Écoute le Rossignol de Lucy Strange

Titre : Écoute le Rossignol

Auteure : Lucy Strange

Éditeur : Castelmore

Genre : Jeunesse, initiation

Nombre de pages : 350 pages

Fiche Bibliomania

 

 

4ème de couverture :

« 1919. Henrietta emménage avec sa famille à Hope House, une grande et très ancienne maison près de la mer. Ses parents, sa gouvernante étant occupés par leurs soucis. Henrietta est livrée à elle-même, avec ses livres pour seule compagnie. Elle découvre que Hope House regorge de secrets : un grenier oublié, des ombres fantomatiques et une mystérieuse lueur qui apparaît entre les arbres au fond du jardin… Une nuit, elle s’aventure dans le bois au rossignol. Elle va faire une rencontre qui va bouleverser sa vie… »

Mon avis :

L’histoire :

La famille Abbot emménage à Hope House à la suite d’un drame, ils comptent sur cette maison pour se reconstruire. Mme Abbot semble atteinte d’un chagrin inconsolable… Quant à M. Abbot, il doit continuer à travailler malgré tout pour subvenir à sa famille. Nanny Jane, la gouvernante doit quant à elle s’occuper d’Henrietta et de Roberta, mais Roberta étant un petit bébé, ça lui prend évidemment plus de temps. Henrietta dit « Henry » échappe souvent à la surveillance de sa gouvernante et découvre que le grenier de leur nouvelle maison regorge de secrets. Un soir, une odeur, une lueur l’attire et l’amène à s’aventurer dans le bois au rossignol qui jouxte le jardin de Hope House. Ce qu’Henry va y découvrir la changera à jamais, changera sa vision des choses, changera la vision de sa famille; en bref bousculera sa vie à tout jamais !

Les personnages :

Henrietta : dit « Henry », c’est une toute jeune fille, curieuse avec beaucoup d’imagination, elle aime beaucoup lire. Sa rencontre avec le médecin qui soigne sa mère va allumer toutes les alarmes dans son cerveau hyperactif. Elle est aventureuse, craintive mais fonceuse. Une seule chose lui tient à coeur : maintenir sa famille unie.

Nanny Jane : La gouvernante des Abbot, elle est soucieuse de la santé de Mme Abbot et elle a toute confiance en ce fameux docteur Hardy… En fait il l’impressionne beaucoup, il lui fait même un peu peur, elle n’est pas toujours d’accord avec les méthodes du docteur mais elle pense qu’il sait mieux qu’elle (une simple gouvernante). Elle tient beaucoup aux deux enfants Abbot, Henrietta et Roberta le petit bébé. Mais les manigances du Docteur ont raison de ses dernières défenses…

M. et Mme Berry : Ils sont également très attachés aux Abbot, Mme Berry est la cuisinière et M. Berry est son mari, blessé de guerre. Ils sont compréhensif et surtout ils connaissent le machiavélisme du docteur Hardy. Ils vont devenir des alliés surprenants pour Henry et la famille Abbot.

D’autres personnages très importants renforcent le récit mais les décrire reviendrait à spolier une partie du récit…

La Plume, le scénario :

L’écriture de l’auteure est douce, fluide et agréable. Ce récit est comme un poème, certes sombre et dur mais plein d’espoir.

La tragédie d’Henry est si forte, si bouleversante; qu’il devient très facile de s’attacher à cette petite fille si déterminée, mais si impuissante face aux adultes. Son combat est juste, mais cette fois on doute que la justice puisse aboutir à une fin heureuse. C’est très difficile de suivre Henry dans sa tragique descente; Henry va comprendre que maintenir sa famille va devenir très difficile face au sombre docteur et sa détermination. L’auteur nous emmène dans cette obscurité plus que réaliste.

Un drame terrible a déchiré la famille Abbot et Henry bien que véritablement blessée et bouleversée va lutter contre ce mal qui semble ronger sa famille. Elle va trouver de l’aide là où elle s’y attend le moins.

L’auteur a une plume puissante, elle m’a plongé dans ce drame, elle m’a fait trembler face au docteur Hardy, elle m’a fait pleurer d’impuissance… ce fut très fort.

Un joli roman à la fois dur et tellement bouleversant; mais Henry garde en elle cet espoir, toute cette lumière qui finit par rejaillir sur ses proches.

En Bref :

Un roman bouleversant sur la détermination lumineuse d’une enfant à garder sa famille unie, peu importe le mal qui les ronge, peu importe ce que les gens pensent, peu importe ce que le docteur pense…

C’est un récit doux amer qui reste gravé un petit moment après avoir fermé le livre.

 

Publicités

Kings, Tempêtes et Bakemonos de S.B. Baï

Titre :Kings, Tempêtes et Bakemonos (T1)

Auteure : S.B. Baï

Editeur : Autoédité

Genre : Fantazy

Nombre de pages : 106 (PDF)

Fiche Bibliomania

 

 

4ème de couverture :

« Autour de moi des rires, du bruit, mes petites-filles, ma fille et ces sons indescriptibles. J’étais aveugle, je ne le suis plus, j’avais disparu et je suis réapparu. Avez-vous déjà eu la sensation qu’un souvenir oublié dans les méandres de votre esprit a chamboulé votre vie ? J’entends les mots « Drakkar », « tempêtes » et « météore » mais je ne sais pas de quoi il parle. Je suis Alan Welby mais ils me disent que je suis Alanyus, Agastache ? Wood ? Et que j’ai un monstre de protection à cause de la fin.
Quand une cassure terrestre ouvre la porte de mon histoire. »

Mon avis :

Tout d’abord, je remercie l’auteur pour m’avoir fait découvrir son roman 🙂 un vrai plaisir !

L’histoire :

Alan Welby est un vieux monsieur; il fait de plus en plus de cauchemars, ses crises sont de plus en plus violentes. Dans un même temps le parlement européen est attaqué par des terroristes qui essayent d’assassiner David Temple, le dirigeant d’une ONG devenue le « symbole de la résistance face au terrorisme ».

Alan et son ami Jeremy s’aperçoivent que depuis l’attentat, les choses ne sont pas revenues à la normale; De plus une multitude d’animaux sauvages de la forêt rôdent dans la ville.

Une atmosphère lourde s’installe, Alan sent qu’il est lié à tout ça mais il ne comprend pas comment …Il décide de retrouver son passé, il faut qu’il sache.

Cette idée totalement saugrenue devient obsédante et surtout devient la seule option devant ce qui se prépare…

Les personnages :

Alan Welby : Un vieil homme aveugle qui ne l’est plus… comment ? personne ne sait… Il a été adopté enfant et déjà aveugle. Il a eu deux enfants avec son épouse, seule sa fille est encore en vie, Violet. Il fait des cauchemars et ses réveils sont de plus en plus violent, les docteurs pensent que c’est sa maladie… Lui est persuadé que ses souvenirs du passé veulent sortir de l’ombre et le tuent à petit feu… Il décide de provoquer le destin et d’essayer de retrouver son passé.

Violet : Fille d’Alan Welby, une femme à la beauté hypnotique, rousse, charpentée et épouse de Pierre-Thomas Valmont, un employé français du parlement européen.

David Temple : Dirigeant d’une ONG, cible de terroristes un peu spéciaux… Tout lui réussit, l’opinion publique est pour lui.

La Plume, le Scénario :

L’écriture de l’auteur est très agréable à lire, fluide; grâce à l’utilisation de lieux réels dans son récit, on adhère direct à l’histoire. Elle commence par l’histoire d’une personne âgée qui visiblement subit des crises de plus en plus violente, qui pourrait s’apparenter à de la démence… mais ses cauchemars sont étranges.

Puis petit à petit l’auteur nous fait pénétrer dans l’étrange, le suspect, et enfin on plonge dans le passé d’Alan dans un monde qui ne ressemble en rien au nôtre.

J’avoue que je suis vite arrivée à la fin de ce récit, c’est trop court ! J’étais frustrée, j’avais envie de continuer et d’en savoir plus et sur Alan et sur ce fameux David Temple…

Le récit dans le passé d’Alan était passionnant, découvrir avec lui ce royaume, l’apparition de personnages étranges, craints comme la Bakemono, un royaume dirigé selon les règles de la nature;

Bon le seul petit bémol que je pourrais avancer, c’est le récit trop court, du coup les personnages ne sont pas assez développés (j’avais vraiment envie d’en savoir plus!!) ; En tant que lecteur je reste sur ma faim, je veux savoir !!! ma curiosité est piquée au vif !

En Bref :

Un récit court mais très addictif 🙂 qui laisse le lecteur en proie à la frustration… c’est malin maintenant je veux connaître la suite, je veux tout savoir !

Merci encore à l’auteur, c’est une belle découverte 🙂