Sorceleur, T1 : le dernier vœu de Andrzej Sapkowski

sorceleur-t1Titre : Sorceleur

Tome 1 : le dernier vœu

Auteur : Andrzej Sapkowski

Traductrice : Laurence Dyèvre

Éditeur : Milady

Genre : Fantasy, Aventure

Nombre de pages : 382

Sorti le 22/04/2011

4ème de couverture :

« Geralt de Riv est un homme inquiétant, un mutant devenu le parfait assassin. En ces temps obscurs, ogres, goules et vampires pullulent, et les magiciens sont des manipulateurs experts. Contres ces menaces, il faut un tueur à gages à la hauteur, et Geralt est plus qu’un guerrier ou un mage. C’est un sorceleur. Au cours de ses aventures, il rencontrera une magicienne aux charmes vénéneux, un troubadour paillard au grand coeur… et, au terme de sa quête, peut-être réalisera-t-il son dernier vœu : retrouver son humanité perdue. »

Mon avis :

Sorceleur un cadeau de mon chéri pour mon anniversaire, et quelle bonne idée il a eut de vouloir me faire découvrir « The Witcher » !! Merci Merci !!

L’histoire :

Geralt de Riv est un sorceleur plutôt étrange, il fait partie d’une espèce peu aimée par la population. Les sorceleurs sont perçus comme des tueurs sans scrupule seulement intéressé par l’argent. Or Geralt n’est pas comme ça. Certes on le paye pour tuer des monstres qui empêche la communauté de fonctionner normalement,  ou parce que tel vampire, goule, strige terrorisent la population.

Geralt lui cherche d’abord s’il est possible de désenvoûter la personne avant de la tuer s’il ne peut rien faire. Par contre si des êtres mal intentionnés se mettent en travers de sa route, il n’hésitera pas à trancher dans le vif pour épargner les innocents autant que possible. Ce n’est pas un tueur à gage qui n’aime que le sang et l’argent… il est bien plus étrange et compliqué que ça.

A Wysima, il affronta une strige, plus loin dans des montagnes il rencontre un monstre enfermé dans un château qui protège une brouxte, à Blaviken il doit faire face à un règlement de compte où il n’est pas facile de décider qui dit vrai ou faux, il y rencontrera Renfri la Pie-Grièche. Tous ces moments forts sont entrecoupés de son séjour dans la communauté qui vénère la Déesse Melitele. Il eut la chance, si on veut, d’être invité à la cours de Cintra pour défendre les intérêts de la Reine Calanthe, pas tout à fait honnête… et ainsi son périple continue sur les routes où on le demande !

Les personnages :

Geralt de Riv, le Sorceleur aux cheveux blancs. Il fut enlevé quand il était petit afin d’être élevé à Kaer Morhen et subir une mutation dans le but de devenir Sorceleur. Il fait partie d’une sorte de guilde de chasseur de monstres, il tue et débarrasse les villages des monstres qui les menacent contre de l’argent.

Il a les cheveux blancs sans en avoir l’âge et il a des yeux nyctalopes. Il a un compagnon de route Jaskier, troubadour paillard.

Il agit toujours selon son code, il désenvoûte qui peut l’être et tue ce qui ne peut pas l’être… et qui nuit à une population sans raison.

Jaskier : c’est un troubadour, jouant du luth et chantant les fabuleuses aventures qu’il subit parfois. C’est aussi un homme au grand coeur.

Dans ces multiples nouvelles, on croise beaucoup de personnages, humain monstrueux ou monstre plus humain encore que l’homme… il vous suffit de lire ce roman pour vous en rendre compte 😉

La plume, le scénario :

J’ai tout de suite été prise dans l’histoire, suivre Geralt le Sorceleur à la sale réputation non fondée… La traduction est agréable, j’en conclu que l’écriture de l’auteur doit l’être tout autant.

Le fait que ce premier tome soit établit en plusieurs nouvelles est très intéressant, car on découvre Geralt sous toutes les coutures ou presque. Ce personnage est captivant à suivre. Malgré son évidente supériorité par rapport à un humain, il fait preuve de beaucoup de recul face à des choix par toujours évident. Il n’est manifestement pas le monstre sanguinaire et sans scrupule que décrit la population… mais ça lui est égal, il explique et réexplique aux gens qu’il n’est pas un tueur à gage… Il est plus humain que certain 🙂

Au fil des contrées qu’il traverse, Geralt croise toutes sortes de monstres, il ne les tue pas tous car chacun à une raison d’être à la condition qu’il n’opprime pas la population, ni même ne la dissémine…

Ah ! Encore un autre point qui m’a beaucoup plu, au travers de ses aventures on suppose, sous-entend des petites histoires sorties tout droit de nos contes de fée ou pas traditionnels et c’est très très intéressant (comme la Belle et la Bête, Blanche Neige, Cendrillon, La lampe magique…)

En Bref :

Une très très bonne lecture, très agréable, passionnante !

Merci mon chéri pour cette découverte ! ❤

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s