Quelques nouvelles des enfants de Lorraine et de Bretagne, Tome 1 de Frédéric Pussé

Résumé de l’auteur

Au fil de ces pages, vous allez entrer dans les histoires peu communes et pourtant si criantes de réalité de ces enfants de Lorraine et de Bretagne.
Au travers de ces lignes, vous serez immergé dans des morceaux de leurs vies aux contextes familiaux, sociaux et historiques différents les uns des autres.
Parfois tragiques ou comiques, parfois épiques ou banals, parfois heureux ou malheureux, et parfois un peu de tout cela à la fois, les destins, les aventures et les rêves de ces enfants, petits ou grands, jeunes ou moins jeunes, vous feront voyager d’un bout à l’autre de la France, mais aussi, d’un bout à l’autre de vos émotions.
Vous plongerez avec elles et avec eux dans leurs univers, fait de bonheur, de drames, de sentiments, de courage, d’espoir et de désespoir, de rires, de souffrances, de secrets, et de larmes… de tristesse ou de joie.
Ces six nouvelles vous feront rencontrer nombre de personnages.
Dans ces histoires, il y a vous, et il y a moi.

Carte d’identité du Livre

Titre : Quelques nouvelles des enfants de Lorraine et de Bretagne, Tome 1

Auteur : Frédéric Pussé

Éditeur : Autoédité (Bookélis)

Genre : Historique

Format : Epub

Nombre de pages : 185

Fiche Bibliomania

Sorti le 2 juin 2021

Mon avis

Merci à l’auteur, Frédéric Pussé pour m’avoir fait découvrir des morceaux d’histoire qui m’étaient totalement inconnues.

L’histoire

Au travers de 6 nouvelles, l’auteur m’a fait voyager de la Lorraine à la Bretagne. Il nous raconte comment les Bretons ont subi l’interdiction de leur langue régionale, des punitions à humiliation avec le symbole, mais de cette période, un certain petit garçon meurtri à su en tirer une grande force et une grande fierté. En continuant son récit sur les routes de Lorraine et de Bretagne, il nous conte l’histoire très triste de Lucie, une petite fille qui aimait beaucoup le lait… Toujours dans le même style que la première nouvelle mais cette fois avec un peu plus de politique, Frédéric Pussé retrace un pan de politique de la Bretagne anarchiste. Quand deux jeunes plein de détermination veulent agir, veulent participer à la demande d’indépendance de la Bretagne, ils le font avec détermination et motivation sincère jusqu’à que l’envers du décors leur ouvre la voie vers une autre sorte de rébellion. Dans le fils du Métal, encore une fois Frédéric Pussé m’a plongé dans une histoire triste, plutôt touchante. Quand le métal entre dans la vie d’un enfant de 11 ans pour ne plus jamais le quitter. Cinquième nouvelle parle avec franchise des plus abjectes crimes de l’Église et ses sempiternelles prêches. Et il termine son ouvrage par une visite guidée de Rodemack en plein effervescence, juste histoire de nous donner envie d’aller faire un tour de ce côté !

Les personnages

Dans ces nouvelles les personnages sont évidemment des enfants qui grandissent avec des blessures pas toujours évidente à guérir. Ce sont des enfants marqués au fer rouge par leur passion, leur fierté et les humiliation subies, les interdictions et aussi les injonctions sociales.

La Plume, le Scénario

L’écriture de l’auteur

L’auteur m’a emmené dans ses régions de cœur avec entrain; Son écriture est passionné, avide de liberté surtout, avide de partager tout ce qu’il a appris ou qu’il connait de la Lorraine et de la Bretagne. J’ai senti ce besoin d’émancipation dans le texte. Je l’ai suivi avec intérêt, parfois la passion de l’auteur me perdait en court de route mais certains détails me ramener sur les rails. L’auteur assume pleinement son attachement au mouvement politique anarchiste et antifasciste; La cause des enfants semble le toucher énormément, ça se ressent dans ses mots.

Les personnages

D’ailleurs, l’auteur parle surtout d’enfant, parfois de jeunes gens mais tout d’abord d’enfants, qui grandissent, marqués par la Bretagne, par l’école républicaine et ses interdits, par un prêtre tout à fait abjecte. A chaque fois, les enfants qui traversent ces différents drames, sont véritablement résilients. Ils galèrent, ils gèrent des crises importantes, mais ils continuent d’avancer. Certains perdent parfois espoir mais ils finissent toujours par trouver un chemin qui les mènent à l’apaisement… C’était tout à fait intéressant de voir ces enfants accrochés à leur passion, leur croyance et défier une autorité qu’ils ressentait comme mensongère, trop autoritaire pour être honnête. Si certains bravent les interdits et assument pleinement les conséquences, d’autres subissent en silence mais leur vengeance devient inéluctable. D’autres préfèrent oublier ou s’enfermer dans un rituel mortel.

L’histoire dans sa globalité

Chacune de ces six récits aborde la vie vécue par des enfants en Bretagne et en Lorraine. Deux régions assez éloignée l’une de l’autre. Dans chacune de ces régions, des enfants vont traverser des époques sombres, réactionnaires où l’enfant n’avait pas de poids, pas d’écoute; Il devait simplement obéir, suivre la voie que ses parents avaient tracé pour lui.

L’auteur parle de l’histoire terrible où la langue régionale : Le Breton a failli disparaître, écrasée enseveli sous la pression de l’école républicaine. De cet interdit, monte un militantisme identitaire et politique. Une politique idéalisée par des jeunes qui vont comprendre par eux même ce qu’est la véritable résistance, une résistance qui sera complétement différente du courant fachisant qui commençait alors à s’installer… heureusement ces jeunes étaient déjà des jeunes gens réfléchis et surtout avaient une idée bien à eux de la liberté.

De Lorraine en Bretagne est de celle qui est la plus parlante sur l’invisibilité des enfants… c’est un récit très triste.

Les thèmes abordés

  • L’Histoire de la Bretagne
  • Humiliation d’une minorité, d’une région
  • Interdiction de parler une langue régionale
  • La dispute conjugale et les enfants
  • La Bretagne anarchiste et ses dérives
  • Les violences sexuelles, les viols de l’Église
  • L’omerta
  • les attentats
  • Le Métal
  • La Lorraine
  • La Bretagne
  • Les fêtes médiévales

En Bref

Six nouvelles empreintes de l’attachement de l’auteur à ces régions; le sentiment est fort !

Un récit militant, un cri de détresse pour une enfance blessée, torturée, humiliée mais toujours prête à continuer à avancer.

Des personnages résilients avant tout, déterminés, marqués à vie mais des personnages puissants.

Merci encore à l’auteur, Frédéric Pussé, pour son partage sur ses régions de cœur, pour ce partage sur des vies blessée, pour ces leçons de vie.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :