Les Enchanteresses, Livre 1 de Sophie Gliocas

Résumé de l’auteur

Imaginez pouvoir vous protéger de vos harceleurs. Imaginez pouvoir vous venger d’eux, sans avoir à bouger le petit doigt. Séduisant, n’est-ce pas ? C’est ce que pensaient Bleuenn, Flora et Lizig… du moins, jusqu’à ce que ça aille trop loin.
En trouvant un grimoire dans la forêt de Brocéliande, ces trois filles que tout oppose n’auraient jamais pensé que ses incantations marcheraient vraiment. Et puis, leur vie a basculé et elles sont devenues des Enchanteresses…

Carte d’identité du Livre

Titre : Les Enchanteresses, Livre 1

Auteure : Sophie Gliocas

Éditeur : Hachette

Collection : Romans

Genre : Fantastique

Format : Broché

Nombre de pages : 395

Fiche Bibliomania

Sorti le 15 septembre 2021

Mon avis

Je remercie Babelio pour ce deuxième roman dans le cadre de Masse Critique Babelio

L’histoire

Bleuenn, la parisienne, déménage en Bretagne. Ce qui veut dire, nouveau lycée, nouvelles têtes, et ça l’effraie. Quand elle arrive dans ce nouveau lycée, elle se rend compte que c’est partout pareil… Les harceleurs ont la part belle. Flora une camarade de classe, un peu laissée pour compte car trop intelligente, Lizig, lynchée pour une sombre histoire de photo… Toutes les trois, elles vont se trouver et devenir inséparables.

Les trois amies vont se perdre lors d’une course d’orientation et tombé par hasard sur un très vieux manuscrit. En essayant de le déchiffrer, elle tombe sur une incantation de vengeance. A partir de cet instant, leur vie bascule, et elles ne peuvent plus revenir en arrière et elles vont devoir assumer les conséquences et les dégâts collatéraux de leur envie de vengeance.

Qui n’a pas rêvé de se venger de ses harceleurs ?

Les personnages

Bleuenn : C’est une jeune lycéenne. Elle vient de déménager avec son père et sa petite soeur en Bretagne. Elle n’est pas enchantée, Paris grouille de millions de choses à faire alors qu’en Bretagne, elle a l’impression de prendre racine. Sa chevelure de feu attire forcément les mauvaises blagues et elle finit par tombé sur un harceleur de première catégorie… Antoine et violent, se croit malin et sait où appuyer pour faire mal. Mais ce n’est pas le seul … Lucas est un prédateur d’un autre genre. Bleuenn assez sanguine, va réagir plutôt qu’agir. Sa colère, sa rage, sa rancœur et sa honte vont créer une boule de vengeance effroyable.

Flora : C’est l’élève modèle du groupe. Elle apprend très rapidement, et elle est toujours volontaire pour aider ses camarades. Malheureusement, elle n’a pas beaucoup d’amis car son caractère la pousse parfois à sortir sa science à tout bout de chant. Les élèves du lycée, la cataloguent vite comme l’intello chiante à éviter et assez facile à harceler… Malgré son calme apparent et parfois sa résignation, elle finit par perdre pied, lorsque la méchanceté de certain va trop loin…

La Plume, le Scénario

L’écriture de l’auteur

Premier roman publié de l’auteure Sophie Gliocas. Son écriture est agréable, fluide et imagée. Le récit se découpe en 26 chapitres assez courts, ce qui rend la lecture rythmée et dynamique. Au fil des pages, je me suis retrouvée dans une histoire fantastique, certes, mais quand même très très proche de la réalité. L’écriture est immersive grâce à ce réalisme très troublant.

Les personnages

L’auteure, Sophie Gliocas, a choisi de mener son récit par le biais d’adolescents tout juste rentrés au lycée. Chacun des personnages a un vécu particulier, qui illustre les difficultés que peuvent rencontrer les jeunes dans ces périodes assez critiques. Bleuenn déménage de Paris pour la Bretagne super calme. Flora a un statut familial particulier, et réussit très bien ses études. Lizig a également une situation familiale singulière accompagnée de circonstances troubles au lycée. Finalement, on peut aisément pensé que derrière chaque jeune dans le livre comme dans la réalité, des situations compliquées se camouflent, des problèmes familiaux, des problème financiers, toutes sortes de problèmes ou de difficultés qui font la vie. Si c’est trois lycéennes étaient intéressantes à suivre, les autres également, d’une façon un peu différente.

L’histoire dans sa globalité

« Les Enchanteresses » c’est d’abord une histoire de lycéens confrontés à la réalité de la vie. Confronté aux harcèlements de toutes sortes. Puis l’auteure, y a inclus un élément surnaturel : un manuscrit maudit, enchanté. Si c’est trois filles se rencontrent et deviennent amies c’est en partie grâce à l’adversité, et finalement on pourrait comprendre qu’il y a quand même un élément particulier qui font qu’elles devaient être ensemble.

Les trois lycéennes doivent subirent puis faire face au harcèlement moral que les harceleurs justifient par de l’humour soi disant incompris; Ensuite, l’auteure parle de harcèlement sexuel et ses conséquences, l’approche très moyenne des forces de l’ordre face à une lycéenne en détresse, leur jugement, puis finalement la mise à l’écart… L’auteure a choisi aussi de parler de racisme, là encore ce sont les forces de l’ordre qui sont mis au ban des mauvais élèves.

Finalement, toutes ces formes de harcèlement amènent toutes à un mal être, à des situations dramatiques mis en exergue par le côté surnaturel.

Les thèmes abordés

  • Le harcèlement moral (à cause du physique, à cause de l’intelligence)
  • Le harcèlement passif
  • Le harcèlement sexuel
  • L’humiliation
  • Le défi
  • Le racisme
  • La vengeance
  • Le féminisme
  • L’amitié
  • la différence
  • La jeunesse
  • La popularité
  • La réflexion sur les actes dictés par la vengeance

En Bref

Un récit fantastique palpitant adapté à la jeunesse;

Dans cette histoire, ils se reconnaîtront peut-être et penseront qu’ils ne sont pas seuls. Avec ce récit, ils peuvent reconnaître les situations à risque, les expériences dangereuses et les défis stupides

Sophie Gliocas est influenceuse sur les réseaux sociaux et le fait de parler ouvertement du harcèlement, du racisme, du féminisme peut aider, guider certains jeunes un peu, beaucoup perdus.

Merci encore à Babelio et Nicolas Hecht, aux éditions Hachette Romans et à l’auteure Sophie Gliocas. Un merci particulier à Nicolas Hecht de Babelio pour sa patience et sa compréhension.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :