Les Fantômes de la Duchesse de Mathieu Vervisch

Titre : Les Fantômes de la Duchesse

Auteure : Mathieu Vervisch

Éditeur : Autoédité

Genre : Historique, Romance

Format : PDF

Nombre de pages : 150

Fiche Bibliomania

 

Résumé de l’auteur

« Deux destins parallèles, à plus de 200 ans d’écart, se confrontent sur fond de Révolution française. Après avoir abandonné sa fiancée le jour de son mariage, Olivier tente de retrouver goût à la vie. En visitant le château de la Roche-Guyon, il croise le chemin d’Alexandrine, une duchesse ayant vécu les heures sombres de la révolution. Obsédé par l’aristocrate, Olivier va tenter de comprendre pourquoi il se sent aussi proche de cette femme disparue 200 ans plus tôt. »

Mon avis

Je remercie, l’auteur Mathieu Vervisch pour ce petit voyage dans l’Histoire au Château de la Roche-Guyon.

L’histoire

Olivier se trouve à un tournant de sa vie et in-extremis décide de reprendre sa vie en main. Il sait qu’il va perdre quelques plumes mais au final est-ce si important ? Sa vie n’était plus ce qu’il voulait qu’elle soit. Il décide de profiter du voyage qu’il avait prévu et part pour une visite du Château de Roche-Guyon et ses alentours. Là-bas, il ne sait pas pour quelles raisons mais il va rencontrer La Duchesse de la Rochefoucauld; Son lien avec ce fantôme est si fort qu’il va se passionner pour l’histoire de cette extraordinaire duchesse au destin aussi remarquable que triste. 

Les personnages

Olivier : est chercheur, et semble fier de son travail. S’étant perdu dans une relation toxique, il décide de reprendre sa vie en main. Au détours d’un voyage prévu, il fait la connaissance d’une certaine Mathilde, guide au château de la Roche-Guyon; Mathilde n’est pas un guide comme les autres et par son entremise involontaire, Olivier va faire la connaissance de Rosalie, Duchesse de la Rochefoucauld; Il se trouve étrangement lié à ce fantôme, à telle point qu’il en vient à se passionner pour l’Histoire de la Duchesse.

Rosalie : C’est une jeune femme de 16 ans victime du complot de ses parents qui ont décidé de la marier avec son oncle 20 plus âgé qu’elle; Elle est très instruite, curieuse et n’a certainement pas peur de prendre la parole; Elle est une étoile dans les soirées de son époux, le Duc Louis-Alexandre de la Rochefoucauld, où sa langue instruite et acérée font d’elle une personnalité incontournable de la noblesse. Elle voue beaucoup d’admiration à son époux mais malheureusement son rêve d’amour avec un prince charmant s’est envolé avec ce mariage. C’est tout de même une jeune femme triste et solitaire dans l’intimité… mais elle s’allume dès qu’elle est dans le monde, elle maîtrise parfaitement les faux semblants et les manières hypocrites de la noblesse. Elle est dévouée à la carrière de son époux qu’elle soutient de toute son âme.

L’auteur nous offre tout un panel de personnages singuliers, peut-être poussés dans la caricature quoique certain respirent la réalité…

La Plume, le Scénario

C’est un roman court, dont l’écriture fluide permet une lecture rapide.

L’auteur, Mathieu Vervisch, fait entrer le lecteur par une petite porte, dans l’intimité d’Olivier, son personnage; Celui-ci se trouve dans une situation délicate. Il décide de tout stopper.

Grâce au voyage d’Olivier, l’auteur nous plonge dans l’Histoire des « De la Rochefoucauld » au château de la Roche-Guyon; Olivier est lié d’une étrange façon au fantôme de Rosalie, à chacune de ses connexions avec elle, j’ai traversé le temps avec Olivier pour devenir spectateur de cette vie si surprenante et bien triste par moment.

Au début, je ne voyais pas bien quel lien pouvait avoir Olivier avec cette Duchesse, puis petit à petit j’ai commencé à y voir un peu plus, mais ça restait encore flou…

J’ai vraiment apprécié me glisser dans l’Histoire de Rosalie, c’était intéressant et par la même occasion j’ai fait mes petites recherches et l’histoire de Rosalie colle avec la véritable histoire de la Duchesse. Donc merci à Mathieu Vervisch pour ce petit cours d’Histoire romancé mais très intéressant !

Si j’ai vraiment apprécié le personnage de Rosalie, il n’en a pas été de même pour le personnage d’Olivier qui a servi de faire-valoir à la critique acerbe, certainement justifiée des réseaux sociaux, des faux amis et de ce monde virtuel où tout est hypocrisie et faux semblant… et c’est marrant parce qu’à l’heure où j’écris cette chronique, je m’aperçois que finalement, les vies d’Olivier et de Rosalie étaient très similaires, tous deux obligés de jouer au jeu de l’hypocrisie et des faux-semblants, à 200 ans d’écart la vie n’a pas beaucoup évoluée de ce côté là; Les relations humaines sont toujours aussi compliquées à décoder …

J’avoue que la chute m’a vraiment surprise, je n’étais pas partie dans ce sens !

En Bref

Un roman qui prend sa source dans la véritable Histoire de la Duchesse, un récit intéressant et un peu triste mêlé à une critique acerbe des relations humaines au travers des réseaux sociaux.

Merci à l’auteur, Mathieu Vervisch, pour ce voyage dans le temps !

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :