Legendion, tome 2 : Les Feus Rehaens de Remi Bomont

 

Titre : Legendion

Tome 2 : Les Feus de Rehaens

Auteur : Remi Bomont

Éditeur : Les éditions des Mots qui Trottent

Genre : Fantasy

Format : PDF

Nombre de pages : 350

Sorti le 15 mai 2019

Fiche Bibliomania

*** ATTENTION PROBABLES SPOILERS ***

pour ceux qui n’auraient pas lu
– Legendion, tome 1 : Le Cercle de Seheiah

Résumé de l’auteur

« L’escalade de feu et de sang devient de plus en plus certaine ; De nouvelles factions émergent et viennent menacer l’équilibre quasi millénaire du royaume d’Escasam. Entre l’armée de Ô et les Naurs, Saint-Rehael, la cité pélerine, semble destiner à devenir le théâtre de toutes les horreurs et de tous les miracles.Qui de Eloran, Lerena, Mamias, Eres, Evelène survivra à cet enfer annoncé ?« 

Mon avis

Encore une fois, merci à l’auteur, Remi Bomont pour sa confiance renouvelée !

L’histoire

Saint-Rehael est cernée, au bord du gouffre, au bord de l’asphyxie, au bord de la mort… La mort rôde, cependant les miracles apparaissent ici ou là et insufflent un peu d’espoir aux habitants venus se réfugier sur le Rocher. Mamias a semé le trouble en prenant les armes avec ses paladins, mais néanmoins leurs motivations restent la survie du plus de personnes possible, le moyen pour l’instant importe peu même si la méfiance assaille des habitants meurtris et apeurés. Eloran et Lerena semble être le centre d’intérêt des envahisseurs… Saint Rehael, une cité mystique, son sol aura beau être souillé de sang, Saint Rehael sera aussi le lieu de miracles inexplicables et heureux… Zâhal n’a pas tout à fait oublié ses créations, en tout cas c’est ce que pense Mamias et ses moines.

Les personnages

Evelène : c’est la jeune femme qu’Eloran veut protéger par dessous tout; elle est douce et pleine de bienveillance; le départ d’Eloran (pour la protéger de mercenaires), plusieurs années avant, l’a anéantie… mais comme tout, elle a continué à vivre pour son père, par mécanisme; Elle aime rendre service dans l’auberge de Mme Poulhard. Tous s’entendent pour dire que c’est une bien jolie personne dans son entièreté. Le retour d’Eloran lui redonne ce souffle de vie qui avait déserté ses yeux… mais va t-elle réussir à survivre dans ce chaos sanglant ?

Eloran Hallebardier: Mamias, le moine, fait de lui un sauveur, un meneur … ce rôle, il n’en veut pas, il ne s’en sent pas vraiment digne… et puis au prochain Echos tout va disparaître alors à quoi bon ? Eloran est spécial, il va devoir l’accepter, le comprendre et se faire confiance. Retrouver Evelène a toujours été sa première motivation à son retour sur l’île. Mais sa mission est bien au-delà de ses considérations, son passé l’a façonné et il doit tout reconstruire car sa présence n’est pas un hasard.

Lerena Elewoon : La jeune princesse aura vécu les pires moments de sa vie dans un condensé de temps sanglant; dans ce tome 2, elle a mûri, il ne peut en être autrement. Elle prend conscience de son vrai rôle de future Reine, et dit définitivement adieu à l’âge de l’insouciance. La résolution de cette guerre dépendra de sa survie, de son rôle, de ses décisions (pas seulement…); Par elle, l’espoir doit regonfler les cœurs pour le combat à venir ! Les Forces Interdites, elle n’est plus si sûr qu’il faille considérer ces capacités comme un crime, et elle est consciente que c’est avec elle que devra s’amorcer le changement de mentalités.

Lerena et Eloran, un même destin ? Chacun à leur manière, ils sont les fleurons de l’espoir de tout Escasam, Eloran doit encore cacher ce dont il est capable et qu’il ne comprend pas encore très bien et par opposition, Lerena doit se montrer forte et digne dans son rôle de future Reine. L’ombre et la lumière dans un même but.

La Plume, le Scénario

J’ai lu ce tome 2, en moins de temps qu’il n’en faut pour avaler sa salive… bon j’exagère mais c’est pour dire que j’ai dévoré littéralement ce deuxième épisode … euh tome, et bien oui mon imagination s’est enclenchée et je n’avais plus l’impression de lire !

J’ai retrouvé cette écriture agréable qui m’avait plu dans le tome 1, très explicite visuellement;

Alors, avec ce nouveau chapitre du Legendion, l’auteur m’a plongé au coeur de la guerre, au coeur de l’horreur !

Les chapitres s’enchaînent rapidement, entre retour dans le passé et présent, cette dynamique renforce cet état d’urgence absolue, d’horreur inéluctable; Saint Rehael est le lieu de tout, il se passe d’étranges choses aussi bien horribles que miraculeuses. Tantôt on perd espoir, car l’armée des Naurs est tellement impressionnante que la fin nous parait écrite, sans espoir de changement, tantôt un souffle puissant d’espoir mystique balaie les certitudes et redonne de l’énergie aux défenseurs du Rocher. L’auteur use et abuse de cette dualité pour nous ballotter nous lecteur d’un côté comme de l’autre et on termine par se perdre (dans le bon sens) et à penser toutes les fins possibles.

L’auteur se sert de Lerena pour réaffirmer cette interprétation des textes par les hommes, cette vanité, cette peur plutôt des Forces Interdites dont le seul moyen de les contrôler était de punir de peine de mort quiconque était surpris à les utiliser. Étant un crime contre le royaume, ces Forces Interdites disparaîtraient avec les siècles… Peut-être une conviction naïve et rapide de la part des monarques…

Quelques passages métaphysiques, par le personnage d’Eloran, sur la condition de l’être ou pas, de la réalité, des rêves, de la résilience, de la cohérence. Ces passages mystiques s’il en est, m’ont permis d’appréhender Eloran un peu mieux, en même temps que lui finalement;

L’auteur introduit l’armée d’Ohen, constituée de différents peuples, qui pour aucune autre raison que la survie des peuples et du royaume, ne se seraient alliés; l’auteur par cette armée, nous montre également qu’un peuple est jugé par les actes de son dirigeant; les clans du sud sont réputés sauvages, brutaux et peu civilisés. Hors, cette armée est constitué d’hommes alliés pour la même cause et sans leur dirigeant, ces soldats font une armée certes dépareillée mais prête à soutenir la future Reine d’Escasam.

On en parle de cette couverture ?! Elle est superbe et elle résume carrément ce tome 2 !

Et ce tome 2 m’a convaincu, conquise; Je dois suivre Eloran et Lerena !

En Bref

Comme promis par l’auteur, Rémi Bomont, ce tome 2 est plus riche et génère moins de frustration au  lecteur !

Évidement, j’ai trouvé les réponses à mes quelques questions et je ne doute pas que la suite de cette saga sera passionnante et riche en rebondissements !

Merci à l’auteur, Remi Bomont, pour m’avoir réitéré sa confiance; ma lecture a été intense et passionnante !