Rebelle du Désert d’Alwyn Hamilton

rebelle-du-desert-t1Titre : Rebelle du Désert T1

Auteure : Alwyn Hamilton

Traductrice :Hélène Zylberait

Éditeur : Pocket Jeunesse

Genre : Fantazy, Romance, Jeunesse

Nombre de pages : 284

Sorti le 1er septembre 2016

4ème de couverture :

« Le destin du désert repose entre ses mains.

Prisonnière d’une vie étouffante au coeur du désert, Amani n’aurait jamais imaginé galoper un jour sur un cheval fantastique, en compagnie d’un fugitif recherché pour trahison. Elle ne se serait jamais doutée non plus qu’elle en tomberait amoureuse… ni qu’elle l’aiderait à mener la résistance contre le sultan. »

Mon avis :

L’histoire :

Amani s’enfuit de chez son oncle pour participer à un tournoi de tir dont elle se sait capable de gagner à condition que personne ne découvre qu’elle est une femme. C’est là-bas qu’elle rencontre Jin, un excellent tireur d’ailleurs… Il est étranger à son monde et elle le remarque tout de suite…

De déconvenues en déconvenues, Amani est amené à fuir sa ville Dustwalk sur une monture fantastique et sauvée par le bel étranger.

Elle qui rêvait de rejoindre Izman, la ville où sa vie changerait d’après sa mère, la voilà embarquée dans un mouvement de destitution du sultan tyrannique !

Elle ne soupçonne pas encore de quoi elle est capable, mais bientôt ça s’imposera à elle-même comme une évidence…

Les personnages :

Amani : c’est une jeune femme rebelle, désobéissante et très douée avec des armes à feu. Elle est hébergée par son oncle qui aimerait bien l’épouser car une femme aussi délurée qu’elle, ne doit pas rester sans un mari pour la mater !! Elle a les yeux bleus, c’est ce handicap qui a dénoncé sa mère d’adultère et lui a valu la peine de mort … Mais Amani a un rêve, celui de quitter Dustwalk pour Izman. Pour ça elle doit gagner le tournoi de tir à Deadshot, un endroit mal famé… Elle est courageuse et volontaire, elle n’hésite pas à risquer sa vie pour se libérer de ces carcans archaïques…

Jin : Un très bel étranger venu tenter sa chance au tir à Deadshot… mais pas que… il semblerait qu’il soit poursuivi pour trahison. Il va tout faire pour s’évader de Dustwalk et du coup il va sauver la vie de la belle aux yeux bleus (Amani). Malgré ses réticences à l’aider à rejoindre Izman, il finit par céder mais le destin en a décidé autrement …

D’autre personnages secondaires vont servir de tremplin pour aider ou empêcher Amani à s’échapper de Dustwalk.

La Plume, Le scénario :

Le récit est à la première personne et ça nous plonge direct dans l’action. Amani est à Deadshot et on comprend bien qu’elle n’a pas le droit et qu’elle s’est enfouie de chez son oncle. Elle est obligée de cacher qu’elle est une femme car sinon elle n’est rien. La femme doit garder les yeux baissés et rester aux tâches ménagères qui lui incombe. Rhoooooo la la ça m’a hérissé le poil, cette condition rétrograde de la femme !!! Mais malgré cette non considération de la femme, Amani se rebelle et ne veut pas suivre la tradition c’est à dire épouser un homme qu’elle n’aime pas et surtout plus vieux qui ne fera qu’abuser d’elle sans scrupule…

Amani semble très douée au maniement des armes à feu, mais un contretemps l’empêche de gagner le premier prix… un fâcheux contretemps. Mais elle n’est plus seule, car le destin a décidé que Jin, le bel étranger, serai toujours sur son chemin… Même s’il est contre le fait de voyager jusqu’à Izman, même s’il essaie de l’en dissuader… Il finira par céder. Mais ils ne sont pas au bout de leur peine, et leur aventure va les conduire là où ils ne s’attendaient pas.

J’ai bien aimé cette introduction d’êtres fantastiques comme les bouraqs (vous saurez si vous lisez ce roman 😉 ), mais aussi de Djinn, des démons manipulateurs s’accouplant avec des humaines pour créer des demi-djinn (autre appellation dans l’histoire mais là encore vous devrez lire si vous voulez savoir 😉 )

Une écriture agréable et bien traduite. Dynamique dû à l’utilisation de la première personne par Amani l’héroïne. Des rebondissements qui ne laissent pas le lecteur se reposer sur ses lauriers. Des péripéties fantastiques pour les empêcher d’aller là où ils veulent. Bref j’ai vraiment passé un très bon moment 🙂

En Bref :

Une aventure dans le désert tout à fait dépaysante et passionnante !!!

Publicités

DJINN de Jean Dufaux et Ana Mirallès

Cette saga est composé de deux cycles et de 9 tomes, et un cycle à venir …

CYCLE 1 : La Turquie T1, T2, T3, T4

Tome 1 : La Favorite

Kim Nelson, jeune femme très séduisante, recherche les traces de sa grand-mère…en Turquie.

Un homme se propose de l’aider mais elle devra être prête à tout même ce qu’elle n’imagine pas.

Puis changement  d’époque, Istanbul 1912, en parallèle de Kim on suit l’histoire de Jade, la Favorite du Sultan.

Le premier tome nous présente les personnage et leur quête à différente époque.

Tome 2 : Les 30 clochettes

Les recherches de Kim lui cause bien des problèmes,  pour retrouver le Djinn elle devra tout sacrifier jusqu’à son innocence…

Pour approcher le Harem Kim doit passer par le rite du Corps, pour cela elle attacher à sa taille une ceinture de 30 clochettes, chaque clochette représente un amant, seule et unique condition pour rentrer en contact avec Ebu Sarki le maître du Harem.

Dans une autre époque, Jade doit introniser une jeune anglaise de haute lignée, et qui s’est égarée à jamais dans les méandres du plaisir. Pour satisfaire Jade, Miranda doit ceindre les 30 clochettes, chaque clochette représente une esclave à contenter.

Miranda et Kim à époque différente subissent le même sort mais pas pour le même dessein …

Tome 3 : Le tatouage

Enfin Kim achève le rite, Ebu Sarki est à sa portée, il va lui donné les plans du trésor caché par Jade… oui oui vous avez bien vu Jade …

De son côté Jade est enlevé par l’époux de Miranda, Lord Nelson oui oui Nelson… entre eux né une attirance réciproque  qu’ils n’auraient jamais soupçonnée ni l’un ni l’autre… Harold doit choisir un endroit du corps de Jade pour écrire son nom au henné mais il disparaît trop vite plus vite que celui du sultan…

Tome 4 : Le Trésor

Kim réunit une caravane avec l’aide de Malek, dont son coeur s’est épris (impossible pour une Djinn, la malédiction serait levée ??) Elle trouve l’endroit du trésor mais stupeur ils ne trouvent que du sable et rien d’autre …

Quand à Jade, elle disparaît avec sa caravane dans les sables du désert et décide de s’enfuir avec lady et Lord Nelson, s’enfuir vers l’Afrique pourquoi pas ?

Ils vivent tous les trois un amour croisé, rien ne peut les séparer.

Mon avis sur le cycle 1 :

Ce cycle 1 est sulfureux, sensuel, l’histoire des harems de Turquie y est peut-être pour quelque chose…

La volonté de deux femmes de se faire introniser dans un Harem à deux époques différentes, dans un monde de soumission, d’abandon total de son être mais pas de son âme pour une Djinn, est impressionnante, et difficilement compréhensible pour une occidentale si chère à sa liberté…

Les rites et la tradition n’ont pas changé entre les deux époques.

Kim recherche des indices sur ce qu’est devenue sa grand-mère, quelle genre de femme elle était …? Elle va apprendre, elle va comprendre aussi, et la fierté jamais ne la quittera et c’est précisément ce qui la sauvera.

On peut trouver son parcours insoutenable par moment,effrayant, humiliant mais Kim a toujours la tête haute.
Elle devient une femme désirée, mais son coeur ne se compromet pas, il reste de glace, c’est une Djinn  pourtant elle aime Malek… Peut-elle se délivrer de la malédiction ?

Jade quant à elle suit un autre chemin, celui de son destin, le destin d’une femme qui a tout sacrifié, qui est redevenue une Djinn pour atteindre le stade de la légende, du mythe mais de la grande solitude malgré l’adulation d’un peuple !!

CYCLE 2 : L’Afrique T5, T6, T7, T8, T9

Tome 5 : Africa

Kim et Jade quittent la Turquie pour l’Afrique. Avec ce tome 5 apparaît de nouveaux personnages…

Le bateau de Jade et des Nelson est attaqué par une tribus sauvage : les Orushi, il enlève Jade et Lord Nelson et laisse Miranda pour morte…

Les Orushi sont une tribu à tendance canibale, il élève Jade au rang de divinité, elle devient Anaktu et le Djinn qui est en elle reprend petit à petit sa place dans l’esprit de Jade ne laissant qu’une maigre place à ce qu’il reste de son humanité…

Le récit est raconté par Charles Augery un nouveau personnage. Pas de trace de Kim.

Tome 6 : La perle noire

Kim est en Afrique sur les traces de Jade sa grand-mère (pour ceux qui ne s’en serait pas encore douté…)

Le Vieil Africain connait la légende de la déesse qui porte un perle noire à l’oreille droite… un mercenaire lui propose de l’aide à condition de libérer le frère d’un homme (kunawa 1 et kunawa 2,  frères jumeaux) seuls capable de les aider à trouver le chemin.

Un grand chef de guerre, Mr Motta fait suivre l’expédition pour ensuite éliminer Kim, mais Kim n’est pas femme à se laisser faire !

En retrouvant la carcasse du bateau de Jade et des Nelson, Kim rencontre Anaktu – mauvais rêve. Pas de Jade dans ce tome.

Tome 7 : Pipiktu

On retrouve une Jade forte, une déesse sans pitié, le Djinn a pris le contrôle !

Sur fond historique, les tribus aidées par la force et l’assurance que leur procure Jade/Anaktu, se révoltent et chassent tous les blancs de leur territoire.

Lord Nelson essaie de rentrer en contact avec Jade, mais elle le repousse pour assouvir son destin et le renomme Pipiktu et parce qu’il aime Jade/Anaktu il doit être puni… ce Tome est dédié à Jade.

Tome 8 : Fievres

Jade reprend son destin en main, et défie le sorcier qui prenait grand soin d’effacer sa souvenirs avec des potions.

En parrallèle, Kim s’effondre car elle vient de voir le sort qu’a subit Miranda Nelson… Kinawa 1 et Kinawa 2 tente de détendre Kim de façon tout à fait sulfureuse !

On retrouve Charles Augery  qui disparaît définitivement après une nuit d’émeute sanguinaire.

Kim quant à elle avance peu à peu dans ses recherches, elle rencontre le moine Ortegaz qui lui ouvre l’esprit mais lui vole la vue…

Tome 9 : Le roi Gorille

Ce dernier tome dans le Cycle 2, nous raconte comment Jade est devenue une déesse, comment l’Afrique la retint alors qu’elle devait simplement passer son chemin…

Kim quant à elle poursuit sa route car ses recherche ne sont pas finies … la suite dans le Cycle 3 : l’Inde  peut-être …

Mon avis sur le Cycle 2  et Général:

Le cycle 2 est beaucoup plus sauvage, brutal, l’amour est présent mais là encore ce n’est que soumission…

Au travers de la vie de Jade, de la recherche de Kim, l’auteur nous parsème des instants historiques de Turquie ou d’Afrique très important à la compréhension du récit.

Les aventures de Jade et Kim on été passionnantes, sulfureuses, sensuelles…

Malgré la soumission à la loi du Harem, aux humiliations, Kim a survécu. Jade quant à elle, bénéficie au départ du statut de Favorite du Sultan, puis elle passe par  le rôle de déesse sanguinaire : Anaktu et termine son ascension au grade de déesse compagne du roi Gorille un mythe.

Jade a tout sacrifié pour garder le contrôle et accéder à une place de légende mais le grand drame c’est que malgré tout ça elle reste une Djinn où la solitude emplit son être.

Kim quant à elle à commencer de suivre sa grand-mère, car elle a déjà sacrifié son amour : Ibram Malek, à sa cause le trésor de Jade !

4ème BD / 10