Gras Dur de Fabien Roy

Résumé de l’auteur

"Richard Beaulieu est un détenu du DEATH ROW de la Florida State Prison. Il cherche à occuper les deux dernières semaines de sa vie. Stylo en main, il commence à la décrire. À dix-neuf ans, marié à Madeleine Charbonneau, heureux comme un roi, le cœur rempli d’amour pour cette femme, tous les espoirs sont permis. Pourtant, il est un meurtrier et l’injection létale l`attend…Que s`est-il passé?"

Carte d’identité du Livre

Titre : Gras Dur

Auteur : Fabien Roy

Éditeur : Autoédité

Genre : Contemporain

Format : PDF

Nombre de pages : 136

Fiche Bibliomania

Sorti le 20 juin 2020

Où l’acheter =>> ICI

Mon avis

Merci à l’auteur, Fabien Roy pour cette virée dans les souvenirs d’un meurtrier !

L’histoire

Richard Beaulieu est à quelques semaine de l’injection létale; Prisonnier de Death Row, il attire les journalistes, réalisateurs, écrivains; Tous veulent savoir, comprendre comment un homme ordinaire à qui tout réussit est passé par la case meurtrier. Alors qu’il accepte enfin d’être interviewer, un contretemps se produit… Frustré car il s’était préparé longuement, il décide d’occuper ses derniers jours à écrire ses souvenirs.

Les personnages

Richard Beaulieu: C’était un jeune homme ambitieux et simple en même temps; Il lui importait de faire plaisir à sa Mado. Ensemble, ils réussissent leur vie comme ils l’entendaient. Lorsque sa vie dérape, il se sent puissant, tout à fait en droit d’avoir dérapé puis petit à petit l’urgence se fait sentir, l’envie de rester libre le prend aux tripes, et petit à petit la culpabilité l’assombrit et sape son enthousiasme; mais il y a toujours quelque chose dans son périple qui lui redonne espoir et qui le relance dans la cavale à la poursuite de la liberté mais aussi de la rédemption, du pardon. Il oscille très souvent entre l’euphorie de la liberté et les bas fond de la culpabilité, entre l’enthousiasme d’être aidé par Dieu et la cruelle culpabilité lui soufflant qu’il ne mérite pas d’échapper aussi facilement aux autorités. Mais il fuit toujours et cette vie même si elle lui accorde la liberté, elle est pesante, fatigante … la fuite toujours en avant l’oppresse.

La Plume, le Scénario

La plume de l’auteur m’a plus d’une fois surprise avec quelques expression toute naturelle québécoise mais qui ne me sont pas familière; mais c’était très intéressant et pas du tout un frein à la lecture.

L’auteur donne sa plume à Richard Beaulieu, qui décide de raconter son périple de fugitif comblé;

On peut comprendre un certain passage à l’acte qui peut souffler la rage; malheureusement c’est la porte ouverte à l’escalade pour Richard Beaulieu… Il nous raconte dans une sorte de journal intime, oui une sorte car rien n’est privé dans une prison; Richard se plonge dans son passé, le plus glorieux, le plus heureux puis il détaille la suite des évènements.

Ce qui est intéressant c’est de lire ce cheminement, ce long cheminement que suit le fugitif; Les états par lesquels il passe. Il a peur, il se sent coupable, il est par moment paranoïaque et plus d’une fois ça lui donne une rallonge de liberté. Il s’apprivoise quand il vit seul, en SDF ou par choix et ces moments de solitude autant le gargarise dans ses choix autant ça le mine et à cet instant il est prêt d’abandonner. Ce qui est étonnant c’est que dans les moments où il tente d’abandonner, son envie de liberté revient plus forte et le conforte dans sa croyance que le ciel l’aide.

Richard Beaulieu n’est pas un personnage antipathique, d’ailleurs pendant ces longues années d’errance il refait souvent sa vie avec de nouveaux amis, de belle rencontre, des rencontres qui lui permettent de traverser les étapes vers l’acceptation de soi et d’appréhender les conséquences de ses actes avec plus de réalisme.

Ce qui est regrettable pour lui comme pour ceux qui l’entoure, c’est que sa vie a dérapé pour un besoin égoïste, par un mensonge tellement grave…par manque de communication, par trop d’impulsivité.

Comme quoi la vie d’un homme (ou d’une femme) peut très rapidement partir en vrille…

En Bref

Note : 7.5 sur 10.

C’est un récit étonnant d’un morceau de vie en cavale d’un meurtrier de Death Row.

Une ambiance étrange, Richard Beaulieu nous partage sa vie de Gras Dur, ses peurs, ses culpabilités, ses joies, ses renaissances de courtes durées, sa capacité extraordinaire à se sortir du guêpier de la cavale, puis finalement sa lassitude de fuir, son envie de faire fasse à l’inéluctable;

Merci à l’auteur, Fabien Roy, pour apporter une lumière différente sur les meurtriers, entécas sur Richard Beaulieu, mais ça donne à réfléchir 😉

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :