Le Cycle des Bergers tome 1 : Sang de Fer de Henry Leroy

Titre : Le Cycle des Bergers

Tome 1 : Sang de Fer

Auteur : Henry Leroy

Éditeur : Autoédité

Genre : Fantastique, Bit-Lit

Format : ePub

Nombre de pages : 471

Fiche Bibliomania

Résumé de l’auteur

« Ils sont les Bergers. Mais qui sont les agneaux?
Michel Grandbois n’était qu’un enfant quand les calamités ont frappé. Guerres, épidémies, inondations, morts par millions. Puis les Bergers sont apparus. Ils ont rétabli la paix. Leur sang apportait la guérison, leur bras donnait la justice. Immortels, dotés de pouvoirs énormes conférés par les apôtres du Christ, ils sont soumis à des vœux rigoureux: ne se nourrir que du sang des pécheurs et ne plus voir le soleil tant que le Royaume ne sera pas revenu.À l’adolescence, Michel a développé un don extraordinaire qui lui permet de projeter ses perceptions en d’autres lieux. En même temps, il est assailli d’hallucinations où il rencontre une femme mystérieuse, qu’il est certain d’avoir connu dans une autre vie.Ses dons et ses pouvoirs fascinent les Bergers, qui l’invitent à les rejoindre. Au sein de son nouveau peuple, il rencontre la femme de ses hallucinations. C’est Myriam, sorcière inquiétante qui se découvre très vite un intérêt pour le jeune homme.Alors qu’une guerre menace de déchirer le Peuple des Bergers, Michel a le sentiment que ce qu’il a vécu avec Myriam dans une autre vie est sur le point de se répéter. Il doit réussir là où il avait échoué et préserver Myriam d’un destin tragique. »

 

Mon avis

Merci à l’auteur Henry Leroy de m’avoir proposé le tome 1 : Sang de Fer de sa saga « Le Cycle des Bergers », une aventure Bit-Lit pas comme les autres 😉

L’histoire

Michel Grandbois, un jeune étudiant en théologie vit dans un monde régit par les vampires qui sont apparus en sauveurs après les calamités qui ont frappé l’humanité. Michel possède un don très précieux, que toutes les forces en présences veulent avoir dans leur camp ou l’exterminer à défaut. Il fait déjà parti d’un Ordre, mais à l’approche de l’avènement il n’est plus très sûr de vouloir prendre cette voie…

Un jour, il aide la police à retrouver des jeunes filles enlevées dans le seul but de nourrir une branche de vampire rebels : Les Pénitents, d’affreux êtres, jeunes et affamés à la recherche de sang frais de filles faciles; Michel entrevoit les malheureuses mais peine à les retrouver… c’est lorsqu’une de ses amies se fait enlever qu’il utilise toutes les ressources à sa disposition pour la retrouver et livrer ces Pénitents à la police… C’est alors qu’il entre en plein milieu d’un conflit politico-religieux, où les Bergers et les Inquisiteurs se font la guerre depuis plusieurs années pour la conquête du pouvoir;

De sombres complots se mettent en place et un mystérieux autre adversaire compose d’obscurs desseins afin de mettre la main sur Michel et son pouvoir.

Plongé dans cet imbroglio de lutte de pouvoir, Michel rencontre Myriam ainsi sa vie bascule pour de bon et il devra compter sur de nombreux alliés pour le soutenir, survivre et l’aider à vaincre.

Les personnages

Michel Grandbois : C’est un jeune étudiant en théologie, sa stature est imposante mais c’est un homme gentil et agréable; Il baigne depuis l’enfance dans cet air de vampirisme politico-religieux et s’est sans doute habitué, de plus à l’adolescence il développe un don extrêmement précieux pour les uns et très dangereux pour les autres. Sa vie prend une tournure radicalement différente le jour où il décide d’aider la police à retrouver la trace de jeunes filles enlevées, ce qu’il perçoit ne fait qu’ajouter de l’horreur à ce qu’il rêve depuis des années, il est habitué mais lorsqu’une de ses amies se fait enlevé sa vie bascule vraiment; Il entre de plein fouet dans ce conflit de suprématie, qu’il le veuille ou non il n’a pas le choix car il est poursuivi par chacun des camps.

Hélène et Guenièvre: Elles sont humaines comme Michel, Hélène montre beaucoup d’affection pour Michel sans jamais oser lui avouer quoique ce soit; Guenièvre est une apprenti journaliste qui enquête avec Hélène sur ces sauveurs de l’humanité aux étranges capacités... Quand elle découvre quelques indices, elles tombent bêtement dans un piège…seront-elles sauvée à temps ?

Grimaldi : C’est un professeur de la faculté de génie, il aime beaucoup Michel et le protège; Le don de son protégé l’intéresse hautement, mais ses intentions n’ont pas l’air mauvaises mais attention tout est faux semblant dans ce monde politique; il s’est pris d’affection pour le jeune homme. Il essaie par la même occasion de contrecarrer les plans de l’Inquisition en faisant entrer Michel véritablement dans son Ordre Séculaire.

Il y a beaucoup de personnages dans ce roman, chacun à une place bien définie, vous devrez les découvrir par vous même, hors de question que je vous ôte ce plaisir !

La Plume, le Scénario

J’ai également dévoré ce roman ! Décidément je suis chanceuse !

L’écriture d’Henry Leroy est réaliste, particulière et vous fait penser que ce qu’il écrit est réel et surtout normal ; Je me suis laissée piégée par cette dystopie post-apocalyptique. On suit Michel, dans sa vie pas facile, plongé dans les affres d’une nouvelle politique très orientée religion. L’humanité a subit les pires calamités prévues dans Bible et autres; l’arrivée des Bergers a fait cessé cette mort endémique et un nouvel ordre s’est mis a régner pour le bien de l’humanité. Mais comme dans tout pouvoir, des guerres intestines le menace.

Les humains ne semblent pas s’apercevoir que des vampires veillent sur eux et régissent leur vie; ce petit point m’a un peu fait tiqué; bon les Bergers sont soumis à des lois très strictes et aucune traces ne restent de leur méfaits mais tout de même… La police également semble tomber des nue quand on aborde le sujet des vampires avec eux … bon admettons, ce point n’a pas le moins du monde empêché ma lecture !

L’auteur, Henry Leroy décrit avec justesse le milieu politique, sans aucune connaissance sur le sujet je m’imaginais aisément cet état de fait (:-D)… Quand un homme a le pouvoir, il est bien évidement envié et jalousé. Les jeunes loup ou les vieux roublards n’attendent qu’une faiblesse pour l’anéantir, c’est un peu ça la politique non ?

Malgré cette atmosphère fantastique, j’ai apprécié les points de vie réelle, comme le fait que les personnages principaux et secondaires se retrouvent au bar pour souffler ou fêter quelque chose, c’est un fait ancré dans la réalité et c’était agréable à lire, ça m’a permis de redescendre dans une certaine réalité de l’histoire. Puis ce que vit Michel avec son ami alcoolique, très émouvant, Daniel est en tout point un véritable alcoolique, incapable de tenir la promesse de sevrage… Il y a d’autres points comme ça qui m’ont permis de garder les pieds dans le réel et la tête ailleurs 😉

Le cycle des Bergers est découpé en trois livres, qui définissent la lente évolution, naissance même de Michel vers une autre étape de sa vie. Du crépuscule à l’aube en passant par la nuit, tout y est. Michel au début de sa terrible ascension, le trouble, le danger, le choix dans lequel Michel se trouve ensuite et pour finir le bout du tunnel… oh attention ça n’est pas aussi simple mais ça résume succinctement ce que vit Michel.

En Bref

Une dystopie post-apocalyptique où les crocs régissent la vie, où la vie politique fait coulé beaucoup de sang !

Un personnage principal intéressant, intelligent et déterminé à vivre ou à survivre, gardant son âme de chevalier et voulant protéger ce à quoi il tient !

Une histoire sombre, captivante et sanglante !

Merci encore à l’auteur, Henry Leroy, de m’avoir fait confiance et fait découvrir son univers bit-lit post-apocalyptique.

Au nom des Dieux – de l’eau et du sang, Livre 1 : Destinée Manifeste de Gautier Durrieu de Madron

Titre : Au nom des Dieux – de l’eau et du sang

Tome 1 : Destinée Manifeste

AuteurGautier Durrieu de Madron

Éditeur : Autoédité

Genre : Fantastique, Mythe/Mythologie

Format : PDF

Nombre de pages : 672

Fiche Bibliomania

 

Résumé de l’auteur

« 2015. Une révolution éclate au Brésil pour renverser un gouvernement corrompu depuis des années. Un nouveau Consul arrive à sa tête et se lance dans une croisade pour éradiquer la corruption des politiciens et envahit petit à petit les pays voisins. Pendant 5 ans, personne ne saura ni ne pourra empêcher cette invasion

2020. Tout autour du globe, différentes personnes, sans aucun lien entre elles, se mettent à vivre des événements étranges, voire surnaturels. Décidant de se réunir pour mettre en commun leurs connaissances et les fruits de leurs recherches, ils se réunissent à Houston, aux Etats-Unis. Ils y découvrent alors l’existence d’un monde dissimulé au nôtre, où les mythes et les légendes sont bien réels. Mais à peine ont-ils le temps de s’en rendre compte que les sirènes d’alarme retentissent. Le Brésil entre aux Etats-Unis. »

Mon avis

Wow quel premier tome ! Merci à l’auteur, Gautier Durrieu de Madron, de m’avoir proposé son roman ! Merci pour cette découverte et cette lecture intense !

L’histoire

Pendant qu’une révolution éclate au Brésil contre la corruption et le pouvoir en place; plusieurs personnes éparpillées au quatre coin du globe vivent leur vie avec des hauts et des bas… à ceci près que chacun vit des évènements pour le moins troublants sans trop s’ouvrir à leurs proches et vont chercher sur internet des explications à ce qu’il leur arrive. Finalement, ils se retrouvent sur un forum où l’un d’entre eux essaie de les réunir pour discuter et trouver des réponses entre eux.

Un nouveau Consul arrive à la tête du Brésil et décide d’envahir les États-Unis; la situation politique occidentale devient très instable… Entretemps un groupe de personnes ayant vécu des situations surnaturelles se regroupent et découvrent l’existence tout à fait tangible d’un monde dissimulé à celui des humains où ce que certains ont retenu de leurs études s’avère être vrai, existe bel et bien !

Ils atterrissent en plein terrain ennemi et ils vont enfin découvrir leur destinée !

Les personnages

Soren : est Suédois et c’est une force de la nature, il travaille sur un chantier et quand il faut quelqu’un pour porter du lourd, ces collègues font toujours appellent à lui. Lorsqu’un grand groupe décide d’annexer l’entreprise où il travaille, et menace les emplois, Soren signe le départ d’une vie compliquée, d’une vie de fugitif. Croisant le chemin de personnes peu fréquentable, il va survivre jusqu’à l’inévitable. C’est un colosse nerveux mais il cherche seulement à protéger ceux qui l’entoure.

Lucie : C’est une petite française, qui trouve un emploi inespéré dans un atelier de restauration d’œuvre d’art; Là encore elle rencontre des personnes bienveillantes mais elle n’échappe pas aux embrouilles qui la mettent directement en danger. C’est une fille logique, elle a toujours un plan pour se sortir des situations compliquées. Petite anecdote, petit clin d’œil sympa avec ses collègues, ils ont trouvé la recette d’une boisson très spéciale et il semble qu’elle soit la seule à l’apprécier !

Amanda : C’est La baronne de la pègre autrichienne, tout lui réussit. Son empire s’étend mais elle en veut encore plus au détriment de vies humaines. Mais sa soif de reconnaissance et de pouvoir vont l’emmener également dans des situations compliquées. C’est un personnage froid, calculateur; Indépendante, elle voue sa vie à démontrer à quiconque essaie de ne pas la respecter qu’elle est capable d’imposer son empire !

Beaucoup de personnages rencontrent les protagonistes, des personnages secondaires très important comme des personnages de premier rang ! Comme à mon habitude je n’en dévoile pas plus et vous laisse découvrir avec plaisir tous ces personnages.

La Plume, le Scénario

Alors pour un premier tome, Oui, le décor est posé, les personnages présentés et une partie de l’intrigue commencée; et wow ! quelle aventure !!

Si les premières lignes m’ont fait craindre un énième récit sur une critique de la politique, de la corruption qu’il faut combattre, cette première impression s’est très vite envolée;

L’utilisation de la technique un chapitre =  un personnage, je l’ai déjà dit est très efficace sur moi, mais en plus l’histoire ne saute pas, de chapitre en chapitre l’histoire continue, passant d’un point du vue d’un personnage à un autre sans que l’histoire ne se trouve coupée et ça m’a vraiment plongé la tête la première dans le récit ! J’adore vraiment cette façon de faire, c’est dynamique et les personnages ayant un caractère très différent des uns les autres, l’histoire est vécue de manière hétéroclite. Chaque fois, la situation est analysée sous un œil neuf.

Il est intéressant de voir combien leur caractère est lié à leur ascendant direct; je ne veux pas trop en dire mais disons que chacun des personnages possède sa zone d’ombre (ou de lumière d’ailleurs) plus ou moins difficile à contrôler pour certains mais l’esprit d’équipe, l’esprit de famille et d’entraide et là pour faire redescendre tout ce petit monde sur Terre. Les pouvoirs surnaturels qu’ils se servent ont un prix, et ils l’apprennent très vite mais heureusement ils ne sont pas seuls.

L’auteur n’épargne pas ses personnages, leur chemin est semé d’embuches bien lourdes et sonnent à chaque fois comme un rappel qu’ils ne sont pas invincibles ! J’ai particulièrement apprécié ce trait, car les personnages principaux vont subir des pertes chères, ça rend le récit réaliste enfin … Je n’y croyait pas, je me disais mais non c’est bon ils peuvent pas perdre ce personnage… mais si …

Je me suis retrouvée baladée de rebondissement en rebondissement et à chaque fois j’ai été surprise !

Au bout de certains nombre de chapitres, je devenais aussi parano que les personnages, et sentais la trahison partout c’était bluffant comme sensation.

En Bref

Une aventure époustouflante, des personnages étonnants, puissants mais malgré tout très humain !

Une histoire, une dystopie pourquoi pas plausible sur le plan politique !

Une traversée des Mythes et Mythologies passionnante !

Un grand merci à l’auteur Gautier Durrieu de Madron pour cette intense et captivante lecture !!

 

Lachaon n’est plus parfait d’Inès Abdesselam

Titre : Lachaon n’est plus parfait

Auteure : Inès Abdesselam

Éditeur : Autoédité

Genre : Fantazy, Dystopie, Young Adult

Format : Epub

Nombre de pages : 388

Fiche Bibliomania

 

 

4ème de couverture :

« Un matin banal dans le ParfaitMonde, le monde des humains devenu parfait.
Un jeune homme de 17 ans nommé Lachaon, se réveille comme tout le monde.
Pourtant, il n’est plus parfait.
Alors que cette dictature de la perfection qu’il ne pourra jamais égaler va lui devenir insupportable, une femme aux pouvoirs inédits, Iola, le délivre et l’emmène vers d’autres vérités et d’autres mondes, au-delà des limites de temps et d’espace.

Qui suivre, à qui se fier, quel idéal poursuivre, que faire de tout ce pouvoir qu’il a entre les mains ? Autant de questions adolescentes que Lachaon devra sonder au fil des pages pour trouver la force de combattre la dictature de la perfection.« 

Mon avis :

Avant de rédiger ma chronique, je tiens à remercier l’auteure de m’avoir proposé son roman et de m’avoir fait découvrir son univers.

L’histoire :

Lachaon se réveille un matin et ne supporte plus la perfection du monde dans lequel il vit. Toute cette perfection l’ennuie… Alors contre le règlement, il sort de chez lui, quand tout le monde dort, et part visiter son village. Il commence a être troublé par certains signes anormaux dans le monde parfait… Soudain une jeune femme l’emporte, le plonge dans un monde complètement inconnu où réalité et rêve ou plutôt souvenir se mêlent.

Comment va-t-il faire pour démêler le vrai, le réel dans cet espace temps délirant, complètement différent de ce qu’il vivait avant ?

Les personnages :

Lachaon : est un jeune dont la perfection s’est effacée… Il ne supporte plus les niaiseries, les commentaires insipides de ses camarades ni même des adultes qui l’entourent. Il n’a plus besoin de dormir et par conséquent sort de chez lui la nuit, afin de ne pas éveiller les soupçons de ses proches sur son imperfection. Ce qu’il découvre le trouble, ce qui le déroute encore plus ce sont les personnes autour de lui qui ne font pas attention aux signes troublants autour d’eux (le château jaune, les fleurs en forme de F…). Quand il est emporté par Iola loin de ce monde Parfait, il découvre une immensité incompréhensible et surtout ses possibilités, ses habiletés à créer des choses l’étonnent mais il va devoir choisir dans quel camp il va combattre, pour ça il devra comprendre qui sont les personnages fantasques autour de lui.

Iola : c’est une jeune femme qui vient du monde Hors Limite. Elle est sombre et on ne sait pas très bien où va sa loyauté. Elle est ballottée entre passé, présent et futur et a un peu de mal à démêler tout ça. Faut dire ses ennemis sont déroutants… Elle est allée chercher Lachaon pour libérer le monde Parfait de l’emprise d’une ennemie… mais elle est difficile à cerner.

Amaryliss: c’est une humaine, tout ce qui a de plus normale. Elle découvre avec horreur et affliction l’imperfection. Elle est terrorisée mais elle est emportée par la troupe de Lachaon et décide de s’accrocher à ce dernier.

La Plume, le Scénario :

L’auteure a créé un univers de toute pièce où le passage d’un monde à l’autre se fait tantôt par l’esprit tantôt à l’aide des pouvoirs des habitants du monde Hors Limite.

Le Parfait monde est un monde limité et insipide où les humains s’émerveillent toute la journée de platitudes consternantes pour Lachaon. Ils ne s’en aperçoivent pas puisque c’est leur monde et ils sont enfermés dans cette boucle.

Le monde Hors Limite est une sorte de repère de rebelles ayant survécu à l’assaut, à la guerre menée par les Madfix.

Les personnages de cette histoire adorent semble t-il prendre possession de l’esprit des autres, fouiller leurs souvenirs. Chacun à cette capacité, amplifiée pour les plus sournois qui possèdent des artefacts.

Le style de l’auteure est particulier et j’avoue avoir été perdue plusieurs fois par chapitre. Je m’explique, certains personnages me donnaient l’impression d’apparaître dans le récit comme ça sans savoir d’où ils venaient et surtout pourquoi ils étaient là. Où encore certains personnages se retrouvent dans une situation différente de celle du début de la phrase. Tous ces rebondissements soudain m’ont complètement désorienté.

Je n’ai pas réussi du tout à m’accrocher à un seul personnage car je n’ai pas vraiment compris leur mission, leur état ou simplement pourquoi ils étaient à cet endroit de l’histoire. J’avais l’impression d’être aussi perdue que les personnages en fait. Arrivée à la dernière page du roman, je n’ai pas saisi le rôle de l’humaine, ni pourquoi elle avait été emportée dans ce périple.

Le début du récit m’a semblé chaotique, mais je l’ai mis sur le compte de la situation de Lachaon qui vivait quelque chose de déroutant. Mais tous les personnages se retrouvaient perdus à un moment donné de l’histoire et pour le coup ça a fini de m’ensevelir… si bien qu’à un peu plus de la moitié de l’histoire, je ne savais plus qui était dans quel camp…

J’ai fini par me dire que j’étais en train de lire un récit surréaliste mêlé de métaphysique poussée à son extrême et j’avoue je n’ai vraiment pas compris la finalité de l’histoire. J’ai passé mon temps à être perdue et à essayer de raccrocher les wagons.

On peut dire que je suis carrément passée à côté de ce roman et j’en suis désolée pour l’auteure. Je ne suis peut-être pas le bon public pour cette histoire.

En Bref :

Merci à l’auteur de m’avoir fait découvrir son univers, certes déroutant et même si je suis passée à côté, c’était une expérience inédite !

Ary de Juliaa Fynn

Titre : Ary

Tome 1 : Résister

Auteure : Juliaa Fynn

Éditeur  : Autoédité

Format : Epub

Nombre de pages : 205

Fiche Bibliomania

 

 

Résumé Auteure :

 » « Tu sors d’où ? Tout le monde a des secrets ! »

Et Ary en a plus que quiconque. D’ailleurs, elle ne s’appelle pas Ary. elle change de nom au gré des missions que lui confie la résistance. La prochaine la conduira à Paris. Pour renverser le tyran en place, elle prendra tous les risques. Mais peut-on éternellement mettre ses émotions entre parenthèses au profit d’une cause plus grande. »

Mon avis :

Tout d’abord merci à Juliaa Fynn l’auteure de m’avoir proposé son livre, une chouette découverte !

L’histoire :

Après de longues périodes de vagues d’attentats perpétrés par des terroristes, les pays se sont d’abord défendus comme ils pouvaient et chacun a fini par se la jouer en solo ou par alliance, pour finir les guerres ravagent notre monde.

Niels Cook arrive en sauveur de la France, il se proclame dirigeant du pays et ferme toutes les frontières. Avec fermeté, il met tout le monde  à contribution, au travail de la reconstruction et de la défense du pays. Tout le monde acquiesce sans rien dire, c’est le sauveur il sait ce qu’il fait…malheureusement toutes les libertés sont restreintes… le pays se relève tant bien que mal au prix élevé de la sacro-sainte liberté.

Ary fait partie de la Résistance, Résistance qui veut dénoncer la démagogie tyrannique de Niels Cook.

Les personnages :

Ary : c’est une jeune fille de 20 ans, enrôlée par la force des choses dans la Résistance depuis au moins 4 ans. Elle a dû quitter en urgence son domicile familial et se retrouve à réaliser des missions pour la Résistance. Elle a mis de côté ses sentiments, elle exécute ce qu’on lui demande sans trop se poser de question; ce qui fait d’elle un agent fiable. Mais peut-elle réellement continuer à résister sans émotions, sans sentiments ? ça parait de plus en plus difficile…

Marc : c’est un des boss important de la Résistance. Il est mystérieux, ne partage pas ses infos avec ses collaborateurs par sécurité, par paranoïa, parce qu’il cache peut-être quelque chose… finalement le lecteur ne sait pas trop.

Helen : Elle a pris Ary sous son aile quand la jeune fille s’est enfuie de chez elle. Elle est devenue comme une seconde mère; et elle n’est pas toujours d’accord avec la façon dont la Résistance utilise la jeune fille.

Josh : C’est un agent de la Résistance basé à Paris. Il a un passé douloureux et il est très méfiant envers tout le monde voir paranoïaque… Il est un agent de soutien pour Ary lors de sa mission parisienne…Il doit la surveiller, veiller à ce qu’elle exécute bien sa mission; mais prendre soin d’elle, veiller sur la vie de la jeune était une option qui est devenue prioritaire

La Plume, le Scénario :

Dès les premières lignes on tombe dans un roman que j’appellerai futuro-dystopique; genre scénario sombre où la France a régressé dans tous les domaines au nom de la sécurité intérieure (liberté d’expression, accès aux médias, Import-export et surtout le statut social de la femme…) Bref sur le coup c’est assez effrayant je dois dire.

Le personnage d’Ary est bien travaillé, réaliste. C’est une jeune femme à qui il ne reste plus trop d’illusion et dont la méfiance est le premier instinct, le premier sentiment qui lui vient à l’esprit quand elle rencontre quelqu’un. Il y a bien longtemps que les mots « joie et rire » ne font plus partie de son vocabulaire.

Niels Cook, le dirigeant auto proclamé entrave l’évolution du pays qu’il contrôle mais aussi des personnes qui y vivent sous couvert de sécurité intérieure… finalement l’auteure ne nous livre pas grand chose sur ce tyran… ce tome 1 est plutôt accès sur Ary.

J’avoue que ce genre de scénario me fait peur (tout comme la série « The Handmaid’s Tale » que je ne veux pas regarder…) Vous me direz « la peur n’évite pas le danger » … c’est pour ça qu’il faut rester vigilant et toujours avoir l’esprit critique en éveil face aux personnes extrêmes.

Bon revenons à Ary, pour la mission parisienne, l’auteure s’est davantage attaché à l’évolution des personnages concernés : Josh et Ary; et peut-être un peu moins sur la mission d’Ary que j’ai trouvé presque trop facile et un peu vague… bon pas la partie où son corps sert à la Résistance … bref mes sentiments sont ambiguës.

Après avec un peu de recul, la mission nous paraît aussi vague qu’elle l’est à Ary, donc finalement le lecteur se sent comme Ary;  c’est à dire un peu confus face à une mission dangereuse qui n’a pas vraiment de but ou un but pas clairement défini et surtout une mission qui est l’infime partie d’une plus grosse opération dont Ary ne sait absolument rien car son boss cache la finalité.

On arrive à la fin du roman et justement on aimerait bien savoir ce que complote la Résistance, quel est leur but final ? et surtout quelle est cette grosse opération ? Pas d’inquiétude le tome 2 est en préparation 😉 (confidence de l’auteure 😉 )

En Bref :

Un roman agréable à suivre, il se lit vite car l’écriture de l’auteure est fluide.

Un roman futuriste glaçant pour ma part pas tant dans l’histoire mais plutôt dans le symbole, le futur plausible… pour ce retour possible au « Moyen-Age » de la condition féminine.

Merci encore à l’auteure Juliaa Fynn de m’avoir proposé son roman, ravie de cette découverte qui aiguise l’esprit critique 😉

Yggdrasil, T1 : La Prophétie de Myriam Caillonneau

Titre : Yggdrasil

Tome 1 : La Prophétie

Auteure : Myriam Caillonneau

Éditeur : Autoédité

Genre : Sciences-Fiction

Nombre de pages : 570

Fiche Bibliomania

 

 

4ème de couverture :

« Une dictature religieuse et militaire règne sur la galaxie. L’armée sainte, fanatiquement dévouée à la cause de celui qui se fait appeler Dieu, élimine impitoyablement ceux qui refusent de suivre les préceptes de la religion. Pourtant, les hérétiques propagent les paroles d’une prophétie annonçant qu’un Espoir va se lever et libérer l’univers.

Tourmentée par de terribles cauchemars prémonitoires, Nayla Kaertan arrivera-t-elle à échapper à l’inquisition qui traque sans relâche ceux qui, comme elle, ont des dons étranges. Doit-elle craindre son supérieur, un homme mystérieux, qui semble posséder des pouvoirs surnaturels ?
Aura-t-elle la force d’affronter son destin ? »

Mon avis :

L’histoire :

Nayla Kaertan arrive avec un détachement de conscrits (soldats débutants) sur  la base H515 de la planète RgM12. C’est un endroit perdu au fin fond de la galaxie. Mais Dieu sait ce qu’il fait et probablement que cette base à besoin d’aide. Aucun doute ne doit subsister…

Malmenés par le lieutenant Mapal, Nayla et ses camarades sont mis immédiatement au pas; Nayla rencontre enfin son supérieur à la cellule scientifique. Le Lieutenant Dane Mardon est un homme froid et mystérieux. Son exigence lui fait une réputation d’homme intraitable, son charme froid n’empêche pas les jeunes femmes de parier sur celle qui le fera flancher.

Nayla est déstabilisée par des cauchemars, des visions qu’elle doit cacher sous peine d’être arrêtée et considérée comme un monstre. Elle ne peut se confier à personne et ses visions lui consomment de plus en plus d’énergie… Qui est Mardon ? Peut-elle lui faire confiance ? Pourquoi est-il si autoritaire, tyrannique avec ses subordonnés ?

Les personnages :

Nayla : c’est une jeune femme qui vient de la planète Olima, où une rébellion a été sévèrement matée. En âge de partir en conscription pour Dieu, elle quitte  sa planète et son père. Très consciencieuse, son travail est toujours mené à la perfection. Elle présente une certaine habileté en ingénierie. Plutôt calme, elle applique les préceptes qu’on lui a enseigné, avec application et abnégation; mais un sentiment hérétique gonfle au plus profond d’elle qui menace sa stabilité et sa sécurité.

Lieutenant Dane Mardon : Il est chargé de la cellule scientifique et il est responsable du laboratoire de la base H515. Il est froid, mystérieux, implacable mais Nayla le déstabilise, il sent en elle une grande puissance qu’il ne s’explique pas.

Le lieutenant Mapal : C’est le lieutenant qui accueille les conscrits (les nouveaux) à la base. Il fait figure de brute épaisse et sans cervelle. Il les martyrise par plaisir. Il les teste et les pousse à bout. C’est un soldat avant tout, dévoué à Dieu aveuglément.

D’autres personnages sont très intéressants, mais les décrire m’obligerai à spolier…

La Plume, le Scénario :

L’auteur a une écriture fluide, qui vous transporte direct dans son univers.

J’ai bien aimé cette avancée lente et inéluctable dans l’histoire. L’évolution de Nayla, qui arrive en fidéle soldat de la Foi, une foi qui s’étiole petit à petit… Sa rencontre avec le mystérieux Dem, va changer la donne.

Les multiples péripéties, les rebondissements sont autant d’actions qui malmènent les personnages et le lecteur dans une histoire qui s’achemine vers un destin incertain. On retient son souffle, on souffre, on s’émeut, on stresse… bref toutes les émotions se mélangent dès que Nayla et Dem sont ensemble.

Les passages avec Dieu sont perturbant, ce type est vraiment malade, égocentrique, tyrannique, mais en même temps on sent qu’il a peur, l’Yggdrasil lui montre une réalité possible. Son autorité morbide fait froid dans le dos; Il règne par la peur, par la terreur, ses gardes noirs véritables tueurs sans scrupule tuent de façon implacable, ils ne discutent pas les ordres aussi sanglant et discutables soient-ils.

On termine le tome 1, assoiffé… on veut lire la suite 🙂

En Bref :

Un récit agréable, dépaysant, dystopique; Merci à l’auteur pour ce moment de plaisir 🙂

Opération Borodine la 23ème République de Julie Armen

Titre : Opération Borodine la 23ème République

Auteure : Julie Armen

Éditeur : Le Clos Perret sa propre maison d’Édition)

Genre : Contemporain, dystopie

Format : ePub

Poids en Ko : 581

Résumé auteur :

« La création d’un Islam de France n’a pas renforcé la sécurité dans le pays, bien au contraire. Les actes de terrorisme, qui sévissent sur l’ensemble du territoire jusque dans les écoles, amènent le chef de l’État à nommer un proche des Frères musulmans à la tête du gouvernement. Ce dernier impose des mesures allant bien au-delà du « fait religieux » : les femmes n’ont plus le droit de travailler et sont contraintes de porter le niqab ; les homosexuels sont licenciés ; les ennemis du régime pourchassés? Malgré un retour au calme, les arrestations se multiplient. C’est la liberté qu’on muselle. La Russie s’interroge d’autant que ses services secrets ont déjà « déjoué » un faux attentat sur le sol français. La population est dévastée et tente de réagir. Le Kremlin soutient Claire Dubreuil et Fatima Benshaïb qui, bravant tout danger, seront les premières à mettre en place, l’opération Borodine, dont la finalité est de redonner vie au peuple français. Mais n’est-ce pas trop périlleux ? À l’heure où l’on fête le centenaire de la révolution d’Octobre, l’auteur nous fait découvrir une Russie insoupçonnée et les liens d’amitié qui l’unissent à la France. »

Mon avis :

Je remercie Chrissou Ebouquin pour m’avoir proposé ce roman de Julie Armen : Opération Borodine la 23ème République.

L’histoire :

La France est victime de terrorisme et décide de créer un « Islam de France » pour calmer les violentes attaques; mais rien n’y fait. En dernier recours, le Chef de l’État français nomme un homme proche des Frères Musulmans à la tête du gouvernement.

Mais en voulant éradiquer les violences, la France a entraîné son peuple dans une tout autre direction. Celle de l’asservissement des femmes, la chasse aux homosexuels, l’opposition au gouvernement est muselée… De leur contrée lointaine les Russes sont témoins malheureux de la décadence de la France, et décident de réagir, de faire tout ce qui est en leur pouvoir pour préserver la culture française, de soutenir toute forme de résistance autant sur le point logistique, armement et extraction urgente.

Les personnages :

Claire, Pauline, Viane, Fatima ont décidé d’entrer en résistance pour sauver ceux qu’elles aiment. Elles sont voisines et ensemble elles vont braver les dangers de l’obscurantisme.

Jean-Marc : il est avocat et associé à Fatima, il fait tout ce qu’il peut pour défendre les opprimés du régime avec les lois et surtout il veut aider Fatima car il sous-estime sa force de caractère, son ingéniosité, sa ruse…

Gaétan : lui travaille pour le gouvernement dans un ministère appelé le « Vivre Ensemble », il croit réellement à ces valeurs, il croit que tout est possible, il est convaincu que ce qu’il fait va dans le bon sens pour le peuple français jusqu’à ce qu’il soit confronté violemment à la  réalité : soit le début d’une dictature qui bafoue les droits de certains citoyens au bénéfice des autres, du favoritisme, du prosélytisme, des mensonges politiques…

Dimitri, Arnaud : ils sont rôdés aux sauvetages, aux missions spéciales, au soutien aux populations. Ils s’intègrent dans le groupe de résistance française et lient de profonds sentiments avec certaines résistantes comme Pauline qui tombe sous le charme et Claire qui réitère toujours la même erreur… Ce sont des agents spéciaux, très efficaces.

La plume, le scénario :

Bon honnêtement le sujet m’a dérangée; je me suis dit « ouille » comment je vais chroniquer ce roman, avec cette gêne… Attention à l’amalgame entre les terroristes et l’islam… Bon plusieurs fois dans le roman, des personnages secondaires, expliquent que l’islam ce n’est pas ce que ce régime met en place… Je pense quand même que c’est un sujet sensible, où il faut prendre toutes les précautions pour ne pas faire d’amalgame.

Comment commenter sans faire passer de message négatif ou au contraire pousser à la propagande d’un islam néfaste ? Comment parler juste du roman, de la plume de l’auteure ?

Je l’ai ressenti comme une propagande au début en tout cas, comme une gêne, une petite méfiance… c’est presque caricatural… Alors je me suis dit, c’est un roman et il faut que je reste impartiale. Donc j’ai continué à lire ce récit.

J’ai d’ailleurs beaucoup apprécié le style d’écriture de l’auteure, on plonge très vite dans la vie de ses personnages, dans la vie de ce groupe de voisins qui ont beaucoup de points communs.

Julie Armen nous fait ressentir, cet état d’urgence qui va crescendo et qui débouche sur la fin des libertés et la débandade complète, l’anéantissement d’une nation par le mensonge, le musellement de la presse, la répression de l’opposition, le plan de réforme de l’éducation … Bref l’extinction de tous les points sensibles qui font d’une nation un pays libre.

Arrive en opposition, l’éloge à la Russie, amie de la France qui veut à tout prix préserver la culture de la France, sauver la culture française; j’ai trouvé ce thème caricatural, car oui l’auteure veut nous montrer une autre facette de la Russie en tout cas moins négative que ce qu’on peut voir dans les médias et dans l’Histoire.

Mais dans tous les cas, son point de vue est intéressant.

En mettant de côté ma méfiance et en restant tout à fait impartiale, ce roman fut très agréable. L’évolution des personnages a été très intéressante à suivre.

En Bref :

Malgré un bémol sur le sujet brûlant, je me suis prise à ma lecture que j’ai appréciée au fil des pages.

je-lis-des-auto-edites

Les Egériades, T1 : 393 Résidence Avalon de Corinne Guitteaud

les-egeriades-1Titre : Les Egériades

Tome 1 : 393 Résidence Avalon

Auteure : Corinne Guitteaud

Éditeur : Les Editions Voy'[el]

Genre : Fantazy

Nombre de pages : 246

Sorti le 22/12/2014

4ème de couverture :

« Et si Lancelot n’était jamais revenu du Val sans retour, le destin des Pendragon en aurait-il été changé ? Tout commence le jour où Iris Morgenstern devient la locataire du 393 de la Résidence Avalon. Elle ignore alors que l’appartement ouvre sur un autre monde peuplé par les personnages de nos contes et de nos légendes et qu’elle est appelée à devenir la nouvelle Égéria. D’abord effrayée par l’ampleur de cette tâche, Iris se laisse peu à peu séduire par les créatures qui attendent d’elle qu’elle les guide dans leur combat contre Morgane la Fay : Agrippine, la licorne fanfaronne, Nahimana, la belle Algonquine, Robin des bois, le Prince des Voleurs, Athénor, le vieux dragon, et surtout Merlin l’Enchanteur. Face à eux, les Manitous, alliés de la sorcière, ne leur épargneront aucune épreuve, à commencer par les abominables wendigos. Et dans l’ombre, les Muses attendent leur heure dans la Cité de l’Éternel Été. »

Mon avis :

L’histoire :

Iris n’en croit pas ses yeux, elle va devenir locataire d’un magnifique appartement qui en plus est très bien situé. Mais elle est loin de se douter qu’elle ne sera pas toute seule à y habiter, enfin qu’il y aura du passage dans son futur petit nid. Son appartement est en fait un portail vers un monde peuplé de nos héros légendaires de contes traditionnels. Un monde plein de magie. Elle bascule d’un seul coup dans la légende du roi Arthur et son rôle est très important, elle va devoir défendre sa vie, ses amis, et le monde magique face aux Muses impitoyables et tyranniques. Mais elle ne sera pas seule à accomplir cette tâche, Merlin l’enchanteur, Robin de Locksley, Agrippine la licorne et Athénor le vieux dragon et plein d’autres personnages vont tous œuvrer pour la réussite de la mission d’Iris, la nouvelle Egéria.

Les personnages :

Iris Morgenstern est une jeune enseignante qui aide les personnes en difficulté à mieux s’insérer, à apprendre la langue du pays qui les accueille. Elle a plusieurs groupes en charge, sa motivation est toujours très solide. Quand elle se retrouve face à un étranger dans son appartement, elle croit avoir affaire à un cambrioleur, puis quand Merlin lui explique la situation, elle se dit qu’elle a affaire à un dingue et petit à petit elle se laisse entraîner dans cette histoire et devient même l’héroïne, la sauveuse… alors qu’elle pense ne pas posséder le talent requis pour être ce genre de personnes, les autres personnages vont s’acharner à lui prouver qu’elle est très importante et qu’avec ses actions elle peut sauver leur monde et le sien. Elle reste malgré tout de bonne composition, car elle se laisse entraîner dans cette bataille non pas sans peur mais avec courage et détermination. Autour d’elle une licorne, un vieux dragon et plein de Légende vont lutter coûte que coûte !

Merlin l’enchanteur, il se doute qui est Iris et tente de lui faire revenir les souvenirs. Il est très manipulateur et rentre souvent en conflit avec Iris malgré une attirance certainemaladroit et déterminé à sauver son monde, il déroute souvent Iris. Il est le premier personnage magique à entrer en contact avec Iris, non sans mal 😀 . Il va se battre à ses côtés quoi qu’il lui en coûte, le monde magique prévaut sur ses sentiments.

Lancelot, apparemment détourné de son destin, il erre dans le monde d’Iris à la recherche du portail pour rentrer chez lui. Malheureusement il se laisse guider par sa vengeance et ne fait pas toujours les bons choix…

Agrippine, c’est la magnifique licorne qui décide d’aider Iris dans sa quête. Elle est un peu hautaine et ses manières sont pour le moins hilarante par moment.

Athénor, le vieux dragon qui a juré fidélité à Egéria semble dévoué à Iris la nouvelle Egéria et sera toujours présent au côté de la détentrice d’Excalibur.

Ce livre regorge de personnages tous plus intéressants les uns que les autres, c’est un festival et on est absolument pas perdu, c’est un vrai bonheur !

La plume, le scénario :

J’ai d’abord été attiré par la couverture tout à fait originale, j’ai donc continué en lisant le résumé en 4ème de couverture qui a achevé de me convaincre !

Les légendes arthuriennes, mais pas que… Ce genre de dystopie, et si tel évènement n’était pas arrivé ? J’adore les revisitations de conte à la sauce folie 🙂

Le petit point qui me plait, comme d’habitude, c’est ce début de roman ancré dans la réalité : une jeune femme est sur le point de signé son contrat de location pour l’appart de ses rêves, rien de plus réel… mais doucement ou plutôt brutalement notre héroïne bascule dans le fantastique avec l’arrivée de non moins célèbre Merlin l’enchanteur dans sa chambre !!

L’auteur reprend à sa sauce les contes traditionnels sur les légendes arthuriennes en changeant la destinée d’un personnage et donnant de l’importance à des Muses qui ont détourné des règles à leur seul profit… La vie quotidienne quoi ! Quand quelqu’un a trop de puissance dans ses mains il finit par céder au doux chant du pouvoir et à le détourner pour son propre compte … Bref sauf que là le monde de la magie et le monde réel d’Iris risque d’être anéanti… C’est alors que commence la quête d’Iris accompagnée de ses fidèles amis.

Ce récit était captivant, tant par l’écriture fluide et agréable que par l’idée de revisiter la légende du roi Arthur !

En Bref :

une lecture passionnante !