Juste un peu de temps de Caroline Boudet

Titre : Juste un peu de temps

Auteure : Caroline Boudet

Éditeur : Stock

Genre : Contemporain

Nombre de pages : 230

Sorti le 2 mai 2018

Fiche Bibliomania

 

 

4ème de couverture :

« La charge mentale. La foutue charge mentale. Qui ressemble de plus en plus à une charge explosive qu’elle ferait volontiers sauter… Quelque chose a claqué en elle. Sophie ne voulait pas rentrer, ne pouvait pas. Elle ne voulait plus de cette vie-là. Ses pieds n’avaient tout simplement pas pu prendre le chemin de la gare, ses doigts avaient d’eux-mêmes éteint son portable, et son instinct maternel – je suis indispensable, je suis coupable, ils ne sont rien sans moi – s’est mis en mode silencieux pour la première fois depuis sept ans. Un silence absolument, pleinement, intensément reposant. »

Mon avis :

L’histoire :

Sophie est la femme parfaite pour tout le monde, douce, au top, un chronomètre dans la tête, jamais de retard, d’oubli… Elle gère d’une main de maître toute sa petite maisonnée. Mais tout ce monde au millimètre à un prix : Ne jamais être seule, ne jamais se poser, ne plus être à l’écoute de soi même, dérangée dans la salle de bain et même dans les toilettes… Au bout de sept ans, Sophie ressent de plus en plus cette charge comme une bombe qui menace. Elle demande juste un peu de temps pour elle… juste un peu…

En plein milieu de la matinée, elle décide de partir, c’est un besoin irrépressible, un besoin vital… Elle n’abandonne personne, elle veut juste se retrouver et après elle revient mais là elle a besoin de s’éloigner un peu, de se retrouver dans le silence.

Les personnages :

Sophie : la maman de deux enfants, un mari adorable avec lequel elle s’entend à merveille et un travail. C’est une femme moderne qui jongle avec perfection vie privée et professionnelle. Ses amies, sa voisine la surnomment Mme Parfaite; car personne d’humain ne peut arriver à gérer tout avec calme et précision avec rarement d’erreurs… Mais voilà, à être parfaite, elle se rend compte un soir qu’elle est devenue une bombe qui menace d’exploser à tout moment. Elle n’arrive plus à trouver de temps pour elle, du temps pour les enfants, pour son mari, pour les amis, pour les collègues oui ça elle en trouve mais dès qu’elle souffle il y a toujours quelqu’un pour réclamer sa présence, ses conseils … son constat est sans appel, elle est devenue indispensable... et c’est elle qui a petit à petit gérer tout ce qu’il y avait à gérer… Au moment où elle s’en rend compte, elle décide de partir s’isoler sans rien dire à personne.

Loïc : Le mari de Sophie, il ne comprend pas ce qu’il ce passe… pourtant Sophie allait bien, ils s’entendent bien… Il a tout de suite peur qu’elle soit partie avec un autre homme; puis que quelqu’un l’ai kidnappé… Il ne comprend cette absence; il appelle tous les amis et les collègues de Sophie et là c’est le même constat  pour tous… personne ne sait. Mais comment va t-il faire tout seul avec les deux enfants ?

Raphaëla : la meilleure amie de Sophie, elle sait que Sophie a des baisses de régime mais bon au point de tout plaquer, ça l’étonne beaucoup. Elle ne comprend pas la disparition de sa copine, en plus c’est pas son genre de laisser son mari et ses enfants tous seuls… ou la la …

Marco : le collègue de boulot, avec qui Sophie parle littérature; mais voilà Marco il ne sait rien non plus..

et d’autre encore … mais ils sont tous au même point ils ne savent pas ce qui s’est passé, ni où est Sophie

La Plume, le Scénario :

L’auteur, au travers de son roman, a choisi de parler simplement sans tapage de la fameuse « charge mentale ». Son personnage est quelqu’un d’équilibré, qui gère sa famille et son travail avec brio mais avec de plus en plus de fatigue et de mal-être. Ce fantôme de fatigue morale, que personne ne comprend, ni ne voit d’ailleurs… pourquoi ? peut-être que c’est plus commode ou pire l’habitude

Au travers de Sophie, toute personne active en charge d’une famille comprend et surtout se sent concernée, on ne peut que se reconnaître ! Ah oui, même dans la salle de bain et les toilettes !

J’avoue, ce roman a vraiment résonné en moi; J’aimerai, parfois, me poser, souffler et que quelqu’un prenne la relève sans que je sois consultée, « juste un peu de temps ». La délégation, vient au bout d’un moment ou plutôt à un moment donné, quand vous n’êtes plus en capacité de faire ou de penser, même pour un court instant, mais j’irais jusqu’à dire que c’est déjà trop tard.

L’auteure met vraiment le doigt sur un point essentiel : le besoin de se ressourcer seul, dans le silence, sans interruption, se retrouver seul avec soi-même sans perturbation extérieur, pas obliger que ça dure des jours, « juste un peu de temps » comme le dit si bien l’auteure.

L’auteure a construit son roman avec de courts chapitres qui nous raconte l’escapade de Sophie presque heure par heure, mais entrecoupée des inquiétudes de Loïc, des aveux de la voisine, des questionnements et des anecdotes de la meilleure amie, du collègue de boulot. Bref au fur et à mesure que Sophie construit son cocon de silence et de solitude, l’incompréhension et l’inquiétude grandit pour tout ce petit monde qui gravite autour d’elle

Le récit est dynamique quand Caroline Boudet laisse la parole aux personnes qui entourent Sophie puis logiquement la dynamique ralenti avec les paragraphes de Sophie. On sent que cette échappatoire calme, apaise petit à petit Sophie; partie d’une crise d’hystérie d’une maman dans la rue pour finir dans le calme et la douceur du bord de mer… En tout cas ce petit bout de calme m’ont apaisé en même temps que Sophie…

En Bref :

C’est bien de parler de cette charge mentale; avec douceur mais réalité.

Je reste persuadée que bon nombre de personnes se reconnaîtront dans le personnage de Sophie.

Un roman tout frais, sensible qui parle d’un sujet parfois tabou, ou en tout cas mal entendu 😉

 

Publicités

2 réflexions sur “Juste un peu de temps de Caroline Boudet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s