L’Architective, les reliques perdues de Mel Andoryss

L'ArchitectiveTitre : L’architective, Les reliques perdues

Auteure : Mel Andoryss

Éditeur : Castelmore

Genre : Jeunesse, fantastique

Nombre de pages : 320

Sorti le 15 juin 2016

4ème de couverture :

 » JE SAIS,

JE SUIS BIZARRE…

Armand sera en retard pour son premier jour de lycée.

Il aurait préféré ne pas se faire remarquer mais, en tant qu’architective, il doit honorer ses obligations. En effet, une enquête urgente lui a été assignée. Il lui faut se rendre dans un hôtel particulier où, grâce à son pouvoir, il accédera à l’âme du bâtiment pour percer un lourd secret de famille. La routine pour Armand… sauf que rien ne se déroule comme prévu.

Des inconnus ont découvert son secret et le traquent. Comme si cela ne suffisait pas d’avoir de dangereux individus à ses trousses, le jeune homme rencontre une nouvelle camarade de classe qui lui retourne le cerveau. Et ce n’est pas seulement parce qu’elle est jolie… »

Mon avis :

L’histoire :

Armand loupe sa première rentrée au lycée, car sa mère l’emmène dans un hôtel particulier où il doit exercer son don : il est Architective, c’est à dire qu’il peut lire l’âme des maisons et retrouver des secrets de familles…

Seulement cette fois ce n’est pas une plongée comme les autres et ce qu’il entrevoit le pousse à enquêter plus loin, mais il va vite s’apercevoir qu’il n’est pas seul sur le coup et que son don intéresse quelques personnes certainement mal intentionnées

Mais sa journée n’est pas finie, il rencontre une étrange camarade de classe qui peut tordre les murs… Seule bonne nouvelle dans sa pitoyable journée, c’est que Cédric son meilleur pote est dans sa classe également.

Cette plongée dans l’hôtel Beaucaire va l’entraîner lui et ses amis dans une course folle et dangereuse… mais cette aventure servira également à Armand à découvrir de façon plus approfondie l’étendue de ses pouvoirs

Les personnages :

Armand est un jeune garçon qui entre en seconde dans un lycée parisien. Il est architective, c’est à dire qu’il peut lire l’âme des bâtiments et découvrir des secrets bien enfouis. Sa mère a souvent recourt à son don et son père le guide dans ses démarches. Il fait la rencontre étrange et bouleversante d’une de ses camarades de classe qui influe sur les murs de façon étonnante… mais il rencontre aussi des vieux amis de son père qui ne lui veulent pas que du bien…

Mallaurie :  c’est cette jeune fille qui tord les murs mais pas que… elle est rousse est très jolie et surtout elle a repéré Armand mais pas comme il l’aurait voulu…

Cédric : c’est le pote d’Armand, c’est son allié de toujours pour jouer au char sur les ordinateurs de la maison familiale, c’est le champion des recherches internet et il sera d’une aide précieuse pour Armand lors de son enquête spéciale. C’est aussi apparemment un très grand acteur pour ce qui est de se jouer des adultes 😀 !!

La plume, le scénario :

J’ai déjà lu l’auteure Mel Andoryss, mais sous une autre forme que le roman 🙂 ; les deux premiers tomes de la trilogie « Le soufflevent » en BD et j’ai vraiment aimé !!

Étonnée de la trouver sous une autre forme de récit, je me suis laissée prendre par ma curiosité 🙂 et de nouveau je n’ai pas été déçue !

C’est une histoire peu commune, qui change des pouvoirs habituels comme télépathe ou autre magie… Armand lit l’âme des maisons, leur passé et aussi leurs secrets, certaines sont contentes de l’accueillir mais d’autres ne sont pas très heureuse d’un étranger dans leurs murs, d’autres sont tristes… bref c’est super intéressant de suivre Armand et son équipe 😉 En plus quand il plonge dans cet hôtel particulier, il ne sait pas encore que cette plongée sera étrange et pleine d’enseignements. En quelques jours il va en apprendre plus sur lui même et ses capacités qu’il n’en a appris ces dernières années. C’est une aventure d’un genre initiatique 🙂

Le lecteur découvre en même temps qu’Armand l’étendue de son don et encore il s’aperçoit qu’il y a surement plus à connaître qu’il ne suppose.

Mel Andoryss nous entraîne dans cette quête de reliques perdues, et ce premier tome nous sert de présentation pour le personnage d’Armand ! et c’est pas de tout repos !

En Bref :

Une aventure passionnante et vibrante de pouvoir étonnant !

Publicités

Fierce par Jeremy et Robert LOVE

Titre : Fierce

Tome 1 : Fierce

Auteur, dessinateur : Robert et Jeremy LOVE

Éditeur : Bamboo

Collection : Angle Comics

Paru le : 12/10/2005

Nombre de pages : 126

Fiche Bibliomania

4ème de couverture :

« Jonathan Fierce, un enfant de la Jamaïque, a des visions. Il voit l’avenir proche, et ses dons lui permettent d’anticiper l’action de ses ennemis. Recruté adolescent par le FBI, Fierce travaille au sein d’une équipe de lutte contre les narco-trafics. Ses dons sont sollicités régulièrement par ses partenaires. Mais un jour, Fierce voit la mort de ses amis. Affolé, il arrive trop tard. La mission est un échec, Fierce est blessé. Quand il se réveille, les voix de ses partenaires morts résonnent dans sa tête, criant vengeance ! ! ! Dans la lignée des romans d’Elmore Leonard ou des films de Quentin Tarantino et John Dahl, Fierce est un polar violent, rapide et moite, qui définit d’emblée l’identité de la collection « Angle Comics  » des thrillers sans concession ! »

Mon avis :

L’histoire :

Jonathan Fierce est un jeune garçon quand il commence  a éveillé la curiosité du FBI. Il vit à Kingston en Jamaïque. Par la force des choses, le FBI, ramène Fierce aux États Unis, lui donne la nationalité américaine et font de lui l’arme la plus puissante du FBI. Il fait parti d’une équipe particulière : « Le rasoir », une bande de spécialiste qui ne ratent aucune de leur mission grâce aux dons de Fierce. Mais quelqu’un les trahis et Jonathan Fierce n’aura de cesse de courir après celui qui a fait revenir ses vieux démons…

Personnages :

Fierce est un beau jeune homme ténébreux, solitaire voire assez taciturne. Ce que lui fait voir son don ne le ménage pas du tout… Il lui faut beaucoup de contrôle pour ne pas devenir fou …

Layla Dobbs est la psy de Fierce, et petit à petit elle ressent de plus en plus de sentiments non professionnels.

Griff, c’est le chef de section, successeur de Griff senior qui a recueillit cet enfant Jamaïcain qu’était Fierce. Le jeune Griff continue la mission de son père, son projet… mais il n’a apparemment pas la même vision des choses

Beaucoup d’autres personnages divers et variés tournent autour de Jonathan Fierce comme des papillons, pas toujours de son côté d’ailleurs…

La plume, le scénario :

Ce comics mêle le côté mission « ordinaire » du FBI, comme on voit à la télé…, au côté magie de la Jamaïque. Jonathan a reçu un don, mais il le perçoit un peu comme une malédiction, un fardeau comme une route terrifiante qui le mènera à la rédemption. Après une histoire classique, policière qui mène à un drame, le récit s’accélère et Fierce devient vraiment intéressant et explosif.

Ce qui m’a plu :

Le personnage que devient Fierce pour assouvir sa vengeance enfin la vengeance de ses co-équipiers. Finalement il n’a besoin de personne … ou presque.

En Bref :

Fierce n’est pas un super héros. Il va devenir l’ennemi de la Nation parce que la vengeance le guide. Son don fait de lui un être extraordinaire mais il se sent seul…

16 Comics / 30 Comics