Les cénacles du Don, tome 1 : Les dieux déchus de Régis Moreau

Titre : Les cénacles du Don

Tome 1 : Les dieux déchus

Auteur : Régis Moreau

Éditeur : autoédité

Genre : fantastique, thriller, ésotérisme

Format : PDF

Nombre de pages : 342

Sorti le 1er juillet 2019

Fiche Bibliomania

 

Résumé de l’auteur

« Plus d’aventure, plus de liberté ! Depuis qu’elle a échappé à une terrible mort, Jessie ne souhaite que cela.Elle va apprendre, à ses dépens, que tous les désirs ne sont pas bons à réaliser. Ce que nos sociétés modernes ont oublié, elle va le redécouvrir brutalement : sorcière, augure, torche, porte-chance, thaumaturge ou encore combattant.Jessie va entrer dans : les cénacles du Don. « 

Mon avis

Je remercie l’auteur, Régis Moreau, pour m’avoir proposé son roman en partenariat; j’ai découvert un récit qui donne des sueurs froides mais que je n’ai pas pu lâché !

L’histoire

Par le geste bienveillant d’un bon samaritain, Jessie voit son monde éclaté ! Après avoir rencontré un petit homme au comportement bizarre, Jessie va se poser des questions sur sa vie, sur son travail, sur ce qu’elle attend de la vie;

Est-ce qu’une vie calme et monotone à souhait lui convient ou va t-elle laisser son envie d’aventure l’étreindre tellement fort qu’elle va faire ce choix irrécupérable ?!? Une seule rencontre suffit à la faire basculer dans un monde oublié des humains et/ou relégué au folklore.

D’abord incrédule, elle ne verra que le merveilleux, inconsciente des dangers qui rôdent autour d’elle. Va t-elle s’en sortir indemne ?

Les personnages

Jessie : C’est une jeune femme qui s’ennuie dans son boulot, mais qui ne se décide pas à changer; ça lui offre un certain confort et pour l’instant c’est suffisant; Sa rencontre avec un homme étrange va la pousser à suivre sa curiosité beaucoup trop loin; mais sa soif d’aventure va faire taire ses alarmes; Après un choc traumatique, elle réfléchit sur sa vie, sur son avenir et finalement elle ne peut pas continuer ainsi, elle veut que ça bouge, elle veut de l’aventure ! Plus tard dans le récit, elle va se montrer forte, déterminée, mordante aussi et surtout avec cette envie de vivre à tout prix !

Le bon samaritain : C’est un homme étrange, d’apparence inoffensive, gentil mais bourré de tics nerveux; Bon il aborde Jessie en tout bien tout honneur; cette rencontre va le décider à faire un choix également. Leur rencontre va bouleversé leur deux vies comme ils ne s’y attendaient pas, enfin pas aussi vite ni de cette façon peut-être…

Jessie va plonger dans un monde sombre et oublié des humains; les personnes qu’elle rencontre vont la faire irrémédiablement changer.

La Plume, le Scénario

La plume de l’auteur, Régis Moreau est fluide et m’a plongé direct dans le récit;

Le début du récit est doux, mais étrange;

on suit un personnage au comportement bizarre mais qui ne semble pas vouloir de mal aux personnes qui l’entourent; Ses actions sont louables, c’est indéniable; Je me suis dit sur le moment c’est un homme qui n’aime pas la solitude, qui a besoin de se trouver dans le monde pour échapper à son quotidien triste; Puis il rencontre Jessie !

Jessie : le point de départ d’un gros dérapage, le récit prend une toute autre tournure, une toute autre allure aussi, l’histoire s’assombrit, l’ambiance s’alourdit et j’ai plongé les deux pieds devant dans ce thriller ésotérique, en même temps que Jessie ! D’un seul coup, tout va très vite et sorcières, augure, torche, porte-chance, thaumaturge ou encore combattants se révèlent avec tout ce qu’il y a d’abord de merveilleux mais aussi tout ce qui peu y avoir d’obscur dans ce monde caché/dissimulé aux humains.

Alors oui les humains sont ce qu’ils sont avec ou sans pouvoir, leurs instincts sont les mêmes; Quand ils cèdent à leurs plus bas instincts, cela fait d’eux des personnes dangereuses. Là l’auteur nous plonge au coeur de la noirceur, la torture mentale, physique, tout est bon pour s’approprier les choses et les gens… Jessie va l’apprendre à ses dépens …

Après un début tranquille, Régis moreau enchaîne à une vitesse folle, je me suis retrouvée comme Jessie, pas eu le temps de voir venir, pas eu le temps de comprendre dans quoi la suite de l’histoire aller définitivement m’embarquer… Je n’aime pas trop tout ce qui est obscur, malfaisant, meurtre et compagnie mais alors là j’ai été servie; Cette tension qui ne nous lâche pas, cette sensation que ce qui arrive n’est pas bon du tout, c’est flippant, c’est le malaise… malgré que je ne sois pas fan de ce côté malfaisant, je n’ai pas pu lâcher ma lecture, j’étais accrochée aux basques de Jessie !

J’ai bien aimé cette façon d’aborder ces différents dons, d’un côté comme de l’autre, bon je ne peux pas en dire de trop sans dévoiler des détails compromettant le récit.

En Bref

L’auteur, Régis Moreau, commence son histoire de façon douce, étrange et on s’installe dans le récit gentiment, puis attention d’un seul coup vous partez dans l’obscurité, la tension; vous n’allez rien voir venir et vous ne pourrez plus lâcher l’histoire !

C’est sombre, ça vous cogne (par moment) mais c’est addictif, vous resterez accroché à Jessie !

Merci à l’auteur, Régis Moreau, de m’avoir piégé dans un récit aussi tendu et sombre mais au final bien passionnant !