L’Arbre Tombe de Rose P. Katell

Résumé de l’auteur

"Aurore a toujours aimé l'Amérique et plus encore la villa au verger dans laquelle elle a en partie grandi. Mais lorsque sa mère et elle se retrouvent ruinées, regagner son Angleterre natale devient sa seule option. Contrainte d'emménager chez son oncle, dans un domaine dont elle ne garde pas d'agréables souvenirs, la voilà aussitôt confrontée à sa peur d'enfant, qu'elle pensait pourtant imaginaire. Et quand s'ajoute à cela les sentiments de son cousin et l'étrange attitude du jardinier, Aurore ne sait plus où donner de la tête."

Carte d’identité du Livre

Titre : L’Arbre Tombe

Auteure : Rose P. Katell

Éditeur : Autoédité

Genre : Fantastique

Format : Epub

Nombre de pages : 87

Fiche Bibliomania

Sorti le 25 juin 2021

Mon avis

Merci à l’auteur, rose P. Katell de partager avec moi son univers mystérieux et sombre mais si intrigant;

L’histoire

Aurore vivait en Amérique, mais la jeune fille n’a pas d’autre solution que de suivre sa mère ruinée et retourner vivre dans son Angleterre natale;

Dans le manoir de son oncle, Aurore se remémore ses peurs d’enfances, ses peurs venues d’un imaginaire débordant. En est-elle si sûr?

Alors qu’elle se plie difficilement aux conventions sociales que sa mère lui impose, Aurore retrouve un brin de liberté avec un drôle de personnage : le jardinier de son oncle;

Dans ce nouveau monde aux conventions étouffantes, Aurore se débat avec une peur irrépressible; Dans ce maelström d’émotion, Aurore est perdue, saura t-elle retrouver le chemin de la raison ou du cœur ?

Les personnages

Aurore : c’est une jeune fille qui vivait en Amérique avec une certaine liberté. Depuis leur retour en Angleterre, les rappels à l’ordre incessants de sa mère pour se plier aux conventions sociales, lui pèsent depuis toujours et un peu plus ces derniers moments. Elle est éprise de liberté et étouffe dans les murs du manoir. Son oncle bien que généreux semble terne et se complaire dans les choses ordinairement organisées. Aurore a besoin d’un peu de folie, d’imprévu, de parfois passer outre les règles de bienséance. Elle est aussi ambivalente car comprimée dans cette peur irrationnelle avec un besoin certain d’être rassurée et son envie d’indépendance et de surprise, son cœur balance…

Nigel : c’est le cousin d’Aurore et il habite au manoir également; C’est un jeune homme courtois et agréable, très au fait des conventions sociales ce qui fait de lui un homme un peu fade, sans surprise. Il se révèlera, pourtant, un soutien important pour Aurore, car il sait trouver les mots justes pour lui redonner confiance et l’introduire dans le monde des réceptions saisonnières. Il est cet homme réaliste qui rassure Aurore quand ses peurs et ses angoisses l’empêche d’avancer.

Aurore croise d’autres personnages mais tous la font se sentir différente, pas adaptée à cette vie sociale.

La Plume, le Scénario

Dans cette Novella, l’intrigue est un huis clos oppressant; l’écriture de l’auteur est agréable mais sombre car elle cache dans ces mots un mystère dont on arrive pas à déterminer la provenance…

L’auteure nous livre un personnage particulier : Aurore, c’est une jeune femme éprise de liberté et souffrant dans les carcans dû aux conventions sociales qu’il faut à tout prix respecter dixit sa mère; En même temps face à une peur peut-être pas si irrationnelle, elle se complet dans la sécurité que lui offre les paroles rassurante de son cousin.

Finalement cette héroïne hésite entre deux chemins, celui qui lui permettrait d’être elle-même mais pour ça il faudrait qu’elle ose sortir de sa zone de confort et d’un autre côté le chemin de la tempérance et des convenances finiront de l’éteindre mais elle se trouverai dans une relative sécurité… Son dilemme est grand…

Aux lecteurs qui n’aiment pas les triangles amoureux, n’ayez pas peur, c’est un triangle métaphorique, je dirais plutôt; c’est à dire que les deux hommes que fréquente Aurore, représentent chacun des deux chemins qu’Aurore entrevoit. Si romance il y a, c’est une romance subtile et utile. Je ne vous en dirai pas plus; Je n’aime pas les triangles amoureux et je vous assure que dans cette Novella, il n’est pas question de cela ^^

L’auteure, Rose P. Katell, aborde, au travers des sentiments d’Aurore, le jugement dû à la rumeur sociale et Aurore comprendra vite que peu importe comment elle se comporte, le jugement sera toujours enrobé de préjugés sévères et bien ancrés;

Dans cette Novella, il est aussi question de la condition de la femme qui ne peut rien faire sans l’aval d’un homme pour sauvegarder son honneur; Aurore est farouchement opposée à cette obligation sociale !

Petite note à l’intention de l’auteure : « Vous ne pouvez décemment pas nous laisser comme ça à la dernière page !!! », bien que cette fin peut être métaphorique en tout point de vue…

En Bref

Une Novella fantastique et sombre;

Dans ce format court il est question de condition féminine, de liberté, de zone de confort, de décision importante, de peur et de manipulation;

Une héroïne réaliste et hésitante quant au chemin à prendre;

Merci à l’auteure, Rose P. Katell, pour ce récit court mais vraiment captivant !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :