L’étrange Zoo de Lavardens de Thierry Dedieu

le-zoo-de-lavardensTitre : L’étrange Zoo de Lavardens

Auteur : Thierry Dedieu

Éditeur : Editions Seuil Jeunesse

Nombre de pages : 72

Sorti le 16 octobre 2014

Genre : Jeunesse, Album

4ème de couverture :

« Ce jour-là, en rentrant de sa tournée, Monsieur le vicomte fit une rencontre qui allait bouleverser sa vie. Un cerf posté sur le chemin l’empêchait d’aller plus loin. Monsieur eut alors une idée qui, il n’en doutait pas, le rendrait riche à nouveau : il allait créer un zoo tout autour du château. Et l’on viendrait de loin pour le visiter… »

Mon avis :

L’histoire :

Monsieur le Vicomte se retrouve tout bouleversé à la suite d’une rencontre avec un cerf dans ses bois. Il eu une idée fracassante : construire un zoo dans sa propriété où tous les animaux se promèneraient en liberté et où cette étonnante vision le rendrait célèbre et lui apporterait des millions de visiteurs. en acceptant l’aide de sa belle-mère il n’avait pas prévu que les animaux aurait des demandes de conditions de travail un peu particulière…

Les personnages :

Le Vicomte : c’est un homme avec des idées avant-gardistes, qui se préoccupe du bien-être des animaux autant de sa fortune à venir 😉

La belle-mère du Vicomte : Elle veut bien accepter que les animaux rentrent dans le château mais à certaines conditions : qu’ils aient de bonnes manières, conditions très appréciées des animaux sur le long terme.

Les Animaux : Ils apprécient le Vicomte pour son traitement à leur égard mais en découvrant les bonnes manières d’abord imposée par la belle-mère du Vicomte, ils finissent par avoir des revendications sur leurs conditions de travail.

La Plume, le Scénario :

Une jolie fable partant d’une envie de faire fructifier sa fortune, sauver son château et dans un même temps laisser aux animaux une relative liberté. Le Vicomte se laisse déborder par sa belle-mère puis par les revendications des animaux.

Les pages à l’intérieur du livre sont à l’image de la couverture, sur les tons marron, jaunis. Les animaux sont finement dessinés. Le livre fait l’effet d’un vieux manuscrit sortant des archives du château du vicomte, c’est très réussi:)

Une histoire pas banal d’animaux mis en captivité, auxquels on apprend les bonnes manières et qui finissent par revendiquer leurs droits… ça rappelle un peu une certaine partie de l’histoire non ?! Enfin moi ça m’a fait un peu penser à cette période peu reluisante où l’homme blanc voulait à tout prix civiliser tous les hommes différents d’eux…. Enfin j’ai poussé peut-être un peu loin ma réflexion 😉

En Bref :

En tout cas un très joli album et une histoire pas banale.

En lice avec d’autres romans dans un concours de lecture « Des livres et vous » organisé par le département 52 en partenariat avec les collèges et médiathèques, bibliothèques, dans la tranche d’âge 6ème et 5ème mais peut-être lu à un autre degré à partir de 6 ans ;).

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s