An 3 après COVID 21, tome 1 : Le Multiface d’Emmanuel Meursault

Résumé de l’auteur

« En 2021 surgit le multiface, une terrible mutation du Covid poussant les nations aux portes du chaos. Trois ans après, tout le monde porte son Covtrack, un petit galet noir enregistrant en continu les interactions sociales de chacun tandis que la police du COVID veille au bon ordre. Cela n’empêche pas quatre étudiants partageant le même appartement de vivre leur jeunesse avec insouciance et passion, jusqu’à ce que le covtrack de l’un d’eux change de couleur…« 

Carte d’identité du Livre

Titre : An 3 après COVID 21

Tome 1 : Le Multiface

Auteure : Emmanuel Meursault

Éditeur : Autoédité (Librinova)

Genre : Science Fiction

Format : Epub

Nombre de pages : 193

Fiche Bibliomania

Sorti le 4 décembre 2020

Où acheter le roman =>> ICI sur Librinova entre autre

Mon avis

Merci à nouveau à Mathieu Mazza chez Librinova et à l’auteur Emmanuel Meursault pour ce moment de lecture très surprenant défiant tous les préjugés que j’ai pu avoir avant de commencer ce récit.

L’histoire

Année 2024. Marianne, une jeune étudiante vient de présenter, avec appréhension, le sujet de sa thèse à son professeur. Elle vit avec 3 autres étudiants dans un grand appartement. Le COVID 21 surnommé « Le Multiface » a mis le monde au bord du chaos. Afin de contrôler la pandémie, les gouvernements ont agit très fortement et l’ensemble de la population possède un Covtrack et ne peut sortir sans. Une police spéciale sillonnent les rues pour remettre les récalcitrants sur le chemin de la réglementation. Les 4 étudiants devisent sur leurs expériences, leurs points de vue, sur la politique sanitaire, sur l’avenir… jusqu’à ce que le galet de l’un d’entre eux se mette à vibrer ! De la théorie à la pratique, le choc des idées face à la réalité, comment vont-ils réagir ? Comment faire face à ce virus si meurtrier ?

Les personnages

Marianne : C’est une jeune étudiante qui prépare une thèse tout à fait révolutionnaire mais très intéressante, peut-être trop subversive pour certains. Elle est l’exemple même de la bonne élève concernant son comportement face à la réglementation sanitaire. Elle fait très attention à son entourage proche soit ses colocataires, et passe beaucoup de temps à se laver les mains. Pour elle, le gouvernement a raison avec ces règles strictes car elles empêchent de mourir un bon nombre de personnes. Il est irrespectueux et irresponsable pour elle de défier ces lois ou de contrevenir à l’une d’entre elle. Elle dit oui à la liberté mais pas à n’importe quel prix, ni n’importe comment non plus.

Pierre: C’est le colocataire rebelle. Il vient d’une famille aisée et a beaucoup de mal avec les restrictions imposées par le gouvernement. Il tente dès que possible d’y échapper. C’est pour cette raison qu’il s’oppose très souvent à Marianne, car ils sont très différents sur leur manière de penser la liberté et le gouvernement. Il est toujours très provocateur; il lance souvent des débats passionnants mais sous ses travers de mauvais garçon il semblerait qu’il cache une certaine tendresse pour ces colocataires.

Vous découvrirez d’autres personnages tout à fait surprenants dans ce récit notamment Brynston, un jeune homme bienveillant et plein de vie, ou encore le professeur Texier-de-Manas déroutant. Bref ce texte regorge de réalisme grâce à des personnages attachant et entiers.

La Plume, le Scénario

Alors autant vous dire tout de suite, j’ai hésité à accepter ce roman. Honnêtement , j’avais peur d’y trouver un récit faisant le procès du gouvernement, des gens irresponsables, des gens en manque de liberté… bref j’avais de forts aprioris. J’ai quand même décidé d’accepter car le résumé m’a intrigué.

L’écriture de l’auteur est agréable, rythmée et incisive parfois. J’ai plongé dans cette fiction fortement plausible de manière tout à fait naturelle car en l’état actuel de la crise sanitaire que nous traversons, ce récit pourrait être prémonitoire en tout cas pour une partie.

Les protagonistes sont des étudiants colocataires avec chacun des cursus différents et il vivent en relative cohabitation pacifique. Chacun est différent, très schématiquement, il y a la « bonne citoyenne », l’étudiant contestataire, le jeune homme au-delà de toutes considérations qui commence à se poser des questions mais qui respecte la réglementation et l’étudiante Erasmus qui a peut-être une autre approche de la crise sanitaire… Leurs débats sont passionnés et passionnants; Entre réalisme et cynisme, entre aberration et argumentation en béton; leurs échanges sont vraiment intéressant à suivre.

Une autre partie de leurs activités m’a vraiment intriguée : leurs expérimentations sociétales dirigées par Mathias, un étudiant extérieur de leur cercle. Des expériences inoffensives qui démontrent le comportement de l’individu seul ou face au nombre… des expériences déroutantes et pleine de sens.

Autre bonus pour moi, c’est le sujet de la thèse de Marianne, qui est surprenant et véritablement saisissant ; du coup je me suis creusée la cervelle et sa thèse n’est pas dénuée de réalisme. Elle est même, oserais-je dire tentante en tout cas sa finalité.

J’avoue la dernière partie de ce récit était tendue et finalement très surprenante. Comment continuer sans spoiler ? ce n’est guère possible…

Petit indice, la couverture est en adéquation parfaite avec le récit 😉

En Bref

Note : 9.5 sur 10.

Un roman de Science Fiction saisissant et réaliste.

Des protagonistes attachants, des débats sur la liberté (entre autre) passionnants. Le récit vous amènera vers une réflexion justifiée et peut-être neutre, en tout cas pas forcément contestataire.

Des rebondissements qui retournent le lecteur à l’envers !

Je remercie à nouveau Mathieu Mazza de Librinova et l’auteur Emmanuel Meursault pour cette lecture qui m’a vraiment surprise et passionné. J’attend la suite maintenant !


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :