Au Nom des Dieux – de l’Eau et du Sang, Livre 2 : Volonté Inébranlable de Gautier Durrieu de Madron

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Titre : Au nom des Dieux – de l’eau et du sang

Tome 2 : Volonté Inébranlable

AuteurGautier Durrieu de Madron

Éditeur : Autoédité

Genre : Fantastique, Mythe/Mythologie

Format : PDF

Nombre de pages : 626

Fiche Bibliomania

*** ATTENTION PROBABLES SPOILERS ***

pour ceux qui n’auraient pas lu
Au Nom des Dieux – de l’Eau et du Sang, Livre 1 : Destinée Manifeste

 

Résumé de l’auteur

« 2 ans se sont écoulés depuis le début de la guerre contre l’Empire d’Amérique. 2 longues années durant lesquelles toutes les tentatives pour libérer les continents occupés se sont soldées par des échecs cuisants. Et le temps presse. La popularité et la propagande de l’Empereur se répandent un peu plus chaque jour…
Après des mois d’entrainement et de préparation, Lucie, Soren, Judith, Mizushi, Edgar et Mathieu sont prêts à retourner au front. Et il leur faut faire vite. Les choses s’enveniment de l’autre côté de l’Atlantique. Arlando invoque des légions de démons sur Terre grâce au pouvoir de la Lance. Et bientôt il reprendra sa croisade sur le reste du monde. D’alliances en trahisons, de complots en batailles, le groupe de demi-dieux devra traverser les affres de cette guerre s’il veut pouvoir préserver ce en quoi il croit. »

 

Mon avis

Je remercie l’auteur, Gautier Durrieu de Madron, pour m’avoir permis de continuer l’aventure avec ses demi-dieux, et je vous garantis qu’il n’y a aucun temps mort dans ces 626 pages !

L’histoire

Nos six héros ont échappé à la mort in extrémis, certains des leurs y sont restés à leur grand désespoir;

Après s’être entraînés durement, ils repartent vers l’ennemi qui prend de plus en plus de pouvoir et perd le sens premier de ses revendications. Les demi-dieux partent en guerre contre le mal pour la liberté des peuples. Ils vont enchaîner batailles, missions secrètes, alliances et trahisons. Leur quotidien ne va plus ressembler qu’à un combat incessant, une lutte pour avancer vers l’ennemi et le destituer, l’éliminer.

Encore une fois, leur épreuves de la guerre vont les modeler; Seront-ils assez fort face à la puissance de l’ennemi ? Leur volonté résistera t-elle ?

 

Les personnages

Judith : fille de Lugh, Judith est une Marine’s de métier; La guerre elle connaît et ses connaissances du combat seront très appréciables. Elle a un franc parler, mais curieusement quand il s’agit de laisser parler son coeur, judith se transforme en adolescente rougissante. Elle est un pilier solide du groupe des demi-dieux et n’hésite pas à prendre des risques pour sauver ses amis.

Mathieu : C’est le seul humain dans ce groupe de demi-dieux, il était avocat et ses talents de stratège donnent beaucoup d’avantage dans leur combat mais aussi lors de négociations un peu tendues. Il est le porteur de la Lame de Lucifer, elle l’a choisi et tous les deux semblent s’accorder de leur situation compliquée. Même si la Lame est très taquine, ses mots font toujours mouche. Malgré son humanité ou grâce à cela peut-être, Mathieu est un élément clé de cette guerre.

Mizushi : C’est la plus jeune du groupe, elle est peu sûr d’elle et elle a souvent l’impression de ne servir à rien, de ne pas être à la hauteur des autres membres. Cette guerre va la transformer, petit à petit avant qu’elle ne se rende compte qu’elle a vraiment sa place dans ce groupe de sauveur de l’humanité. Ses actions sont toujours portées vers les autres et son soutien est indéfectible.

L’évolution de Lucie, Soren, Edgard et tous les autres est intéressante à suivre, au travers de leur alliés, de leurs ennemis, des traites, des agents double. Les demi-dieux rencontrent toutes sortes de personnages tous aussi percutants les uns que les autres, qui les ralentissent, les renforcent et les aident à avancer, à continuer vers leur ultime but : Cristobal, l’empereur Cristobal.

La Plume, le Scénario

Dès les premières lignes, on replonge dans cet univers si particulier au travers d’une écriture fluide et agréable;

L’auteur, Gautier Durrieu de Madron, continue dans ce Livre 2 d’utiliser la technique de un chapitre = un personnage, le récit est dynamique et par cette façon de faire donne au lecteur presque une vue globale…enfin presque … je dis « enfin presque » car évidement la lectrice que je suis n’a rien vu venir des trahisons et pourtant ce récit nous rend paranos !

Dans ce Livre 2, ce qu’il ressort encore plus fort je trouve c’est cette cohésion fraternelle, familiale presque entre les membres de ce groupe de demi-dieux. Ils sont là chacun pour l’autre, ils se soutiennent, se conseillent et s’aiment tellement. Leur divers panthéons les surveillent, si quelques uns sont observateurs, d’autres offrent une petite aide, d’autres sont carrément hostile, colérique et je dirais jaloux (y en a un qui m’a énervé !!)

Alors comme dans le Livre 1, l’auteur, Gautier Durrieu de Madron, n’épargnent pas ses personnages, enfin par moment on sent quand même que les personnages partent à volo, l’auteur n’a certainement pas pu faire grand chose 😀 !! Leur volonté de débarrasser le monde de Cristobal est tellement puissante qu’ils se lancent dans la bataille jusqu’au bout de leur force. Ils subissent des revers sévères mais toujours ils se relèvent et n’en démordent pas !

Alors chaque ligne de ce récit met sous tension, ça n’arrête jamais; les batailles s’enchaînent, les complots se suivent; le groupe de héros est jeté dans la guerre; on retient son souffle du début jusqu’à la fin… les combats sont intenses, décris avec un tel réalisme qu’ils plongent le lecteur dans ces zones de turbulences, par moment j’aurais presque pu sentir l’odeur métallique du sang. Les demi-dieux se battent, se battent, inlassablement toujours et encore durant ses 626 pages. Aucun temps mort, ça c’est garanti; Ce Livre 2 c’est la guerre, la lutte pour la liberté, c’est des millions de morts pour cette sacro-sainte liberté, c’est l’étonnante apparition du destin, de la foi, puis finalement du libre-arbitre.

Je me suis étonnée de fatiguer face à l’afflux de batailles, de stratégies militaires et encore de batailles, et encore de batailles… et finalement ce que j’ai le plus aimé ce sont les personnages et leur évolution, leur caractère, leurs failles, leur franc-parler, leur diplomatie, l’osmose de certains duos comme Mathieu et la Lame ou Lucie et Soren…  tous les personnages étaient passionnants.

 

En Bref

Une aventure éreintante, emplie de batailles, de stratégies militaires, de complots, de trahisons, et encore de batailles et de missions secrètes… le récit de cette guerre usante est soutenu par des personnages fort, attachants et passionnants aussi bien dans leur humanité que dans leur Déité

Merci à nouveau à l’auteur Gautier Durrieu de Madron pour ce Livre 2 avec ces personnages si intéressants !

 

Les Larmes d’Aphrodite, la colère de l’Olympe de Marion Perret

Titre : Les Larmes d’Aphrodites, La Colère de l’Olympe

Auteur : Marion Perret

Éditeur : Éditions du Saule

Genre : Fantasy, Mythe et Mythologie

Format : Epub

Nombre de pages : 354

Sorti le 2 décembre 2019

Fiche Bibliomania

 

Résumé de l’auteur

« Les Dieux sont cruels ! Et l’éternité paraît bien longue pour une immortelle qui tente de leur échapper. Abandonner les siens n’est qu’une solution temporaire…
Après des millénaires de fuite auprès des mortels, Aphrodite est de retour sur l’Olympe. La plus belle des Déesses va devoir faire face à de nombreux défis.
Manipulation, trahison, violence et amour… Aphrodite brave la colère de l’Olympe! »

Mon avis

Merci aux Éditions du Saule de m’avoir proposé le roman de l’auteure Marion Perret, « Les Larmes d’Aphrodite, La colère de l’Olympe », quand la mythologie et le téléphone rose font un mélange étonnant !

L’histoire

La Déesse Aphrodite est en cavale à Miami depuis plusieurs millénaires… Mais il est temps pour elle de reprendre sa place et son trône parmi les douze Dieux de l’Olympe. La tâche ne va pas être aussi facile car des millénaires de souvenir pas tous heureux, parfois douloureux vont refaire surface et la belle ne fait pas l’unanimité après une si longue absence… Ni même la vie qu’elle a mené qui n’est pas du goût de tout le monde.

Les personnages

Aphrodite : Évidemment c’est une magnifique femme, elle transpire la sensualité, elle suscite le désir, bref c’est la déesse de l’Amour. Mais pas seulement, on découvre que c’est une femme meurtrie, en cavale, avec ses fêlures, ses travers, ses blessures, ses secrets et son petit coeur d’artichaut qui ne bat que pour un seul homme. Au départ elle n’est pas très combative ni même motivée pour sortir de l’ombre…mais quand elle a décidé qu’elle devait foncer, elle se montre étonnante !

Poséïdon : C’est le mari de la soeur d’Aphrodite, Amphitrite. Il est vaniteux, colérique, imbu de sa personne, tellement sûr de lui et de son pouvoir de séduction; mais là encore on le découvre, doux et attentionné, meurtri et blessé dans son amour propre mais aussi dans coeur. C’est un dieu épouvantablement jaloux, qui part en bagarre au moindre sursaut…

Hadès : Alors lui, c’est un homme superbe, sûr de lui; prêt à aider les autres toujours à une condition, toujours avec à la clé un contrat qui sera forcément en sa faveur et qui réserve parfois des surprises à celui ou celle qu’il aide. C’est le seigneur des Enfers et il gère son territoire mieux que personne.

Une multitude de dieux tournent autour d’Aphrodite, les amis, les ennemis; Je ne vais pas en décrire plus, je vous laisse les découvrir à la sauce Marion Perret !

La Plume, le Scénario

Attention dans ce roman captivant, l’auteure a pris la liberté d’écrire une adaptation étonnante de la mythologie, c’est complètement d’actualité ! Bon pour les puristes, amoureux de la mythologie, peut-être que vous seriez choqué par certains personnages détournés …

L’écriture de l’auteure est fluide, immersive; On découvre Aphrodite dans un monde très réel : à Miami dans une entreprise pour le moins surprenante; disons qu’elle s’est vraiment fondu dans le décor pour ne pas être retrouvée.

Au fur et à mesure de l’histoire, je me suis attachée à la Déesse de l’Amour, son histoire m’a fait frémir, m’a beaucoup attendri;

L’auteure, Marion Perret, utilise la technique de chapitres passé/présent, c’est addictif car on veut en savoir toujours plus. Quand on quitte Aphrodite dans le présent c’est pour se plonger dans son passé pas toujours facile, et surtout poignant par moment; et hop d’un seul coup, après avoir dévoilé une petite partie du passé de la déesse, on continue de la suivre dans son ascension au trône, à son trône. Petit à petit, on comprend les décisions qu’elle a pris et son cheminement jusqu’à sa fuite.

Son retour sur l’Olympe, n’aurait jamais eu lieu s’y une de ses très anciennes amies n’avait pas eu besoin d’elle. En renouant ainsi avec son histoire, la machine se met en route et Aphrodite n’aura plus le choix, elle devra faire face à la cause et aux conséquences de sa fuite et surtout à son père, le grand et terrible Zeus !

Dans son roman, Marion Perret, l’auteure parle de violence faite aux femmes, une violence insoutenable, une violence cachée pendant des millénaires, Pourquoi ?

Certainement, par honte, par remise en cause, par peur, par soucis de protéger un plus gros secret bref … pour tout un tas de raisons qu’on ne peut absolument pas reprocher à celle qui subit ses violences… mais c’est tellement triste et révoltant !

C’était super intéressant de voir la mythologie de ce point de vue détourné, mais quand même qu’avez-vous fait d’Héphaïstos !?!

Un dernier point, la couverture est sublime, tout en volupté, bien représentative de la déesse de l’Amour : Aphrodite.

En Bref

Un récit sur une mythologie parallèle, une Aphrodite en cavale vivant sa vie au milieu des Mortels depuis des millénaires;

Une déesse, femme avant tout avec ses faiblesses, sa force et un petit coeur d’artichaut;

Un sujet tout a fait d’actualité : La violence faite aux femmes.

Merci les Éditions du Saule, merci à l’auteure, Marion Perret, pour ce voyage, cette lecture surprenante et poignante.

 

 

Au nom des Dieux – de l’eau et du sang, Livre 1 : Destinée Manifeste de Gautier Durrieu de Madron

Titre : Au nom des Dieux – de l’eau et du sang

Tome 1 : Destinée Manifeste

AuteurGautier Durrieu de Madron

Éditeur : Autoédité

Genre : Fantastique, Mythe/Mythologie

Format : PDF

Nombre de pages : 672

Fiche Bibliomania

 

Résumé de l’auteur

« 2015. Une révolution éclate au Brésil pour renverser un gouvernement corrompu depuis des années. Un nouveau Consul arrive à sa tête et se lance dans une croisade pour éradiquer la corruption des politiciens et envahit petit à petit les pays voisins. Pendant 5 ans, personne ne saura ni ne pourra empêcher cette invasion

2020. Tout autour du globe, différentes personnes, sans aucun lien entre elles, se mettent à vivre des événements étranges, voire surnaturels. Décidant de se réunir pour mettre en commun leurs connaissances et les fruits de leurs recherches, ils se réunissent à Houston, aux Etats-Unis. Ils y découvrent alors l’existence d’un monde dissimulé au nôtre, où les mythes et les légendes sont bien réels. Mais à peine ont-ils le temps de s’en rendre compte que les sirènes d’alarme retentissent. Le Brésil entre aux Etats-Unis. »

Mon avis

Wow quel premier tome ! Merci à l’auteur, Gautier Durrieu de Madron, de m’avoir proposé son roman ! Merci pour cette découverte et cette lecture intense !

L’histoire

Pendant qu’une révolution éclate au Brésil contre la corruption et le pouvoir en place; plusieurs personnes éparpillées au quatre coin du globe vivent leur vie avec des hauts et des bas… à ceci près que chacun vit des évènements pour le moins troublants sans trop s’ouvrir à leurs proches et vont chercher sur internet des explications à ce qu’il leur arrive. Finalement, ils se retrouvent sur un forum où l’un d’entre eux essaie de les réunir pour discuter et trouver des réponses entre eux.

Un nouveau Consul arrive à la tête du Brésil et décide d’envahir les États-Unis; la situation politique occidentale devient très instable… Entretemps un groupe de personnes ayant vécu des situations surnaturelles se regroupent et découvrent l’existence tout à fait tangible d’un monde dissimulé à celui des humains où ce que certains ont retenu de leurs études s’avère être vrai, existe bel et bien !

Ils atterrissent en plein terrain ennemi et ils vont enfin découvrir leur destinée !

Les personnages

Soren : est Suédois et c’est une force de la nature, il travaille sur un chantier et quand il faut quelqu’un pour porter du lourd, ces collègues font toujours appellent à lui. Lorsqu’un grand groupe décide d’annexer l’entreprise où il travaille, et menace les emplois, Soren signe le départ d’une vie compliquée, d’une vie de fugitif. Croisant le chemin de personnes peu fréquentable, il va survivre jusqu’à l’inévitable. C’est un colosse nerveux mais il cherche seulement à protéger ceux qui l’entoure.

Lucie : C’est une petite française, qui trouve un emploi inespéré dans un atelier de restauration d’œuvre d’art; Là encore elle rencontre des personnes bienveillantes mais elle n’échappe pas aux embrouilles qui la mettent directement en danger. C’est une fille logique, elle a toujours un plan pour se sortir des situations compliquées. Petite anecdote, petit clin d’œil sympa avec ses collègues, ils ont trouvé la recette d’une boisson très spéciale et il semble qu’elle soit la seule à l’apprécier !

Amanda : C’est La baronne de la pègre autrichienne, tout lui réussit. Son empire s’étend mais elle en veut encore plus au détriment de vies humaines. Mais sa soif de reconnaissance et de pouvoir vont l’emmener également dans des situations compliquées. C’est un personnage froid, calculateur; Indépendante, elle voue sa vie à démontrer à quiconque essaie de ne pas la respecter qu’elle est capable d’imposer son empire !

Beaucoup de personnages rencontrent les protagonistes, des personnages secondaires très important comme des personnages de premier rang ! Comme à mon habitude je n’en dévoile pas plus et vous laisse découvrir avec plaisir tous ces personnages.

La Plume, le Scénario

Alors pour un premier tome, Oui, le décor est posé, les personnages présentés et une partie de l’intrigue commencée; et wow ! quelle aventure !!

Si les premières lignes m’ont fait craindre un énième récit sur une critique de la politique, de la corruption qu’il faut combattre, cette première impression s’est très vite envolée;

L’utilisation de la technique un chapitre =  un personnage, je l’ai déjà dit est très efficace sur moi, mais en plus l’histoire ne saute pas, de chapitre en chapitre l’histoire continue, passant d’un point du vue d’un personnage à un autre sans que l’histoire ne se trouve coupée et ça m’a vraiment plongé la tête la première dans le récit ! J’adore vraiment cette façon de faire, c’est dynamique et les personnages ayant un caractère très différent des uns les autres, l’histoire est vécue de manière hétéroclite. Chaque fois, la situation est analysée sous un œil neuf.

Il est intéressant de voir combien leur caractère est lié à leur ascendant direct; je ne veux pas trop en dire mais disons que chacun des personnages possède sa zone d’ombre (ou de lumière d’ailleurs) plus ou moins difficile à contrôler pour certains mais l’esprit d’équipe, l’esprit de famille et d’entraide et là pour faire redescendre tout ce petit monde sur Terre. Les pouvoirs surnaturels qu’ils se servent ont un prix, et ils l’apprennent très vite mais heureusement ils ne sont pas seuls.

L’auteur n’épargne pas ses personnages, leur chemin est semé d’embuches bien lourdes et sonnent à chaque fois comme un rappel qu’ils ne sont pas invincibles ! J’ai particulièrement apprécié ce trait, car les personnages principaux vont subir des pertes chères, ça rend le récit réaliste enfin … Je n’y croyait pas, je me disais mais non c’est bon ils peuvent pas perdre ce personnage… mais si …

Je me suis retrouvée baladée de rebondissement en rebondissement et à chaque fois j’ai été surprise !

Au bout de certains nombre de chapitres, je devenais aussi parano que les personnages, et sentais la trahison partout c’était bluffant comme sensation.

En Bref

Une aventure époustouflante, des personnages étonnants, puissants mais malgré tout très humain !

Une histoire, une dystopie pourquoi pas plausible sur le plan politique !

Une traversée des Mythes et Mythologies passionnante !

Un grand merci à l’auteur Gautier Durrieu de Madron pour cette intense et captivante lecture !!