Au Nom des Dieux – de l’Eau et du Sang, Livre 2 : Volonté Inébranlable de Gautier Durrieu de Madron

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Titre : Au nom des Dieux – de l’eau et du sang

Tome 2 : Volonté Inébranlable

AuteurGautier Durrieu de Madron

Éditeur : Autoédité

Genre : Fantastique, Mythe/Mythologie

Format : PDF

Nombre de pages : 626

Fiche Bibliomania

*** ATTENTION PROBABLES SPOILERS ***

pour ceux qui n’auraient pas lu
Au Nom des Dieux – de l’Eau et du Sang, Livre 1 : Destinée Manifeste

 

Résumé de l’auteur

« 2 ans se sont écoulés depuis le début de la guerre contre l’Empire d’Amérique. 2 longues années durant lesquelles toutes les tentatives pour libérer les continents occupés se sont soldées par des échecs cuisants. Et le temps presse. La popularité et la propagande de l’Empereur se répandent un peu plus chaque jour…
Après des mois d’entrainement et de préparation, Lucie, Soren, Judith, Mizushi, Edgar et Mathieu sont prêts à retourner au front. Et il leur faut faire vite. Les choses s’enveniment de l’autre côté de l’Atlantique. Arlando invoque des légions de démons sur Terre grâce au pouvoir de la Lance. Et bientôt il reprendra sa croisade sur le reste du monde. D’alliances en trahisons, de complots en batailles, le groupe de demi-dieux devra traverser les affres de cette guerre s’il veut pouvoir préserver ce en quoi il croit. »

 

Mon avis

Je remercie l’auteur, Gautier Durrieu de Madron, pour m’avoir permis de continuer l’aventure avec ses demi-dieux, et je vous garantis qu’il n’y a aucun temps mort dans ces 626 pages !

L’histoire

Nos six héros ont échappé à la mort in extrémis, certains des leurs y sont restés à leur grand désespoir;

Après s’être entraînés durement, ils repartent vers l’ennemi qui prend de plus en plus de pouvoir et perd le sens premier de ses revendications. Les demi-dieux partent en guerre contre le mal pour la liberté des peuples. Ils vont enchaîner batailles, missions secrètes, alliances et trahisons. Leur quotidien ne va plus ressembler qu’à un combat incessant, une lutte pour avancer vers l’ennemi et le destituer, l’éliminer.

Encore une fois, leur épreuves de la guerre vont les modeler; Seront-ils assez fort face à la puissance de l’ennemi ? Leur volonté résistera t-elle ?

 

Les personnages

Judith : fille de Lugh, Judith est une Marine’s de métier; La guerre elle connaît et ses connaissances du combat seront très appréciables. Elle a un franc parler, mais curieusement quand il s’agit de laisser parler son coeur, judith se transforme en adolescente rougissante. Elle est un pilier solide du groupe des demi-dieux et n’hésite pas à prendre des risques pour sauver ses amis.

Mathieu : C’est le seul humain dans ce groupe de demi-dieux, il était avocat et ses talents de stratège donnent beaucoup d’avantage dans leur combat mais aussi lors de négociations un peu tendues. Il est le porteur de la Lame de Lucifer, elle l’a choisi et tous les deux semblent s’accorder de leur situation compliquée. Même si la Lame est très taquine, ses mots font toujours mouche. Malgré son humanité ou grâce à cela peut-être, Mathieu est un élément clé de cette guerre.

Mizushi : C’est la plus jeune du groupe, elle est peu sûr d’elle et elle a souvent l’impression de ne servir à rien, de ne pas être à la hauteur des autres membres. Cette guerre va la transformer, petit à petit avant qu’elle ne se rende compte qu’elle a vraiment sa place dans ce groupe de sauveur de l’humanité. Ses actions sont toujours portées vers les autres et son soutien est indéfectible.

L’évolution de Lucie, Soren, Edgard et tous les autres est intéressante à suivre, au travers de leur alliés, de leurs ennemis, des traites, des agents double. Les demi-dieux rencontrent toutes sortes de personnages tous aussi percutants les uns que les autres, qui les ralentissent, les renforcent et les aident à avancer, à continuer vers leur ultime but : Cristobal, l’empereur Cristobal.

La Plume, le Scénario

Dès les premières lignes, on replonge dans cet univers si particulier au travers d’une écriture fluide et agréable;

L’auteur, Gautier Durrieu de Madron, continue dans ce Livre 2 d’utiliser la technique de un chapitre = un personnage, le récit est dynamique et par cette façon de faire donne au lecteur presque une vue globale…enfin presque … je dis « enfin presque » car évidement la lectrice que je suis n’a rien vu venir des trahisons et pourtant ce récit nous rend paranos !

Dans ce Livre 2, ce qu’il ressort encore plus fort je trouve c’est cette cohésion fraternelle, familiale presque entre les membres de ce groupe de demi-dieux. Ils sont là chacun pour l’autre, ils se soutiennent, se conseillent et s’aiment tellement. Leur divers panthéons les surveillent, si quelques uns sont observateurs, d’autres offrent une petite aide, d’autres sont carrément hostile, colérique et je dirais jaloux (y en a un qui m’a énervé !!)

Alors comme dans le Livre 1, l’auteur, Gautier Durrieu de Madron, n’épargnent pas ses personnages, enfin par moment on sent quand même que les personnages partent à volo, l’auteur n’a certainement pas pu faire grand chose 😀 !! Leur volonté de débarrasser le monde de Cristobal est tellement puissante qu’ils se lancent dans la bataille jusqu’au bout de leur force. Ils subissent des revers sévères mais toujours ils se relèvent et n’en démordent pas !

Alors chaque ligne de ce récit met sous tension, ça n’arrête jamais; les batailles s’enchaînent, les complots se suivent; le groupe de héros est jeté dans la guerre; on retient son souffle du début jusqu’à la fin… les combats sont intenses, décris avec un tel réalisme qu’ils plongent le lecteur dans ces zones de turbulences, par moment j’aurais presque pu sentir l’odeur métallique du sang. Les demi-dieux se battent, se battent, inlassablement toujours et encore durant ses 626 pages. Aucun temps mort, ça c’est garanti; Ce Livre 2 c’est la guerre, la lutte pour la liberté, c’est des millions de morts pour cette sacro-sainte liberté, c’est l’étonnante apparition du destin, de la foi, puis finalement du libre-arbitre.

Je me suis étonnée de fatiguer face à l’afflux de batailles, de stratégies militaires et encore de batailles, et encore de batailles… et finalement ce que j’ai le plus aimé ce sont les personnages et leur évolution, leur caractère, leurs failles, leur franc-parler, leur diplomatie, l’osmose de certains duos comme Mathieu et la Lame ou Lucie et Soren…  tous les personnages étaient passionnants.

 

En Bref

Une aventure éreintante, emplie de batailles, de stratégies militaires, de complots, de trahisons, et encore de batailles et de missions secrètes… le récit de cette guerre usante est soutenu par des personnages fort, attachants et passionnants aussi bien dans leur humanité que dans leur Déité

Merci à nouveau à l’auteur Gautier Durrieu de Madron pour ce Livre 2 avec ces personnages si intéressants !

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :