Ceux d’en haut, livre 4 : la Mécanique de l’Arbre de Luisa Gallerini

Titre : Ceux d’en haut

Livre 4 : la Mécanique de l’Arbre

Auteure : Luisa Gallerini

Éditeur : Autoédité

Genre : Thriller, Aventure

Format : Epub

Nombre de pages : 497

Fiche Bibliomania

*** ATTENTION PROBABLES SPOILERS ***

pour ceux qui n’aurait pas lu
–  Livre 1 : la Momie de Pâques
–  Livre 2 : Une Promenade hors du corps
–  Livre 3 : L’Oscillation des âmes

Résumé de l’auteure :

« La magie n’est-elle qu’une illusion de l’esprit ?

Au XIXe siècle, un vieil homme juif se réveille dans le corps d’une jeune femme. Fuyant Prague, il devient escamoteur dans un cirque ambulant, où il succombe au charme d’un mystérieux magicien. Que fera-t-il du précieux manuscrit dont il s’empare chez un célèbre illusionniste ? Saura-t-il utiliser les pouvoirs occultes de l’Arbre de Vie, pièce maîtresse de la kabbale ?

De nos jours, c’est l’effervescence : un dangereux virus cérébral déferle sur la planète, et personne ne semble en mesure de l’arrêter. Tandis que le monde entier se replie sur lui-même, tout s’accélère au sein de la Communauté : alors que certains s’initient à la magie ou deviennent passeurs d’âmes, d’autres, en pleine guerre des Castes, osent menacer les plus hautes instances d’un odieux chantage…

Quatrième tome de la série « Ceux d’en haut », La Mécanique de l’Arbre fait suite aux aventures de Marie dans « L’Oscillation des âmes ».

Mon  avis

Encore Merci à l’Auteure, Luisa Gallerini , de m’accorder ce plaisir de lire la suite des aventures tellement incroyable de Marie mais pas seulement, Luisa, Jeanne, Rosalie, Erwan, l’étrange DarkVisitor tous ces personnages que j’ai eu vraiment plaisir à retrouver !

L’histoire

Ismaël, un marchand juif se réveille dans le corps d’une jeune fille de bonne famille à Prague. D’abord déboussolé, paniqué, il finit par reprendre ses esprits et commence alors pour lui une aventure hors normes.

Fuyant sa famille d’emprunt, il se retrouve hébergé dans une troupe de cirque étrange, où chaque curiosité l’anime et lui fait peur à la fois. Il termine son chemin dans cette troupe, et commence à s’éprendre d’un magicien très mystérieux.

De retour dans notre époque, DarkVisitor a mis son plan à exécution. Luisa, Jeanne, Marie, Rosalie se retrouvent mêlées à un complot inter-castes, il ne leur est plus possible de faire confiance aux personnes qui les entourent.

Tandis que chaque personne se débat dans un imbroglio impossible et tragique dû au virus de DarkVisitor, les épreuves de Caste continuent et les filles vont devoir tout mener de front.

Les personnages

Ismaël Katzir : Cet homme est épicier dans un ghetto juif à Prague; mais sa vie bascule soudain lorsqu’il se réveille dans le corps d’une jeune femme. D’abord dérouté et affolé, il décide de profiter de ce malencontreux incident pour vivre comme il l’entend. C’est un homme qu’on pourrait qualifié d’arriviste, d’opportuniste et calculateur. Alors parti sur les routes, il rencontre un cirque étrange et se laisse finalement convaincre de les suivre. Une révélation alors embarrassante pour Ismaël prend forme dans son coeur, il commence à ressentir des sentiments ambigus pour un magicien très doué du cirque… Étant ambitieux, il veut connaitre tous les tours du magicien, il est envahi par la folie des grandeurs et conçoit des idées complètement folles et surtout peu importe les moyens qu’il emploie pour y accéder, pour posséder…

Rosalie: elle est entrée dans la communauté presque contre son gré mais elle convient qu’elle acquiert un certain savoir non négligeable. Éprise passionnément de Marie, Rosalie reste, malgré tout, une personne libre, au caractère tout feu tout flamme, franche et n’apprécie pas les mensonges et les faux semblant, c’est une femme captivante. Ses connaissances intéressent la communauté quand DarkVisitor met son plan à exécution. Rosalie est aussi une personne curieuse et oublie assez souvent que les personnes de sa caste le sont aussi. Elle se méfie beaucoup de son mentor mais elle est partagée car son mentor est très habile pour dissimuler ce qu’elle pense.

Dans ce tome 4, on rencontre d’autres personnages et le passé de certains anciens de la Communauté se dévoile; La Communauté est au bord de l’implosion et Marie et Rosalie se retourvent au coeur des complots !

La Plume, le Scénario

Encore un tome étonnant, mais où va s’arrêter l’auteure, Luisa Gallerini ?!

L’écriture comme tous les précédents tomes vous prend par les mots et vous emmène là où l’univers de l’auteure s’épanouit. On continue de suivre Marie, mais aussi Luisa, Jeanne et Rosalie et en parallèle l’auteure nous conte l’aventure déboussolante d’Ismaël, dont les premières expériences à l’extérieur de son propre corps restent au départ un peu traumatisantes, puis déconcertantes.

L’auteur a choisit de nous emmener dans l’aventure d’un personnage pas tout à fait sympathique, pas réellement méchant mais sournois et opportuniste. Mais je me suis surprise à suivre son aventure avec beaucoup d’intérêt même si ce personnage m’agaçait fortement, ses mauvaises manières et ses dissimulations étant horripilantes. Il faut tout de même avouer que ses découvertes sont grandioses et son chemin pas simple. Heureusement il a eu une aide précieuse mais ça vous le découvrirez tout seul, encore une fois, s’il arrive au sommet de son art c’est parce qu’il n’est pas très honnête.

C’était prendre un parti risqué de monter un récit sur un personnage peu plaisant, mais quand même très intéressant. Il fallait le faire, nous conter l’histoire d’un vieux marchand juif se réveillant dans le corps d’une jeune bourgeoise.

Pendant ce temps là c’était un plaisir de retrouver Luisa, Jeanne, Marie et Rosalie ensemble; Les filles doivent poursuivre leur ascension dans la Communauté et c’est l’heure des épreuves, alors que DarkVisitor a mis son plan en action. Nos quatre filles exceptionnelles vont devoir lutter sur plusieurs fronts et l’échec n’est pas envisageable. Quel quatuor !

L’histoire des filles et Ismaël s’entrecoupent et finissent fatalement par croiser la Communauté. Plus les pages se tournent plus l’étau se serre, plus l’intrigue arrive à son apogée ! C’est passionnant !

Si le récit est passionnant, l’histoire qui s’y déroule très agréable, que dire des références historiques qui apportent vraiment la touche enrichissante et passionnante !

En Bref :

Un quatrième tome surprenant sur le fond, le sujet choisi, mais il ne pouvait en être autrement !

Des références historiques toujours enrichissantes, mêlées à un récit imaginaire tellement agréable, tellement propice à liberté de penser.

Je remercie chaleureusement l’auteure, Luisa Gallerini, pour cette lecture encore une fois étonnante, captivante, pour cette aventure avec des héroïnes si attachantes.

Merci pour cette saga enrichissante qui marque mon esprit d’une empreinte indélébile pour sa richesse littéraire, historique, pour toutes ces idées réflexives, pour cette aide à l’ouverture sur le monde et sur soi-même ! MERCI !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s