William Clarck, Mission 1 : L’éminence bleue par Guillaume Benech

william-clarck-1Titre : William Clarck

Tome 1 : Mission 1, l’éminence bleue

Auteur : Guillaume Benech

Éditeur : Michel Lafon

Genre : Espionnage, Jeunesse

Nombre de pages : 293

Sorti le 22 septembre 2016

Fiche Bibliomania

4ème de couverture :

« À 15 ans, William Clarck est un apprenti hacker à tendance kleptomane qui utilise ses talents pour restituer à ses camarades les objets confisqués par les professeurs. Jusqu’au jour où il se fait prendre et finit au poste. Il pensait que sa vie n’allait plus jamais être la même, mais il n’imaginait pas à quel point. de retour chez lui, il découvre avec horreur que sa mère a été assassinée et son père lui révèle une vérité incroyable: agent spécial, il a été démasqué et toute sa famille est désormais en danger…

William, aidé par sa meilleure amie Zoé, subtilise un téléphone-Taser aux services secrets auxquels il a été confié. Ensemble, ils se lancent dans une périlleuse aventure à la poursuite de l’insaisissable tueur qui a juré la perte des Clarck. »

Mon avis :

merci à Livraddict,  à l’auteur Guillaume Benech et à l’éditeur Michel Lafon.

Bon j’ai attendu, attendu et encore attendu…  Ah oui peut-être Michel Lafon avait perdu notre adresse, où encore le stagiaire comme certain l’on dit avec beaucoup d’humour … je me suis fait tout un cirque sur cette histoire et j’ai lu beaucoup d’avis en attendant… Je me suis dit « ouille ouille, j’en attends trop, je suis en train de me faire de fausses idées, je vais déchanter, je vais être déçue … » et pour tout vous dire j’ai failli tomber dans ce piège 😀 …

L’histoire :

Les ennuis de William commencent quand il devient trop sûr de lui et de ses capacités, mais aussi quand il ne se méfie pas assez des ressources de ses « ennemis ». Ainsi après une dernière escapade pour tenter de reprendre le portable de Zoé dans le bureau du directeur, William se fait prendre …

Il pensait qu’il allait passer un sale quart d’heure avec son père, sa mère … mais malheureusement pour lui ce sentiment allait être bien au delà de ce qu’il pressentait… IL va vivre un cauchemar en découvrant sa mère assassinée, découvrir que son père est un agent secret et pour le coup le super méchant est à leur trousse.

Après s’être laisser envahir par la colère, il décide de pourchasser le meurtrier de sa mère en espérant que son père ne tombera pas dans le piège de cet assassin.

Il entraîne avec lui sa meilleure amie et ensemble ils vont traverser la mer pour se rendre en Angleterre. et tenter le tout pour le tout afin de faire déjouer les plans machiavéliques du meurtrier et empêcher son père de tomber dans le piège de l’assassin !

Les personnages :

William Clarck : c’est un gros crac en informatique, il sait déjouer tous les mots de passe et code de son lycée et peut rentrer dans n’importe quel ordinateur. Grâce à sa prédisposition pour le décodage, il va découvrir des dossiers importants et très dangereux sur le meurtrier de sa mère. Quand il part à l’aventure, il est aveuglé par la colère et la peur de perdre aussi son père. Il est très perspicace et découvre vite les faux semblant de tous les protagonistes… C’est un jeune conscient d’être aller trop loin mais il ne recule pas pour autant et continue, poursuit son enquête et ses intuitions malgré la tournure dangereuse de l’histoire…

Zoé : c’est la meilleure amie de William et elle ne l’abandonnera jamais, elle ira jusqu’au bout du monde avec lui pour l’aider. Elle aussi est très performante dans tout ce qui touche à l’informatique. Ensemble ils vont mettre en péril les codes sécurités des institutions étatiques. Zoé est directe et sait bien remettre en place William quand il perd pied. C’est une jeune fille éprise de liberté et de justice avec un sens de l’amitié hors du commun. William a beaucoup de chance d’avoir une meilleure amie aussi déterminée 🙂

La plume, le scénario :

Première impression des premières pages, je me suis dit « ouh la » c’est résolument jeunesse… Pas que je n’aime pas ce genre, au contraire j’en lis beaucoup… mais pour le coup le style d’écriture était un peu … comment dire « jeunesse » mais vraiment « jeunesse »… Mais à ma grande surprise, l’histoire de William est truffée de rebondissements, l’auteur assaille le lecteur, je me suis retrouvée à dévorer le livre car je voulais savoir ce qu’il se passait. Et à chaque fois que je sentais venir l’intrigue, et bien non ça partait dans un autre sens. Finalement l’histoire a pris le pas sur l’écriture 😉

Certes, on trouve des situations pas du tout réalistes, mais c’est pas cela lire ou écrire… ?? Si c’est exactement ça ! C’est pour s’évader dans des moments, des endroits, des situations impossibles et irréels. Rencontrer des personnages formidables qui nous donnent la pêche qui nous fasse frôler le danger. Et William est de ceux-là :),  il est ce personnage qui va au bout de ses idées, de ses objectifs à savoir sauver sa famille, son père et ceux qu’il aime.

Et cette fin atroce oui oui j’ai bien dit atroce !! comment attendre jusqu’au tome 2 ?!?!

En Bref :

Après beaucoup d’attente, un début de lecture anxieux, méfiant … j’ai fini par lâcher prise aux idées reçues et grâce à la plume de l’auteur et à ses idées effervescentes, bouillonnantes enfin vous voyez un peu près ce que je veux dire ;),  j’ai carrément accroché à l’histoire de William, de Zoé.

Les suivre m’a laissé hors d’haleine et la fin m’a coupé la respiration !!

En tout cas merci encore Guillaume Benech pour ce moment de lecture très agréable, continuez ainsi pour notre plus grand plaisir !!

Publicités

5 réflexions sur “William Clarck, Mission 1 : L’éminence bleue par Guillaume Benech

  1. J’avoue que j’ai un peu de mal avec les jeunes cracs en informatique, la plupart du temps l’auteur en fait des caisses sur les capacités des enfants et ça m’énerve horriblement tellement c’est pas crédible. Du coup, j’appréhende cet aspect là du livre ^^ sinon ça peut être sympa, mais ça a pas l’air très original, si ?
    Bisouus !
    Kin

    • Bon c’est vrai que l’histoire d’espionnage démarre sur les capacités de hacker de William et Zoé mais sinon il arrive tellement de péripéties aux personnages qu’au final on s’accroche à eux et on met de côté cet aspect peu réaliste de certaines situations 🙂
      Bon pour le côté original, je ne me suis pas posé de questions…
      Mais j’ai passé un chouette moment, et je pense qu’il vaut le coup, j’ai découvert un très jeune auteur qui a de la suite dans les idées 🙂
      Bizz 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s