Un grain de magie de Chloé Garcia

Résumé de l’auteur

« Dans ce recueil, la magie prend toutes les formes et toutes les couleurs.

Vaisseaux conscients, êtres nocturnes étranges, créatures légendaires, mondes imaginaires farfelus, artefacts redoutables, ou encore musique céleste, tout y passe ! Un grain de magie nous invite à rêver et à accompagner des personnages attachants, dont les aventures uniques, entre allégresse, tristesse, espoir ou quiétude, inonderont nos rêves de visions féériques.

Histoires de familles, quêtes insolites, complots politiques, tranches de vie, ou enquêtes policières, chaque nouvelle se veut l’écho de ce que nous traversons tous, aussi bien dans notre quotidien que dans nos questionnements intérieurs.

La magie vit en toutes choses et ne demande qu’à s’exprimer.« 

Carte d’identité du Livre

Titre : Un grain de magie

12 textes courts

Auteure : Chloé Garcia

Éditeur : Éditions Le Lys Bleu

Genre : Fantasy, Science Fiction, Fantastique

Format : PDF

Nombre de pages : 148

12 Nouvelles à inscrire au Challenge Littéraire Projet Ombre 2021

Fiche Bibliomania

Sorti le 26 octobre 2020

Où acheter le roman =>> ICI sur le site des Éditions Le Lys Bleu entre autre

Mon avis

Je remercie l’auteure, Chloé Garcia pour m’avoir proposé une si renversante lecture !

#1 – La Magie d’Ela

Histoire : Ela est la musicetelle de son village. Son rôle est de faire le pont entre les vivants et les morts. La vie semble délicieuse et douce avec la musique. La nature alliée à la musique fait des choses extraordinaires. Mais quelque chose se tapit dans l’ombre et Ela n’en a pas conscience…

Personnages : Ela est la fille du Chef de village mais la musique est plus important que le pouvoir. Elle est douce et enchanteresse dans sa manière de décrire la nature et de l’allier à la puissance de la musique.

Plume et scénario : L’écriture de l’auteur est poétique et m’a plongé dans l’univers délicieux et doux du monde de Ela. Mais comme La musicetelle, on semble englué dans ce bien-être et la fin abrupte et surprenante m’a laissé sans voix.

***********************************************************************************
#2 – Deus ex machina

Histoire : Mandar, une planète envahi par le Fléau, théâtre d’une guerre entre les humains et les créatures du mal. Les humains se font assister par des Dieux machines. Alors qu’on conçoit leurs desseins, les Dieux montrent un tout autre visage…

Personnages : Matin-d ‘Argent, est un Dieu et il a le rôle de rapatrier les blessés; Ses adeptes humain l’appellent en renfort pour évacuer et mettre à l’abri les plus durement touché.

Plume et scénario : Cette fois l’auteure nous emmène dans un univers steampunk, où l’homme loue les Dieux-Machine. C’est Matin-d ‘Argent qui nous conte ce récit de son point de vue. La guerre n’est pas une partie de plaisir mais c’est peut-être une manière de vivre… Encore une fin très surprenante !

***********************************************************************************
#3 – Un monde par fée

Histoire : Les fées existent mais il est très rare qu’un humain ne les aperçoivent., de plus elle font partie de lui. Elle est rattachée à lui, il est l’hôte d’un être féérique, qui en échange d’énergie, l’apaise et luis apporte du bien-être. Malheureusement cette entente paisible va être sacrifiée à l’annonce du meurtre d’une fée par son hôte.

Personnages : Ylsiirha, est la fée d’Arthur, un jeune de 14 ans bien dans ses baskets. Elle y est très attachée et n’aime pas s’éloigner de lui. Elle ne comprend pas qu’un hôte puisse vouloir du mal à une fée.

Plume et scénario : On croit tomber dans un récit où les fées sont jolie et bienveillante; certes Ylsiirha est gentille, l’auteure décrit ces fées d’une façon surprenante (notamment l’aspect physique) mais au final on comprend vite cet état. J’ai beaucoup aimé les jeux de mots avec le nom des fées, c’était plaisant !

***********************************************************************************
#4 – Cocon protecteur

Histoire : Ryn revient sur sa planète avec l’appréhension d’y croiser son père. Mais elle est là avec ses collègues et son plus précieux ami.

Personnages : Ryn fait parti d’un vaisseau spatial et exécute les missions, que son Capitaine lui dicte. Elle fait parti d’une grande organisation grâce à ces talents impressionnants avec son ami.

Plume et scénario : J’avoue que cette nouvelle donne envie de suivre Ryne et son compagnon. L’histoire est très courte et suffisamment mystérieuse pour intriguer le lecteur. De plus les dernières lignes m’ont laissé songeuse… et sur ma faim !

***********************************************************************************
#5 – Solde de tout conte

Histoire : Un conteur s’installe triomphant dans la ville d’un Sultan; Il a apporté avec lui un artéfact lui assurant la prospérité, la richesse et la reconnaissance du Sultan.

Personnages : Le conteur, un homme d’expérience qui sait comment fonctionne les foules et sait comment gérer l’impatience. Il exulte de sa trouvaille et fait languir la foule avec son secret.

Plume et scénario : Encore une fois cette nouvelle toute courte, m’a prise au dépourvu, comme la foule j’attend avec impatience que le conteur présente sa découverte. et cette fin nous ramène à cette avidité de l’Homme vite remis à sa place.

***********************************************************************************
#6 – Les enfants de Dana

Histoire : Les Grim’Oires, enfants de Dana rayonnent de joie et de bonté. Dana leur interdit de se montrer aux humains. Ainsi coupés de l’Humanité, ils continuent tout de même à aider leur prochain jusqu’à ce que l’un d’entre eux montre des signes de tristesse intense… Mais que cache ce profond malaise ?

Personnages : Les Grim’Oires sont des petits être virevoltant, joyeux et empli de bonté. Ils sont les enfants de Dana et leur seul désir est d’aider leur prochain à aller mieux, à guérir les blessures.

Plume et scénario : J’ai eu un plus de mal avec cette nouvelle et il a même fallu que je la relise une seconde fois. Tout ce que j’ai compris c’est que les Grim’Oires ne sont plus vraiment ce qu’ils étaient…

***********************************************************************************
#7 – Chaque couleur a sa place

Histoire : La narratrice a choisi sa couleur : Le Rouge. Elle n’aime que le rouge, se nourrit de rouge (fraises, baies…) mais elle sent en permanence un grand vide en elle, qu’elle essaie de combler avec du sexe, sans réel succès…

Personnages : Rouge n’a pas choisit la même couleur que ses parents, mais elle est fière d’avoir choisit sa voie, d’être indépendante mais un grand vide se creuse en elle.

Plume et scénario : L’histoire est étrange, le personnage de Rouge semble épris d’indépendance et de liberté mais en même temps la vie ne la comble pas… alors, elle se tourne vers le sexe croyant que ça va l’aider.

***********************************************************************************
#8 – Une nouvelle ère

Histoire : Arthur a trouvé le Gaal mais les conséquences sur le Peuple magique sont incommensurables. La Grande Prêtresse fait appel à Dana la Déesse afin de trouver un solution

Personnages : Eoline, adore apprendre toujours plus; elle remplace Viviane dans son rôle de Grande Prêtresse. Elle a une foi sans faille en la Déesse Dana, cependant les choix de la déité la chiffonnent et elle ne serait dire pourquoi…

Plume et scénario : La chrétienté contre les rites magiques ! Une mystérieuse fable à la sauce Arthur et Merlin. Un texte trop court peut-être pour en apprécier les subtilités d’adaptation au fameux mythe.

***********************************************************************************
#9 – La vie en bleu

Histoire : Teora adore la mer et part souvent nager avec son ami le dauphin Ari. Les sensations de la mer la comble de joie. Un jour plongeant en eau profonde, elle trouve une pierre…

Personnages : Teora est une jeune fille devant bientôt passer le rituel de l’âge adulte. Elle adore la mer et ses biens faits; elle nage souvent avec le dauphin Ari, au grand désarrois de son père qui voudrait qu’elle s’éloigne de la mer.

Plume et scénario : Un joli récit sur une tribu se méfiant de la mer mais vivant au bord. Teora qui fait fit des recommandations, nage aussi souvent qu’elle en a envie. Une légère tension s’installe quand elle doit passer le rituel de l’âge adulte mais ce n’est pas pour ce qu’on croit 😉

***********************************************************************************
#10 – Avec ou Sang

Histoire : Tatiana a fait des études scientifique sur l’hémoglobine. Elle se passionne pour ses recherches et robes, bijoux sont loin de lui plaire. Pourtant pour satisfaire sa mère, elle s’habille en jeune fille « convenable » pour l’accompagner à la célébration de la cohabitation avec une partie de la population pour le moins étrange, porteur d’une maladie de sang…

Personnages : Tatiana, contre l’avis de tous a fait ses études dans la filière hématologie. En âge de se marier, elle ne sort presque jamais de son laboratoire, car ses recherches la passionnent plus qu’une mauvaise compagnie. Elle est soupçonneuse, suspicieuse, étudie, observe ce qui l’entoure et ne dévoile pas le sujet de ses recherches de peur d’être bannie ou enfermée.

Plume et scénario : Le récit est cette fois tourné vers une époque assez ancienne où les jeunes filles de bonne famille ne doivent pas faire d’étude et surtout sont enjointes à se marier. L’auteure nous montre une jeune femme forte et déterminée, un poil têtue aussi. A sa manière, elle lutte contre cette idée de mariage et d’études dédiées à un genre.

***********************************************************************************
#11 – La puissance de l’amour

Histoire : Une femme observe sa famille en train de passer un bon moment; puis l’instant d’après, elle décrit ses enfants avec tristesse et impuissance.

Personnages : cette mère de famille observe sans pouvoir intervenir la lente descente aux enfers de ses enfants, devenu angoissés et ne semblant plus s’intéresser à rien d’autre que leur morne vie.

Plume et scénario : C’est un récit très étrange, qui fait froid dans le dos. d’une réalité joyeuse, la narratrice nous fait doucement glisser vers le glauque…

***********************************************************************************
#12 – Suer sang et eau

Histoire : Tayla, une jeune lycéenne fait les vendanges en Provence. Elle est solitaire et n’aime pas s’associer aux plaisanteries des autres, ni même sympathiser avec les autres vendangeurs, sauf avec Pierre le patron. Les journées sont dures mais Tayla apprécie le travail.

Personnages : Tayla est lycéenne et a la tête dans les nuages. Son imagination est si volumineuse qu’elle déborde dans sa vraie vie. Elle adore lire, apprendre et apprendre encore.

Plume et scénario : On entre dans les vendanges provençales avec une jeune solitaire mais très motivée. L’auteure nous montre a tel point l’esprit de Tayla est empli d’imaginaire. La fin est abrupte et vous laissera pantois !

***********************************************************************************

En Bref

Note : 7.5 sur 10.

Un recueil de 12 nouvelles qui vous prend par surprise et qui fait froid dans le dos, méfiez vous des apparences …

Des personnages comme des ombres, des âmes pures prise au piège, des fantômes tristes et d’autres surprises.

Des fins renversantes et perturbantes !

Merci à l’auteure, Chloé Garcia, pour cette lecture agréable mais si perturbante…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :