Boréa de Paul Bérenson

#16 – 2021 Librinova

Résumé de l’auteur

Cheyenne déteste presque autant son prénom que la mère fantasque qui le lui a donné. L’ambition chevillée au corps, elle a gravi tous les échelons de la société pour arriver tout en haut d’une de ces tours de la finance si éloignées de la sombre loge de concierge où elle a grandi, élevée par sa grand-mère.

Jusqu’au jour où, envoyée en mission dans le Grand Nord, Ché fait la rencontre d’un groupe de chasseurs Inuit et de cet homme solitaire, magnétique, envoûtant, qui lui fera percevoir toute la vacuité de sa vie. Une partie de son âme restée dans les étendues immaculées, elle reviendra de ce voyage profondément changée, toutes les valeurs de son existence en seront bouleversées et sa perception du monde ne pourra plus jamais être la même.

Carte d’identité du livre

Titre : Boréa

Auteur : Paul Bérenson

Éditeur : Autoédité (Librinova)

Genre : Contemporain, Aventure

Format : Epub

Nombre de pages : 142

Mon avis

Seizième roman dans le cadre du jury des Lecteurs Librinova !

L’histoire

Chéyenne est une analyste financière de renom. Toute sa vie elle a travaillé très dur pour arriver là où elle est. Elle ne ménage pas sa peine pour continuer à être la meilleure. Mais la meilleure, ça veut dire quoi ? ça veut dire courir toujours plus après le temps, dormir peu, manger peu, avoir à peine le temps de faire une pause pipi, ne pas avoir de faiblesse, se montrer intraitable…

Un jour sa firme l’envoie aux confins du Grand Nord faire un audit de plateforme. Chéyenne ne le sait pas encore mais ce voyage va bouleverser sa vie, sa vision du monde à un point irréversible.

Elle va rencontrer les hommes du Grand Nord, pour qui la vie est très éloignée des écrans de bourses et de la vie trépidante de Chéyenne. A leur côté, sa perception du monde va être modifiée.

Les personnages

Chéyenne : C’est une jeune femme très intelligente, qui a accompli ce qu’elle souhaitait et continue ses efforts pour rester au sommet, il lui reste quelques échelons à gravir et sa réussite sera complète. Petite fille, elle vivait avec les gens « d’en bas » avec sa Mamie Jane, concierge d’un immeuble. Chéyenne a eut une enfance relativement heureuse avec sa mamie, mais une relation très compliquée avec sa mère. Refusant de mener une vie dissolue comme sa mère, elle n’aura de cesse de travailler sans relâche pour devenir quelqu’un à l’opposé de sa mère. Il manque quelque chose à Chéyenne, maintenant elle le sait. Petite fille sérieuse, toujours occupée à étudier, elle est devenue une jeune femme studieuse, inarrêtable, ambitieuse et se donnant les moyens de la réussite.

Sa mission dans le Grand Nord va changer la donne et montrer à Chéyenne ce qu’est vraiment sa vie… et ce qu’elle découvre n’est pas très glorieux et lui laisse un vide immense. Sa rencontre avec les Inuits va la transporter dans un autre monde et le pouvoir magnétique de l’un d’eux lui fera voir plus de mille étoiles.

La Plume, le Scénario

J’ai commencé ce roman sans attente particulière, je me suis laissée porter par les mots de l’auteur, c’était hypnotisant.

L’entrée en matière est déjà très forte, très violente et je me doute que ce qui va suivre sera chargé en émotion.

L’auteur choisit de tenir son récit par l’intermédiaire de son personnage féminin : Chéyenne. Cette jeune femme au seuil de sa vie, nous raconte comment elle en est arrivé à cette extrémité.

L’auteur à travers les yeux de Chéyenne, nous raconte le monde de la finance, le monde comme le perçoit cette jeune femme qui par défi à l’autorité parentale, à l’insoutenable légèreté de sa mère va s’imposer une vie studieuse où seuls les chiffres seront ses amis. Avec une relation compliquée presque destructrice avec sa mère, elle construira sa vie à l’opposé de sa mère. Mais cette détermination lui fera oublier l’élément essentiel au bonheur.

L’auteur nous décrit cette vie effrénée de la finance, cette vie où il n’y a pas de place pour les sentiments, pas de temps non plus d’ailleurs; Les individus sont des échelons à gravir pour satisfaire l’ambition de l’argent et la renommée de la compétence des analystes. Un monde finalement froid et déstabilisant, mais Chéyenne s’est fait sa place et elle est rentrée dans le moule et joue le jeu qu’on lui demande de jouer et qu’on lui impose en trouvant cela normal.

Chéyenne rencontre le Grand Nord de façon très brutal dans tous les sens du terme. Cette analyste parisienne audite une plateforme loin au Grand Nord et cette immensité lui prépare bien des surprises.

Ce roman est une invite à revoir ses propres priorités dans le grand tout. L’auteur par le biais de ce personnage si douloureux repose la place de l’argent dans le monde, dans la famille et même dans la tête de l’individu seul. Qui a t-il au fond de plus important sur cette planète ? l’argent ? l’individu, l’humanité, la nature ou tout simplement cette planète qui nous accueille avec bienveillance ?

L’auteur nous fait partager la douloureuse remise en question de Chéyenne et c’est terriblement bouleversant et brutal.

La remontée des sentiments du personnages est magnifique et en même temps j’ai pu sentir ce grand tout qui nous englobe et comme Chéyenne nous fait ressentir que nous sommes des poussières bien orgueilleuses et destructrices, alors que la planète n’est que beauté et amour.

Quelques derniers mots sur les non-dits destructeurs dans une famille, sur des secrets qui finissent par envahir l’esprit, sur l’abandon et cet immense vide qui ne se comble jamais. L’auteur en parle avec des mots justes et bouleversants.

En Bref

Un récit très intimiste sur fond de marchés financiers.

Un personnage bouleversant, une remise en question douloureuse.

Merci à Librinova pour ce 16ème roman émouvant qui remet l’Homme à sa place et qui me laisse une trace indélébile et réflexive.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :