Le Cycle des Bergers tome 1 : Sang de Fer de Henry Leroy

Titre : Le Cycle des Bergers

Tome 1 : Sang de Fer

Auteur : Henry Leroy

Éditeur : Autoédité

Genre : Fantastique, Bit-Lit

Format : ePub

Nombre de pages : 471

Fiche Bibliomania

Résumé de l’auteur

« Ils sont les Bergers. Mais qui sont les agneaux?
Michel Grandbois n’était qu’un enfant quand les calamités ont frappé. Guerres, épidémies, inondations, morts par millions. Puis les Bergers sont apparus. Ils ont rétabli la paix. Leur sang apportait la guérison, leur bras donnait la justice. Immortels, dotés de pouvoirs énormes conférés par les apôtres du Christ, ils sont soumis à des vœux rigoureux: ne se nourrir que du sang des pécheurs et ne plus voir le soleil tant que le Royaume ne sera pas revenu.À l’adolescence, Michel a développé un don extraordinaire qui lui permet de projeter ses perceptions en d’autres lieux. En même temps, il est assailli d’hallucinations où il rencontre une femme mystérieuse, qu’il est certain d’avoir connu dans une autre vie.Ses dons et ses pouvoirs fascinent les Bergers, qui l’invitent à les rejoindre. Au sein de son nouveau peuple, il rencontre la femme de ses hallucinations. C’est Myriam, sorcière inquiétante qui se découvre très vite un intérêt pour le jeune homme.Alors qu’une guerre menace de déchirer le Peuple des Bergers, Michel a le sentiment que ce qu’il a vécu avec Myriam dans une autre vie est sur le point de se répéter. Il doit réussir là où il avait échoué et préserver Myriam d’un destin tragique. »

 

Mon avis

Merci à l’auteur Henry Leroy de m’avoir proposé le tome 1 : Sang de Fer de sa saga « Le Cycle des Bergers », une aventure Bit-Lit pas comme les autres 😉

L’histoire

Michel Grandbois, un jeune étudiant en théologie vit dans un monde régit par les vampires qui sont apparus en sauveurs après les calamités qui ont frappé l’humanité. Michel possède un don très précieux, que toutes les forces en présences veulent avoir dans leur camp ou l’exterminer à défaut. Il fait déjà parti d’un Ordre, mais à l’approche de l’avènement il n’est plus très sûr de vouloir prendre cette voie…

Un jour, il aide la police à retrouver des jeunes filles enlevées dans le seul but de nourrir une branche de vampire rebels : Les Pénitents, d’affreux êtres, jeunes et affamés à la recherche de sang frais de filles faciles; Michel entrevoit les malheureuses mais peine à les retrouver… c’est lorsqu’une de ses amies se fait enlever qu’il utilise toutes les ressources à sa disposition pour la retrouver et livrer ces Pénitents à la police… C’est alors qu’il entre en plein milieu d’un conflit politico-religieux, où les Bergers et les Inquisiteurs se font la guerre depuis plusieurs années pour la conquête du pouvoir;

De sombres complots se mettent en place et un mystérieux autre adversaire compose d’obscurs desseins afin de mettre la main sur Michel et son pouvoir.

Plongé dans cet imbroglio de lutte de pouvoir, Michel rencontre Myriam ainsi sa vie bascule pour de bon et il devra compter sur de nombreux alliés pour le soutenir, survivre et l’aider à vaincre.

Les personnages

Michel Grandbois : C’est un jeune étudiant en théologie, sa stature est imposante mais c’est un homme gentil et agréable; Il baigne depuis l’enfance dans cet air de vampirisme politico-religieux et s’est sans doute habitué, de plus à l’adolescence il développe un don extrêmement précieux pour les uns et très dangereux pour les autres. Sa vie prend une tournure radicalement différente le jour où il décide d’aider la police à retrouver la trace de jeunes filles enlevées, ce qu’il perçoit ne fait qu’ajouter de l’horreur à ce qu’il rêve depuis des années, il est habitué mais lorsqu’une de ses amies se fait enlevé sa vie bascule vraiment; Il entre de plein fouet dans ce conflit de suprématie, qu’il le veuille ou non il n’a pas le choix car il est poursuivi par chacun des camps.

Hélène et Guenièvre: Elles sont humaines comme Michel, Hélène montre beaucoup d’affection pour Michel sans jamais oser lui avouer quoique ce soit; Guenièvre est une apprenti journaliste qui enquête avec Hélène sur ces sauveurs de l’humanité aux étranges capacités... Quand elle découvre quelques indices, elles tombent bêtement dans un piège…seront-elles sauvée à temps ?

Grimaldi : C’est un professeur de la faculté de génie, il aime beaucoup Michel et le protège; Le don de son protégé l’intéresse hautement, mais ses intentions n’ont pas l’air mauvaises mais attention tout est faux semblant dans ce monde politique; il s’est pris d’affection pour le jeune homme. Il essaie par la même occasion de contrecarrer les plans de l’Inquisition en faisant entrer Michel véritablement dans son Ordre Séculaire.

Il y a beaucoup de personnages dans ce roman, chacun à une place bien définie, vous devrez les découvrir par vous même, hors de question que je vous ôte ce plaisir !

La Plume, le Scénario

J’ai également dévoré ce roman ! Décidément je suis chanceuse !

L’écriture d’Henry Leroy est réaliste, particulière et vous fait penser que ce qu’il écrit est réel et surtout normal ; Je me suis laissée piégée par cette dystopie post-apocalyptique. On suit Michel, dans sa vie pas facile, plongé dans les affres d’une nouvelle politique très orientée religion. L’humanité a subit les pires calamités prévues dans Bible et autres; l’arrivée des Bergers a fait cessé cette mort endémique et un nouvel ordre s’est mis a régner pour le bien de l’humanité. Mais comme dans tout pouvoir, des guerres intestines le menace.

Les humains ne semblent pas s’apercevoir que des vampires veillent sur eux et régissent leur vie; ce petit point m’a un peu fait tiqué; bon les Bergers sont soumis à des lois très strictes et aucune traces ne restent de leur méfaits mais tout de même… La police également semble tomber des nue quand on aborde le sujet des vampires avec eux … bon admettons, ce point n’a pas le moins du monde empêché ma lecture !

L’auteur, Henry Leroy décrit avec justesse le milieu politique, sans aucune connaissance sur le sujet je m’imaginais aisément cet état de fait (:-D)… Quand un homme a le pouvoir, il est bien évidement envié et jalousé. Les jeunes loup ou les vieux roublards n’attendent qu’une faiblesse pour l’anéantir, c’est un peu ça la politique non ?

Malgré cette atmosphère fantastique, j’ai apprécié les points de vie réelle, comme le fait que les personnages principaux et secondaires se retrouvent au bar pour souffler ou fêter quelque chose, c’est un fait ancré dans la réalité et c’était agréable à lire, ça m’a permis de redescendre dans une certaine réalité de l’histoire. Puis ce que vit Michel avec son ami alcoolique, très émouvant, Daniel est en tout point un véritable alcoolique, incapable de tenir la promesse de sevrage… Il y a d’autres points comme ça qui m’ont permis de garder les pieds dans le réel et la tête ailleurs 😉

Le cycle des Bergers est découpé en trois livres, qui définissent la lente évolution, naissance même de Michel vers une autre étape de sa vie. Du crépuscule à l’aube en passant par la nuit, tout y est. Michel au début de sa terrible ascension, le trouble, le danger, le choix dans lequel Michel se trouve ensuite et pour finir le bout du tunnel… oh attention ça n’est pas aussi simple mais ça résume succinctement ce que vit Michel.

En Bref

Une dystopie post-apocalyptique où les crocs régissent la vie, où la vie politique fait coulé beaucoup de sang !

Un personnage principal intéressant, intelligent et déterminé à vivre ou à survivre, gardant son âme de chevalier et voulant protéger ce à quoi il tient !

Une histoire sombre, captivante et sanglante !

Merci encore à l’auteur, Henry Leroy, de m’avoir fait confiance et fait découvrir son univers bit-lit post-apocalyptique.