La Rose Bleue de Camille Melo

Titre : La Rose Bleue

Auteure : Camille Melo

Éditeur : Autoédité

Genre : Bit-Lit

Format : Epub

Nombre de pages : 295

Fiche Bibliomania

Résumé de l’auteure :

« Prisonnière d’un lourd fardeau qui la tourmente depuis sa naissance, Esther, fille du stratège de Transilvania, le royaume des vampires, n’aspire qu’à vivre comme le commun des mortels. Mais son destin bascule le jour où elle échappe de peu aux griffes des Corbeaux déchus, grâce au troublant Aaron, redoutable chasseur de vampires. En quête de réponses, Esther ne se doute pas une seconde qu’elle est sur le point de déterrer un lourd secret de famille, qui pourrait bien être la clé de son enlèvement et des mystérieuses attaques orchestrées par les Corbeaux déchus, à travers tout le royaume.Va-t-elle se tourner vers les bons alliés ? Son Gardien William a-t-il raison de se méfier d’Aaron ? Que cache réellement le Chasseur ? »

Mon avis :

Merci à l’auteure Camille Melo de m’avoir fait entrer dans le royaume des vampires de Transilvania.
L’histoire :

Esther est une vampire avec un lourd fardeau qu’elle doit à tout prix cacher pour ne pas être la cible des ennemis de Transilvania, des ennemis des vampires : Les corbeaux déchus. Mais comme toutes les jeunes filles, elle aimerait beaucoup pouvoir se promener en liberté, en tout inconscience, profiter du paysage sans inquiétude, voire du monde bouger autour d’elle… mais sa constitution restreint ses mouvements à son grand désespoir. Mais un jour, en faisant preuve d’un peu d’insistance son Gardien accepte de l’emmener avec lui à condition qu’elle respecte à la lettre ses mesures de prudence et de sécurité… Elle est loin de se douter que cette petite balade va être le commencement d’une aventure terrible, d’un bouleversement des sens, de sa nature et de tout ce qui l’entoure. Son entourage est très protecteur et prend des décisions radicales pour sa sécurité.
Les personnages :

Esther : c’est une jeune fille, fragile, chétive, pâle et d’une gentillesse et d’une bienveillance à toute épreuve ou presque. Elle se désespère de dépendre de son entourage du fait de sa fragilité; elle a beau s’entraîner, son fardeau est de plus en plus lourd, elle ne peut pas se défendre seule. Elle aime beaucoup son Gardien, c’est son meilleur ami depuis quelques années et elle lui fait une totale confiance.

Aaron: C’est un garçon mystérieux, distant, froid mais qui décide tout de même de défendre Esther quand elle en a besoin. Il lui laisse entendre qu’il ne faut pas qu’elle s’approche de lui.

Wiliam : C’est le meilleur ami d’Esther qui a gagné le droit de protéger Esther officiellement à force de travail et d’acharnement. Il est doux et très protecteur. Il sait très bien comment se sent Esther avec son fardeau. Il fait de son mieux pour être toujours d’humeur joyeuse et apporter du réconfort à Esther. Il se défie d’Aaron, il ne fait pas confiance à ce jeune homme trop mystérieux.

Esther et William vont être entraînés malgré leur prudence à rencontrer des personnes sombres; ils devront combattre au péril de leur vie mais qui se cache réellement derrière les ennemis d’Esther; Ont-ils conscience, ces sanguinaires, qu’ils se trompent de cible ?

Je ne vous les décrirais pas, bien qu’ils le méritent amplement; mais c’est à vous de les découvrir en lisant le livre de l’auteure Camille Melo !
La Plume, le Scénario :

Je trouvai l’écriture des premières pages trop hachée; je ne me l’explique pas vraiment… j’avais l’impression de faire des arrêts, ça ne me semblait pas fluide. Mais au fur et à mesure de l’histoire, je me suis attachée à cette histoire, bizarrement peut-être plus à Aaron.

En effet sur plusieurs pages, je trouvais Esther insupportable, de pleurer à tout bout de champ, de gémir de peur, d’inquiétude; c’était super agaçant. Une fois qu’on apprend à la connaître, on comprend un peu mieux ses réactions et finalement sa révolte face à ses difficultés. Finalement, elle m’a beaucoup intrigué et j’ai vraiment envie de lire la suite de son aventure !
L’histoire devient plus épaisse, plus ardue au moment où les difficultés pour Esther se montrent insurmontables. Esther se révèle bien plus forte qu’il n’y paraît et prouve qu’elle peut faire face malgré son désavantage !

Je disais que je m’étais attachée à Aaron, non pas juste parce que c’est le beau gosse de service; non, il dégage beaucoup de mystère, il a surtout des zones d’ombres dont il n’est pas fier mais qu’il ne nie pas, et surtout ça ne l’empêche pas d’être quelqu’un de très doux et attentionné. Ces deux facettes de sa personnalité en font un être totalement imparfait mais finalement équilibré; son obscurité ne peut pas exister sans la lumière dont il peut faire preuve.

Au travers de l’exil d’Esther se cache un très lourd secret qui ne doit pas tomber entre de mauvaise main;

Un détail de l’histoire que j’ai trouvé important, c’est que dans cette histoire les monstres sanguinaires ne sont pas ceux qu’on pourrait croire ! Les forces du mal se cache sous les traits des humains spéciaux avides de pouvoir, de sang et d’exterminations… Mais qui sont-ils réellement ? L’auteure nous les livrent mais j’ai envie d’en savoir plus car ils ne semblent pas si unis que ça …

Bon on en parle de cette fin qui laisse pantois ! non mais oh 😮 ; on nous harponne bien et hop on nous laisse dans le désarroi … 😦

En Bref :

Si le début m’a posé quelques difficultés de fluidité dans ma lecture, l’histoire m’a vite conquis et emporté avec les aventures d’Esther ou plutôt ses mésaventures…

Un personnage masculin attachant et mystérieux qu’on n’a pas envie de laisser dans les dernières pages.

Encore merci à l’auteure Camille Melo pour m’avoir permis de découvrir son univers vampirique différents et intrigant 😉

Publicités

La quête des 7 sorciers de Luc Marie et les apprentis sorciers de la rue de Florence

Titre : La quête des 7 sorciers

Auteurs : Luc Marie et les apprentis sorciers de la rue de Florence

Éditeur : Éditions de Jasmin

Genre : jeunesse, Aventure et Fantasy

Format : Papier

Nombre de pages : 180

Fiche Bibliomania

 

 

Résumé de l’auteure :

« Mortilius Jacks, le plus grand des sorciers, est mort. Il a réparti son âme dans 7 pierres précieuses. Emeline, sa femme, est chargée de trouver 7 sorciers pour rassembler les pierres et ramener Mortilius à la vie. A l’aide de leurs pouvoirs, les jeunes recrues devront affronter de féroces créatures et résoudre de terribles énigmes. Dragons légendaires, loups enragés phénix flamboyants… Ils feront en chemin d’incroyables rencontres, guidés par un courage et une détermination sans faille. Réussiront-ils leur quête ? »

Mon  avis :

A force de voir l’histoire de ces CE2 et de leur professeur sur mon fil d’actualité, j’ai forcément été tentée !

L’histoire :

Mortilius est un mage que les villageois de son bourg viennent mettre à mort. Il décide en désespoir de cause de confier son âme à sept pierres qu’il fait disparaître et envoi à sa femme une lettre lui expliquant comment faire pour le sauver et le retrouver.

Émeline va devoir mobiliser les sept sorciers capables de retrouver chacun une pierre précieuse contenant un petit bout de l’âme de Mortilius. Chacun des sept sorciers s’engagent alors dans une course effrénée pour permettre au mage de renaître et de réunir les deux époux. Ils vont traverser de dures épreuves et combattre de terribles créatures, mais leur détermination va les aider à trouver le courage d’aller au bout de leur quête, cela suffira t-il ?

Les personnages :

Mortilius : c’est un mage avec l’allure qu’on attend d’un mage, avec barbe blanche et chapeau, pourtant il n’est pas si vieux … enfin pour les enfants peut-être … Il est affolé et ne peut se défendre contre une foule enragée. Il décide de transmettre son âme dans des pierres précieuses que sept sorciers devront réunir pour le ramener à la vie.

Émeline: C’est la femme de Mortilius, le mage l’a chargée de mobiliser les meilleurs sorciers pour retrouver ses bouts d’âme; Il a toute confiance. Émeline contacte donc les sept sorciers capables de retrouver son mari. Chacun étant bien connu d’elle.

Les sept sorciers : ce sont des jeunes sorciers aux pouvoirs puissants mais encore en sommeil au plus profond d’eux. Mortilius les avaient prévenus que ces pouvoirs se réveilleraient en cas d’urgence. Chacun va vivre quelque chose de fort, ils vont subir de terribles épreuves, rencontrer des amis formidables… Chacun sera face à son destin pour espérer se réunir après afin de redonner vie à Mortilius.

J’aimerai beaucoup décrire toutes les créatures que les jeunes sorciers rencontrent, mais je vous priverai de précieuses découvertes, plus qu’une chose à faire, foncez acheter ce roman !!

La Plume, le Scénario :

J’ai été très intriguée par ce challenge que s’est lancé cette classe de CE2 avec son professeur; et plus je voyais de publicités sur les réseaux sociaux, plus ça me donnait envie de découvrir leur travail, leur roman. Donc tout naturellement j’ai craqué, et je ne suis pas déçue du tout !

Je vais pouvoir le conseiller à mon entourage voir à tous ceux que je croise ! Quel formidable modèle, pour montrer qu’il n’y a pas que les adultes qui peuvent produire (comme le dit si bien leur professeur Luc Marie avant que l’histoire ne commence), créer des romans, ça ouvre le champ des possibles sur plein de projets divers, sans même se focaliser sur la littérature.

Le récit est découpé en 7 chapitres autant que de sorciers. Chaque chapitre décrit les épreuves que subissent chaque sorcier, la rencontre, l’amitié, l’énigme, le plan, les combats, la perte pour réussir à tout prix à récupérer ces pierres précieuses. Chacun des sept sorciers va découvrir que l’on peut puiser très loin dans sa détermination pour réussir mais qu’on ne peut pas toujours gagner même avec de bonnes intentions et des super pouvoirs; il faut aussi accepter l’inévitable.

Le message est très lucide, très réaliste tout en étant très positif. On sent l’espoir, le positif que parfois, voire trop souvent l’adulte oublie.

C’est rafraîchissant !

Plusieurs questions m’ont taraudé : « Mais pourquoi les villageois tiennent tant à tuer Mortilius ? Qu’est ce qu’il leur a fait ? Que lui reprochent-ils ?

En Bref :

Une jolie histoire pleine de symbole !

Merci les CE2 et M. Luc Marie pour avoir eu cette super idée, pour ce moment de lecture étonnante et cette aventure captivante !

Un roman jeunesse écrit par des élèves de CE2 et leur professeur Luc Marie, mais également avec le soutien de toute une communauté; merci à tous d’avoir œuvré ensemble pour donner un exemple, un modèle, un espoir !  Ensemble c’est mieux !!

Extrait fin du livre => Le Projet

« Après Harry Potter, nous ne savions plus vraiment quoi lire. Alors, nous avons décidé d’écrire notre propre livre. » Raphaëlle Kruczyk, coauteur du chapitre Le labyrinthe de Stafias ❤ ❤

Mangas Chroniques express

J’ai accumulé un retard phénoménal sur mes chroniques manga … oui oui je sais honte à moi !!

Alors j’ai décidé de faire des chroniques express, car je veux quand même un peu parler des titres qui m’ont plu 🙂 mais aussi les autres !

1) D.Gray-Man par Katsura Hoshino

Résumé du Tome 1 : Allen Walker, jeune exorciste marqué d’une croix divine à la main gauche, part en croisade contre le comte Millénaire, « faiseur » d’Akuma et partisans de la fin du monde. Akuma => arme de guerre maléfique conçue à base de pièces mécaniques, d’âme et de tragédie.

Mon avis express : Petit cadeau de Noël, j’ai tellement aimé que j’ai regardé, derrière la lecture des trois premiers tomes, l’animé. Ce jeune tout chétif qui lutte de toutes ses forces et avec toute sa détermination contre les forces du mal est génial ! Il a une puissance qu’il ne soupçonne même pas ! Histoire d’amour, d’amitié, on y parle de raison de vivre, de soutien, de travailler mieux à plusieurs que tout seul. Une petite pépite, très agréable à lire et à regarder. Bon il y a quand du découpage d’Akuma, des bonnes séance de baston ! Mais le tout fait une super histoire !

2) Vatican Miracle Examiner par Rin Fujki et Anju Hino

Résumé du Tome 1 : Les pères Hiraga et Nicholas font partie du Siège des Saints, une institution spéciale du Vatican chargée d’authentifier les miracles. Ensemble, ils enquêtent pour distinguer le vrai du faux grâce à leurs capacités d’analyse exceptionnelles. Leur prochaine mission va les entraîner en Amérique où ils vont se retrouver au coeur d’un complot diabolique !

Mon avis express : Une enquête religieuse qui se révèle captivante car imbriquée dans plusieurs mystères que les pères Hiraga et Nicholas examinent avec beaucoup de minutie. Ils doivent faire preuve d’assez de recul pour prouver ou récuser les miracles auxquels ils sont confrontés. Leur passion pour la résolution de mystère et les énigmes sont telles qu’il est impossible de les abuser. Un premier tome qui m’a donné envie de continuer !

3) Grendel par Mako Oikawa

Résumé du Tome 1 : « Je veux vivre ! » Camélia, une chevalière d’exception, va être exécutée pour trahison. Le roi lui propose une chance d’éviter la mort si elle accepte une mission: elle devra escorter un jeune dragon, le dernier de son espèce, dans un lieu sûr en traversant de dangereuses contrées. Voulant vivre à tout prix, elle accepte et entreprend un long périple avec son protégé, mais elle cache en elle un terrible secret… Un voyage périlleux et intense dans un monde heroic fantasy fascinant !

Mon avis express : Dès les premières images, on sent qu’il y a un lourd secret. Je me suis attachée très vite à cette femme chevalier, comprenant insidieusement sa situation. Et ce petit dragon tout mignon, quelle innocence ! Mais quelle surprise à la fin du tome 1 !! Bref une histoire sympa avec des personnages étonnants, et surtout ce lourd secret dont on entrevoit légèrement la trame, le tout forme un début prenant.

4) Créatures Fantastiques par Kaziya

Résumé du Tome 1 : La science a remplacé la magie dans le coeur des hommes. Elles sur le point de faire basculer le monde dans une nouvelle ère, entraînant les créatures fantastiques dans l’oubli. Descendante d’une lignée de mages, la jeune Ziska est apprentie vétérinaire. Avec son maître Nico, elle cherche à soigner et préserver les bêtes mythiques menacées d’extinction… Mais n’est-il pas déjà trop tard ? A la croisée de la médecine et de la magie, découvrez un bestiaire hors du commun !

Mon avis express : Le dessin est magnifique ! Dès le tome 1 on sent cette cassure entre le monde magique et la médecine. Ziska ne veut pas qu’on oublie la magie et persiste à créer des potions pour soigner divers maux… lorsqu’elle se trouve en face d’une créature fantastique que plus personne ne voit; elle est démunie et pense ne plus avoir assez de magie pour le soigner, mais en fait son maître lui apprend à lier les deux disciplines : magie et médecine. Un tome 1 tout doux et super agréable à lire à regarder !

5) The Promised Neverland par Kaiu Shirai et Posuka Demizu

Résumé du Tome 1 : Grace Field House – Emma, Norman et Ray coulent des jours heureux, à l’orphelinat Grace Field House. Entourés de leurs petits frères et soeurs, ils s’épanouissent sous l’attention pleine de tendresse de « Maman », qu’ils considèrent comme leur véritable mère. Mais tout bascule le soir où ils découvrent l’abominable réalité qu se cache derrière la façade de leur vie paisible ! Ils doivent s’échapper, c’est une question de vie ou de mort !

Mon avis express : Mon petit flop … Oui je n’ai pas accroché du tout… Ces trois enfants très intelligents découvrent une horrible réalité. En fait, je ne comprends pas pourquoi des enfants aussi intelligent, n’ont pas découvert plus tôt le pot aux roses… Un enfant ça désobéit, ça se sauve au delà des limites, ça découvre des choses… bref je n’ai pas accroché, je n’ai pas accroché…

6) Dr Stone par Riichiro Inagaki et Boichi

Résumé du Tome 1 : Taiju, un lycéen tokyoïte, est un jour victime d’un phénomène mystérieux : en une fraction de seconde, l’humanité entière est transformée en pierre ! Des milliers d’années plus tard, à son réveil, il décide de rebâtir la civilisation à partir de zéro avec son ami Senku !!

Mon avis express : mais tellement loufoque !! les personnages sont très étranges, je pense très drôles pour les enfants. Ben oui encore un avec lequel je n’ai pas accroché. Des milliers d’années après la grande pétrification, quelques jeunes se réveillent à l’identique, pas vieillit d’une année… et décident de tout recommencer à zéro. Dr Stone est le plus sensé de tous … enfin si on peut dire … quand aux autres ils sont les caricatures de défauts humains très ciblés, comme le fort sans cervelle, l’écolo qui veut éradiquer l’humanité pour protéger la terre et la superbe fille !

7) Beyond the Cloud : la fillette tombée du ciel par Nicke

Résumé du Tome 1 : Une odyssée onirique à mi-chemin entre les films de Ghibli et les univers de Final Fantasy ! Dans la ville jaune, les usines crachent leur fumée nuit et jour, cachant le ciel et les astres. Le jeune Théo n’a jamais vu les étoiles, ni exploré le monde extérieur. Enfant, il rêvait de partir à l’aventure, à la poursuite des créatures fantastiques de ses livres préférés, mais la réalité l’a rattrapé… Chikuwa est devenu son quotidien. Sa routine est chamboulée le jour où il rencontre une fillette pas comme les autres : une humaine ailée, espèce appartenant au monde des légendes ! Tombée du ciel, elle a perdu la mémoire, ainsi qu’une de ses ailes… Théo fera tout pour percer le mystère de cette rescapée des cieux! A  mi-chemin entre les films de Ghibli et les mondes de Final Fantasy, l’univers poétique de Beyond the Clouds vous entraînera sur les pas de deux adolescents hors du commun : Théo, le jeune bricoleur de génie et Mia, la jeune fille ailée !

Mon avis express : C’est beau, c’est doux, c’est intrigant ! Et plus on avance dans l’histoire, plus le mystère s’épaissit, plus on se pose de questions. Cette petite humaine ailée qui ne se souvient de rien, à l’air pleine de ressource et si en fin de tome on laisse Théo en pleine recherche d’un remède pour Mia… Bizarrement on ne craint pas pour la vie de Mia, elle dort et Théo va devoir vite trouver comment la réveiller. Une histoire charmante, toute douce mais pas que … !!!

Les Clans-Unis, Lutèce au Crépuscule de Naëlle Burgonde

Titre : Les clans-Unis, Lutèce au Crépuscule

Auteure : Naëlle Burgonde

Éditeur : Autoédité – Librinova

Genre : Fantazy

Format : Epub

Nombre de pages : 247 (PDF)

Fiche Bibliomania

 

 

Résumé de l’auteure :

« Une agression, une nuit, à la sortie de la Pyramide, nouvelle boîte de nuit Lutécienne, et Thémis se retrouve plongée dans un univers aussi étrange qu’inquiétant.
Cette nuit-là, Thémis découvre que le petit ami de son jumeau, Sam, est un vampire – et que son vampirisme n’a rien à voir avec les vampires du cinéma – que les pouvoirs paranormaux qu’elle possède depuis sa naissance ont une origine surprenante et que les chevaliers sauveurs de damoiselles en détresse ne sont pas toujours charmants.
Toutefois, poussée par la curiosité, Thémis se familiarise doucement avec ce monde et ses coutumes.
Jusqu’au jour où Sam disparaît. Soudain, son monde vole en éclat et tout s’accélère. »

Mon  avis :

Merci à l’auteure Naëlle Burgonde pour avoir permis ce partenariat et m’avoir offert une agréable lecture.

L’histoire :

Thémis et Sam se retrouvent  dans une nouvelle boite de nuit dont ils ressentent tout de suite une ambiance particulière et menaçante. Quand ils décident de partir, ils sont agressés par des créatures immenses et dangereuses. Ils sont sauvés in extrémis par un personnage tout aussi terrifiant... qui deviendra par la force des choses emblématique dans la suite des évènements…

Sam est enquêteur et ce genre d’endroit commence à l’intriguer; il sait qu’il y en a plusieurs et que leur influence malsaine commence à s’étendre et prendre un pouvoir très dangereux… mais Sam devient gênant et se fait enlever; à compter de ce jour Thémis n’a plus qu’une idée en tête retrouver son frère et abattre tout ce qui l’en empêchera, avec l’aide des vampires du Clans-Unis ou pas. Elle fonce tête baissée !

Les personnages :

Thémis : C’est un petit bout de bonne femme avec un caractère bien trempé, toujours célibataire car personne ne trouve grâce à ses yeux et surtout personne n’accepte cette relation fusionnelle qu’elle entretient avec son frère jumeau Sam. Elle est dotée d’un pouvoir surnaturel depuis son jeune âge et essaie tant bien que mal de le contrôler. Il est assez efficace pour se défendre de simple humain, mais qu’en est-il vraiment face à une bête assoiffée de sang ? Quand elle apprend l’existence de vampire, sa vision du monde change et s’ouvre en grand. Elle se rend compte qu’autour des humains vivent des vampires depuis toujours en totale cohabitation … enfin jusqu’à quelques mois…

Sam : C’est le frère jumeau de Thémis, leur lien est très puissant depuis qu’ils sont tout petit. Personne ne pourra leur enlever. Il est enquêteur indépendant, lors d’une mission il rencontre celui qui va devenir son petit ami, un vampire : Wolf. Il est assez nonchalant mais il sait se battre. Lorsqu’ils se font agresser lui et sa soeur à la sortie de la boite de nuit, une seule chose compte : protéger sa soeur. A la suite de cette agression, il mène sa propre enquête et se fait enlever.

Il y a beaucoup d’autres personnages qui mériteraient que je les présente, mais ça enlèverai une partie de la découverte du prochain lecteur que j’aurai réussi à tenter… Tout ce que je pourrais dire c’est que les vampires ne sont pas tous comme on pourrait se les imaginer

La Plume, le Scénario :

L’écriture de Naëlle Burgonde est fluide et agréable, elle utilise un très bon hameçon pour commencer son récit (en tout cas pour moi il était efficace !) : Tout commence par une scène des plus réelles, une exposition, un salon de la joaillerie, après, tout s’enchaîne très rapidement. Si l’histoire m’a très vite captivé; je me suis retrouvée un peu dépassée par l’afflux de nouveaux personnages et leur clan, au point que je me suis fait un brouillon pour ancrer ces personnages et leur position plus aisément.

Après ces quelques pages qui m’ont un peu déstabilisée sans enlever le plaisir de lecture, j’ai lu la suite avec intérêt et curiosité mêlée.

Le monde de Thémis et Sam est captivant; leur lien étrange et leur statut bien plus encore ! (mais de quel statut elle parle elle ?!? 😛 ) ben je vais encore une fois pas m’étendre sur le sujet…

Ce monde des vampires bien que le sujet est déjà abordé dans plusieurs romans, offre une nouvelle donne, une autre vision; Les vampires de l’auteure Naëlle Burgonde sont spéciaux; non ils ne brillent pas au soleil 😀 ! Ils ne sont pas des vampires comme on a coutume de les visionner ou imaginer; J’ai vraiment apprécié cette nouvelle race où l’on trouve aussi bien des bons et des méchants… L’humain paraît un tout petit peu fragile à côté de ces créatures impressionnantes, mais certaines luttent pour protéger l’humain, pour protéger cette cohabitation. Par contre, certaines beaucoup moins scrupuleuses considèrent  évidement les humains comme une nourriture, comme du bétail, comme des distributeurs de sang frais… pour ça pas de changement du côté vampire du mal 😉 .

Passons à la romance, je ne peux pas en dire de trop sans faire de spoil… mais tout ce que je peux dire c’est qu’il y a plusieurs romances, tout d’abord celle de Sam dont l’auteur parle dans le résumé; Sam est en couple avec un vampire et il n’en a encore pas parlé à sa soeur qui ne sait pas que les vampires existent… Sam et sa soeur ont un don spécial, un don qui les protège des vampires peu scrupuleux… on apprendra au fur et à mesure du récit que le couple déjà peu orthodoxe de Sam et Wolf (humain/vampire) n’est pas ordinaire car de mémoire de vampire personne n’a connu le détail étonnant de Sam !

Quand à l’autre romance…. ben je peux rien dire et pourtant j’en meure d’envie !!! Elle est juste étonnante mais pas tant que ça vu le caractère des personnages concernés, et puis déconcertante, émouvante…. Grrrrr je ne peux rien dire !!!!

Thémis et Sam vont devoir affronter les forces du mal (ouais j’y vais fort …); bon des vampires qui ont choisi le mauvais clan; Et ce n’est peut-être pas Thémis et Sam qui devraient avoir peu des vampires assoiffés de sang…

J’ai aimé voir les vampires sous cet angle; c’était agréable, nouveau et passionnant !

Une dernière petite chose qui m’a un peu manqué, c’était un petit fil conducteur avec la joaillerie de Thémis 😉 , rien de bien méchant et qui n’a en rien entaché ma lecture.

En Bref :

Un sujet (les vampires) déjà abordé dans moult romans, mais Naëlle Burgonde, l’auteure a ce petit truc en plus; Elle a donné un nouveau sens, une nouvelle direction, une nouvelle race de vampire peut-être … en tout cas c’était rafraîchissant et très agréable !!

Merci d’avoir partagé avec moi votre univers Naëlle Burgonde !!

Les Citadelles Tomes 1 & 2 d’Isabelle Morot-Sir

Titre : Les Citadelles Tomes 1&2

Auteure : Isabelle Morot-Sir

Genre : Fantasy

Format : Epub

Nombre de pages : 442

Sorti le 18 août 2018

Fiche Bibliomania

 

 

Résumé :

 » Comment peut-on passer d’une vie fade de secrétaire dans un cabinet notarial parisien, à celle de gardienne d’un pouvoir mythique? De surcroît au milieu de plaines immobiles, sous un soleil écrasant, dans une citadelle en guerre, parcourue par des dragons et leurs non moins terrifiants dragonniers… C’est bien ce que risque de découvrir Mona à son coeur défendant, elle qui meurtrie par la vie ne souhaite plus dans son existence que l’amitié de sa plante carnivore…
Et si notre place n’était pas celle que l’on croit? Et si notre monde en cachait un autre? Et si notre destin était écrit? L’héroïne d’Isabelle Morot-Sir ne se doutait pas qu’une visite chez l’antiquaire pouvait transformer sa vie… Et pourtant! Cocktail entraînant de fantasy et de romance, « La Citadelle des dragons » veille à garder grandes ouvertes les portes de l’imagination. »

Mon avis :

Un grand merci un l’auteure Isabelle Morot-Sir pour ce partenariat; ce fut une lecture très enivrante que dis-je une folle aventure !

L’histoire :

L’histoire commence par la description d’une brise traversant la ville… C’était très beau à lire !

Mais on tombe brusquement comme le vent sur Mona; une jeune femme à la démarche mécanique et déterminée. Elle est secrétaire d’un notaire plutôt gentil; mais Mona traîne une tristesse, un chagrin incommensurable, elle s’interdit même le plus petit plaisir de vie… Bref, ce jour-là son patron l’envoie chez un client pour lui faire signer des papiers…Et si la vie lui réservait un autre destin, une autre mission et si la vie en avait décidé autrement pour elle !

Voilà comment Mona se retrouve brusquement dans un monde en guerre, gardienne d’un pouvoir immense et bien plus encore…

Les personnages :

Mona : C’est une jeune femme blonde, un peu chétive … enfin on pourrait dire un petit gabarit. Dans sa vie la tristesse l’habite, la parasite même… on ne sait pas tout de suite pourquoi, j’ai soupçonné un terrible drame puis alors que la vie voudrait lui offrir quelque petite joie, Mona se les interdit. Alors le destin ou la vie ou autre chose, quoique ce soit a décidé que Mona était la personne idéale pour accomplir le destin de Gardienne. En rentrant dans une boutique d’antiquité, elle est loin de se douter que certaine rencontre vous marque et vous change à vie

L’antiquaire : c’est un vieux monsieur, un peu étrange voir carrément énigmatique. Il a l’air d’un vieux savant fou, qui s’en fiche de ces papiers à signer, mais par contre il semble très intéressé par Mona, en tout cas par ce qu’elle dégage. Il l’épie car il est persuadé qu’elle va trouver dans son immense capharnaüm ce qu’elle cherche …

oui oui j’essaie d’être énigmatique 😀 Je ne voudrais pas tout dire quand même ! Où serait le plaisir du lecteur que j’aurais réussi à tenter ?

La Plume, le scénario :

Quel début de récit que le passage d’une brise, d’un vent espiègle dans la ville, je pouvais presque le visualiser tellement c’était joliment transcrit ! Voilà comment en quelques pages je savais déjà que j’allais vivre une formidable aventure !

Et quelle aventure, suivre Mona, douloureusement au travers de cette ville, sa ville, m’a transpercé le coeur…son saut dans un monde inconnu avec tous ces gens qui faisaient d’elle la gardienne qui allait tous les sauver et ses rencontres chocs ! wow !

Puis à chaque pas, dans cette nouvelle vie qui s’offrait à elle, fut étonnant, plein de doute. Que pouvait bien faire un petit bout de femme dans cette dure vie, malgré tout le respect que tout le monde pouvait lui apporter; malgré ce pouvoir…

Je me suis attaché à Mona, à sa façon de penser, à sa détermination à trouver des solutions aux problèmes qu’on attendaient qu’elle résolvent. C’était épuisant, frustrant puis quand elle a enfin trouvé, mais oui ça tombait sous le sens, c’était risqué mais c’était la seule solution…

L’auteure a réussi à me faire (presque…) « rentrer » dans la peau de Mona, dans ces décisions, dans ses doutes, dans ses joies. Une écriture si « imprégnante » qu’elle vous propulse au coeur du récit avant que vous ne vous en rendiez compte.

C’est frustrant de ne pas raconter l’histoire un peu plus mais elle est tellement captivante que chaque détail a son importance et le plus petit spoilers risque de ternir cette belle aventure. En tout cas Mona nous donne une belle leçon de vivre ensemble; j’ai vraiment aimé ce passage dont je ne dirais rien mais qui fiche une claque car tellement plein de réalisme et de sens !

Chaque personnage est décrit avec réalisme; par exemple, j’aurais aimé voir vraiment le sourire carnassier de Tar’dva; avec les descriptions de l’auteure je pouvais aisément le visualiser et surtout l’apprécier 😉 chut ! je n’en dirais pas plus.

J’ai volontairement occulté le résumé du deuxième tome car non vraiment trop de spoilers !!! Tout ce que je peux dire c’est que le lien entre les deux tomes est puissant mais chaque histoire à son importance et celle du deuxième tome est tout aussi tragique que belle. Suivre la protagoniste fut tout aussi époustouflant que dans le premier. Une expérience différente, mais néanmoins aussi passionnante. Dans ce récit ça parle d’hérédité, de différence, de pouvoir être soi-même sans se l’autoriser, de vouloir prouver à tous qu’on est supérieure et surtout digne de son héritage génétique …. je crois que j’en ai trop dit 😥

En Bref :

Merciii Isabelle Morot-Sir ! Pour m’avoir fait découvrir votre univers ! et surtout m’avoir fait partager le quotidien de vos héros 🙂 ❤

Une très belle lecture, qui restera dans mon esprit un petit moment car tellement imprégnante et pleine de sens !

AHOGUR de Sonia J.Fadda

Titre : Ahogur

Auteure : Sonia J. Fadda

Éditeur : Autoédité

Genre : Fantazy

Format : Pdf

Nombre de pages : 463

Fiche Bibliomania

4ème de couverture :

« Ahogur est le premier volet d’une histoire se déroulant à une époque similaire à nos temps médiévaux. Dans un monde sans nom, au cœur des contrées humaines, Ulysse élève seul une poignée d’enfants trouvés. Le bûcheron leur enseigne tout ce qu’il sait et à eux six, ils forment une curieuse famille. Leur vie aurait pu suivre paisiblement son cours si d’inhabituels événements ne s’étaient produits à deux pas de chez eux. Des évènements qui ramenaient Ulysse vingt ans plus tôt, vers un passé tumultueux. Pressentant une menace dont elle ne sait rien, Solène sa fille, sera celle par qui la vérité fera son chemin. Ce faisant, elle apprendra que la violence et la mort se joignent parfois à l’amour et l’amitié par des détours inespérés. Et sous l’égide de l’alchimiste, elle découvrira l’existence de tout un monde caché au regard des humains. Où les créatures féériques et les potions miraculeuses deviennent la normalité. Pour Solène, le voyage ne fait que commencer. »

Mon avis :

Je remercie l’auteur Sonia J. Fadda pour ce Service Presse passionnant et émouvant !

L’histoire :

Tout commence par une famille très très spéciale, Ulysse un bûcheron, a recueilli 5 enfants et fait du mieux qu’il peut pour les élever et les préparer à la vie.

3 filles et 2 garçons, tous différents les uns des autres mais unis peut-être encore plus qu’une famille de sang.

Un soir en rentrant chez eux, Ulysse et les enfants font une macabre découverte; Premier fait de violence depuis de très nombreuses années, Ulysse pressent que ce n’est pas anodin et repense à son passé douloureusement… Colin et Solène sont déjà aux aguets pour défendre leur petite chaumière tandis que Edwyna, protège les petits.

Mais tout ne tourne pas comme ils l’auraient prévu et il leur aura fallu traverser un insupportable moment de douleur pour comprendre que la situation était sur le point de faire basculer leur vie. Effectivement tout s’enchaîne, et la routine de cette famille change de façon irrémédiable.

Les personnages :

Solène : c’est une jeune femme de vingt ans tout juste, qui ne ressemble pas à une jeune fille comme les autres. Déjà elle n’aime pas les robes, et éconduit toute tentative de séduction éhonté. Ce qui l’intéresse est vague ce qu’elle sait en revanche c’est qu’elle ne veut pas de vivre avec un mari et des enfants tout autour d’elle; Elle est très bonne au lancer de poignard, elle se défend à l’archerie. La fratrie est très unie, mais Solène et Colin ont peu de différence et leur lien est spécial.

Colin : C’est un jeune homme volontaire, plus doué au lancer de hache qu’à la lecture 😉 et il seconde son père avec détermination. Il court la campagne dès qu’il le peut et rejoint sa dulcinée. Mais quand le temps des choix est là, Colin ne sait plus trop où se tourner, ce rêve de voyage et de liberté pourraient bien être réduit à néant par de sombres et funestes évènements

Edwyna : C’est une belle jeune femme qui aspire à une vie normale avec un mari et des enfants. Elle ne comprend pas sa soeur Solène qui repousse systématiquement tous les hommes qui lui font la court. Elle est la plus douée de la famille avec un arc et des flèches. Elle seconde son père dans la chaumière et s’occupe des plus petits, elle partage cette tâche avec Solène.

Ulysse : il ne dit pas tout à ses enfants en tout cas pas tout de suite, c’est un homme hors norme, une force de la nature avec un coeur gros comme « ça ». Quand il a décidé de s’installer en campagne, il n’avait pas prévu de fonder une famille; mais au gré des évènements, il recueille 5 enfants qui formeront une famille atypique mais qui pourtant, au début, il s’y est évertué, ressemblait bien plus à une famille tout ce qu’il y a de plus normale. C’est finalement ce qui fait leur force.

La Plume, le Scénario :

Dès le départ, on entre directement dans la vie d’Ulysse, de façon très sobre. On découvre la vie simple de ce bûcheron avec ses 5 enfants. Ils ont une petite maisonnette et vivent de chasse, de piégeage dans la forêt non loin de leur maison.

Le lecteur est jeté dans les affres de l’inquiétude en même temps qu’Ulysse, dès la découverte macabre sous le pont l’auteur nous fait sentir que ce n’est pas anodin; qu’Ulysse pressent ce que c’est… A partir de ce moment, je suis restée accrochée aux semelles d’Ulysse.

L’écriture de l’auteure est captivante, cependant, Sonia J.Fadda ne nous relate pas l’aventure elle-même; elle laisse cette mission à un de ses personnages principal : Solène. Et c’est ce qui rend le récit encore plus vivant. Avec l’utilisation de Solène pour raconter l’aventure de cette famille, je me suis vraiment prise d’affection pour tout ce petit monde; dans la joie et la tristesse. Que d’émotion !

J’ai vraiment aimé l’évolution de ces personnages; ils passent de paisible famille ordinaire à famille spéciale extrêmement soudée; un bloc qu’il n’est pas permis de séparer… Cependant, la famille est la famille et un moment il faut que les enfants prennent leur envol avec tous les bagages émotionnels que ça implique… Que d’émotion !

Les signes de Fantazy sont très discrets au début et un peu plus présent vers la fin du récit. Mais cette discrétion enveloppe l’histoire d’une façon étrange, mystérieuse qui harponne le lecteur.

J’ai également beaucoup apprécier le fait que l’histoire se déroule dans des temps ressemblant très fortement aux temps médiévaux. Le style de vie de bûcheron, de fermier, de meunier… les guerres de territoires, les châteaux …

Enfin, chaque enfant est très intéressant, ce sont des enfants recueillis par Ulysse mais on saisit que nul n’est besoin d’être une famille de sang pour s’aimer aussi fort et sentir cette appartenance à un groupe spécial !! Les enfants ont été élevé ensemble dans l’amour et l’entraide. Lisez ! vous verrez les caractères de chacun, les habiletés, les rêves et l’amour qu’il se portent à tous.

J’aurais encore beaucoup à dire mais ça voudrait dire que je dois faire des gros gros spoliers !! Vous ne voulez pas ça ? si ! NON !!

Je ne peux pas… Lisez ! Vous verrez, vous ne serez pas déçu; ce roman est vraiment prenant et passionnant !

En Bref :

Je ne vais pas être très originale … MERCI à l’auteure Sonia J.Fadda d’avoir partagé son univers avec moi !

C’était vraiment un vrai plaisir de lecture !

Au Service Surnaturel de Sa Majesté de Daniel O’Malley

Titre : Au Service Surnaturel de Sa Majesté

Auteur : Daniel O’Malley

Traducteur : Charles Bonnot

Éditeur : Pocket

Genre : Fantazy

Nombre de pages : 664

Fiche Bibliomania

 

 

4ème de couverture :

« Lorsqu’elle reprend conscience dans un parc de Londres, entourée de cadavres d’hommes en costume portant des gants en latex, Myfanwy Thomas ne se souvient de rien. D’après la lettre qu’elle a trouvé dans sa poche, elle savait qu’elle allait perdre la mémoire et s’est laissé tous les indices nécessaires pour découvrir qui veut l’éliminer. Elle rejoint ainsi la Checquy, une organisation secrète chargée de combattre les forces surnaturelles qui menacent la Couronne Britannique. Au sein de cette version de MI5 anglais, la jeune femme, entourée de surdoués aux pouvoirs plus que spéciaux, devra se frayer un chemin dans un univers semé d’embûches et lever le voile sur une conspiration aux proportions inimaginables… »

Mon avis :

L’histoire :

Tout commence par une scène complètement surréaliste, une jeune femme se retrouve au milieu de cadavre sous la pluie et elle ne sait pas qui elle est… Son instinct de survie et une lettre laissée dans sa poche lui font quitter les lieux et chercher un endroit cossu où se réchauffer et chercher des réponses à sa situation catastrophique.

Myfanwy Thomas est amnésique, mais son autre moi avait tout prévu et conserve un coup d’avance sur les commanditaires de son meurtre raté. Étonnement, la jeune femme, malgré sa fébrilité, se rend à son travail en essayant de cacher son amnésie, et réussi petit à petit à se frayer un chemin dans le plan machiavélique de ses détracteurs.

Elle est drôle, cynique et s’étonne de ce qu’elle voit mais n’en montre rien; elle encaisse tous ces renseignements sans brocher pour dénouer le mystère autour d’elle… Pour la guider, son moi est d’une aide tout à fait précieuse. Après tout, son travail, est assez perturbant et déroutant : La Checquy est une organisation au service de la Couronne pour lutter contre la menace surnaturelle;

Les personnages :

Myfanwy Thomas : est une jeune femme chétive et timide, qui a surpris un complot contre elle, elle sait l’issue incontournable et inéluctable. Alors elle décide de ne pas baisser les bras et d’aider son futur moi sans mémoire à survivre et à rechercher qui veut la tuer. A l’aide de précieuses lettres et d’un classeur ultra détaillé; elle aide son moi amnésique à lutter et se venger pour faire triompher la vérité et abattre ses ennemis. Elle se révèle être une formidable administratrice. Et finalement, elle est plutôt douée pour le terrain.

Ingrid : c’est la secrétaire de Myfanwy, c’est une secrétaire au top niveau; elle sait parfaitement comment mettre sa supérieure dans des conditions optimales pour faire et réussir son travail. Elle ingénieuse et elle n’est pas née de la dernière pluie, elle a compris que quelque chose clochait avec sa patronne.

Je pourrais décrire tous les personnages tant ils sont intéressants mais ça serait injuste pour votre future lecture 😉

La Plume, le Scénario :

La plume de Daniel O’Malley est très fluide, très drôle. Le récit est raconté par Myfanwy sans mémoire; mais les incursions de la première Myfanwy, au travers de ses lettres, sont très drôles. Elle fait preuve d’une lucidité désarmante mais en même temps elle a une telle rage de vivre et une détermination à retrouver ses ennemis que ça défie l’entendement.

Évidemment la vraie Myfanwy est un peu invisible, peureuse et chétive mais ses ennemis l’ont sous estimé car c’est une formidable administratrice et devant sa découverte ultra sensible, Myfanwy n’est pas dupe et elle a vraiment compris que sa vie était en danger. Alors elle prépare son futur moi sans mémoire à reprendre le flambeau après elle avec le moins de désavantage et le plus d’informations possible pour continuer son enquête et sauver sa peau.

Les premières pages sont assez glauques, bizarres puis au fur et à mesure qu’on lit les lettres de la première Myfanwy je me suis prise au jeu et j’ai donc suivi son périple avec trépignement. Ces interventions sont timides et ses décisions prises sur le vif mais elles se terminent toujours avec succès et ses ennemis commencent à se poser des questions, d’autant que la prem’s Myfanwy n’allait pas sur le terrain !

Elle fait équipe avec des partenaires particuliers, allant du cerveau pour 4 corps à un vampire et entre autre une visiteuse de rêve… Une conspiration des forces surnaturelles menacent la couronne Britannique; mais c’est sans compter sur la perspicacité de Myfanwy et de sa super secrétaire !

Je suis passé de rebondissement en rebondissement sans aucun temps mort; le tout parfaitement orchestré, très drôle et surtout avec un suspens efficace. Ces 664 pages très fines qui m’avaient un peu fait peur au début, ont été un vrai plaisir de lecture. Autant je stressais toute seule sur mon canapé autant je riais toute seule et mon entourage me regardait avec un œil suspicieux 😀 !

En fait, si l’histoire surnaturelle est intéressante avec quelques humains avec des pouvoirs et des scientifiques complètement macabres, tout repose sur l’enquête menée par Myfanwy 1 et continuée par Myfanwy 2 et les ratés qui vont avec; le tout forme une sacrée histoire fantastique avec tous les ingrédients d’une excellente lecture.

En Bref :

L’héroïne est géniale et super attachante;

Le suspens, les guets-apens, les trahisons mais aussi l’auto dérision de Myfanwy 1 et l’écriture, la traduction de ce roman ont donné un chouette moment de lecture !