La dernière des Stanfield de Marc Lévy

Titre : La dernière de Standfield

Auteur : Marc Lévy

Éditeur : Robert Laffont

Collection : Versilio

Genre : Comtemporain

Sorti le 20 avril 2017

Nombre de pages : 480

Fiche Bibliomania

 

4ème de couverture :

« Ma vie a changé un matin alors que j’ouvrais mon courrier. Une lettre anonyme m’apprenait que ma mère avait commis un crime trente-cinq ans plus tôt.
L’auteur de cette lettre me donnait rendez-vous dans un bar de pêcheurs sur le port de Baltimore et m’ordonnait de ne parler de cette histoire à personne.
J’avais enterré Maman à Londres au début du printemps ; l’été s’achevait et j’étais encore loin d’avoir fait mon deuil.
Qu’auriez-vous fait à ma place ?
Probablement la même erreur que moi. »

Mon avis :

Bon je suis super en retard dans mes chroniques, ce Marc Levy je l’ai lu en septembre 2017 … voyez le retard !!

L’histoire :

La vie d’Éléonor Rigby est bouleversée lorsqu’elle reçoit une lettre anonyme qui lui apprend que sa mère n’est pas qui elle prétendait être.

Qu’avant d’être mère, elle était une personne complètement différente.

Commence pour Éléonore, un long périple de recherche, d’incertitude et de rencontre pour comprendre qui était vraiment sa mère (contre l’avis du reste de sa famille) et quel crime elle a commis …

Les personnages :

Éléonore Rigby est une journaliste touristique. Elle voyage beaucoup et n’arrive pas à se construire une vie. Elle a une famille qui l’aime, mais à la réception de cette lettre anonyme, savoir qui était sa mère en réalité devient une obsession qui l’emmène jusqu’au Canada où elle rencontre Georges-Harrison.

Georges-Harrison : Il vit au Canada et passe son temps entre sa passion pour le bois et les visites à sa mère en maison de retraite. Lorsqu’il reçoit également une lettre anonyme, tout le pousse vers une rencontre inéluctable avec Éléonore. Ensemble , ils vont vivre un périple surprenant et passionnant !

la Plume, le scénario :

Je suis ultra fan de Marc Levy, mais il me reste encore des neurones d’objectivité enfin je crois …

Une fois n’est pas coutume, je me suis laissée surprendre par l’auteur. Une nouvelle histoire qui ne ressemble pas aux autres. Un nouveau périple, prétexte aux voyages spacio-temporel.

J’ai beaucoup aimé ces petits retours en arrière, témoin d’un passé douloureux, réactionnaire mais tellement vivant et épris de liberté.

Les personnages ont des noms de chanson des Beatles, ils sont passionnant, énervant mais toujours attachant.

C’était difficile de lâcher le roman, l’histoire était addictive; j’avais besoin de connaître la vie de cette maman secrète.

Ce récit est construit à mon humble avis, sur fond de réalité, car on a tous en tant que parent changé de vie après avoir eu des enfants, pour certains de façon sereine, pour d’autres l’arrivée d’enfant fut digne d’une explosion nucléaire :-D; et par la force des choses quoiqu’il arrive on devient parent et la personne qu’on était s’efface un peu … mais il reste des traces indélébiles 🙂

En Bref :

Un voyage spatio-temporel, plein d’aventure, d’amour, de revendication, de rébellion et d’affirmation de soi !

Publicités

2 réflexions sur “La dernière des Stanfield de Marc Lévy

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s