Le cycle de Barcil, tome 1 : Orglin La Primitive de Jean-Marc Dopffer

Titre : Le Cycle de Barcil

Tome 1 : Orglin la Primitive

Auteur : Jean-Marc Dopffer

Éditeur : Autoédité

Genre : Nouvelle, Fantasy

Format : PDF

Nombre de pages : 48

Sorti le 24 décembre 2016

Fiche Bibliomania

 

Résumé de l’auteur

« De tous temps, les royaumes s’érigent puis s’écroulent sous l’œil des Dieux et de la Mère, créatrice de toutes choses sur Barcil. Tissées afin de garantir l’harmonie du monde, les ficelles du destin de chaque mortel glissent dans ses mains. Ainsi l’Équilibre est perpétué, cohésion précaire entre les morts et les vivants, entre les puissances du monde et du cosmos. Retirée aux confins des royaumes jumeaux de Tigyl et de Derhil, la petite Orglin vit à l’écart de la civilisation. La demi-elfe ne connaît que sa forêt originelle… et l’amour que lui porte ses parents, égalé seulement par l’azur sans fond de la voûte céleste. Cependant les plans échafaudés par Yencil, le Dieu de la Guerre à l’ambition sans borne, n’oublient pas cette créature. Il l’a compris : dans ses veines coule la science du combat, héritée du passé sanglant de ses parents. Alors les rouages du monde entrent en action ; la guerre fratricide ébranlant les couronnes royales déversera ses atrocités dans ce havre oublié. Les Danseuses du Ciel sont envoyées sur Barcil avec pour mission d’accomplir ses desseins. Parviendront-elles à édifier Orglin comme l’une des leurs ? Orglin se montrera-t-elle digne du destin que Yencil lui a réservé ? »

Mon avis

Merci à l’auteur, Jean-Marc Dopffer, pour ce premier partenariat. J’ai découvert un univers où les dieux « jouent » à maintenir l’Équilibre.

L’histoire

Retirés du monde, de la civilisation pour oublier les horreurs de la guerre, deux êtres protégent leur enfant de ce monde. Orglin vit dans un havre de paix et ne connait que la nature, ses parents et les animaux qu’elle chasse. Mais la civilisation les rattrape par le biais d’un étrange prophétie… Mais le dieu de la guerre convoite ce petit être, cette combattante si jeune mais pourtant elle porte en elle un savoir ancien. Qu’à t-il prévu pour Orglin ? Face à une faction que peut faire une jeune fille qui ne connait pas le monde ?

Les personnages

Orglin : C’est une jeune fille qui vit dans un coin reculé des royaumes de Tigyl et de Derhil; Ses parents la préservent du monde sanglant. Cette petite se montre déterminée à survivre; Contre toute attente c’est une combattante hors paire qui ne sera pas facile à capturer pour la présenter au roi de Tigyl.

Esdras: C’est le chef d’escadron qui va rencontrer Orglin; Même s’il n’est pas animé de mauvaises intentions, le choc de la civilisation avec le calme d’une retraite en dehors du monde va être rude.

Yencil, Dieu de la guerre tire les ficelles de ce monde pour le maintenir en Équilibre, il utilise ses Danseuses du ciel pour accomplir ce qu’il a décidé.

La Plume, le Scénario

On entre très facilement dans cet univers, l’écriture est juste assez descriptive, pour mettre en route l’imagination et ne pas provoquer de longueur.

Orglin est un personnage tout à fait intéressant, elle ne parle presque pas, elle agit pour sa survie; Elle est impressionnante;

Le récit est très court, c’est rythmé voire à un moment c’est haletant ! oui suivre Orglin fut très intense.

C’était également intéressant cette chute... je ne m’y attendais pas du tout et hop l’auteur rebondi avec le destin bien plus grand de Orglin ! L’auteur nous montre ainsi, que les rouages du destin ne sont pas aussi compréhensible qu’il n’y paraît, en tout cas pas forcément bien interprétés.

J’espère sincèrement ne pas en avoir trop dit, j’ai trouvé cet exercice de faire une chronique sur une nouvelle de 48 pages très compliqué cette fois; Parce que j’avais envie d’en dire plus et le fait de me censurer pour ne pas spoiler… à rendu mon exercice bien difficile.

Un dernier petit mot pour la couverture que je trouve très très belle !

En Bref

Une nouvelle super intéressante, rythmée avec un personnage impressionnant!

Et les dieux sont toujours là pour jouer avec le destin des hommes.

Merci à l’auteur, Jean-Marc Dopffer pour ce petit moment de lecture très sympa !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s