Ayesha, la légende du peuple turquoise d’ANGE

AyeshaTitre : Ayesha, la légende du Peuple turquoise

Auteur : ANGE (Alias Anne et Gérard Guéro)

Editeur : Bragelonne

Sorti le 13/05/2005

Nombre de pages : 611

Fiche Bibliomania

4eme de couverture :

« Dans les royaumes orientaux de Tanjor, le Peuple turquoise est réduit en esclavage depuis des millénaires. Mais il chérit une légende qui lui donnera un jour le courage, l’étincelle qui lui manquent pour se révolter : la légende d’Ayesha, la déesse qui commandera aux étoiles et rendra la liberté à ses enfants condamnés. Marikani, la reine déchue et pourchassée, est-elle l’incarnation d’Ayesha ? Est-elle celle qui doit allumer le feu de la révolte et devenir la guide de milliers d’hommes, de femmes et d’enfants, jetés sur les routes en quête d’un refuge, à travers le chaos et la guerre ? Ceci est l’histoire dune femme indomptable, de ceux qui l’ont aimée et de ceux qui l’ont trahie. C’est l’histoire d’une révolution. »

Mon avis :

L’histoire :

Marikani, la jeune princesse d’Harabec par un élan de faiblesse ou d’héroïsme sauve la vie de deux galériens enchaînés dans un bateau en train de couler…

Leur rencontre va être le début d’une épopée sanglante,  cinglante… leur esprits, leur corps seront mis à rude épreuve. Marikani, Arekh et Lienor vont lier leur vie à tout jamais… La guerre, les fanatiques religieux, les complots politiques n’y changeront rien !

Marikani est-elle l’incarnation d’Ayesha ? elle sera pourchassée comme un gibier, elle sera trainée dans la boue et torturée, rien n’ arrêtera l’étoile scintillante bleue … Une histoire où un peuple est enchaîné depuis près de 3000 ans, génération après génération, un peuple qui n’attendait qu’une étincelle pour embraser le pays !

Marikani va comprendre que la noirceur de l’âme ne se trouve pas la où on la montre mais bien cachée là où on ne l’attend pas …

Une histoire bouleversante teintée de politique, de fanatisme religieux, d’esclavage et d’inutile superstitions… et d’amour…

les personnages :

Marikani est une jeune femme noble en passe d’accéder au trône d’Harabec. Elle est tétue, combattante et surtout elle ne supporte pas l’injustice et l’esclavage…. Le hic c’est que l’esclavage fait partie des moeurs et traditions de son pays… s’élever contre l’esclavage vaut une accusation d’hérésie par le Haut-Prêtre  … Mais Marikani au péril de sa vie va combattre pour la seule chose en laquelle elle croit : la Liberté aussi bien physique (chaînes) que spirituelle (les dieux). Elle est bouleversante dans ces choix, dans ces agissements… c’est une meneuse à n’en point douter !

Arekh, est un galérien sauvé in extrémiste par Marikani… c’est un homme condamné qui va se révéler beaucoup plus profond, professionnel et presque invincible … froid, calculateur il se montrera étonnamment doux et protecteur quand le moment se fera sentir :))

Lienor, c’est une jeune femme noble, meilleure amie de Marikani. Elles ont été élevées ensemble et ne se quitte pas. Si autant Marikani s’emporte et court au devant du danger, Lienor est là et la tempère. Lienor est la raison et la prudence. Mais le destin de Marikani va bouleverser la vie de Lienor à tout jamais …

La Plume, Le Scénario :

Que dire… le début est un peu long à se mettre en place… à mon goût … mais dès qu’on commence l’aventure avec Marikani et Arekh … on retient sa respiration, on s’attend à changer de cap, on tressaille pour eux… on trépigne quand ils sont long à comprendre que rien ne peut les séparer … On est surpris, ravis, choqué, stressé, haineux… Bref on passe par tout les états d’esprits ! Cette belle épopée bien que sanglante, très sanglante est magnifique. L’histoire d’un peuple qui se libère de l’esclavage après 3000 ans de captivité… Je vous laisse apprécier la fin qui ne m’a qu’à moitié surprise car Marikani avait peur de ce qui pourrait arriver … oui je sais je suis super énigmatique parce que je ne veux pas spolier …

En Bref :

Un livre long, très épais mais l’histoire est tellement bien que les pages défilent sans qu’on veuille s’arrêter !

Tout y est amour, politique, esclavage, guerre, religion, fanatiques…

 

 

Publicités

2 réflexions sur “Ayesha, la légende du peuple turquoise d’ANGE

  1. Un de mes romans de fantasy préférés, très clairement, en raison de sa densité, de son aspect politique et social qui est très bien pensé et développé. Depuis que je l’ai lu, j’ai beaucoup de mal à lire de la fantasy car je n’y trouve pas la même qualité.

    • Oui il est vraiment très bon 🙂 ça ne m’empêche pas de trouver d’autres lectures mais j’ai rencontré ta situation après avoir lu la saga « Les bannis et les proscrits » de James Clemens en 5 tomes.Ces livres resteront à jamais gravés dans ma mémoire ^^
      Merci de ton passage Anaterya 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s