A l’ombre des rêves, tome 1 : Mémoires de Lumière de Thomas Borie

Résumé de l’auteur

"Voilà bien longtemps que la lumière a déserté Laeríel. Au plus profond de la forêt d’Elláren, la légendaire Arenden, dernière cité de lumière, s'épanouit en secret depuis des siècles. Elle se fait un devoir d’entretenir cet héritage de génération en génération, attendant que le monde soit prêt à accueillir de nouveau la lumière. Mais l’ombre guette.

Ce fragile équilibre se voit menacé le jour où Loní secourt une jeune femme amnésique aux abords de la cité. Tous ne voient pas d’un bon œil l’arrivée de cette étrangère qui refuse dans un premier temps de se réveiller. Lorsqu’elle finit enfin par ouvrir les yeux, leur monde s’embrase.

Cette étrangère est-elle la source de ces maux, ou la réponse envoyée par les dieux afin de les soutenir dans cette épreuve ? Loní se fait un devoir d’apporter une réponse à cette question avant que la situation ne dégénère. Guidé par l’enseignement des Maîtres, il va aller de révélation en révélation jusqu’à apprendre son implication dans un plan obscur d’une amplitude inimaginable."

Carte d’identité du Livre

Titre : A l’ombre des rêves

Tome 1 : Mémoires de Lumière

Auteur : Thomas Borie

Éditeur : Autoédité

Genre : Fantasy

Format : Epub

Nombre de pages : 648

Fiche Bibliomania

Sorti le 11 mars 2021

Mon avis

Je remercie Summer de Librinova et l’auteur, Thomas Borie, pour cette aventure particulière et mystérieuse

L’histoire

Loní, Alenna, Ilrion et Auron vivent au sein de la dernière cité de Lumière : Arenden. Ils sont amis depuis l’enfance et suivent les mêmes enseignements auprès des Maîtres de la cité;

Un soir, plus particulier qu’un autre; ils sauvent une jeune fille amnésique aux abords de leur rivière. Si certains sont méfiants, quant à la raison de sa présence, d’autres comme Loní sont sous le charme; La jeune fille est dans le coma et tarde à se réveiller.

Au moment où elle ouvre les yeux, Arenden semble basculer dans l’horreur, des accidents mortels et incompréhensibles touchent des piliers de la communauté.

Les évènements sont-ils liés ? Cette bande de jeune est bien décidée à le découvrir, chacun avec ses raisons propres.

Les personnages

Loní : C’est un jeune homme qui ne se sent pas vraiment à sa place, il a de plus en plus envie de quitter la cité pour voir le monde et se chercher; Lors de l’une de ses énièmes sorties, il est avec Alenna, ensemble, ils sont témoin d’un étrange phénomène et découvre une jeune fille sur le bord de la rivière, la jeune fille est inconsciente et reste longuement dans le coma. Loní, ne sait pas pourquoi mais il se sent attiré par la jeune femme d’une manière mystérieuse comme s’il ne devait en aucun cas la quitter des yeux. Il va développer pour la jeune fille des sentiments très fort dont il ne s’explique pas la raison… C’est un jeune homme sérieux pour qui les amis sont très précieux. Grace à eux, il supporte son mal-être, ses questionnements sur sa place dans Arenden. Il a vécu des choses très difficile et l’amitié qui les lie tous les quatre l’aide à s’ouvrir aux autres. Il sait très bien se battre mais les maîtres ont encore beaucoup de secrets sur la lumière à lui dévoiler.

Alenna : C’est la fille du groupe, elle se destine au métier de guérisseuse et elle semble très douée pour cela. Elle aiment ses trois compagnons comme des frères, elle avance avec eux et les soutient du mieux qu’elle peut et même au-delà; Si elle est lucide sur le fait que certains de ses camarades la considèrent un peu plus que comme une amie, elle n’entretient pas l’ambiguïté et sait parfaitement remettre les choses au clair. Elle est raisonnable et persévérante dans les recherches qu’elle et ses amis entreprennent afin de trouver comment sortir la jeune femme de la rivière de son long sommeil.

Ensemble, ils vont vivre des instants difficiles et particuliers où les faux-semblant peuvent les duper et les vérités peuvent blesser…

La Plume, le Scénario

Ce récit m’a laissé perplexe tant il est étrange et particulier;

L’écriture de l’auteur est fournie, constituée d’un vocabulaire très riche, c’est pour cela que j’ai mis autant de temps à lire ces 648 pages, non pas qu’il était inintéressant, plutôt j’ai ralenti ma lecture pour ne rien louper de la magie de l’écriture. Évidement très imagée, l’écriture de l’auteur possède son pouvoir spécial qui entraîne le lecteur au cœur d’Arenden; Le petit inconvénient, c’est qu’il faut une concentration extrême tout au long de ses 648 pages;

Je vais commencer par vous parler de l’histoire globale; L’auteur nous projette dans la dernière cité de lumière, le reste de l’humanité ayant rejeté et oublié toute forme de magie; Seule Arenden contient les derniers souvenirs de la magie venant de la lumière, les derniers êtres capables de magie. Évidemment, cette cité attire le mal absolu qui dès qu’il trouve une faille essaye de s’infiltrer et d’anéantir Arenden. L’auteur nous fait suivre une bande de jeunes, qui seront bien malgré eux les rouages et les grains de sables d’une sérénité et d’une stabilité pourtant déjà durement éprouvées; Les étrangers n’entrent pas dans Arenden, ils ne peuvent pas, ils ne la voient pas.

Concernant les personnages, ils sont tous très intéressants, ayant chacun des histoires pas toujours faciles voir très compliquées pour certains. L’auteur montre bien à quel point le fait d’être un groupe arrange souvent les choses; La fraternité qui lie ces jeunes gens est vraiment importante pour eux mais aussi pour Arenden. Loní est aussi mystérieux qu’Alenna est la plus stable et raisonnable. Les autres personnages vont également vous surprendre.

Ce qui est important dans ce récit c’est que l’histoire est construite par l’enchevêtrement de petites histoires qui liées entre elle constitue l’Histoire d’Arenden; L’auteur nous abreuve de légendes mais aussi des vies personnelles des protagonistes, leur passé et leur famille pour finalement nous faire comprendre que tout est lié, que tout est écrit…

A fermant ce livre, je me pose énormément de questions sur le sens de toute cette histoire, pourquoi certains personnages apparaissent à cet endroit…

Je ne sais pas vraiment quoi penser, l’histoire est agréable, les personnages sont intéressant, mais j’ai une arrière pensée qui me souffle : « oui, mais… ».

En Bref

Un récit fantasy servit par une écriture riche et imagée;

Des personnages complexes et intéressants;

Des histoires imbriquées pour n’en faire qu’une;

Merci à Summer de Librinova et à l’auteur, Thomas Borie, pour ce roman étrange et mystérieux.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :