Chrysalide, tome 2 : La Passerelle des trois mondes de George Lerouge

Résumé de l’auteur

"L’Entre-Monde : une passerelle vers Meturne, Rougaïs et la Terre.

Après avoir échappé de justesse au roi Grigori ; Lily, Sophia, Pierre et Victor se réfugient dans cet endroit déconcertant. Les quatre Elémentins espèrent y trouver le repos. Ils explorent la stupéfiante académie aux Mirages et réveillent le passé qui y dormait. Un piège se referme alors sur eux.

Ailleurs, la Noirceur continue de gangréner les Mondes : Meturne se meurt, empoisonnée par ses habitants ; Rougaïs est ravagé par d’incessantes guerres ; tandis que la Terre entame son ère la plus sombre. Amaryllis et Charles devront apprendre à survivre entre alliances et complots.

Les Dieux et les Anges veillent toujours sur le Juge. Cependant, tous ne sont pas prêts à le voir triompher."

Carte d’identité du Livre

Titre : Chrysalide

Tome 2 : La Passerelle des trois mondes

Auteur : George Lerouge

Illustrateur : Hubert Griffe

Éditeur : Les Éditions Malysa

Genre : Fantasy

Format : Epub

Nombre de pages : 512

Fiche Bibliomania

Sorti le 03 décembre 2020

Où acheter le roman =>> ICI

***

ATTENTION PROBABLES SPOILERS

Chrysalide, tome 1 : Les Clefs perdues

Mon avis

Je remercie à nouveau les Éditions Malysa et l’auteur George Lerouge, pour cette suite incroyable !

L’histoire

Les quatre Élémentins ont réussit à s’échapper de la Terre et par la même occasion à mettre une barrière infranchissable entre eux et le cruel roi Grigori;

Ils arrivent dans l’Entre-Monde, où se trouve l’incroyable Académie des Mirages. Alors qu’ils aspirent à un repos réparateur et mérité, les quatre jeunes ne se doutent pas qu’ils viennent de réveiller le terrible passé.

L’ambiance est oppressante mais ils sont exténués moralement, physiquement et curieux de ce bâtiment aux caractéristiques complètement folles et déroutantes, leur méfiance est éteinte… Ils vont se retrouver dans un monde d’horreur qui va finir de les mettre à bout… auront-ils assez de force pour lutter, pour préserver leur vie ?

De l’autre côté de la Passerelle des trois mondes, la Terre est en proie au chaos total, le roi Grigori est complètement fou, le Petit-Peuple ne voit pas d’autre solution que d’anéantir ce peuple de Magiciens qui fait tant de mal à la Terre et aux autres peuples; tout le monde n’est pas de cet avis mais l’horreur déclenchée par le roi Grigori dépasse l’entendement.

Les personnages

Victor : C’est donc l’Élémentin qui a été choisi par les Dieux pour être le Juge, sauveur des mondes de la Noirceur. Mais Victor n’en reste pas moins, un jeune garçon à bout de souffle, soucieux de son frère et ses sœurs. Il est épuisé, son esprit est en proie aux doutes. Il se sent anéanti par tant d’horreur, par cette vie qui continue d’être difficile, qui ne leur laisse pas de repos. Ce qu’il va découvrir dans l’académie des Mirages va une nouvelle fois le mettre à terre; Combien de fois va t-il pouvoir se relever ?

Pierre: Il est aussi touché que son frère et ses sœurs, mais il y a quelque chose dans l’académie qui l’intéresse plus que le repos. Il a une force insoupçonnée, une résilience qu’il doit peut-être à sa passion pour l’apprentissage et ses lectures dans le manoir des Tykois. Il se sent à part mais en même temps, il ressent le devoir de protéger sa fratrie. Dans l’académie des Mirages, il va faire les frais de sa curiosité mais il va découvrir qu’il a cette force de résister parce qu’il a quelque chose à protéger même face à plus fort que lui. Il est lucide quant à ses capacités mais il soupçonne qu’il pourrait aller bien au-delà.

Amaryllis: la jeune fée rentre dans son royaume, le cœur lourd mais avec une détermination indestructible. Elle s’endurcit et pour le bien de son peuple, elle fait des choix pas toujours facile, elle éteint son cœur pour suivre la raison. Charles demeure dans son esprit et Amaryllis se demande si cet amour profond peut perdurer dans cette guerre qui oppose leur deux peuples.

Les mêmes personnages gravitent autour des Élémentins mais cette fois chacun part de son côté pour protéger ce qu’il a de plus cher à son cœur et surtout pour accomplir chacun son destin.

J’ai beaucoup aimé que le personnage de Gustine soit un peu développé dans ce tome.

La Plume, le Scénario

Je vais commencer par l’histoire en elle-même;

L’histoire dans ce tome ne se centre pas seulement sur les Élémentins partis dans l’Entre-Monde; Bien au contraire, l’auteur choisit de développer certains personnages dans leur monde propre, comme Amaryllis ou encore Gustine. Le chaos provoqué par le roi Grigori a précipité ces femmes à prendre leurs responsabilités, à prendre le pouvoir par la force et la raison. J’ai aimé ce combat de chacune contre le patriarcat, elles n’ont jamais lâché, elles ont décidé d’aller jusqu’au bout de leur conviction.

D’un autre côté, l’auteur m’a surpris en développant une 3ème dimension au récit, plus réaliste, plus proche de notre époque peut-être. C’était étonnant et déstabilisant, et je n’ai pas compris tout de suite la finalité mais je sentais que le fil rouge était là; j’avoue que j’ai une petite idée mais je ne vais pas vous gâcher la surprise en la développant ici 😉

De chapitre en chapitre, on saute de l’Entre-Monde à la Terre; de l’histoire que vivent les Élémentins à l’issue chaotique vers lequel le monde de la Terre se dirige, sans retour en arrière possible. Ces sauts précipitent le récit, le rythme est intense et mon envie de savoir m’a poussé à tourner puis tourner encore les pages jusqu’à l’issue, mais encore une fois vers quelle issue se jettent les Élémentins ?

Ensuite passons aux personnages;

L’auteur est impitoyable avec une partie de ses personnages; Les pauvres Élémentins sont anéantis, usés, fatigués moralement et physiquement, mais comme si ça ne suffisait pas les épreuves continuent de les entraver et des les pousser dans leurs tous derniers retranchements. J’ai vraiment sentis qu’ils étaient au bout de leur vie, à bout devant tant de difficultés sans jamais pouvoir se reposer; Ils n’arrivent plus à lutter correctement, mais une lueur persiste au fond d’eux. Je comprends leur lassitude profonde, leur envie d’abandonner, leur espoir de pouvoir vivre un jour heureux sans avoir à lutter pour leur vie; On leur a tout pris, on leur prend encore. Ils n’ont pas demandé à devenir des clefs, ils auraient pu vivre heureux dans un foyer aimant et empli de quiétude… mais Grigori et les Dieux en ont décidé autrement. Ce sentant acculés face à leur destinée, les jeunes ne savent même plus ce qu’ils doivent faire à part soutenir leur frère Victor, le Juge, le sauveur des mondes.

Alors s’il y a un personnage détestable, c’est bien le roi Grigori, qui agit toujours en égocentrique, il n’a de respect pour personne, d’ailleurs chaque personne est possiblement un pion pour lui et s’il ne sert à rien il le tue …Jusqu’où est prêt à aller le roi Grigori ? Quel infâme personnage, qu’est ce qu’il est détestable, c’est un monstre !

Le roi Grigori pousse tellement de monde, de personne vers la mort juste pour ses expériences, enfin surtout pour sa femme victime d’un sort… Amaryllis, Gustine et Charles vont au devant d’une guerre inutile et sanglante car les désirs complètement fous du roi les y contraint. J’ai vraiment aimé que l’auteur s’attarde un instant sur l’état d’esprit de Charles, ses états d’âme, ses colères et finalement sa clairvoyance, sa prise de conscience dans la douleur, dans la peine la plus dure celle du cœur…

Ensuite l’auteur fait vivre Hugo, Joseph et Lovisa dont j’ai vraiment apprécié l’histoire et son déroulement déroutant; Vous verrez il faut un temps d’adaptation, pour que les engrenages s’enclenchent. L’auteur est aussi impitoyable avec ses lecteurs, attention surmenage d’imagination !!

En pour finir, passons à l’écriture de l’auteur;

L’écriture de l’auteur est comme le premier très fluide, il vous emmène dans un maëlstrom d’émotions du négatif au positif très rapidement.

Il maintient parfaitement le suspens avec ses sauts de chapitre dédié à l’un ou l’autre groupe de personnages. C’était très addictif, j’avais envie de savoir de continuer… même en tournant la dernière page …

Les descriptions de l’académie des Mirages étaient tellement réalistes que j’arrivais à ressentir le sentiment d’être perdu des personnages.

Dernier point sur deux thèmes parmi tant d’autres que l’auteur aborde c’est la peur, le mépris pour la différence ou encore cette vague de féminisme, cette vague de lutte des femmes pour avoir leur place dans les plus hautes sphères du pouvoir. Ces femmes qui aimeraient lutter pour la paix, pour protéger leur peuple mais que l’égocentrisme d’un homme entraine bien malgré elle dans une guerre inutile… Des femmes intéressantes comme Amaryllis ou encore Gustine qui luttent, mais leur actions pour arriver à leur fins ne sont pas toujours en raccord avec ce qu’elles sont vraiment, mais seulement utiles pour atteindre le pouvoir et empêcher de sombres personnes d’anéantir les peuples. Ce qui les rend d’autant plus courageuses c’est qu’elles œuvrent en leur âme et conscience, elles connaissent le prix à payer pour le pouvoir et la paix.

Le petit plus que j’ai adoré c’est les passages de certains livres que j’ai lu comme « L’Amulette de Samarcande » de Jonathan Stroud qui ont servi à l’histoire d’Hugo. Mais je n’en dis pas plus, si vous voulez savoir et ben lisez !

Dernier point pour la chouette couverture réalisée par Hubert Griffe, qui résume parfaitement la teneur du récit. Elle dégage une aura particulièrement sombre comme la teneur du récit !

En Bref

Note : 9.5 sur 10.

Un récit fantasy plus sombre, plus intense encore;

Des personnages torturés, usés et malmenés qu’on a envie de protéger; d’autres qu’on a tout simplement envie d’éradiquer (oui oui c’est voulu, le terme est fort mais mérité je crois.)

Dans ce tome 2, on peut saluer le courage et la force de certains personnages à faire face à leurs responsabilité, à faire des choix difficiles qui concernent le plus grand nombres au détriment d’un seul être cher…

Je remercie chaleureusement les Éditions Malysa et à l’auteur George Lerouge pour ce tome 2 encore plus intense que le premier; Merci pour cette difficile et incroyable aventure. J’ose espérer que vous serez plus soft avec les Élémentins, par la suite, pour les laisser enfin en paix, je crois bien qu’ils le méritent amplement.


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :