En fait, c’est le rêve du chien de Joseph Kochmann

Titre : Au fait, c’est le rêve du chien

Auteur : Joseph Kochmann

Éditeur : Autoédité

Genre : Fantasy, Humour

Format : ePub

Nombre de pages : 172

Fiche Bibliomania

Résumé de l’auteur

« Lectrices, lecteurs,

La quatrième de couverture que vous avez sous les yeux n’est pas comme les autres.
Bien sûr, je pourrais vous exposer les prémices de notre récit ; l’étrange enquête de l’inspectrice Chloé Barkouaf, teckel bipède aigri, et de son assistante Polygon Sobarf, chihuahua tremblant, sur le meurtre du pauvre John MacGuffin, chat et alcoolique de son espèce.
Je pourrais brièvement m’exprimer sur leurs péripéties au cœur d’Inspiterre, monde aussi merveilleux que fou, de leur traversée au cœur du sombre Royaume Traisuspé, de l’étrange Mont Croquant, de l’inaccessible Jungle Élitiste…
Je m’abstiendrai cependant car, voyez-vous, ce roman cache un terrible secret.
Un rebondissement qui pourrait, à jamais, changer la face du monde…« 

Mon avis

Merci à l’auteur Joseph Kochmann de m’avoir proposé son roman, et partagé avec moi son univers complètement fou !

L’histoire

Le chat alcoolique John MacGuffin est assassiné non loin du bar où il s’est enivré… Voilà une enquête inespérée pour l’agent Chloé Barkouaf; qui désespérait d’avoir une véritable enquête, les investigations se faisant plutôt rares ces derniers temps. Mais voilà, cette enquête n’est vraiment pas comme les autres et Chloé a le flair, elle en a déjà mal au crane …

Au travers des rebondissements complètement surréalistes et fous; Chloé Barkouaf et son assistante Polygon Sobarf vont tenir et mener leur enquête jusqu’au bout malgré les embûches et les découragements.

Les personnages

Chloé Barkouaf : C’est une jeune teckel inspectrice. Elle a plutôt mauvais caractère, et peu de personne l’apprécie. Elle veut une enquête tout ce qu’il y a de plus normale et elle sent que cette enquête va être difficile et la faire tourner en rond. Chloé a peu de patience et surtout elle veut rester dans le réel, tout ce qui pourrait l’en détourner est balayé. Malgré les embûches, elle reste déterminée à aller jusqu’au bout de cette folle enquête.

Polygon Sobarf : C’est un chihuahua plutôt optimiste, et surtout admiratrice de son inspectrice. C’est un petit être chétif et tremblant mais très perspicace. Par moment elle parait un peu simplette mais son intervention apporte toujours du positif. La malheureuse est affublé d’un tic qui est assez drôle, vous verrez !

D’autres personnages complètement fous et mégalomanes entre en contact avec l’inspectrice et son assistante; Plus elles rencontrent du monde, plus l’enquête devient surréaliste.

La Plume, le Scénario

Je tiens à prévenir que je ne suis pas la bonne lectrice pour ce genre particulier de récit.

J’ai accepté car je suis aussi curieuse d’autre genre. En général, j’aime quand l’humour est discret et fin.

Dans ce roman pour le coup, l’humour est assez excessif et les jeux de mots m’ont mis K.O.

Quand je lis, je me mets en mode automatique. Quand l’écriture de l’auteur me plait, mon imagination s’enclenche.

Dans ce récit, l’écriture n’était pas désagréable, mais j’avais plus l’impression d’être dans un documentaire sur « comment happer le lecteur avec des effets sophistiqués »… Alors ça n’était pas inintéressant, mais pour le coup ça n’était pas ce que j’attendais. Toutes ces intrusions de l’auteur, afin de parler au lecteur, ça m’a vraiment dérangé. Où quand d’un seul coup, les personnages sortaient de leur histoire pour discuter entre eux de telle ou telle façon d’écrire pour amorcer un évènement… Bref ça m’a vraiment perdue…

Au départ le récit est tout ce qu’il y a de plus normal, à ceux-ci près que les personnages sont des animaux. Mais une enquête sur un meurtre (un meurtre mis en scène de façon très étrange…); promettait d’être curieux et intéressant. Mais encore une fois, je n’ai pas eu l’impression de lire une histoire, mais plutôt le mode opératoire d’un réalisateur en train de conduire une scène. Le fait que chaque fait et geste soit expliqué comme si le lecteur était finalement VIP sur un plateau de film… Alors les détaits de mise en scène ont carrément bloqué mon imagination.

Peu de temps après le commencement de l’enquête, j’ai été complètement larguée. Le récit, les aventures, les rebondissements étaient tellement surréalistes, plus les intrusions de l’auteur, j’avoue je ne voyais plus aucune cohérence à l’histoire, à l’enquête de Chloé.

J’ai continué malgré tout à lire et à essayer de comprendre et j’ai bien fait car vers la 3/4 de l’histoire, l’enquête devient cohérente (ou je me suis habituée au surréalisme du récit) et j’ai pris plaisir à finir ces quelques pages.

Alors j’ai bien sûr compris, que ce récit un peu fou et démesuré était en fait une critique acide du monde de l’édition (et l’auteur m’avait prévenu), du monde du livre aussi car les Libraires ont leur petit chapitre. Je peux aisément supposer que l’auteur a eut certains déboires avec des éditeurs et des libraires peu respectueux de son travail. Et c’est apparemment un milieu qui fait froid dans le dos; mais j’ose espérer qu’il existe des maisons d’éditions coopératives et des libraires bienveillants dans ce monde de brutes, en tout cas je l’espère vraiment pour la survie des auteurs.

 

En Bref

Je suis passée complètement à côté de ce roman.

En cause, d’une part l’histoire complètement surréaliste et d’autre part les intrusions de l’auteur façon réalisateur qui ont vraiment bloqué mon imagination.

Si l’histoire est surréaliste, le fond du récit, en revanche, nous apporte assez clairement l’opinion amer de l’auteur sur le monde de l’édition, le monde du livre.

Merci quand même à l’auteur d’avoir partager son univers loufoque et sa vision acide du monde de l’édition, car même si je suis passée à côté de son récit, j’ai découvert l’existence de Chloé Barkouaf qui malgré son mauvais caractère est un personnage attachant.

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :