aussi rester sous la protection de la Lumière. Jill est une solitaire et pense que ça l’a toujours sauvé. Cependant face à un démon malin et récalcitrant, elle se retrouve mêlée à une traque qui la forcera à faire équipe. Des révélations étonnantes et impossibles vont bousculer sa petite vie bien réglée.

Les personnages

Betty : C’est une jeune femme qui essaie de se rapprocher de la nature car elle semble en éprouver le besoin; S’étant toujours senti un peu différente des autres, elle s’efforce de paraître comme toutes les filles de son âge, sans grand succès mais ses amis la connaissent et acceptent ses bizarreries. Elle rêve toute les nuits et son réveil est toujours difficile. Fleur bleue, amoureuse d’un garçon dont les sentiments ne semblent pas réciproque, elle décide d’accepter la moindre miette d’attention. Malgré sa confusion quant à ce qu’elle voit la nuit en rêve, cette jeune femme à la tête sur les épaules et fait confiance à son instinct. Quand elle se lance à la poursuite de son ami, elle est déterminée et fonce tête baissée.

Jill :  C’est une jeune femme qui descend d’une longue lignée de chasseurs d’Ombres; Elle a un sale caractère, un instinct surpuissant et elle n’a pas pour habitude qu’on lui dicte ce qu’elle doit faire. C’est une solitaire, elle ne veut d’attache avec personne, d’ailleurs elle est la dernière de sa famille; S’attacher équivaut à baisser sa garde et à mettre en danger des gens… rester seule c’est aussi s’éloigner de toute souffrance de perdre une être proche… Bref Jill est une chasseuse d’Ombre hors pair, sa réputation n’est plus à faire mais elle est lucide et peut-être un peu entêtée et le démons qu’elle traque n’a rien à voir avec les petit démons de d’habitude, alors elle accepte de travailler en équipe.

L’Ombre menaçante va devoir faire face à un trio étonnant et disparate; mais face à eux d’autres ennemis vont se révéler, auront-ils assez de détermination et de force pour lutter contre leurs ennemis ?

La Plume, le Scénario

J’ai lu ce roman en quelques heures à peine, et quelle lecture !

Alors je me suis retrouvée avec les mêmes impressions, les mêmes émotions que quand je regarde « Supernatural » (j’adore cette série !); Je n’ai pas pu faire autrement que penser à cette série. Alors beaucoup de choses diffèrent de la série bien-sûr; l’histoire n’est pas la même du tout… juste le font la lutte contre l’obscurité, contre les Ténèbres, en tout cas au début de l’histoire…

L’ambiance est sombre, je me suis sentie empêtrée dans le brouillard, dans les sensations lugubres des personnages, malgré tout par moment des petites lueurs de lumière apparaissaient et surtout des sentiments positifs ressortaient des personnages même au milieu d’une traque fétide !

L’écriture de l’auteure, Tiphaine Levillain, est dynamique, immersive; Elle m’a fait sentir petit à petit que cette traque n’allait pas être facile et de tout repos.

Ses personnages sont intéressants dans leur façon d’évoluer. Jill est chasseuse d’Ombre et elle a été élevée dans cet unique but, tuer des démons jusqu’à en mourir et en échange elle reste sous la protection de la Lumière jusque dans l’Au-delà. A aucun moment, elle ne remet en cause ses apprentissages et la suprématie de la Lumière. Quant à Betty, elle est étrangère à ce monde, elle n’a rien demandé; Elle voulait juste se sentir elle-même et en adéquation avec la nature. Malgré cela ces deux jeunes femmes font front, accepte leur lutte mais garde à l’esprit que peut-être un truc encore plus énorme se cache…

L’auteur, Tiphaine Levillain, utilise le même principe qu’un chapitre = un personnage différent en alternance et évidement j’aime beaucoup; sauf qu’ici dans ce récit c’est par 3; Trois chapitres du point de vue de Betty et on continue l’histoire avec 3 chapitres avec le point de vue de Jill. L’auteur ne nous fait pas revivre certaine scène, juste l’histoire se déroule un coup du point de vue de Betty et après on suit avec Jill et ainsi de suite. C’est dynamique et très intéressant car ces deux personnages sont quasi en totale contradiction dans leur façon d’aborder cette traque, même si elles ont le même but,leur façon d’y arriver et leur façon de voir les choses sont différentes.

A noter que plus la traque se poursuit, plus les personnages en bavent et plus les révélations deviennent compliquées à encaisser pour eux. En tant que lectrice, je suis restée suspendue à la moindre révélation et encore avec ça je ne tiens pas le fin mot de l’histoire, ça serait trop simple et j’aime beaucoup être dans cette situation où le récit n’est pas prévisible.

Dernier mot, la couverture en jette vraiment et illustre parfaitement ce qu’on peut ressentir en lisant cette histoire !

En Bref

Un récit sombre, dynamique, captivant et laissant une tension de plus en plus grande au fur et à mesure des pages, de la traque.

Des personnages qui n’ont pas encore livré tous leur secrets et restent intrigants.

Merci à l’auteure, Tiphaine Levillain pour cette traque tendue et prenante !

 

 

Les enfants d’Aliel, tome 2 : Le cheval de feu de Sara Schneider

Titre : Les enfants d’Aliel

Tome 1 : Le cheval de feu

Auteure : Sara Schneider

Éditeur : Autoédité

Genre : Fantasy

Format : PDF

Nombre de pages : 400

Simplement.Pro

Fiche Bibliomania

 

***ATTENTION PROBABLES SPOILERS***

Pour ceux qui n’ont pas lu « Les enfants d’Aliel, tome 1 : le Grand Réveil »

Résumé de l’auteure

« Les Synalions se croient à l’abri au sein de la Horde des Vents Levés, chez les éleveurs de chevaux. Mais Orga veille et les feux de camp pourraient bientôt éclairer une autre danse que celle de la cérémonie du cheval de feu. Des guerriers durnachs tournent leurs armes contre leur propre peuple. La quête du dernier Synalion prend l’allure d’un galop effréné et le tumulte des émotions chahute la fragile cohésion du groupe. Si Irika s’embrase, Carson s’efface, Nouak se disperse et Lilas fait face à des décisions qui bouleversent ses principes. Qui d’autre qu’elle, parmi ses coéquipiers, le mercenaire Vionel ou son frère Jaz en fera les frais ? »

Mon avis

Merci à l’auteure Sara Schneider de m’avoir permis de continuer l’aventure avec Lilas et les Synalions, ce tome est sombre, la menace s’étend comme de la mauvaise herbe.

L’histoire

Après leur dernier affrontement avec Orga, les protagonistes se réfugient dans la Horde des Vents Levés, le peuple de Nouak le dernier Synalion trouvé; Ils se croient à l’abri mais Orga ne leur laisse aucun répit. Les guerriers Dunarchs sont pour elle un doux souper, une veine doucereuse où infiltrer son poison. Bientôt le peuple de la Horde des Vents Levés se retrouve assaillis par les monstres d’Orga et par leur frères changer en soldat du mal… Chacun des Synalions est soumis à une tension extrême pour trouver sa place dans ce groupe, pour survivre à une énième tentative d’Orga pour les éliminer, pour protéger ceux qu’ils aiment. Lilas et ses amis sont de nouveau face aux créatures d’Orga qui empoisonnent petit à petit les peuples des Terres Franches; Malheureusement, Orga s’insinue là où elle trouve la moindre petite noirceur et le Clan de la Horde des Vents Levés ne fait pas le poids face à ces monstres. Les Synalions et leur guerrier vont devoir se battre et prendre des décisions difficiles en particulier Lilas; personne n’en sortira indemne …

Les personnages

Lilas : C’est une belle jeune fille qui possède un lien indéfectible avec la nature, de nature pacifique, elle n’est pas du tout faite pour la guerre; en tout cas c’est ce que pense son entraîneur… et fini de persuadée Lilas. Mais sa présence est importante car elle porte en elle la bienveillance et la lumière. Dans ce tome, elle perd confiance en elle car elle se compare beaucoup à ses camarades. Mais elle est pleine de ressources et arrive toujours à trouver ce qui peut aider les autres; elle est un maillon solide dans ce groupe, malgré ses doutes, il faut juste qu’elle en prenne conscience et surtout qu’elle se fasse confiance.

Vionel : c’est un mercenaire, mais pas un mercenaire sans foi ni loi; il a quitté l’armée de son roi car il n’était plus en accord avec ses principes et sa philosophie de la vie; Certes il est payé pour attrapé des brigands, des bandits, des fugitifs mais il n’en garde pas moins un cœur. Il l’a d’ailleurs démontré avec Carson. Il juge que Lilas n’est pas faite pour la guerre, cette fille si douce, si frêle, si rapidement impressionnée… mais peut-être qu’il se voile la face… Il a décidé de mettre ses activités en suspens pour accompagner les Synalions, et il se sert de ses contacts pour appréhender la situation

Irika: C’est une Arkonnaise, elle vient d’une communauté minières, et son impulsivité fait parfois des flammes; Elle est discrète, très peu causante mais très perspicace et vive. Quand elle prend part à la conversation, c’est toujours avec très peu de mots mais c’est direct et toujours caustique. Elle ne s’embarrasse pas de conversation inutile.

Carson: C’est un Synalion avec un don particulier, très lié à la vie qu’il a dû mener jusqu’à maintenant, il est débrouillard à l’extrême et son don est vraiment précieux ! Bien que pour le faire fonctionner, son système est un peu moyen pour son moral

De nouveau personnages font leur apparition, des alliés mais aussi des ennemis car Orga dissémine encore plus son poison…

La Plume, le Scénario

L’auteure, Sara Schneider, commence son tome 2 par un court rappel du tome 1 très appréciable, ça m’a permis de me resituer très rapidement dans l’histoire.

Alors le mal décrit par l’auteure Sara Schneider est toujours aussi efficace… oui oui heurkk…. moi qui suit un peu phobique des grosses araignées, j’avoue que les Aracs me font dresser les poils sur les bras… Ensuite, ce poison d’Orga amplifie le plus vil des défauts, donc sont au rendez-vous la cruauté, les pervers, les sadiques et bien d’autres joyeusetés bref tout ce qu’il faut pour faire un Mal très très convainquant !

Dans ce tome, j’ai senti Lilas perdue, pas sûr d’elle, en perte de confiance… lors de son dernier affrontement qui a finit en kidnapping, ses ravisseurs l’ont blessé très gravement et l’on laissé amoindrie et pleine de doute. D’une part, elle ne sait pas bien où est sa place dans le groupe car ce n’est pas une guerrière contrairement à ses camarades et d’autre part elle a perdu tout espoir de rencontrer l’amour dans cette guerre à l’issue compromise. Ce personnage est encore plus attachant avec ses doutes, ça la rend plus « humaine », plus en accord avec son don si près de la nature, bienveillant; On comprend pourquoi elle ne se fait pas à ces images d’horreur que distille Orga….

Les intermèdes sur Jaz étaient intéressant dans le sens où on s’aperçoit que ce petit garçon de 10 ans est une vraie force de l’esprit et tellement bienveillant ! c’est un personnage étonnant et avoir développé son histoire au milieu de celle des Synalions était vraiment surprenant et agréable;

Un petit mot sur Irika, j’aime bien ce personnage un peu revêche, libre et si impulsive ! Le passage chez les couturières Dunarches m’a vraiment ravie !! c’est un personnage qui ne fait pas de bruit mais qui est très efficace et ne gaspille ses mots, c’est vraiment agréable et parfois drôle.

L’union n’est pas aussi frappante dans ce tome, non pas que les Synalions se divisent, non, c’est plutôt que chacun jauge l’autre peut-être face à l’immense pouvoir d’Orga, face aux créatures et aux dégâts qu’elles font… chacun se demande s’ils vont être tous capable d’aller jusqu’au bout; Ils sont inquiets les uns pour les autres. L’auteure, Sara Schneider, nous glisse cet état fébrile de ses personnages, d’une part avec les doutes de Lilas, puis les inquiétudes de Vionel, puis l’état d’esprit de Carson… C’est intéressant car on sent qu’il y a un fil ténu entre eux qui les relie malgré leur existence propre et individuelle, malgré leur caractère totalement différent…

L’auteure dans ce tome malmène encore ses personnages, mais ils restent fixés sur leur but commun : sauver le peuple des Terres Franche du poison d’Orga ! Chacun à ses raisons d’avancer et de se battre; Chacun évolue avec ses anciennes et ses nouvelles blessures, avec son bagage de vie, avec ses peines et ses doutes; mais ils continuent d’évoluer, malgré leurs disparités, ils sont soudés par ce fil ténu et ça les aide à approcher de plus en plus de leur but.

Encore une fois je suis arrivée à la fin de ce tome trop rapidement … et cette fin c’est insupportable, je subis trop de tension, trop de suspens !

Dernier point : ce tome 2 nous offre une très belle couverture, très représentative !

 

En Bref

L’aventure des Synalions continue ! Ils font encore face à beaucoup d’horreur, ils vont devoir faire des choix mais garder à l’esprit qu’il faut sauver les Terres Franches!

Des personnages passionnants, qui diffèrent les uns des autres mais qui forme un groupe unique et attachant.

L’étau se resserre, le mal, le poison gagnent du terrain, les Synalions doutent mais leurs unités leur fait garder espoir.

Merci encore à l’auteure Sara Schneider pour m’avoir proposer de continuer l’aventure avec les Synalions, c’était captivant et ça me laisse encore cette envie de ne pas lâcher ce groupe !

Les Héritiers de Nàdar, Livre 1 : Alba de Terry Dunes-Carreto

Titre : Les Héritiers de Nàdar

Tome 1 : Alba

Auteur : Terry Dunes-Carreto

Éditeur : Autoédité

Genre : Fantastique, Mythologie, Romance

Format : PDF

Nombre de pages : 622

Fiche Bibliomania

 

Résumé de l’auteur

« [Livre I]
Un récit fantastique et mythologique au coeur de l’Angleterre et de l’Ecosse moderne.

Londres, 2018. Alba REID, 28 ans, jeune productrice de cinéma, quitte la France pour échapper à un passé affectif chargé et une enfance aux multiples mystères. À la recherche d’une vie normale, sa véritable identité la rattrape. C’est de sa rencontre et de son lien avec un mystérieux inconnu que changera sa vision de l’humanité… faisant d’elle une héroïne d’une toute autre Nature.« 

 

Mon avis

Je remercie l’auteure, Terry Dunes-Carreto, pour m’avoir proposé cette lecture étonnante et pleine de surprise !

L’histoire

Alba Reid est une jeune femme pleine de ressources, intelligente, avide d’apprendre et avec un passé douloureux. Quand cette jeune femme en reconversion totale aussi bien sur le plan personnel qu’au niveau de son travail se voit offrir le boulot de ses rêves, elle n’a pas idée à quel point sa vie va basculer et son passé la rattraper ou plutôt ressurgir. D’une santé fragile, cela ne l’a pas empêcher d’être une étudiante studieuse, avide et bourreau de travail; et de devenir une jeune productrice très performante et appréciée. Son chemin est jalonné d’embûches, d’accidents bizarres mais à chaque fois un mystérieux inconnu la sauve ou l’aide sans qu’elle n’arrive à entrevoir son identité…

Leur rencontre va provoquer une fêlure dans leur vie et ils vont comprendre que plus rien ne sera comme avant et le plus dur reste encore à vivre.

Les personnages

Alba : c’est une jeune femme de 28 ans, à la santé fragile mais qui malgré tout a développé une terrible envie de vivre et d’apprendre; En quittant la France pour chasser ses démons, elle revient en Écosse, vers ses racines et ses douloureux souvenirs aussi; Heureusement tout n’est pas noir elle obtient le boulot de ses rêves. En proie à de fréquents malaises, elle finit par s’apercevoir qu’elle a un ange gardien qui l’a sauve à chaque fois de situations compliquées mais elle n’arrive pas à savoir qui est ce mystérieux inconnu. Alba qui refoule depuis nombreuses années ses particularités liées à sa santé va devoir faire face à l’inévitable.

Ellie: C’est la super copine qui se lie très vite d’amitié avec Alba la sauvage; C’est une jeune femme déterminée, bienveillante et qui n’abandonne jamais! Elle va être d’un soutien sans faille pour Alba, bien au-delà de ce que pourrait faire une meilleure amie. Ellie est étonnante dans ses façons d’appréhender les situations incroyables, impensables. Elle garde la tête froide et fonce en avant, qui ne risque rien n’a rien !

L’inconnu : Il est présent à chaque moment où Alba à besoin de lui, à chaque fois où Alba est en danger; C’est son « protecteur, son sauveur » comme dit Alba; Il est grand et puissant et se trouve toujours au bon endroit au bon moment. Ce personnage sera une totale surprise pour moi au fur et à mesure de ma lecture.

Plusieurs personnages jalonnent la vie d’Alba, ils sont tous là pour une raison !

La Plume, le Scénario

J’ai dévoré ce pavé de 622 pages en 2 jours, cette histoire m’a carrément emporté !

Alors oui l’écriture de l’auteur est claire, parfaitement immersive;

Terry Dunes-Carreto nous emmène dans un récit qui semble tout à fait normal et se passe dans une ville d’Écosse, l’héroïne vit une vie tout ce qu’il y a de plus classique; elle enchaîne des petits boulots d’enseignante en langues et vit simplement. Malgré cette apparente simplicité, Alba a d’étonnantes connaissances et capacités à apprendre, surtout cette envie de toujours en apprendre plus.

Bon on comprend qu’elle a quitté la France et ses souvenirs douloureux… ça rend son histoire intrigante… Alba est une héroïne fragile, souvent prise de malaise, que la médecine n’explique pas, ça n’est pas mortel mais ça rend sa vie compliquée et parfois dangereuse…jusque là tout le récit est empreint de réalité plausible… mais l’auteure nous fait sentir que quelque chose cloche. Alba est tellement dans le déni et le refoulement, que parfois c’était énervant et j’ai vraiment compris Ellie quand elle a mis les pieds dans le plats une bonne fois pour toute 😉

J’ai apprécié d’être projetée dans une vie quotidienne presque normale avec quand même des petits frémissements semblant annoncer un élément déclencheur afin de faire basculer le récit dans le fantastique. Et ce déclencheur a été bien au-delà de mes prévisions ! L’inconnu, oui pour moi c’est l’entrée de cet homme qui a précipité le récit dans une situation complètement chaotique pour Alba, dans une situation presque imprévisible (je dis presque car on sent venir les choses quand même sans mettre de mots) mais alors cet inconnu m’a complètement surprise, l’auteure a fait de lui un personnage auquel on ne s’attend pas du tout !Tout en lui est surprenant, son caractère, ces descriptions physiques – cet élément fut vraiment un des ingrédients savoureux du récit tant il surprend;

Passée la surprise, j’ai compris que le récit prenait une toute autre direction, il fallait découvrir qui était Alba ? et puis en fond l’auteure amène des catastrophes naturelles incompréhensibles… Vous en saurez plus en lisant ce livre !!

Il faudra tout au cours de la lecture trouver des indices disséminés ça et là par l’auteure et essayé de recoller les morceaux en même temps que les personnages.

L’arrivée d’un dernier personnage, sorte de cliffhanger à lui tout seul m’a un peu fait tiqué, surtout l’endroit d’où il vient … ce personnage sera certainement déterminant dans la suite des aventures « des Héritiers de Nàdar » !

Mise à part l’histoire déjà géniale, j’ai trouvé les annexes très sympas et super intéressantes !

En Bref

Une aventure étonnante, empreinte de mythologie, de Nature et d’Amour !

Une héroïne, jeune productrice de film et un mystérieux inconnu surprenants mais pas que… des personnages secondaires attachants !

Un récit sur fond de rappel (tout à fait d’actualité) : Cohabiter avec la Nature et non l’épuiser…

Merci encore à Terry Dunes-Carreto pour m’avoir offert ce voyage en Écosse accrochée au souffle d’Alba son héroïne !

Les enfants d’Aliel, tome 1 : Le grand éveil de Sara Schneider

Titre : Les enfants d’Aliel

Tome 1 : Le grand éveil

Auteure : Sara Schneider

Éditeur : Édition Le Chien qui pense

Genre : Fantasy

Format : PDF

Nombre de pages : 375

Simplement.Pro

Fiche Bibliomania

Résumé de l’auteure

« Lilas fuit pour sa survie. Son poursuivant sur ses talons, elle se faufile entre racines et fourrés. Lorsqu’il gagne du terrain, elle en appelle à cette nature dont elle se sent si proche, afin qu’elle lui vienne en aide. Étrangement, l’individu n’est que très peu gêné par la végétation qui se dresse alors sur son passage. Au sortir du bois, à bout de souffle, la jeune femme contourne une cuvette herbeuse où le sol s’est affaissé. Sans parvenir à se l’expliquer, elle sait que la doline surplombe une faille vertigineuse dans la roche. Elle s’avance jusqu’au fond du trou. La créature avance elle aussi. Comme le dernier souhait d’une condamnée, Lilas visualise le fond de la cuvette qui s’effondre sous le poids de son agresseur.
Et le sol avale la bête. »

Mon avis

Tout d’abord je remercie l’auteure Sara Schneider pour m’avoir proposé ce partenariat sombre mais surtout magique !

L’histoire

Lilas est une force de la nature, elle endure la vie avec optimiste. Elle élève son petit frère et s’occupe de la ferme familiale avec bonté et bienveillance pour la nature et les animaux. Un jour le mal s’immisce dans cette vie trop paisible est empoisonne les sols; lorsque la mort vient frapper, Lilas encaisse et va malgré tout s’occuper des animaux qui dépendent d’elle; mais en arrivant à la ferme, elle fait une macabre découverte et son aventure commence par une folle poursuite, sombre et maléfique. Découvrant qu’elle fait partie d’un Groupe très important, Lilas décide d’éloigner le mal de son village, de sa maisonnée en partant vers l’inconnu …

Les personnages

Lilas : c’est une jeune femme qui possède une particularité qui l’a relie directement à la nature sans jamais la blesser. Elle est bienveillante envers la nature et semble tirer force et sérénité de la végétation qui l’entoure. Elle élève son petit frère et aide sa famille adoptive dans les travaux de la ferme. du fait de sa bonne connaissance des plantes, elle soigne à l’occasion les petits maux des villageois voisins. Elle est déterminée, elle a aussi le sens du sacrifice, elle n’aime pas mentir. Quand le mal la poursuit, elle garde la tête froide et s’accroche à la vie et à cette communion avec la nature pour l’aider à survivre.

Jaz : C’est un jeune garçon de dix ans, espiègle, plein de vie, toujours optimiste et joyeux. Il aime sa soeur tellement fort qu’il pressent quand elle décide de partir pour les sauver tous. Il est lucide, et toujours très logique.

Flynn : c’est un mystérieux chat qui rôde autour de Lilas et Jaz. Par la suite il se révèlera être d’un grand secours et un allié véritable et fidèle. Il a une petite particularité qui fait qu’il n’est pas toujours un chat …

J’aimerai tellement vous décrire plusieurs autres personnages …. mais pour ça vous allez devoir vous jeter sur ce livre pour prendre connaissance des autres personnages très importants et intéressants !

La Plume, le Scénario

L’auteure commence son récit avec Lilas, jeune femme bienveillante qui ne sait plus comment soulager la vieille femme en souffrance qu’elle soigne depuis quelques jours.  A partir de cet instant, les évènements vont s’enchainer et la pauvre Lilas va être mise à rudes épreuves.

J’ai beaucoup aimé Lilas et son rapport à la nature si fusionnel. Malgré son déchirement de laisser seul son frère et son père adoptif, elle comprend que tant qu’elle restera auprès d’eux le mal, le danger risque de les atteindre et de lui prendre. Quand Flynn le chat entre dans sa vie, elle appréhende tout ce qui lui arrive avec une relative normalité comme anesthésiée, abasourdie… elle ne rejette pas toutes ces choses improbables et prend conscience que ses facilités avec les plantes, elle les tient de ce don si précieux.

Je suis partie avec Lilas au travers des Terres Franches avec ces acolytes improbables; Leur aventure a pour but d’enrayer le mal et pour ça ils partent à la recherchent d’alliés indispensables. Au travers de leurs péripéties, Lilas va en apprendre un peu plus sur son don, et face au danger elle comprendra qu’elle est très puissante mais que seule elle ne pourra rien. Effectivement, le mal contre lequel ils vont combattre, se nourrit des plus vils sentiments, pensées humaines inavouables , des plus vils défauts de l’humanité… Le mal entre dans la faille et amplifie le défaut, la mauvaise pensée pour en faire devenir le porteur un soldat du mal… les descriptions de l’auteure sont horribles et très efficaces (heurk…)

Leur chemin est pavé de péripéties, de rebondissements qui malmènent notre petite troupe. Le récit est ponctué tour à tour de moments lents et nécessaires puis il devient rapide, dynamique; en gros je me suis retrouvée ballottée et ravie dans cette histoire qu’il est impossible à lâcher.

Chacun des personnages à sa propre personnalité en rapport avec son don et c’est tellement captivant que je suis arrivée très vite à la dernière page avec désespoir…

L’auteure mêle a son récit légende ancienne, séculaire, magie, jalousie fraternelle, pouvoir, puissance et au milieu de ce fatras familial, Sara Schneider jette ses personnages écorchés vif pour certains, éprouvés par la vie, emplit de colère de tristesse…. pour d’autre mais tous (enfin presque tous… dixit le mal) ont un point commun, ils sont tous empreint de bienveillance, de bonté, de justice et c’est pour ça que c’est si facile de s’attacher à tous, car tous éveillent en nous des idées positives.

En Bref

Des personnages très important, attachant plein de bonté dans un récit qui les emmène au bout de leurs capacités pour sauver le monde.

Merci encore à l’auteure Sara Schneider pour m’avoir fait entrer dans l’univers de Lilas et Flynn; certes sombre mais emplit d’espoir !

L’Alliance de Frédérique de Lignière

Titre : L’Alliance

Auteure : Frédérique de Lignières

Éditeur : Iggybook (Plate forme d’édition pour promouvoir les Autoédités)

Genre : Fantasy

Format : Epub

Nombre de pages : 458

Fiche Bibliomania

 

 

Résumé de l’auteur :

« Et si les mots avaient un pouvoir? Et si certains d’entre eux, prononcés ensemble, en avaient plus que d’autres? Mais ils ne sont efficaces que si celui qui les emploie croie en eux, s’imprègne profondément de leur musique et de leur signification. C’est ce que le supérieur d’un monastère perdu au coeur de la forêt, confie, avant de rendre l’âme, à Exalte, l’orpheline qu’il a élevée. Il lui apprend aussi qu’elle est l’Envoyée et que sa mission est de découvrir les sept mots qui scellent l’alliance entre les humains, les animaux, les plantes.

Bref, entre tous les éléments de la Nature. Ceci afin d’éviter une catastrophe qui détruira la planète et qui sera le résultat des expériences d’un sorcier maléfique épris de manipulations génétiques, de pouvoir et de domination. Dans sa quête, qui se révélera souvent périlleuse, parfois féerique, Exalte sera aidée par six compagnons. Elle devra surmonter ses peurs, affronter bien des dangers et être en butte à la rivalité amoureuse. Mais elle découvrira aussi qui étaient ses parents et pourquoi ils l’ont abandonnée, elle rencontrera des êtres de légende et sans doute aussi l’amour… »

*** ATTENTION NOUVELLE FORMULE POUR CEUX QUI VEULENT ALLER A L’ESSENTIEL !! ***

Les + :

S’approche beaucoup de l’excellente écriture de James Clemens
De nombreux personnages tous plus intéressants l’un que les autres
Différents mondes selon le détenteur du mot
Pas une minute de repos dans le récit

Le – :

Trop court dans les mondes différents, on a envie d’en savoir plus

************

Un petit clin d’œil avant de commencer;

Coïncidence ou pas; je regardais « Little Witch Academia » quand j’ai commencé l’Alliance. Et franchement j’étais surprise car l’héroïne de « Little Witch Academia » doit retrouver 7 mots pour sauver la magie et le monde !! 😉

Bon pour ceux qui veulent en savoir plus sur mes + et mon – c’est en dessous !

Mon avis :

Merci à Iggybook de m’avoir proposé ce partenariat, de m’avoir fait confiance et surtout merci pour cette belle découverte 🙂

L’histoire :

Akkhlis, le supérieur du monastère des Ouches, vivant sa dernière heure convoque sa fille adoptive,Exalte, afin de lui apprendre qu’elle est l’Envoyée et il lui délivre le premier mot de l’Alliance entre les humains, les animaux et la nature. Il lui confie sa mission, retrouver les 7 mots de l’Alliance afin de sauver la planète d’un sorcier maléfique qui menace de semer la désolation sur la planète.

Pour cela, elle doit fuir le monastère dans le plus grand secret; son chemin est semé d’embûches mais il promet d’être épique. Dans sa quête, elle rencontre des gens formidables, des fourbes, toutes sortes de créatures, de danger.

Mais saura t-elle y faire face ?

Aura t-elle assez de force pour aller jusqu’au bout de sa mission ?

Les personnages :

Exalte : C’est une jeune fille gaie, toujours joyeuse, un peu anxieuse; mais toujours en parfaite symbiose avec la nature et les animaux. Dans les situations désespérées, elle refuse la fatalité et décide de faire confiance et d’avoir une foi inébranlable en sa mission; même si quelques fois elle doute de ses capacités, ses compagnons sont toujours là pour la réconforter.

Ludysia : fille d’un châtelain, promise à un mariage sans amour, elle décide de fuir avec Exalte et de la soutenir dans sa mission. Cependant, son caractère de princesse capricieuse ne tarde pas à faire surface… elle aime le luxe, le pouvoir, et dans sa jalousie excessive elle devient irresponsable et compromet la mission d’Exalte. Malgré tous ses travers, elle reste l’amie sincère de l’Envoyée.

Je pourrais continuer avec délice, vous présentez les chevaux-fées, les elfes, les nains et autres créatures mythiques qui croisent le chemin d’Exalte mais je vous gâcherai vraiment votre lecture.

La Plume, le Scénario :

Tout d’abord, je vais faire un énorme compliment à l’auteur : je n’ai pas arrêté de penser à mon auteur préféré +++ JAMES CLEMENS et sa qualité d’écriture, ce pouvoir magique de combiner les mots et de vous emmener avec lui dans son imaginaire tellement … WOW ! (pas de mot !)

Vraiment Frédérique de Lignière vous avez réussi à m’embarquer avec Exalte dans cette aventures pleines de péripéties, de rebondissements, de créatures et de personnages tous intéressant ! MERCI !

Passons à quelques personnages;

Exalte est tout à fait l’héroïne de l’histoire, elle n’est pas parfaite et c’est très bien. Elle a peur, elle ne fait pas les choses bien du premier coup. Le gros + de ce personnage, c’est qu’elle est bienveillante en toute circonstance, elle est intuitive et remplie d’espoir malgré ses doutes, malgré la peur qui la tenaille un moment face à l’ampleur de sa mission.

Ludysia ! Grrrr …. qu’est-ce qu’elle est énervante; elle est écervelée, capricieuse, jalouse et jamais contente, elle aimerait être toujours le centre des attentions. On a vraiment envie de la laisser là où elle est par moment… Super agaçante et par conséquent l’auteur l’a bien réussi !

Le mage maudit, juste quelques mots car vraiment il y a un « je-ne-sais-quoi » qui m’a un peu gêné, quelque chose de pas très crédible… mais finalement au fur et à mesure ce personnage était plutôt bluffant voir loufoque aussi par moment. Tout dans son personnage révulse, énerve, quel orgueil ! Il est tellement sûr de lui, enfin en même temps vu tous les dégâts qu’il a causé… bon.

L’auteur a réussi à faire qu’on n’arrive pas à préférer tel ou tel personnage; ils sont tous, tout simplement aussi important dans cette mission qu’Exalte. Ils ont tous une histoire étonnante, intéressante. Bref je les ai tous aimé même si certains agacent plus que d’autre =>> Ludysia !!

Et l’aventure dans tout ça ?

Son aventure commence quand Exalte est tout bébé, elle est élevé par le supérieur d’un monastère et son herboriste, et toujours accompagnée de sa fidèle amie Ludysia. A la mort d’Akkhlis, la vie d’Exalte et Ludysia bacule. Leur aventure les projette toutes les deux dans une mission très dangereuse où elles vont rencontrer divers danger, mais aussi l’amitié, et surtout l’amour.

De chemin en chemin, de rencontre en rencontre, Exalte va rencontrer des personnes formidables, dévouées à sa cause;

De mot en mot, elle passe d’une contrée à une autre découvrant des mondes dont elle ignorait l’existence.

Grace aux mots de l’auteur j’ai vécu des aventures magnifiques, peut-être trop courtes, mais la fin du monde n’attend pas. J’ai tremblé avec Exalte, j’étais joyeuse quand tout allait bien avec quand même à l’esprit une sourde angoisse en fondc’était impressionnant !

A chaque endroit où Exalte recevait un mot, toujours de façon inattendue et jamais là où l’on croyait qu’il pouvait être; dans ces contrées, je pouvais ressentir la menace d’un monde régit par des lois et des règles différentes des nôtres mais la mission d’Exalte surpasse toutes ces lois, il en va de la survie des humains, mais justement pas seulement.

Et jusqu’aux dernières lignes, l’auteur m’a surpris et m’a même tiré quelques larmes !! MERCi

En Bref :

Un roman épique ! Des aventures magiques !

Vraiment un bon moment de lecture , emplit d’émotions 🙂

Encore une fois Merci à Iggybook et à l’auteur Frédérique de Lignières pour cette découverte très agréable et pour votre confiance.

Kings, Tempêtes et Bakemonos de S.B. Baï

Titre :Kings, Tempêtes et Bakemonos (T1)

Auteure : S.B. Baï

Editeur : Autoédité

Genre : Fantazy

Nombre de pages : 106 (PDF)

Fiche Bibliomania

 

 

4ème de couverture :

« Autour de moi des rires, du bruit, mes petites-filles, ma fille et ces sons indescriptibles. J’étais aveugle, je ne le suis plus, j’avais disparu et je suis réapparu. Avez-vous déjà eu la sensation qu’un souvenir oublié dans les méandres de votre esprit a chamboulé votre vie ? J’entends les mots « Drakkar », « tempêtes » et « météore » mais je ne sais pas de quoi il parle. Je suis Alan Welby mais ils me disent que je suis Alanyus, Agastache ? Wood ? Et que j’ai un monstre de protection à cause de la fin.
Quand une cassure terrestre ouvre la porte de mon histoire. »

Mon avis :

Tout d’abord, je remercie l’auteur pour m’avoir fait découvrir son roman 🙂 un vrai plaisir !

L’histoire :

Alan Welby est un vieux monsieur; il fait de plus en plus de cauchemars, ses crises sont de plus en plus violentes. Dans un même temps le parlement européen est attaqué par des terroristes qui essayent d’assassiner David Temple, le dirigeant d’une ONG devenue le « symbole de la résistance face au terrorisme ».

Alan et son ami Jeremy s’aperçoivent que depuis l’attentat, les choses ne sont pas revenues à la normale; De plus une multitude d’animaux sauvages de la forêt rôdent dans la ville.

Une atmosphère lourde s’installe, Alan sent qu’il est lié à tout ça mais il ne comprend pas comment …Il décide de retrouver son passé, il faut qu’il sache.

Cette idée totalement saugrenue devient obsédante et surtout devient la seule option devant ce qui se prépare…

Les personnages :

Alan Welby : Un vieil homme aveugle qui ne l’est plus… comment ? personne ne sait… Il a été adopté enfant et déjà aveugle. Il a eu deux enfants avec son épouse, seule sa fille est encore en vie, Violet. Il fait des cauchemars et ses réveils sont de plus en plus violent, les docteurs pensent que c’est sa maladie… Lui est persuadé que ses souvenirs du passé veulent sortir de l’ombre et le tuent à petit feu… Il décide de provoquer le destin et d’essayer de retrouver son passé.

Violet : Fille d’Alan Welby, une femme à la beauté hypnotique, rousse, charpentée et épouse de Pierre-Thomas Valmont, un employé français du parlement européen.

David Temple : Dirigeant d’une ONG, cible de terroristes un peu spéciaux… Tout lui réussit, l’opinion publique est pour lui.

La Plume, le Scénario :

L’écriture de l’auteur est très agréable à lire, fluide; grâce à l’utilisation de lieux réels dans son récit, on adhère direct à l’histoire. Elle commence par l’histoire d’une personne âgée qui visiblement subit des crises de plus en plus violente, qui pourrait s’apparenter à de la démence… mais ses cauchemars sont étranges.

Puis petit à petit l’auteur nous fait pénétrer dans l’étrange, le suspect, et enfin on plonge dans le passé d’Alan dans un monde qui ne ressemble en rien au nôtre.

J’avoue que je suis vite arrivée à la fin de ce récit, c’est trop court ! J’étais frustrée, j’avais envie de continuer et d’en savoir plus et sur Alan et sur ce fameux David Temple…

Le récit dans le passé d’Alan était passionnant, découvrir avec lui ce royaume, l’apparition de personnages étranges, craints comme la Bakemono, un royaume dirigé selon les règles de la nature;

Bon le seul petit bémol que je pourrais avancer, c’est le récit trop court, du coup les personnages ne sont pas assez développés (j’avais vraiment envie d’en savoir plus!!) ; En tant que lecteur je reste sur ma faim, je veux savoir !!! ma curiosité est piquée au vif !

En Bref :

Un récit court mais très addictif 🙂 qui laisse le lecteur en proie à la frustration… c’est malin maintenant je veux connaître la suite, je veux tout savoir !

Merci encore à l’auteur, c’est une belle découverte 🙂