ZHAODI de Sarah Buschmann et Morgane Stankiewiez

Synopsis

Chine, 2015.

Deux âmes perdues, un père et sa fille, se retrouvent après des
années d’absence pour un décès. Celui de la Mère. Celui qui
rouvre les plaies d’un passé que tous deux auraient préféré
oublier…

Un thriller asiatique sombre et cruel, sur fond de secte, livré par
deux autrices amoureuses des ténèbres…

Merci aux Éditions Noir d’Absinthe et aux auteures Sarah Buschmann et Morgane Stankiewiez pour ce roman sombre, cruel, intense et tellement talentueux !

Carte d’identité

Titre : ZHAODI

Auteures : Sarah Buschmann et Morgane Stankiewiez

Édition : Les Éditions Noir d’Absinthe

Genre : Thriller

Nombre de pages : 352

Sorti le 11 mars 2022

Bibliomania Livraddict

En Bref

Un thriller efficace, noir, quelques fois éclairé de lumière crue…

Un personnage principal fort, froid, implacable à qui la vie et les gens n’ont jamais rien facilité. Son existence aux fondations traumatiques générées par la politique de l’enfant unique de la Chine et d’une secte sournoise et manipulatrice, vont faire d’elle une être avec un grand gouffre à la place du cœur… Une survivante, un fantôme du passé.

Une histoire triste, cruelle et bouleversante parce que bien-sûr cette vie a très bien pu exister; elle n’est pas si exceptionnelle de noirceur… c’est peut-être ça qui est si dur quand on suit le chemin de Zhaodi.

Merci aux Éditions Noir d’Absinthe et auteures Sarah Buschmann et Morgane Stankiewiez pour ce Thriller de qualité, très efficace, bouleversant et perturbant !

Les Thèmes abordés

  • La politique de l’enfant unique en Chine et ses conséquences
  • L’embrigadement d’une secte
  • Les abus et traumatismes d’une telle secte
  • La Mort
  • La Vie
  • La Honte
  • Le statut d’homme
  • La Lâcheté
  • Préserver la vie
  • La solitude
  • L’alcool
  • La prostitution
  • Le travail d’esclave dans un chantier BTP
  • Des ouvriers comme des pions, des quantités négligeables…

Écriture / Personnages / Histoire

Un récit écrit par deux auteures fan de l’obscurité ! Les lignes se suivent, me laissant une impression collante de noirceur. La vie de Zhaodi est triste, est insoutenable! Parfois, je me suis surprise à espérer un peu de lueur pour Zhaodi, mais non, la cruauté de son histoire va toujours plus loin… Ce qui est bouleversant c’est, comme le dit si bien Morgane Stankiewiez, que ce récit aussi cruel soit-il a très bien pu exister, aurait très bien pu exister…


Zhaodi, est une jeune femme qui travaille sur les routes, de pénitencier en pénitencier. Sa vie est jonchée de traumatismes et je ne sais pas comment elle peut tenir encore debout. Son parcourt est cruel, horrible, triste, bouleversant. Au fil, des lignes du récit, j’ai ressenti ce vide immense qui la remplissait toute entière, malgré tout la vie s’accroche. Son cœur est froid depuis longtemps déjà, son corps ne ressent presque plus rien… malgré tout quand sa mère meurt, elle sait qu’elle va devoir se replonger dans son passé qu’elle a longtemps enfoui… Ce personnage est bouleversant. Chose étrange, c’est qu’en tant que lecteur, j’ai ressenti que rien ne pourrait sauver Zhaodi. Que sa vie resterai triste car ses blessures sont bien trop profondes.


Quand deux âmes profondément marquées se retrouvent pour le pire après s’être cachées pendant des années.

Après avoir fuit l’Église qui leur avaient pourtant ouvert les portes; mais les portes d’où réellement, ça Zhaodi n’a jamais oublié mais tente de vivre avec en l’enfouissant très loin dans sa mémoire pour ne rien laissé remonter.

Son père Cheng n’a jamais pu revivre, il a essayé mais ce qu’il a vu et laissé faire le hante sournoisement sans qu’il ait le courage d’y mettre un terme.

Mais quand la Mère meurt, le passé bouillonne et revient à la surface. Sur les trace de sa femme, Cheng essaie de recoller les morceaux pour comprendre, pour sa fille. Zhaodi se replonge malgré tout dans ces eaux noires mais doute que l’issue sera heureuse.

Un puissant thriller avec des personnages forts, entiers et très perturbants.


Note : 4.5 sur 5.
Source image Éditions Noir d’Absinthe

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :