Par delà la vue de Demi McGowan

Kolderick : 3 - SacrifiesTitre : Par delà la vue

Auteur : Demi McGowan

Editeur : Rebelles Editions

Nombre de pages : 123

Sorti le 3 mars 2015

Résolument pour adulte !

4ème de couverture :

« Médecin Légiste, Anglaise, Showy Avouez que mon curriculum vitae n’est pas commun ! Il y a certains traits de caractère qui ne devraient jamais être associés. Imaginez-vous perchés sur douze centimètres de talons à découper des corps et à voir l’âme des vivants. Oui, je l’admets, je n’ai pas choisi la facilité. Mais lorsque vous aurez trouvé un moyen de lier un esprit cartésien et des dons de voyance, vous me ferez signe ! Ah si ! Je tiens à préciser que je n’ai pas vraiment eu mon mot à dire dans tout ça.
Et puis bien entendu, il y a toujours un grain de sable pour pimenter l’histoire. Et quel grain de sable ! »

Mon avis :

Premières impression, premières pages :

Rho !! encore « des plans hot » …. ça doit faire vendre en ce moment… bon c’est pas désagréable quand l’histoire derrière tient la route…

L’histoire :

Aisling est médecin légiste plus par nécessité que par vocation…. En effet, elle est showy et distingue les auras du monde qui l’entoure. Elle préfère le calme de la nuit où elle ne rencontre personne au jour qui palpite de monde.

Depuis quelques temps ces moments de repos sont troublés par des rêves très sensuel qui paraissent réels…Elle distingue un homme, toujours le même homme... mais tout ce qu’elle sait c’est qu’il met son corps en émoi et elle voudrait bien comprendre.

Personnages :

Aisling est un médecin légiste, anglaise travaillant en France et showy. Elle a choisit ce métier plus pour la tranquillité que par vocation mais elle apprécie ce qu’elle fait.

Ces moments de repos sont perturbés par des rêves sensuels de plus en plus chaud et toujours avec le même homme : Tristan.

Tristan : il apparait la première fois dans le récit, dans un rêve sensuel d’Aisling. Il est le neveu du patron de Aisling … mais ça Aisling ne le sait pas encore … Il apparait sûr de lui, même un peu arrogant. Mais bon il a de bonnes raisons 😀

Alex : C’est le copain gay d’Aisling, c’est lui qui prends soin d’elle et qui l’aide dans ses recherches sur ses rêves.

Plume, Scénario :

Ce récit se lit très très bien, c’est fluide. L’histoire est étonnante, je ne dirais pas autour de quel sujet elle tourne (trop de spolier…) mais pour le coup cette nouvelle est prometteuse mais trop courte.

Les personnages méritaient d’être approfondis, surtout Aisling. J’aimais bien Alex aussi. L’histoire débute dans le réel est glisse dans le fantastique comme j’aime.

C’est une lecture rapide, qui détend et surtout qui n’est pas à mettre dans toutes les mains 😀 en effet, ma grande de 14 ans m’a demandé une lecture et je lui ai refilé celui là avant de l’avoir lu… elle me l’a ramené direct 😀 , à ma décharge rien dans le résumé ne pouvait me prévenir que certaines scènes était un peu trop sensuel pour une jeune fille de 14 ans (oui oui elle ne sont pas toutes habituée à lire ce genre de lecture)

J’ai quand même trouvé que justement ces scènes érotico-sensuelle était trop présentes pour bien profiter de l’histoire, je pense que le développement de l’histoire prends du malus (je sais pas si on peu dire ça d’un récit …) pour ma part les scènes ne m’ont pas gênées mais je les trouvée trop nombreuses, j’aurais aimé que le mythe soit un peu plus développé. Mais pas de panique, l’histoire était pas mal quand même.

En Bref :

Une histoire pas banal qui tourne autour d’un mythe, qui méritait un plus grand développement.

Un récit trop court, mais qui reste agréable, par contre attention à ne pas mettre entre toutes les mains.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s