Absyrialle de Fabrice Chauliac

AbsyrialleTitre : Absyrialle

Auteur : Fabrice Chauliac

Éditeur : Voy’el

Genre : historique, fantastique

Nombre de pages : 280

Sorti le 1er mars 2016

4ème de couverture :

« Europe, fin du XVIIIe siècle. L’éruption du volcan islandais Laki en 1783 plonge le monde dans l’obscurité et l’obscurantisme. Le nuage de soufre qui recouvre une partie de l’Europe dévaste les cultures, entraîne la famine, fait tomber les pouvoirs en place, et remet en perspective toutes les croyances établies. Beaucoup y voient la trace d’un châtiment surnaturel, que tout le monde désigne sous le nom de Fléau. L’Église vacille d’autant plus que l’éruption du Laki révèle l’existence d’une cité enfouie, Absyrialle. Mais cette cité, son architecture, sa richesse, ses mœurs et ses occupants ne sont pas les vestiges d’une civilisation ancienne et oubliée. Bien au contraire, Absyrialle est toute puissante et ses origines restent mystérieuses, tout comme les desseins des princes démons qu’on y vénère. Théodule, écrivain public et philosophe ne se doute pas combien sa rencontre avec Galoire de Montbrun, envoyé du Vatican au passé trouble, va l’entraîner au cœur des complots les plus sombres de la Cité. »

Mon avis :

L’histoire :

A la suite d’une éruption volcanique et l’apparition soudaine d’une ville enfouie, le monde est plongé dans l’obscurantisme

Théodule un écrivain public va se retrouver malgré lui mêlé à un complot entre grande famille absyrienne en acceptant de devenir le valet du mystérieux Galoire de Montbrun. Certes il accède à la cité Absyrialle, mais à quel prix …

A la suite de l’apparition d’Absyrialle le monde religieux s’emballe et laisse penser que les humains reçoivent là un châtiment divin. La présence de démons dans la nouvelle cité, fait trembler et donne lieu à d‘horribles récits.

Certes leurs mœurs, leurs traditions fait frémir, mais n’empêchent pas les hommes de vouloir rejoindre la cité et en tout point des abords de la cité, naissent ici et là des duels… meilleure manière de gagner de l’argent pour obtenir un laisser passer pour Absyrialle.

Pendant ce temps là, dans les grandes familles absyrienne, le passage de l’enfant à l’âge adulte devient une épreuve terrible et dangereuse

Mais Galoire de Montbrun est bien décidé à entrer dans la cité mystérieuse pour mener à bien sa mission secrète avec l’aide de Théodule …

Qui est vraiment Galoire de Montbrun ? Pourquoi veut-il à tout prix entrer dans la cité ? Qui se cache derrière ce bretteur exceptionnel ?

Les personnages :

Théodule, l’écrivain public, subit, tout au long de son voyage vers Absyrialle les brusqueries de rustres, de mercenaire avide de sang et voleurs de pauvres. Mais aux abord d’Absyrialle il a la chance (ou pas…) de croiser le chemin de Galoire, qui lui sauve la vie face à des mercenaires sans scrupules. De cette rencontre va naître une grande amitié entre les deux hommes. Théodule est un homme déterminé, dévoué pour son ami Galoire, taquin quant au caractère ronchon de son ami 😀

Galoire de Montbrun : il arrive à point nommé pour sauver Théodule, il est d’un abord rustre mais sympathique. Il peine à cacher son impulsivité, qu’il lâche quand il se retrouve en plein duel 🙂 Il a une mission à accomplir dans la cité absyrienne, mais va t-il bien comprendre que sa vie sera à jamais chamboulée, bien au delà de cette mission. Il est mystérieux quant à ses origines, de plus c’est un bretteur exceptionnel…

La plume, le scénario :

Un premier roman, très bien écrit, j’ai d’abord été séduite par cette manière de tourner les phrases, vraiment très agréable.

j’ai lu le livre en deux jours, donc on peut considérer que c’est une bonne lecture… Outre le fait d’être pris dans les filets de l’écriture, j’avoue, j’avais envie de savoir ce qui allait arriver à nos deux compères… et ce malgré certaines longueurs qui par moment me perdaient… j’ai aussi eu du mal avec l’apparition de nouveaux personnages qui disparaissaient aussi soudainement pour réapparaître plusieurs chapitres plus tard…Un glossaire des personnages m’aurait beaucoup aidé 😀 .

Par ces quelques petits bémols je me suis donc accrochée aux basques de Théodule et Galoire 🙂 cette paire de personnage est devenue au fil des pages attachante et touchante 🙂 Bon l’auteur ne les ménage pas, il les met vraiment à l’épreuve …

Les uchronies comme Absyrialle sont toujours intéressantes dans le fait de se dire « et si les choses c’étaient passées autrement ?? » Pour le coup, c’est en Europe qu’apparaît une nouvelle cité, jadis enfouie… ou pas… en plus elle abrite une civilisation très élaborée, avec des mœurs très discutable qui déplaît voire qui révulse la ligue des catholiques (ben tu m’étonnes !) par exemple le passage à l’âge adulte des enfants est particulièrement violent et dangereux (seulement pour les grandes familles dirigeantes). Ils ont également un système de renseignement peu ordinaire.

Certaines scènes assez bien décrites me font dire que ce récit n’est pas à mettre entre toutes les mains 😉 autant pour les scènes qui impliquent le Dr Sufere, que pour les scènes qui impliquent le passage des enfants à l’âge adulte entre autres. Ces scènes nous montre bien les mœurs des absyriens, mais elles sont aussi expliquées… Bon il est clair que dans toute tradition il y a des dérapages… pour le coup là ce sont des gros dérapages… et pour le Dr Sufere, il est juste machiavélique, il fait ce qu’on lui demande mais il le fait avec zèle et plaisir donc…

On arrive lentement au dénouement, un fin somme toute logique … et un status quo fragile… je l’ai ressenti comme ça et surtout laissant la porte ouverte à un second tome … non ?

En Bref :

Merci à Livraddict pour cette découverte au travers d’un partenariat.

Merci à Fabrice Chauliac ! Merci aux éditions Voy’el 🙂

J’ai beaucoup apprécié le style de l’auteur, l’histoire était agréable malgré les longueurs;

Je me suis vraiment accroché à Théodule et Galoire donc les longueurs sont passées en second.

Un glossaire des personnages aurait été utile pour moi 😉 je le redis 😀

Publicités

8 réflexions sur “Absyrialle de Fabrice Chauliac

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s