La Source du Pranium, Tome 1 : Le Carnet d’Anatole K. de Karis Demos

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Titre : La Source du Pranium

Tome 1 : Le Carnet d’Anatole K.

Auteur : Karis Demos

Éditeur : Autoédité

Genre : Fantastique, Anticipation

Format : Epub

Nombre de pages : 534

Fiche Bibliomania

Résumé de l’auteur

« 2029.
Des catastrophes naturelles inédites ont détérioré l’état de la planète et provoqué des mouvements migratoires chaotiques. En remède à ces bouleversements, la Fondation Géosophique propose à ses initiés d’atteindre un équilibre spirituel et écologique grâce au pranium, une mystérieuse plante violette porteuse de révélations oniriques.
Anatole, lui, y voit l’opportunité de retrouver sa sœur, enlevée huit ans plus tôt. Très vite, ses recherches vont l’entraîner dans une quête qui le dépasse, celle de la Source du Pranium et des secrets que cet organisme végétal renferme…

Si la sagesse ne parvient pas à sauver l’humanité, peut-être nos rêves le pourront-ils ? »

Mon avis

Merci à l’auteur, Karis Demos, pour sa proposition de découvrir son roman, son univers; C’est un roman d’anticipation et en même temps il est tellement d’actualité ! Serait-ce un avertissement ?

L’histoire

Anatole recherche sa soeur Emma. Enlevée par le mystérieux Homme-Illustré qui a d’ailleurs laissé un cuisant souvenirs à Anatole. Nous somme en 2029, et la planète subit des évènements climatiques violents voir irréversibles… Une nouvelle façon de penser, de voir la vie, de considérer sa vie sur cette planète, en communiant avec cette planète émerge du passé. Avec ce courant de pensée, une étrange plante violette aux propriétés autant captivantes qu’inquiétantes semble galvaniser les foules et fait peur aux politiques en place, en tout cas à ceux qui s’accrochent à leurs derniers avantages et profits.

Les personnages

Anatole Kergoat: c’est un jeune homme qui endosse depuis plusieurs années la responsabilité, la culpabilité de n’avoir pu protéger sa soeur, de n’avoir pu ou su empêcher son enlèvement. Il connait la Géosophie, et possède toutes sortes de connexions sur divers réseaux sociaux détenus et/ou créer par des géosophes, mais ça ne fait pas de lui un géosophe; Il s’en défend d’ailleurs. Pour Anatole, la Géosophie, n’est qu’un moyen de retrouver sa soeur; Si quelques idées, pensées de la géosophie raisonnent en lui, lui plaisent, il se méfie de ce courant de pensée et surtout de leur manière d’accéder à la sagesse.

Philippe Télonis : C’est le coloc d’Anatole, qui lui est complètement versé dans la Géosophie. Il est étudiant en architecture et pour lui ce courant de pensée va l’aider à créer des monuments en accord avec la nature, la planète. Il entraîne Anatole dans un rassemblement dont il n’a aucune idée de l’issue, ça sera pour eux le début d’une aventure dangereuse et intense.

Tout au long du récit, Anatole va rencontrer des personnages étranges, qui le feront douter sans cesse; des alliés précieux vont le mettre sur la voie de sa soeur d’autre voudront se servir de lui; quoiqu’il en soit chaque personnage apporte une dimension différente au récit.

La Plume, le Scénario

L’écriture de l’auteur est tout de suite immersive et limpide; Si l’utilisation de nouvelle technologie, avec des nouveaux mots, apparait, je n’ai pas eu besoin de chercher leurs définitions tant leur utilisation parait très claire et proche de nos utilisations et termes employés (ex: Géoweb). Fait étrange cette Géosophie, cette philosophie qui doit rapprocher les êtres humains de la planète, va de paire avec une technologie poussée à l’extrême.

Le récit est découpé entre le récit d’Anatole, l’Histoire de la Géosophie et l’actualité de la planète. Je le dit à chaque fois, j’aime beaucoup ce procédé car ça rend le récit dynamique, ça permet de faire des pauses dans l’histoire du personnage et en même temps ça rend le récit addictif. Donc évidemment je n’ai jamais rencontré l’ennui au cours de cette lecture !

Je commence d’abord par la vie d’Anatole qu’on suit au travers de la lecture de son carnet, qu’il écrit en vue de retrouver sa soeur; et il ne veut rien omettre ou oublier de lui raconter. Dans ce carnet, Anatole décrit tout le cheminement qu’il a suivi, de son départ à la recherche de sa soeur Emma aux évènements qu’il a traversé . Il y décrit ses expériences avec la géosophie, ses expériences oniriques qui ne sont pas toujours douces. Il raconte comment il est entré en contact avec des personnes haut placées en passant par les anti-géosophes, les services secrets, les fondateurs de la géosophie, les scientifiques… tout ça dans un seul et unique but : retrouver Emma. J’ai vraiment aimé son point de vue face à la géosophie, et son objectif qu’il ne perd jamais de vue malgré les nombreux obstacles.

Passons à présent aux nombreux faits d’Histoire qui parcourt le récit. L’auteur retrace l’Histoire de la Géosophie en passant par de réels évènements historiques (telle la chute du mur de Berlin) et cette façon de faire ancre vraiment le lecteur dans le récit. J’aimerais insister sur le fait que l’on sent dans l’écriture de l’auteur, un travail énorme de recherche et/ou de culture générale qui m’a permis une immersion complète. Et chose tout à fait impensable il y a quelques jours; j’avais envie de vérifier si tel ou tel personnage avait existé ou si tel courant spirituel était réel; bref tout au long du récit je me suis documentée, et avec plaisir ! A aucun moment ça n’a gêné ma lecture et ça, c’est tout simplement incroyable et génial ! Je me suis vraiment enrichie avec toutes ces connaissances ! Merci !

Venons en aux faits d’actualité que l’auteur inclus dans le récit, comme des notifications de journaux, montrant l’activité politique du monde, la recrudescence des évènements climatiques dramatiques, mais aussi certains témoignages de personnes connectées aux réseaux géosophes; Ces intermèdes rendent le récit vivant, plus réel si vous voyez ce que je veux dire. J’avais l’impression de lire les nouvelles du jour, c’était un peu bluffant et surtout flippant, et ça donnait une certaine vraisemblance à l’histoire d’Anatole. Vous allez me dire ou pensez : c’est le but du roman d’anticipation c’est que le lecteur garde un pied dans sa réalité quotidienne et pose l’autre pied dans ce qui serait plausible et cette démarche pousse évidement à la réflexion. Et oui c’est le cas !

Pour finir, l’auteur Karis Demos, abordent les thèmes comme l’écologie, les réfugiés climatiques, les migrants, l’envie et la recherche d’une autre spiritualité plus en phase avec la Nature, la planète et c’est carrément d’actualité, des climatosceptiques, des politiques tendancieuses prêtes sur le devant de la scène à faire des choses mais au final dans les coulisses chacun tire la couverture à lui pour garder encore un peu ses avantages et ses dividendes… l’ouverture totale des frontières du monde n’est pas encore pour maintenant…

L’auteur n’oublie de souligner que dans toutes philosophies, toutes spiritualités il y a des dérives, des extrémistes; si les intentions sont louables et très belles au départ, certains vers pervertissent le fruit, l’âme… ainsi est fait l’Homme, l’Humain !

Pour ne pas terminer sur une note négative, je me suis remise à la méditation et ça fait du bien !! Donc Merci !

 

En Bref

Un récit riche, vivant, dynamique et enrichissant !

Je suis passée par une belle palette d’émotion; comme Anatole, le doute m’a envahit, la trahison a été douloureuse et l’envie de faire confiance était forte malgré cette petite pointe dans le ventre qui dit qu’on fait peut-être fausse route…

Ce fut une de ces lectures que vous lisez avec lenteur pour en savourer chaque ligne et pour bien imprégner votre esprit avec chaque détail !

Merci beaucoup à l’auteur, Karis Demos, pour cette aventure originale, enrichissante et stylée !

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s