La Malédiction des Joyaux, tome 1 : La Paysanne de Laurent Delépine

Titre : La Malédiction des Joyaux

Tome 1 : La Paysanne

Auteur : Laurent Delépine

Éditeur : Autoédité

Genre : Aventure, Fantasy

Format : PDF

Nombre de pages : 459

Fiche Bibliomania

Résumé de l’auteur

« Cela fait quatre-vingts ans que les tyrans ont été vaincus, laissant un monde en ruine aux pluies mortelles.

Ces dernières années, la chronique était défrayée par Deirane, la belle paysanne devenue reine. Mais elle ne fait plus parler d’elle depuis quelque temps et tout le monde la croit morte. Pourtant, lorsqu’une enfant est vendue comme esclave, elle réapparaît afin de lui éviter de subir le même sort qu’elle. De façon inattendue, elle reçoit l’aide d’une ancienne amie. Une aide qui se révèle pas si désintéressée que cela. Et il semble que celui qui a acheté la jeune paysanne est le tortionnaire qui a fait autrefois de Deirane ce bijou vivant objet de toutes les convoitises.

Mais tout ceci ne serait-il pas un piège destiné à la retrouver ? D’ailleurs, au juste, qui est la cible de tous ces complots ?« 

Mon avis

Un grand merci à l’auteur Laurent Delépine pour ce partenariat, pour cette chouette aventure !

L’histoire

Boulden, sur un marché aux esclaves, une fillette est mise en vente; C’est à ce moment là qu’une belle et mystérieuse femme choisit d’entrer dans la danse des acheteurs… Deirane réapparait après plusieurs années d’absence sur la scène publique, pour sauver une fillette du sort qu’elle a elle-même dû endurer.

Le sauvetage de la fillette s’avère plus compliqué et inattendu que prévu. Une vieille amie de Deirane décide de lui donner un coup de main face au tortionnaire déterminé à acquérir la fillette. Mais dans ce jeu, si le but est de secourir la petite fille, chaque protagoniste a ses raisons et surtout d’autres objectifs en vue. Les prétextes des uns vont-ils contrarier les plans des autres ? Et Deirane dans tout ça ? Quel est vraiment son rôle ?

Les personnages

Deirane : C’est une femme de trente ans, une femme dans la pleine maturité (pour l’univers, elle est âgée). C’est une superbe femme qui porte sur elle les marques scintillantes de la folie de son agresseur. Celui qui l’a poussé sur les chemins de son destin. Malgré ses trente ans, Deirane a traversé beaucoup de terribles épreuves, mais elle en est ressortie très forte, déterminée mais méfiante et peut-être un peu aigrie. Elle n’a plus rien en commun avec la jeune paysanne qui a dû fuir, la fillette apeurée, timide, pleine de principe dû à son éducation. Malgré le passage des années, Deirane considère toujours son apparence comme une malédiction même si elle a appris à s’en servir pour survivre.

Saalyn : C’est une guerrière libre d’Helaria, elle n’est pas humaine, c’est une stoltzin, une sorte de reptile avec des traits humains et puissante de surcroit. Elle est très attachée à Deirane, elles ont un passé en commun, un passé lourd qui les lient irrémédiablement. C’est aussi une très belle femme, respectée grâce à la réputation qui la précède où qu’elle aille. Elle fine observatrice et perspicace.

Aldower : C’est un drow, un être créé par une civilisation disparue, complètement dérangé, ces idées, ses convictions le pousse à faire des choses complètement folles et abjectes. Il n’a aucun scrupule à tuer et l’art tient une place quasi anormale dans son esprit.

D’autre personnages traversent la vie de Deirane, partage un bout de route, un brin de vie mais je vous laisse découvrir ses personnages secondaires qui tiennent une place très importante dans la vie de Deirane

La Plume, le Scénario

On commence l’histoire sur un marché aux esclaves, l’auteur donne la tonalité; Une fillette est mise en vente. Et les protagonistes entre en jeu sans qu’on sache nous lecteur qui ils sont encore. Démarrage mystérieux, qui laisse comme une sensation d’appréhension

L’écriture de l’auteur est agréable, il m’a emmenée sur les traces de Deirane, paysanne, esclave devenue reine; ça en jette tout de suite comme définition et forcément je me suis attachée à cette fillette d’abord puis à la femme qu’elle est devenue.

Deux petits petit bémol, le premier qui n’a pas grévé ma lecture car j’en ai fait abstraction : les unités de mesure… J’avoue qu’au début ça m’a un peu agacée, puis j’ai vite pris le plis de faire sans et le deuxième : l’apparition dans le récit de créatures présentées comme si le lecteur était familier avec ce genre de personnages, je me suis sentie perdue quelques pages… puis l’histoire étant tellement prenante; le problème ne s’est plus posé.

J’ai aimé cette alternance passé / présent; je trouve que ça donne une certaine dynamique et une accroche piquante, au récit. Cette fois c’est un peu différent car il s’agit du même personnage dont on voit le passé petit à petit et donc on peut donc comprendre quelle femme, elle est devenue, et encore dans ce tome 1, l’auteur ne dévoile qu’une petite partie des aventures de Deirane;

L’auteur, Laurent Delépine, soulève délicatement, tout doucement le voile qui entoure la vie de Deirane et c’est tout naturellement que je me suis laissé prendre dans ce piège ; non seulement j’aimerai connaître, savoir quelles épreuves a traversé Deirane mais également comment elle va s’y prendre pour accomplir sa quête !

Et si on parlait de l’univers de la malédiction des Joyaux ? Je dirais que je me suis retrouvée face à un univers Steampunk très léger, de style médiéval avec un soupçon de magie où stratégie politique et économique rivalise avec une culture bienveillante luttant contre les préjugés de race et d’origine sur une terre post apocalyptique, bref tout y est, non ?

Finalement cet univers est bien plus que cela mais vous devrez le découvrir en le lisant !

 

En Bref

Un premier tome étonnant et passionnant !

Je dirais vivement la suite !!

Encore merci Laurent Delépine, pour m’avoir permis de découvrir votre univers !

Joyeux anniversaire, passez une belle journée !!

Publicités