Damenndyn, tome 2 : la Révélation de Rose Berryl

Titre : Damenndyn

Tome 1 : La Révélation

Auteur : Rose Berryl

Éditeur : CKR Éditions

Genre : Fantasy, (+ des petits trucs un peu horrifiques)

Format : ePub

Nombre de pages : 492

Fiche Bibliomania

*** ATTENTION PROBABLES SPOILERS ***

pour ceux qui n’aurait pas lu le tome 1 : Le grimoire d’Esklaroth

 

Résumé de l’auteur

« L’anxiété ronge Esklaroth, car la position des étoiles est mauvaise. Au château, les monstres mènent au plus profond des Ténèbres les chevaliers que la recherche des pierres magiques enferme malgré eux dans un monde inquiétant. De son côté, Damenndyn commence à entendre une voix étrange et à développer d’atroces pressentiments. Les prêtresses sont mystérieuses et de plus en plus dangereuses. Et leur regard éteint n’annonce rien de bon… Le Grand Monde vit des heures sombres. Lythuste a été la cible d’une attaque féroce, et le peuple du roi Valamdil compte de nombreuses pertes. Les créatures maléfiques se multiplient à vive allure, ne laissant derrière elles que sang et terreur. Qu’adviendra-t-il du Grand Monde… et de Damenndyn ? Les chevaliers trouveront-ils le moyen de se sortir de la prison cauchemardesque dans laquelle ils sont captifs ? Tant de désordres inscrits dans les étoiles, que seuls quelques élus peuvent déchiffrer…« 

Mon avis

Merci à CKR Éditions et à l’auteure Rose Berryl pour m’avoir accordé une nouvelle fois leur confiance avec le tome 2 de Damenndyn .

L’histoire

Damenndyn se retrouve de plus en plus entourée de noirceur, les prêtresses n’agissent plus normalement, les élèves ne peuvent plus sortir en plein jour sur ordre de la Prêtresse Mère. Les règles changent et plus Damenndyn plonge dans l’histoire du Grimoire plus elle est hantée par une voix mystérieuse et d’horribles visions que les autres pensionnaires ne semblent pas voir, plus les Ténèbres enferment l’orphelinat dans un climat sombre et malveillant. Damenndyn sent que tout est lié et surtout elle pressent que ça ne va pas lui plaire du tout !

Les courageux du roi Valamdil sont toujours dans le château du Marquis et poursuivent leur sauvetage. Ils doivent faire face à d’horribles visions, mais des visions pas si éphémères, elles sont dangereuses et peuvent blesser mortellement. Leur quête est ralentie et leur bravoure est mise à rude épreuve.

 

Les personnages

Damenndyn : Son histoire se dévoile peu à peu; c’est une jeune fille très réaliste malgré les horribles hallucinations dont elle est victime. Elle garde la tête froide malgré la terreur qui la prend par moment. Elle est déterminée à obtenir des réponses coûte que coûte quoi qu’il advienne, elle est prête à faire siège dans le bureau de la Prêtresse Mère, mais elle est loin de s’imaginer ce qu’elle va trouver. Elle sait, elle sent que l’orphelinat ne tourne pas rond et ça renforce sa détermination à garder le cap sur ses objectifs.

Daïron : Il est un peu moins présent dans ce tome, mais il reste toujours en alerte pour rester près de Damenndyn, d’ailleurs elle l’inquiète car il ne voit pas ce qu’elle peut voir et la croit devenir folle…

L’équipage de reconnaissance : Sephirius, Drakiro et Eylen les soldats du roi Valamdil, Samir et Soraya les anges et leur nouvelle alliée Ludvinia, ces valeureux chevaliers restent bloqués dans le château des horreurs où ils subissent épreuves sur épreuves et avancent bien lentement mais également avec détermination. Ils sont solidaires et se font confiance, c’est leur seule chance de rester en vie et de survivre.

On rencontre plusieurs personnages intéressants comme Disoo et d’autres beaucoup moins tel le cruel Prince Aaron à cause de sa noirceur sans limite…

La Plume, le Scénario

Je terminais ma chronique sur le tome 1  de Damenndyn : le grimoire d’Esklaroth, par une note mitigée, car il me manquait un certain fil rouge entre l’histoire de Damenndyn et l’histoire des chevaliers du roi Valamdil contée dans le Grimoire. Et bien dans ce tome 2 j’ai perçu le tissage de ce fameux fil rouge.

En même temps, cette saga doit se dérouler sur 15 tomes, donc il est normal que tout ne soit pas dévoilé d’un seul coup; mais je suis impatiente alors du coup je ne comprenais pas bien 😉

Ce tome 2 est très largement plus sombre, très style horrifique; Les Ténèbres et son cortège de zombies, apparition de fantômes torturés, de esprits malveillant et palpables, de créatures sanguinaires tout droit sortie de l’obscurité la plus totale dirigé par un Prince complètement dérangé et cruel font leur défilé dans ce château des horreurs.

Bon j’avoue c’est pas vraiment ma tasse de thé, les trucs horrifiques, j’étais totalement écœurée par certains passages heurkkkkk…. (ben oui mon esprit et mon petit cœur sont sensibles…), mais pour le coup, ça veut dire que l’écriture de l’auteure est très efficace ! ça a totalement fonctionné sur moi, je ne rentrerai jamais dans un château lugubre (quelles sont les chances pour que je rentre dans un château tout court…, et lugubre encore moins… mais quand même)  !

Les épreuves des chevaliers dans le château de l’horreur, quoique très pénible à imaginer, furent tout de même palpitantes ! L’auteure est rude avec ses personnages, que de péripéties et que d’ingéniosité de leur part pour se sortir de ces pièges immondes…

Quant au quotidien de Damenndyn dont on perçoit des bribes, il devient aussi sombre que le château des horreurs; les prêtresses font froid dans le dos, les cérémonies également… mais le passé de la jeune Damenndyn se précise, elle s’en rapproche grâce à sa détermination et Daïron reste à ses côtés. Du coup j’avais ma petite idée sur les quelques questions que je me posais dans le tome 1, c’est plus si évident, tellement le personnage de Damenndyn est particulier et surtout déterminé.

Finalement j’ai beaucoup aimé ce tome 2, malgré les trucs horribles 😦 … Le récit était dynamique, et les épreuves des chevaliers vraiment prenante. Et cette romance musclée qui prend naissance dans l’aventure dure et palpitante c’était le petit plus sympa !

Et on en parle de ces rebondissements dans les quelques dernières pages complètement hallucinants et déstabilisants !!! et ben non vous voulez savoir et bien foncez lire les aventures de « Damenndyn » !!!

 

En Bref

L’univers fantastique de cette histoire reste toujours aussi captivant encore plus dynamique;

L’obscurité gagne du terrain, plane avidement sur l’histoire.

Le rôle de Damenndyn se précise mais sa présence est encore trop faible pour entrevoir sa place dans le récit;

Avec ce chouette tome 2 j’ai gagné l’envie de continuer l’aventure avec Damenndyn, pour connaître ses aventures, son rôle exact et surtout si elle l’acceptera ou si elle luttera contre pour vivre libre !

En tout cas merci à CRK Éditions et à l’auteure Rose Berryl pour ce partenariat !

 

Publicités