Chrysalide, tome 1 : Les clefs perdues de George Lerouge

Résumé de l’auteur

«La Noirceur, l’essence du mal.

Cette substance visqueuse et sombre est apparue à la surface des trois Mondes au temps des Anciennes Guerres. Ce poison s’est infiltré telle l’eau sur un sol aride dans le cœur des êtres, brisant l’équilibre que les Anges et les Dieux cherchaient à maintenir.

Sur Terre, le chaos engendré a forcé les peuples doués de magie à se réfugier sur l’Île, un continent caché au milieu de l’Atlantique où la magie a perduré, alors qu’ailleurs, elle a été oubliée. Des milliers d’années plus tard, la Noirceur a continué de se répandre.

Au cœur du royaume des Fées, Sophia, Lily, Victor et Pierre vivent reclus dans une ferme. Enlevés lorsqu’ils étaient nouveau-nés, ils sont séquestrés par un Magicien cruel qui attend l’éveil de leur pouvoir. Mais avant que ce dernier ne puisse accomplir son dessein, les enfants parviennent à s’enfuir, prêts à affronter les dangers d’un monde qui leur est inconnu.

Carte d’identité du Livre

Titre : Chrysalide

Tome 1 : Les clefs perdues

Auteure : George Lerouge

Éditeur : Les Éditions Malysa

Genre : Fantasy

Format : Epub

Nombre de pages : 612

Fiche Bibliomania

Sorti le 28 novembre 2019

Où acheter le roman =>> ICI

Mon avis

Je remercie les Éditions Malysa et l’auteur George Lerouge, pour cette longue et passionnante aventure au cœur de l’univers des clefs perdues.

L’histoire

Lily, Sophia, Victor et Pierre ont été enlevé alors qu’ils n’étaient que des nouveaux nés. Ils sont alors trouvés par un magicien apparemment simple d’esprit, mais qui tout à coup se montre cruel et violent. Les enfants sont élevés dans la dureté, dans la violence, ne voyant rien du monde qui les entoure.

Jusqu’au jour, où l’un d’eux ne supportant plus cette violence quotidienne et craignant pour la vie de ses frères et sœurs, décide que c’est le moment d’échappé à leur père.

D’un coup, ils se retrouvent dans un monde inconnu, jusque là cachés par leur ravisseur. Leur enfance, si dure, a renforcé leur fratrie; Ensemble ils sont plus fort, mais c’est également leur faiblesse… Seront-ils assez fort pour lutter contre la Noirceur qui envahit la Terre ? Seront-ils assez fort face à la violence et à la barbarie qui règne de façon anormale sur les Mondes ?

Ils vont tout faire pour atteindre l’idéal qu’ils s’étaient fixés étant enfant; mais c’est sans compter sur les Dieux, les Hommes, les Monstres, les jaloux, les machiavéliques, les Anges…

Les personnages

Lily : Elle a depuis longtemps adopté le rôle de grande sœur, qui doit protéger ses 3 frères et sœur; c’est une meneuse, une jeune fille qui prend les décisions pour le bien de tout le monde. Elle est solide, téméraire et elle s’est juré de protéger sa fratrie. Mais sous ses couverts de force, Lily est fragile, ses blessures, ses peurs sont ses propres ennemies. Mais elle arrive à prendre le dessus quand le danger rôde. Elle se transforme en sœur furie et gare à l’ennemi.

Sophia: C’est la petite sœur à protéger. Le traumatisme d’une enfance violente est encore très ancrée en elle et la fragilise. Elle compte beaucoup sur la protection de ses frères et sœur; mais elle n’est pas dénuée de puissance et sait reprendre constance quand il faut aider les autres. Elle reste tout de même une petite chose fragile à protéger mais néanmoins c’est le lien de la fratrie. Elle est aussi insouciante quand le danger les laisse respirer. Elle permet à ses frères et sœur de se détendre de temps en temps et de retrouver la joie d’être ensemble pour le meilleur et malheureusement pour le pire.

Ces quatre enfants exceptionnels vont croiser la route d’une multitude de personnages qui les accompagneront un bout de chemin; d’autres seront là simplement pour les faire souffrir, se servir d’eux, pour les extorquer… Vous l’aurez compris leur chemin est semé d’embûches. Mais ils vont quand même faire de belles rencontrent qui perdureront et d’autres plus tragiques…

La Plume, le Scénario

Je vais commencer par l’histoire en elle-même;

Quatre nouveaux nés kidnappés, leur histoire démarrait mal… Ensuite, je me suis laissée happer par la vie de ces petits bouts dans un monde si horrible, si peu bienveillant où leur père adoptif les malmènent, les rudoie. Mais que j’ai trouvé ça injuste. Pourquoi leur faire subir autant de mauvais traitements ? Le destin est bien peu regardant sur les moyens d’arriver au but final. Complots, trahison, destins entremêlés d’intervention divine, tout arrive pour contrer la Noirceur, qu’il faut combattre peu importe les moyens. Quatre enfants, quatre destinées pour lutter contre la Noirceur. Les Dieux, les anges, le mal combattent dans l’ombre. Trois mondes à sauver, une multitude de peuples à unir pour la paix. Et pour ce difficile combat, les grands de ce monde utilisent des enfants, des ados, mais ils ont un peu oublié que malgré les mauvais traitement, ces ados sont puissants et le destin lui-même à du mal à les tenir sur le chemin tout tracé.

Ensuite passons aux personnages;

J’ai suivi ces 4 enfants depuis leur enlèvement; Ils subissent une maltraitance continue et insupportable. Leur père adoptif est cruel et leur fait subir mille tourments; heureusement, leur grand-mère essaie d’adoucir autant que possible leur vie désastreuse. Ils sont d’une résilience étonnante, peut-être est-ce dû à leur fratrie, à aucun moment la Noirceur n’arrive à les toucher… Malgré la peur, la souffrance et les humiliations, ils restent fort. Oh bien sûr ils ont beaucoup de cicatrices à l’âme et au corps, mais chacun pour une raison différente lutte pour protéger les siens. Dans la suite de leur aventure, ils montrent qu’ils sont fort ensemble, ils sont craint, quelque fois sous-estimés mais aux dépens de leur ennemis. Ils leur arrivent bien-sûr de vouloir baissé les bras car lutter toujours et toujours c’est épuisant et ils se demandent quand ils auront enfin le droit de vivre, de se reposer, d’être en paix…

En pour finir, passons à l’écriture de l’auteur;

De premier abord, l’écriture de l’auteur, George Lerouge, est agréable, fluide puis elle devient très immersive voire redoutable. Comment ne pas, sursauter, ne pas avoir les larmes au yeux, face à ce que vivent ces enfants. Plus d’une fois mes émotions ont débordé.

Le récit m’a laissé sous tension, à chaque ligne, je me trouvais comme ces frères et sœurs, toujours aux aguets. Me révoltant face à plus de malveillance, de cruauté, de mépris… comment ne pas avoir envie de protéger ces ados devant un destin bien cruel.

J’avoue plusieurs fois, l’auteur m’a envoyé vers un chemin prévisible (en tout cas pour moi) et hop retournement de situation; Maintes fois, j’ai été surprise, les rebondissements ont contribué à me laisser sous tension. Car quand on pense que tout est fini, qu’il n’y a plus de danger, l’auteur bouleverse tout et on se retrouve dans une nouvelle aventure où les personnages sont ballotés, malmenés par leur auteur.

L’auteur, George Lerouge, abordent plusieurs thèmes fort comme la maltraitance infantile qui laisse des traces, des peurs mais qui ne rend pas toujours mauvais, la condition féminine où la FEMME est une abomination et réduite à rien. Malgré cet état de fait, certaines femmes prennent leur vie en main et décident que ça n’est pas juste; qu’elles choisiront leur propre voie et leur conséquences. L’amour interracial vu comme une honte, un dégout mais l’amour reste toujours plus fort, il faut y croire et tenir tête au odieux décideurs; et l’auteur montre que ça n’est pas facile ni pour l’un ni pour l’autre, parfois l’éducation est difficile à déconstruire mais l’issue est toujours merveilleuse à condition d’y croire. L’auteur parle aussi de vengeance, qui opprime les êtres; cette vengeance qui empêche de faire la paix avec soi-même, avec son voisin, avec le peuple frontalier. Cette vengeance qu’il faut surmonter et lâcher pour à nouveau avancer, pour construire la paix, pour se reconstruire. L’auteur montre le désastre qu’elle engendre, la misère qu’elle suggère et surtout la souffrance qu’elle inflige.

En Bref

Note : 9.5 sur 10.

Regardez bien la couverture, elle est sublime et complètement dans le ton du récit !

Un récit fantasy se déroulant sur plusieurs années, riche en aventure, oppressant, émouvant;

Une fratrie résiliente, bourrée de cicatrices, de doutes, de peurs mais toujours prête à avancer. Des enfants attachants et impressionnants.

Un monde cruel, des gens monstrueux, l’avidité du monde, la Noirceur !

Merci aux Éditions Malysa et à l’auteur George Lerouge pour cette intense lecture qui m’a plus d’une fois tirée les larmes, m’a entraîné dans une angoisse sans pareille, mais je n’oublie pas les moments de bienveillance qui m’ont fait sourire tendrement. Que d’émotion ! MERCI !


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :